Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
After Life, Kidding, Six Feet Under… ces séries qui traitent magistralement du deuil
Par Mégane Choquet — 9 mars 2019 à 14:00
facebook Tweet

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », tel pourrait être le credo de Kidding, Sorry For Your Loss ou This Is Us. À cette liste de séries traitant du deuil peut s’ajouter After Life, nouveau show de et avec Ricky Gervais sur Netflix.

Depuis la rentrée 2018, de nombreuses nouvelles séries se sont penchées sur le sujet délicat du deuil telles que Kidding et Sorry For Your Loss. Qu’il s’agisse d’un conjoint, d’un enfant ou tout autre membre d’une famille, la perte d’un être cher impacte considérablement la vie de ceux qui restent. Toujours attentifs aux sujets de société et aux représentations de l’intimité à l’écran, les scénaristes de séries écrivent de plus en plus de personnages profonds et touchés par la mort. Oscillant entre drame et comédie, les œuvres télévisuelles réussissent brillamment pour la grande majorité à mettre en scène les répercussions qu’une mort peut provoquer au sein d’une famille. C’est également le cas d’After Life, nouvelle série de et avec Ricky Gervais, en ligne sur Netflix depuis le 8 mars.

UN DEUIL QUI VOUS CHANGE

Nouvelle série du brillant Ricky Gervais, à qui l'on doit la culte The Office, After Life suit le parcours de Tony dont la vie parfaite bascule après le décès de sa femme Lisa. Le journaliste perd pied et envisage à plusieurs reprises le suicide avant de se raviser devant la moue boudeuse de son chien. Il décide plutôt de changer totalement de comportement et exulte sa peine et sa frustration en répliques sarcastiques et vannes cassantes que ce soit à l'encontre de ses proches ou des nouvelles personnes qui croisent sa route. Avec la plume qu’on lui connaît, Ricky Gervais réussit à dépeindre un personnage délicieux à qui l’on pardonne facilement son manque de tact.

Erica Parise/SHOWTIME

Sous l’œil du réalisateur Michel Gondry, Jim Carrey, de son côté, épate une nouvelle fois dans la peau de Jeff Pickles, un présentateur d'une émission pour enfants souffrant de dépression après la mort d'un de ses fils. Malgré la célébrité et le réconfort apporté par ses marionnettes, Jeff a bien du mal à être compris par le reste de sa famille. Petit à petit, il quitte le monde des Bisounours qu'il s'était créé pour rejoindre la vie réelle et affronter ses blessures. Ce personnage va s’extirper d’une bienveillance et une gentillesse réconfortantes pour enfin exprimer toute sa vérité dans cette série touchante faisant brillamment le parallèle entre le monde de l’enfance et l’univers des adultes.

APPRENDRE À SE RECONSTRUIRE

Après le changement de comportement suite à un deuil, vient le temps de l’introspection. Comment avancer ? Comment se reconstruire ? Des questions que se sont posées les membres de la famille Pearson au cœur de la série This Is Us. Parfois larmoyant, le show de Dan Fogelman dresse un portrait familial complet grâce à des personnages en parfaite synergie. La perte du patriarche Jack (Milo Ventimiglia) continue des années après d’affecter son ex-compagne, ses enfants et les pièces rapportées de la famille bien intégrées. Et pourtant, la figure du père absent n’enfonce pas la famille dans une sombre spirale mais les aide plutôt à se construire à chaque moment important de leur vie.

Facebook Watch

Le personnage d’Elizabeth Olsen, Leigh Greer, dans Sorry For Your Loss suit le même chemin de reconstruction en se tournant vers le passé. L’objectif ? Se réconcilier avec des parts d’elle-même mais aussi avec sa mère et sa sœur après la mort de son mari. Elle prend une décision radicale en quittant son boulot et s’installe avec sa famille pour travailler au studio de fitness de sa mère. Leigh entame alors une grande période de remise en question sur sa vie et ses relations dans cette belle série proposée par Facebook Watch.

