Mon AlloCiné
The Suicide Squad : pourquoi James Gunn a conservé Deadshot mais changé d'acteur
Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 12 mars 2019 à 11:30
facebook Tweet

Alors que la présence d'Harley Quinn est toujours floue, James Gunn a choisi de conserver Deadshot mais de remplacer Will Smith par Idris Elba dans "The Suicide Squad". La raison ? Le réalisateur aurait une histoire bien précise en tête.

Warner Bros. Pictures

The Suicide Squad ne sortira que le 4 août 2021 dans nos salles, mais il se dévoile déjà plus que The Batman, pourtant attendu le 30 juin de la même année, et l'identité des personnages de cette nouvelle aventure a même été révélée : si la présence d'Harley Quinn est toujours floue, il n'y aurait en revanche pas de Joker ni de Killer Croc, mais du King Shark et du Peacemaker. Et Deadshot, de retour non plus sous les traits de Will Smith mais ceux d'Idris Elba, qui s'apprête à débarquer chez DC après s'être illustré à deux reprises du côté de Marvel, avec Ghost Rider 2 et les Thor.

Un remplacement qui soulève une question à laquelle The Hollywood Reporter répond aujourd'hui. Le site rapporte en effet que l'influence majeure de James Gunn serait les comic books signés Jon Ostrander et Kim Yale dans les années 80, là où David Ayer s'était inspiré de la version New 52, également appelée Renaissance et née d'un reboot de l'univers survenu en septembre 2011 après les événements de "Flashpoint". Dans la série de publications prisée par le metteur en scène des Gardiens de la Galaxie, Deadshot tient un rôle central : celui de leader du groupe de mercenaires. Un chef aux envies suicidaires poussées depuis une enfance aux côtés d'un père violent et au cours de laquelle son frère est mort par sa faute.

DES PERSONNAGES SACRIFIABLES ?

Un état d'esprit qui le pousse notamment à accepter des missions avec de faibles chances de survie, dont les membres de son équipe ressortent, au mieux, blessés. Et c'est peut-être dans cette optique d'avoir beaucoup moins de personnages à l'arrivée qu'au départ que James Gunn a choisi des protagonistes si peu connus du grand public : pour mieux les sacrifier, avec l'humour noir qui caractérise son cinéma depuis ses débuts chez Troma. Et sans risquer de compromettre un éventuel projet de suite ou spin-off, auquel le seul Deadshot semble aujourd'hui pouvoir prétendre, alors qu'Harley Quinn sera déjà au coeur de Birds of Prey, le 19 février 2020.

S'il traduit également une volonté de revenir à des histoires un peu plus classiques, le fait que James Gunn veuille adapter des comic books des années 80 ne ferme bien sûr pas la porte à l'alliée du Joker, née dans la série animée Batman de 1992 avant d'intégrer le Suicide Squad en 2011. Car c'est davantage vers une ambiance, un style que le réalisateur voudrait aller, et non une adaptation à la lettre. Si l'information rapportée par The Hollywood Reporter se confirme. Dans ce cas, il se pourrait que le casting soit annoncé sous peu. Au Comic-Con de San Diego par exemple, avec le nouveau Batman ?

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Tel Aviv On Fire Bande-annonce VO
Shazam! Bande-annonce VF
Sponsorisé
Working Woman Bande-annonce VO
Le Parc des merveilles EXTRAIT "Premières minutes"
90's Bande-annonce VO
Versus Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Tournages
James Bond 25 : Danny Boyle revient sur les raisons de son départ
NEWS - Tournages
vendredi 22 mars 2019
James Bond 25 : Danny Boyle revient sur les raisons de son départ
Call Me By Your Name : un titre, une date et un pitch pour la suite du roman qui a inspiré le film
NEWS - Tournages
jeudi 21 mars 2019
Call Me By Your Name : un titre, une date et un pitch pour la suite du roman qui a inspiré le film
Dernières actus ciné Tournages
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top