Notez des films
Mon AlloCiné
    Justice League : Zack Snyder confirme la Director's cut
    Par Corentin Palanchini — 29 mars 2019 à 16:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le réalisateur Zack Snyder a confirmé qu'il avait signé une Director's cut pour son film "Justice League" en précisant que le studio Warner en détient les droits.

    Warner Bros.

    Après avoir affirmé qu'elle ne verrait jamais le jourZack Snyder vient d'annoncer que sa Director's cut de Justice League existait bien. Lors d'une séance de Q&A, il a répondu à la question qui lui demandait si la "Snyder cut" allait sortir un jour : 

    Je ne peux donner une réponse exacte à cette question car je ne sais pas mais elle existe, elle est prête, à part quelques plans de CGI. Mais je ne la possède pas, légalement je ne peux la sortir, j'espère que ça ne sera pas trop long.

    A la même convention, Snyder a également déclaré : "Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y a [une Director's cut] de prête. [Le studio] en a une, plusieurs même ! Donc la balle est dans leur camp". Le message est lancé au studio, qui à l'heure de ces lignes n'a pas saisi l'opportunité de sortir un nouveau montage du film, celui de son réalisateur.

    Le réalisateur a aussi donné quelques détails d'une version du film qui n'a jamais été tournée : "le Justice League original que nous avions écrit avec Chris [Terrio], nous ne l'avons même pas filmé... Notre véritable idée était très compliquée, effrayante, et nous ne l'avons pas tournée car le studio disait "c'est dingue".

    Justice League était pensé comme la suite de Batman V Superman et la première partie d'une histoire plus large qui devait façonner une grande partie de l'univers cinématographique DC. Ben Affleck y jouait Batman, Henry Cavill Superman, Gal Gadot Wonder Woman, Ezra Miller Flash et Ray Fisher Cyborg. Le film n'a rapporté que 657,9 millions de dollars dans le monde, un échec pour le studio, qui espérait beaucoup plus de l'union de ses super-héros DC.

    Les fun facts de la "Justice League" avec tout le casting :

    Team Batman vs Team Superman : les fun facts de la Justice League

     