Dans Six Feet Under, c’est la famille la plus touchante du monde des séries que l’on a suivie avec joie et émotion durant cinq saisons : les Fisher. Après la mort du père, la famille reprend la direction de la société de pompes funèbres qu’il avait fondée avec ses deux fils et tente plus ou moins bien d’avancer et de se reconstruire. Véritable fresque humaniste, Six Feet Under bénéficie d’une écriture intelligente teintée d’humour noir bienvenu. La série a offert une belle métaphore du temps qui passe et qu’on ne peut changer : "You can’t take a picture of this, it’s already gone" ("Tu ne peux pas capturer ce moment, il est déjà parti.") dans une scène inoubliable et surtout l’une des meilleures fins à la télévision sur la musique bouleversante "Breathe Me" de Sia.

QUAND LES MORTS NOUS HANTENT

Si les êtres chers disparus hantent toujours les familles en deuil de manière métaphorique dans la vraie vie, il faut lorgner du côté du fantastique pour pouvoir constater avec émerveillement ou crainte les apparitions physiques des fantômes du passé. La série originale Canal+ Les Revenants, adaptation du film de Robin Campillo, joue avec cette thématique avec puissance et poésie. Des morts reviennent à la vie, avec la même apparence qu’avant leur décès, dans un petit village de montagnes et doivent composer avec leurs proches qui ont avancé sans eux. En plus d’une réalisation épurée et réussie, l’enjeu des protagonistes, qui est de reprendre une place perdue dans la société, est particulièrement bien écrit.

HBO

Autre série envoûtante, autre univers fantastique : The Leftovers de Damon Lindelof et Tom Perrotta, adaptée du roman éponyme de ce dernier. Trois ans après la disparition de 2 % de la population, les habitants de Mapleton sont encore hantés par l’absence des disparus alors que certains se sont réfugiés dans une secte dangereuse. En questionnant la mort par le prisme de la foi, Damon Lindelof utilise des références philosophiques et littéraires qu’il met en scène dans un environnement onirique et mélancolique qui envoûte totalement le spectateur, parfois perdu dans ses réflexions.

Et que se passe-t-il de l’autre côté lorsque la mort frappe à votre porte ? Bryan Fuller déjoue les codes du deuil et brise la mince barrière entre la vie et l’après dans la série Dead Like Me. Après avoir été tuée par l’impact d’une lunette de toilettes en provenance de l’espace, George devient une "entre-deux", une faucheuse qui doit collecter les âmes sur Terre. Alors que la jeune femme apprend son nouveau métier grâce à son mentor Ruben, la série ne manque pas d’illustrer l’impact qu’a sa mort sur les membres de sa famille avec beaucoup d’altruisme et de légèreté. Des ingrédients que possèdent chacune de ces séries, à petite ou grande dose, et qui permet d’être totalement happé par ces shows brillants.

facebook Tweet
Dans cet article
After Life
After Life
Série ( 2019 )
Voir sur Netflix
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Toute l'actu Netflix
Dark saison 2 vu par son créateur : "Lost faisait partie de nos références, pas Stranger Things"
NEWS - Interviews
mardi 25 juin 2019
Dark saison 2 vu par son créateur : "Lost faisait partie de nos références, pas Stranger Things"
Dark sur Netflix : la saison 2 fait l’unanimité auprès des spectateurs
NEWS - Séries à la TV
mardi 25 juin 2019
Dark sur Netflix : la saison 2 fait l’unanimité auprès des spectateurs
Sponsorisé
Actus Netflix
News séries TV
Crazy Ex-Girlfriend : 3 bonnes raisons de (re)découvrir la série musicale déjantée de Rachel Bloom sur Netflix
NEWS - Séries à la TV
mardi 25 juin 2019
Crazy Ex-Girlfriend : 3 bonnes raisons de (re)découvrir la série musicale déjantée de Rachel Bloom sur Netflix
Toutes l'actu des séries TV
Back to Top