Notez des films
Mon AlloCiné
    True Detective : notre avis sur final de la saison 3 et sur l'enquête de Mahershala Ali et Stephen Dorff
    Par Corentin Palanchini — 25 févr. 2019 à 22:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La saison 3 de "True Detective" vient de se terminer sur HBO, il est temps de tirer le bilan du season finale, d'une durée d'1h12, et de la conclusion d'une enquête étalée sur 8 épisodes. La série est disponible en France sur OCS City génération HBO.

    HBO

    La saison 3 de True Detective s'est terminée hier soir sur HBO après huit épisodes d'une intrigue aux méandres prononcées et aux fausses pistes nombreuses. A ceux qui n'ont donc pas peur de se faire spoiler : oui, l'histoire est vraiment terminée (contrairement à celle que proposait la saison 1) et oui, cela finit (plutôt) bien.

    Comment ça se termine ?

    En 2015, Wayne et Roland retrouvent l'Afro-Américain borgne entrevu dans plusieurs épisodes et semblant être la clé de l'intrigue. Et effectivement, il connaît le destin de Will et Julie Purcell, les deux enfants disparus au premier épisode. Si le tragique destin de Will était connu, les circonstances de sa mort ne nous ont été révélées que lors de ce season finale.

    Junius Watts (le borgne) raconte donc aux policiers l'histoire de la famille Hoyt : le père M. Hoyt et sa fille Isabelle, pour qui Junius officiait en tant que majordome. Isabelle se maria et eut une fille prénommée Mary. Celle-ci mourut dans un accident de voiture au cours duquel le mari d'Isabelle perdit aussi la vie. Seule, fortement perturbée par ce drame, Isabelle vit sa santé mentale décliner. Elle fut soignée au lithium, un produit utilisé pour traiter les troubles bipolaires, mais tout changea lorsqu'elle aperçut pour la première fois la petite Julie Purcell.

    Avec l'aide de Junius, elle parvint à convaincre Lucy Purcell de lui "prêter" sa fille contre rémunération. La mère accepta à la condition que Will, le frère de Julie, reste auprès d'elle. Au fur et à mesure du temps passé avec elle, Isabelle finit par confondre Julie avec sa défunte fille et un jour, chercha à la garder pour toujours. Will s'y opposa et dans la confusion, tomba à la renverse et perdit la vie. Le meurtre fut camouflé et Julie (droguée au lithium) accepta de rester avec Isabelle. Lorsqu'il réalisa qu'elle était droguée par Isabelle, Junius aida Julie à s'enfuir.

    Cette dernière trouva refuge dans un couvent qui l'aida à reconstruire sa vie. Julie élève désormais sa fille et a laissé son passé derrière elle. Wayne (Mahershala Ali) retrouve sa trace et sa maison mais peu avant de lui parler de l'enquête, a un trou de mémoire et oublie la raison de sa présence. Il repart comme il est venu et finit ses jours avec sa famille réunie.

    Est-ce que ça valait le coup ?

    Lorsqu'on repasse sur les sept épisodes précédents et leur intrigue, on se rend compte que le scénariste Nic Pizzolatto a un peu "joué la montre" sur certains événements. Les sept minutes du final consacrées au dialogue entre Wayne et "l'homme à la berline noire" qui était le cliffhanger de l'épisode 7 sont creuses car on n'y apprend rien de nouveau et le suspense qui a tenu les spectateurs en haleine pendant une semaine s'avère décevant. Sur le même modèle, plusieurs rencontres et dialogues aboutissent au même résultat durant la saison. Il faut évidemment des fausses pistes à une intrigue policière, mais il ne faut pas trop de séquences de remplissage dans une série.

    Second point noir, la saison 3 nous a proposé des liens discrets avec la première saison de True Detective et son intrigue, et des références au fait qu'une corruption bien plus grande est à l'oeuvre dans la région. L'épisode 7 notamment, avec le teasing d'une certaine bourgeoisie qui aurait intérêt à étouffer certaines affaires ou lors des épisodes précédents avec des références à des symboles religieux et d'étranges poupées. Tout cela est négligé par l'épisode final, qui choisit d'écarter ces possibles pour fournir à quelque chose de plus classique : dommage.