     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Justice League : fin du débat, la version de Zack Snyder ne verra pas le jour
    Commentaires
    • seiyar
      Si Warner a fait refaire le film par un autre réalisateur c'est que Snyder n'a pas du faire ce qui a été demandé.
    • bosteph
      657 et quelques millions $ de recettes...........et c' est un échec ? Ils sont devenus fous du fric à Hollywood !
    • kratostreize
      même non finalisée, ca serait pas mal de voir son taf où il en était avec son univers....bref... je peux survivre sans ;)Sinon sur star wars, j'ai pu mater chez un pote la fameuse version despescialisé que je te conseil fortement a chercher sur le net. pour info, c'est un fan qui a fait un taf d'enfer avec le laser disc, les k7 d'époque avec les dvd/br sortient depuis et tout ca mixé en 1920X1080 pour un rendu dépollué des retouches qu'a fait Lucas depuis.Ca fait du bien de revoir la version original et je trouve dommage que nous ne puissions toujours pas avoir le choix en 2019 entre l'une et l'autre.perso, j'aime les 2...
    • Might Guy
      Pour BvS, personne n'aurait dit non à la version longue puisqu elle était prévue à la vente donc je l'ai prise aussi. S2 ou JL, rien n'est finalisé, la situation est différente. Il faudrait la même motivation qu'avec Michael cimino et le boulot qu'il a accompli pour remonter et sortir les portes du paradis en version complète, comme il le souhaitait.Tu n'as qu'à voir les épisodes 4 à 6 de star wars, je me serai satisfait des films non retouchés mais les premiers DVD sortis étaient dejà ceux remodifiés par Lucas...
    • kratostreize
      Et je ne donnerai pas la satisfaction à Warner de repasser à la caisse pour voir un film sans doute pas finalisé qu'ils n'ont pas eu le courage de sortir quand c'était le moment. : +1C'est pour ca que quand j'ai appris que B vs S était charcuté pour la salle, j'ai attendu sagement pour prendre la director cut en br en promo.... La version Richard Donner de sup' 2, j'ai pu la voir car elle est inclus dans le coffret intégral que m'a prêté un pote.ok, suis d'accord avec toi sur le fait que si tu la mates pas, ca changera rien à ta vie. Je dis juste que c'est toujours intéressant de voir ce que ca aurait du etre en 1ere intention.Dans le cas de JL, c'est évident que l'ADN du film n'est pas le meme pour les 2 reals et là pour le coup, j'aimerai bien savoir si c'est vraiment un foirage total ou si ca changeait fondamentalement l'ambiance du film et son message.Mais je te rejoins : je peux survivre sans ;)
    • Might Guy
      Chacun fait ce qu'il voudra mais dans 10 ans j'aurais sans doute d'autres centres d'intérêt. Et je ne donnerai pas la satisfaction à Warner de repasser à la caisse pour voir un film sans doute pas finalisé qu'ils n'ont pas eu le courage de sortir quand c'était le moment.Par exemple, La version Richard Donner de sup' 2 est dispo (20 ans après la sortie ciné). Aucune envie de voir ça, le premier me suffit!
    • kratostreize
      Dans l'absolu, oui (fallait la sortir 6 mois après grand max...)Cependant, la VRAIE version de Snyder (pas celle de Whedon portant juste le tampon Snyder) sera toujours intéressante a mater meme dans 10 ans pour voir son travail et ce que ce film apportait dans la vision d'ensemble du DCU à l époque. ou seulement en tant qu’œuvre cinématographique
    • Blasi B
      quel gâchis quand même... j'avais tellement d'espoir pour ces films au ciné, espérant voir l'arc narratif superman méchant/doomsday contrôle la terre.... vraiment dommage, on aurait pu avoir un truc vraiment dingue qui, si il n'avait pas marché au BO, aurait au moins été culte dans les années a venir... la frilosité des producteurs me déprime...Je me contenterais même d'une version animé de la trilogie qu'avait prévue snyder sur justice league (il me semble)
    • Julien P
