Notez des films
Mon AlloCiné
    Billie dans Osmosis : "Un personnage non-genré dont le genre n'est pas un sujet" [INTERVIEW]
    Par Hubert Kerjean, propos recueillis le 29 mars à Paris — 31 mars 2019 à 10:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après Pose et son casting trans, Plus belle la vie et son traitement de la transidentité, Now Apocalyspe et son approche de la fluidité sexuelle, Osmosis bouscule à son tour le genre avec la figure de Billie, interprété par Yuming Hey.

    Parmi la galerie des multiples personnages qui peuplent Osmosis, la nouvelle série d'anticipation made in France de Netflix, un profil se détache nettement : celui de Yuming Hey, qui campe Billie. Son physique, sa voix, son élocution, sa gestuelle et son look contribuent à l'incarnation d'un sidekick insolite et fascinant. A une époque où la notion de "non-binarité" et autres questions autour du genre traversent la société, Netflix nourrit le débat avec ce personnage androgyne. Le jeune comédien nous a raconté comment il se l'est approprié et ce que cela signifie pour lui.

    Allociné : Est-ce que Billie est un personnage genré ou non genré ?

    Yuming Hey : Billie est un personnage non genré mais nous tenions à ce que ce ne soit pas un sujet. La série se passe dans un futur proche, nous voulions (comme un espoir) montrer que les genres ne sont plus des sujets discriminants. C'est la première série française où il y a un personnage non-genré dont le genre n'est pas un sujet dans la série.

    AC : Comment avez-vous abordé cette question avec les créateurs, producteurs et réalisateurs de la série ?

    YH : Lors du casting, on ne savait pas si Billie serait une femme, un homme, une femme transgenre ou un homme transgenre. Il y avait la question du genre mais rien n'était décidé. En discutant avec le premier réalisateur Julius Berg, nous avions trouvé plus intéressant que le personnage soit non-genré et de ne pas en faire un sujet, nous avons pu modifier quelques lignes dans le scénario, je suis très reconnaissant à Netflix de m'avoir laissé cette liberté.

    AC : Pour vous présenter personnellement, à quel genre vous identifiez-vous ?

    YH : J'ai eu la chance de ne jamais avoir besoin de me définir. Ce sont les autres qui vous définissent. En tant que comédien, je me présente comme diplômé du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, c'est plus stylé et plus en rapport avec mon métier (rires) ! Pour moi, le terme que je trouve le plus juste aujourd'hui serait "genderfluid" plutôt que non-genré.



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • De Pose à Demain nous appartient : quelle évolution pour les personnages transgenres dans les séries ?
    • Osmosis : C’est quoi cette nouvelle série française d'anticipation sur Netflix ?
    • Osmosis, Black Mirror, Weird City… ces technologies qui vous promettent de trouver l’amour
    Commentaires
    • Carlos C
      Ecoeurant d'intolérance. Oui ça existe.
    • Anthony R
      Je n'ai pas accroché à cette série, mais il va de soi qu'il faut reconnaître que ce début de tolérance vis à vis des personnes transgenres/genderfluids se ressent de plus en plus dans les séries netflix (déjà à l'époque avec Sense8)Un grand bravo à Netflix pour leur grande ouverture d'esprits et en espérant que, grâce à ça, les mentalités des générations futures évolueront dans le bon sens...
    • Connor P.
      Perso j'attends avec impatience les séries et films qui mettront en scène des personnages trans-espèces voire trans-objets. Par exemple l'émouvante histoire de Dominique, non genré-e, qui vit dans une famille intégriste (au choix catho ou musulmane) dont les parents n'acceptent pas (car trop cons évidemment) qu'il-elle soit un-e joli petit-e Shih tzu qui aime les lapin-es. Mais Dom lui-elle il-elle s'en fout, il-elle est libre et c'est au monde de changer de l'accepter tel qu'il-elle est. Un beau film sur la tolérance et la liberté.
    • Duchnok1708
      Ces personnes sont des malades mentales. Ceux qui les soutiennent sont encore plus malades....
    • Emelyne P.
      Votre commentaire ? Oui, vous êtes lucide au moins.
    • Emelyne P.
      Celui de l'inculture et de l'étroitesse d'esprit. Oui je trouve aussi.
    • Emelyne P.
      Seul votre inculture est écoeurante de stupidité. Vous n'avez pas honte parfois ?
    • Yagami Raito
      Non genré... comme si ça existait. On n'a pas voulu en faire un sujet. C'est pour ça qu'ils le précisent pour en faire un. Écoeurant de stupidité.
    • Chocasse
      J'adore A quel genre appartenez vous ? réponse J'ai eu la chance de ne jamais avoir besoin de me définirbim dans les dents
    • CONANLEBARBARE
      Triste commentaire
    • Sicyons
      On commence en prenant Plus Belle La Vie en exemple, évidemment, ça donne envie de lire la suite...Et pour info dans Apocalypse on met le s après le p. De rien.
    • Pelege A.
      Triste monde
    • Duchnok1708
      Harchi laid....
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Toute l'actu Netflix
    Marianne : pas de saison 2 pour la série horrifique Netflix
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 20 janvier 2020
    Marianne : pas de saison 2 pour la série horrifique Netflix
    Netflix : les chefs-d’oeuvres de Hayao Miyazaki et Isao Takahata bientôt disponibles
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 20 janvier 2020
    Netflix : les chefs-d’oeuvres de Hayao Miyazaki et Isao Takahata bientôt disponibles
    Actus Netflix
    Back to Top