    Cependant, la résolution de l'intrigue est logique et satisfaisante, révélée via deux rebondissements intéressants : les déclarations de Junius, puis la surprise que Julie n'est pas morte au couvent comme l'une des nonnes l'a affirmé aux policiers. Le spectateur est pendu aux lèvres de Junius lors de son récit qui est à la fois fascinant et dérangeant et forcément agréablement surpris que la petite fille, après ce qu'elle a vécu, s'en soit sortie et mène une vie heureuse. Il est d'ailleurs ironique qu'une enquête ayant rongé la vie des policiers qui la menaient ait connu un dénouement positif sans leur intervention.

    Toujours est-il qu'une fois ces révélations faites, l'enquête s'éclaire enfin, révélant le destin de Tom Purcell (joué par Scoot McNairy) et tout l'aspect tragique qui s'en dégage. Père meurtri par la disparition de ses enfants, il aura été suspecté de meurtre et de pédophilie. Bouc émissaire de la réouverture de l'enquête en 1990, il est retrouvé mort près d'un mirador, alors que le téléspectateur l'a déjà vu retomber dans l'alcool et en venir aux violences pour mener l'enquête lui-même. Un personnage formidable que McNairy joue de la façon la plus juste possible. Une des grandes réussites de cette saison 3.

    L'autre grande réussite de cet épisode final est de parvenir à réunir Wayne et Roland après des années de ressentiments, de frustration et de disputes. Leur bavure commise envers l'ancien policier Harris James les aura séparé quinze ans mais à présent que l'un perd la mémoire et que l'autre se noie dans l'alcool, il est temps de rapprocher à nouveau ces deux hommes qu'une enquête a brisés. Les deux comédiens sont parfaits, malgré le fait que Roland (joué par Stephen Dorff) soit clairement en retrait par rapport à son acolyte. Il est aussi à noter que le personnage d'Amelia (l'enseignante et compagne de Wayne jouée par Carmen Ejogo) est demeuré fascinant de bout en bout, notamment ses apparitions en "fantôme" dans la temporalité 2015 pour guider son ex-mari.

    Reste à savoir si ces bons points vont l'emporter face aux promesses des épisodes précédents. Une partie du public risque de ne pas pardonner cette fin "classique" après 7 épisodes d'une enquête sinueuse et complexe qui lui aura demandé de la patience pendant plusieurs semaines. A vous de trancher !

    True Detective saison 3 est à regarder sur OCS City génération HBO.

    Stephen Dorff revient sur les changements de réalisateur au cours des 8 épisodes :

    True Detective : Stephen Dorff revient sur les différences de style entre les réalisateurs de la saison 3