      Clairement, il y a des motifs dans sa filmographie; il aime bien les personnages d'hommes mûrs avec des responsabilités, un rôle de leader ou d'exemple, comme Leonidas ou Bruce Wayne le danger de l'isolement chez les êtres vraiment spéciaux (que tu trouves chez des personnages semi-divins comme Superman ou le Dr Manhattan. Mais on a presque l'impression qu'il n'a pas une grande conscience de ses motifs et que du coup il ne les approprie pas vraiment d'une façon créative et plutôt qu'il cherche à les visualiser d'une façon très littérale et pas hyper subtile. C'est un style qui est beaucoup trop intuitif, qui donnera lieu à des moments (la scène d'introduction de BvS qui réitère le mythe de Batman et celle de Justice League qui évoque la période suivant la mort de Superman, sont des intros de pur génie figuratif) mais jamais à de vraies constructions dramaturgiques. C'est bête à dire, mais Snyder n'est tout simplement pas capable de 1) Faire en sorte qu'un personnage veuille quelque chose. 2) Faire en sorte qu'un autre veuille l'opposé de cette chose. 3) Faire émerger une histoire de ce conflit.Bref, de fondamentaux.
    • Housecoat
      Ah oui en effet, je suis trop resté sur cette idée d'un Snyder qui se prend pour un auteur complet. Et là-dessus je te suis quant à la clémence dont fait preuve une bonne partie du public envers sont style alors que ce n'est que ça, du style, du style avec une intégrité de vouloir faire quelque chose de valorisant, mais du style, superficiel et surtout ultra-visible. Visible au point que n'importe qui peut le remarquer alors que c'est de la pose, il n'y a pas d'osmose entre le scénario qu'il a entre les mains et sa mise-en-scène ultra-esthétisée (Watchmen en est un bon exemple). Alors que d'excellents réalisateurs comme John Woo ou Alfonso Cuaron font en sorte à ce que la forme constitue le fond tandis que Snyder est un formaliste qui, c'est vexant de le dire, impressionne les plus impressionnables. Pourtant il a des thèmes, des partis-pris.Quand je pense qu'il compte adapter The Fountainhead, ça sent mauvais, car lui ne semble pas avoir conscience de ses propres lacunes.
    • Housecoat
      Je prends en compte ton commentaire plus bas.ça rappelle le Alexandre de Oliver Stone, dont ce dernier n'a pas cessé de refaire le montage au fil des années. Quatre montages différents et le second se nommait déjà la Director's Cut du film tandis que le troisième qui était la plus longue se voulait comme un hommage à B. DeMille pour ensuite sortir un quatrième nommée Ultimate Cut qui durait moins longtemps. Au final, tout dépend de ce qu'on appelle le montage du réalisateur.On fait un peu trop l'erreur de croire que le réalisateur est le maître absolu de toute les étapes de la production et que par conséquent, cela signifie qu'un montage qui contient absolument tout ce qui a été filmé représente sa véritable vision. Alors que pendant l'écriture, on a une idée plutôt vague de ce qui va être tourné et pendant le tournage, on a une vague idée de comment le tout va être monté. Ce n'est qu'après pendant le montage que les équipe doivent insuffler au matériel ce qui va faire le film. 'Fin bref, si Snyder considère qu'il y a plusieurs Director's Cut alors que son Justice League n'est même pas de base ce qu'il voulait tourner, effectivement c'est fumeux comme déclaration (quand on voit ce qu'il considère comme une Director's Cut avec BvS).
    • Mirou Rotunno
      C'est toi qui est irrécupérable...
    • Julien P
      Ah bon ? Quand tu regardes les sites US, Snyder n'est crédité au scénario que sur deux films, Sucker Punch et 300. Sur tous les autres, son rôle est très curieux, parce qu'en fait quand tu entends ses interviews, tu sens qu'il a été impliqué dans l'écriture notamment sur par exemple BvS et MoS (c'est apparemment lui qui voulait intégrer Death of Superman à l'intrigue de BvS, et tuer Superman pour qu'il ne participe pas à la fondation de la Ligue, etc) pareil pour plusieurs éléments sur Man of Steel du même genre... J'ai vraiment l'impression que c'est un type qui prend le script qu'on lui donne et ne se pose pas tant la question de savoir si c'est un bon script ou pas, et qui se demande simplement dans quelle mesure ça va lui permettre de réaliser ses délires visuels. Si le script est bon comme sur Watchmen ou sur l'Armée des Morts, tant mieux, s'il est relativement simple à défaut d'être brillant comme sur 300, ça va, mais dés que c'est une histoire un peu plus écrite, avec un twists ou deux, sur une échelle plus grande, comme sur Sucker Punch, ou BvS, ou MoS ou