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Marthi
      J'ai beaucoup apprécié la narration et les personnages. Et enfin, une ouverture légèrement poétique. Choisir de finir sur une scène autre que le présent prouve que cette saison va au-delà d'une simple enquête. Difficile de la classer avec les 2 autres, elle apporte un nouvel angle dans les enquêtes proposées.
    • Frédéric M.
      Je me suis beaucoup ennuyé. Cette série doit être vue d'un seul bloc sans quoi on s'y perd avec ces trois temporalités. Beaucoup de blablas... Un final un peu décevant, comme l’ensemble de la série.
    • dark r
      final decevant la résolution du truc est un peu bidon pour le coup..........
    • Morphé S
      Vraiment déçu par cet épisode final !! Et moyennement conquit par cette saison 3.Et les scènes avec les fantômes discrédites à mon sens le réalisme dégagé et mis en scène dans la série. Les pertes de mémoires etc... auraient été plus plausibles sans ces mises en scènes de revenants qui n'ont pas leurs place d'après moi dans True Detective .
    • Michel L.
      Vraiment décevante cette saison 3 ....Le dernier épisode un peu plus vivant que les 7 premiers, mais dans l'ensemble une saison insipide et sans saveur !....Au fait je me suis endormi un moment ? Je n'ai pas le souvenir de la raison et des circonstances de la disparition d'Amélia .....Bilan : j'ai presque plus appréçié la saison 2 (bien que mal ficelée) que cette dernière saison !....
    • Negrocknrolla O
      Au contraire, le conformisme aurait été de nous donner la fin qu'on attendait ( true detective c est des meurtres, des complots pédophiles etc...) mais au lieu de ca, ils ont choisi de vendre de l'amour et de la compassion. Peut-être que cela a un lien avec le climat actuel aux US. En tout cas, je m'attendais à toutes les fins sauf celle là. Ce qui me va très bien.
    • Naughty Dog
      perso j'ai beaucoup aimé :on a là une vraie enquête, et les rebondissements ne sont pas utilisés comme on a l'habitude de les voir (ou de s'y attendre)tout est lié aux personnages et à leurs décisions de laisser les choses où elles sont au lieu qu'elles gangrènent leur vie pendant 35ans (à ce titre, l'issue de l'histoire était finalement sous leurs yeux depuis longtemps,et est en totale adéquation avec cette thématique)je déplore par contre une mise en scène certes pas dégueu, mais qui n'a pas la force capable de véhiculer les émotions comme il devrait
    • Alfred N.
      L'enquête de branquignols. La fin est à mourir de rire.Au contraire, je trouve les 2 personnages parfaitement complémentaires. Roland est le parfait contrepoids au grotesque Wayne.
    • Axel P.
      Non personnellement je ne pardonne pas cette fin grotesque. C'est à se demander si Pizzolatto était pas en retard sur le scénario.. Quant à Daniel Sackheim j'espère qu'il ne retravaillera plus jamais sur un True Detective...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    L'Essor de l'Empire Ottoman
    +233
    Avec Cem Yigit Uzümoglu, Tommaso Basili, Birkan Sokullu
    Documentaire, Historique (2020)
    Caïn
    +146
    Avec Julien Baumgartner, Julie Delarme, Julie Delarme
    Drame, Policier (2012)
    Bande-annonce
    NCIS : Enquêtes spéciales
    +93
    Avec Mark Harmon, Sean Murray, David McCallum
    Drame, Policier (2003)
    Séries TV les plus tendances
    News Séries à la TV
    Demain nous appartient : les photos de la fusillade qui va bouleverser la série
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 25 janvier 2020
    Demain nous appartient : les photos de la fusillade qui va bouleverser la série
    Plus belle la vie : l'identité de Pavel bientôt révélée ?
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 25 janvier 2020
    Plus belle la vie : l'identité de Pavel bientôt révélée ?
    Sex Education : les acteurs ont reproduit des accouplements d'animaux pour être plus à l'aise
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 25 janvier 2020
    Sex Education : les acteurs ont reproduit des accouplements d'animaux pour être plus à l'aise
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 3 septembre 2019
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    Dernières Séries à la TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    L'Essor de l'Empire Ottoman
    L'Essor de l'Empire Ottoman
    Avec Cem Yigit Uzümoglu, Tommaso Basili, Birkan Sokullu
    Documentaire, Historique
    Star Trek: Picard
    De Alex Kurtzman, James Duff, Akiva Goldsman
    Avec Patrick Stewart, Alison Pill, Isa Briones
    Drame, Science fiction
    October Faction
    De Damian Kindler
    Avec Tamara Taylor, J.C. MacKenzie, Aurora Burghart
    Drame, Epouvante-horreur
    L'épouse fantôme
    Avec Peijia Huang, Ludi Lin, Kang Ren Wu
    Drame, Fantastique
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Nouveaux épisodes
    Back from the Future - Part One
    Supergirl
    Saison 5 Episode 11
    Back from the Future - Part One
    dimanche 26 janvier 2020 sur CW
    Teaser de l'épisode
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top