les Gardiens de Ga'Hoole, ou Justice League (même si ce film a eu un développement tellement perturbé qu'il est à part) ben ça va plus en fait. Et le souci c'est que sur BvS et MoS et JL, ce sont des films sur lesquels il a eu clairement un rôle de superviseur scénaristique, en vue d'un DCEU, à défaut d'être scénariste. Mais j'ai l'impression qu'au fond il se foutait un peu de ce rôle et voulait juste filmer, filmer, filmer sans vraiment se soucier des studios. Sauf que malheureusement pour des films de cette ampleur et de ce budget, pour le coup, je comprends Warner. Ils lui ont laissé les mains relativement libres sur Man of Steel qui est le meilleur de ses trois films avec DC mais quand même un film avec des problèmes structurels importants et des longueurs dans beaucoup de séquences d'action. Et sur BvS aussi, c'est lui qui décide de mélanger The Dark Knight Returns et Death of Superman qui sont deux comics qui n'ont pas grand chose à voir... Si vraiment il n'a rien à voir avec l'inclusion de Wonder Woman dans l'histoire, je ne dis pas, parce que ça crée de sacrés problèmes, mais il me semble que non, d'autant qu'il a été impliqué sur l'écriture du film Wonder Woman... Pour toutes ces raisons, je ne suis pas tendre avec lui, et je trouve l'indulgence à son égard un peu injustifiée. Justice League doit être mis à part néanmoins, le développement de ce film a été intégralement saboté par Warner et les circonstances de sa démission sont tragiques. J'espère qu'il fera à nouveau des films, mais pas sur ce genre de canevas, il n'a pas les épaules pour ce genre de projet.
    • Polterbrick
      Comme l'a dit andiran le montage de chaque film commence par une première version particulièrement longue. Mais ça ne correspond pas au film terminé, ça n'est qu'une ébauche dans laquelle on va trancher. Donc non il n’existe pas de version de 4h de BvS précieusement cachée par Warner. Pour BR 2049 j'ai pas connaissance de l'existence de plusieurs montages. Et quand bien même un film présenterait plusieurs montages il ne peut y avoir qu'une seule Director's cut, c'est le principe.
    • Housecoat
      C'est aussi mon avis. La plus grosse erreur de Warner n'a pas été de le dégager (et encore, il est toujours crédité en producteur des films DC et Fountainhead serait produit par Warner) mais de le prendre dès le départ pour s'occuper de cet univers partagé censé concurrencer Marvel.Depuis L'Armée des Morts qui n'était qu'un remake consommable d'un film de Romero, Snyder n'a fait que des échecs critiques et/ou commerciaux (en tout cas, il n'a plus réussit à combiner les deux) qui ont fait l'unanimité sur les lacunes scénaristiques de films dont il est crédité à l'écriture. Et c'est à lui que l'on confie le poste équivalent d'un Kevin Feige censé gérer des projets aux enjeux s'élevant à des milliards de Dollars sur une période pouvant s'étaler jusqu'à une décennie tout en devant maintenir une cohérence narrative et artistique ? C'était perdu d'avance.Ce que tu me dit sur son absence de rigueur me surprend dans le sens où il est crédité comme scénariste dans chacun de ses films depuis L'Armée des Morts (même si je n'ai aucun mal à croire que c'est le style durant la mise-en-image qui l'intéresse le plus). Et récemment j'entends de plus en plus parler de ces interviews où il ne sait quoi répondre. Il donnerait presque l'impression de ne pas s'intéresser à ce média alors qu'il a basé les deux tiers de sa carrière dessus. D'autant plus étrange que ça doit être la seule raison pour laquelle les exécutifs de Warner l'ont choisit pour s'occuper de Worlds of DC alors que d'autres réalisateurs auraient été bien plus indiqués.Batman qui tue, c'est possible de faire digérer ça au public si c'est bien traité. ça ne passe pas dans Batman v Superman car il n'y avait pas suffisamment d'épaisseur pour justifier les meurtres du Chevalier Noir qui, passait pour de la pure gratuité (et à entendre ce que Snyder disait dessus, c'était effectivement le cas). Le Batman de Burton a démontré que c'était possible (et pour cause, c'était tellement justifié que tout le monde semble avoir oublié les morts dedans, ou ne l'ont pas entièrement intégré), c'est quand Wayne découvre l'identité derrière l'assassin de ses parents qu'il se met à arrêter de faire dans le détail et tue tous les criminels sur son chemin.
    • Brian Baker
      Je ne suis pas d’accord, recopier Marvel ça aurait été faire un univers différent mais construit de la même manière, un peu comme si un chanteur reprenait les paroles d’une chanson et la chantait avec un autre air de musique, ou l’inverse. Je vois l’univers de DC comme une série. Là où Marvel a décidé de présenter les personnages avant de les réunir, d’ensuite les développer puis enfin de terminer leurs arcs narratifs, DC a décidé d’aller droit au but en mélangeant un peu tout en faisant un univers moins développé mais aussi complexe que son concurrent. Mais évidemment, il a fallu que le public s’en mêle pour voir du Marvel là où l’on aurait pu avoir un univers tout aussi intéressant. Il aurait fallu attendre au moins deux ou trois films encore et je pense que l’univers DC de Snyder aurait été aussi adoré que l’univers Marvel.
    • Julien P
      Je n'ai pas détesté BvS, mais l'écriture du film est incroyablement médiocre et problématique, et ça tient au désintérêt total de Snyder pour le processus d'écriture de ses films. Or, le chef d'orchestre du DCEU devait forcément être quelqu'un intéressé par l'écriture. Quand on est chargé de superviser des canevas narratifs et dramaturgiques de cette ampleur, on doit avoir un peu plus que quelques idées de mise en scène cools en tête. Tu as vu comment il a répondu aux questions concernant le fait d'avoir Batman qui tue ? Le type n'avait aucune idée de ce qu'il faisait sur les films qu'on lui a demandé de faire. Qu'il n'ait pas anticipé le type d'interférence qu'aurait Warner Bros sur son travail et que ça l'ait submergé, sans doute. C'est pour ça que je ne lui jette pas la pierre. Ce n'est pas Snyder qui a supervisé le développement de Suicide Squad, ou qui était derrière les errements scénaristiques du troisième acte de Wonder Woman. Mais sur un film comme BvS, il aurait dû arriver avec une vision plus forte, plus réalisée, plus complète, pour obliger la prod à aller dans son sens, plutôt que de leur laisser l'opportunité de faire de lui une marionnette qui ne ferait que mettre en images le DCEU et inspirer superficiellement le style visuel des autres films.PS : le Snyder's Cut de Bvs est une bonne illustration de mon propos. Effectivement, il améliore certains aspects du film, rend plus compréhensible certains évènements, a même l'avantage de plus équilibrer le rôle de protagonistes entre Clark et Bruce. Mais cette version longue ne rend pas Lex Luthor et son plan moins absurde, ne rend pas Lois Lane (qui était déjà sans intérêt dans MoS) et ses aventures intéressantes, de même que l'inclusion inutile de Wonder Woman et l'atrocité du dernier acte avec Doomsday.
    • Julien P
      L'interview de Snyder où il essaie d'expliquer comment il abordé le motif d'un Batman qui tue en dit long sur son absence totale de rigueur scénaristique et sur le niveau de désintérêt qu'il peut avoir quant à certains aspects de ses propres films par-rapport à d'autres (que ce soit clair, je n'étais pas du tout contre un Batman qui tue, il y en a déjà eu et il y en aura encore, et tant que c'est pertinent et que c'est expliqué, traité, pas de pb; il n'a rien fait de tout ça). Le DCEU n'aurait jamais dû lui être confié pour commencer c'est tout. Ce type est incapable de développer un scénario complexe convenablement, parce que l'écriture ne l'intéresse pas.
    • Madozam
      exactement !! un à la fois !! je pense qu'ils croyaient être plus malin que Marvel, mais ils sont tombé dans le panneau !! j'espère qu'a partir de maintenant leur stratégie est assez élaborée pour développer des films de superhéros solos avant s'attaquer j'espère un jour à un film de type Justice League plus coriace et ingénieux que le premier !!
    • Hunnam29
      Yes. Mais faudrait quand même qu'il fasse gaffe à ne pas devenir un cliché de lui-même, à mettre du ralenti en veux-tu en voilà par réflexe dans tout ses films, sous fond de BO à la cool. Je sais bien que c'est son style en partie, mais je ne sais pas, genre dans BVS ça faisait sacrément forcé quand même.
    Voir les commentaires
    Back to Top