Mon AlloCiné
    Première campagne : "le candidat Macron n’est "que" second rôle" dans le film
    Par Vincent Garnier, propos recueillis le 15 avril 2019 — 16 avr. 2019 à 20:18
    facebook Tweet

    Tranche de vie dans le quotidien de la reporter débutante Astrid Mezmorian chargée de suivre le candidat Emmanuel Macron, "Première campagne" éclaire d'un jour nouveau et vivifiant le journalisme politique. Interview d'Audrey Gordon, sa réalisatrice.

    Jour2fête

    AlloCiné : Comment est née l'idée de Première campagne ?

    Audrey Gordon : Je connais Astrid Mezmorian depuis longtemps. Nous avons même étudié le journalisme ensemble. Je suivais chaque jour les aventures de cette jeune journaliste couvrant sa première campagne et suivant un jeune candidat qui vivait lui aussi sa première campagne. C’est à travers le regard d’Astrid que j’ai commencé à m’intéresser à cette élection. Cette plongée, quand les choses se sont accélérées, j’ai eu envie d’en faire un film.

    La grande qualité du film est le rythme. On sent que c'est au prix de coupes drastiques dans le matériau disponible. De combien d'heures de rushes disposiez-vous ?

    Plus de cent. Si le temps du tournage a été celui de l’actualité, assez inhabituel pour moi, celui du montage a été le temps du cinéma. J’ai la chance de travailler avec un monteur exceptionnel : Baptiste Saint-Dizier. Ensemble nous avons pu vivre une deuxième fois cette campagne mais à notre propre rythme, avec un peu de recul. Et petit à petit nous avons tâché de restituer le rythme délirant qui avait été celui d’Astrid pendant cette campagne.

    À l'origine du film il y a un pari un peu fou : miser sur le candidat Macron alors que personne ne le prend encore au sérieux.

    Le film ne repose pas sur ce pari : moi j’ai tout misé sur Astrid ! Elle est l’héroïne de ce film. Le candidat Macron n’est « que » second rôle…

    Avez-vous tourné avec des modèles en tête ? Instinctivement on pense à Depardon...

    Merci…En fait je n’avais pas vraiment de modèle en tête, j’avais vu très peu de films politiques, de films de campagne. Je me sens surtout inspirée par quelques portraits de femmes aussi bien en documentaire qu’en fiction, par exemple le si beau film de Kelly Reichardt Certaines femmes.

    Votre film réconcilie avec le journalisme politique. On y voit des professionnels impliqués mais aussi des humains qui se heurtent à des obstacles très concrets.

    C’était vraiment l’idée de "Première campagne" : désacraliser ce métier qui suscite une telle défiance aujourd’hui, en montrant au quotidien, un peu comme on montrerait un artisan, une femme au travail qui vit cela pour la première fois. Derrière les contraintes, le rythme délirant, derrière le théâtre de la campagne, il y a parfois des êtres humains qui font du mieux qu’ils peuvent.

    Quel regard Astrid Mezmorian porte-t-elle sur le film ?

    Elle répondrait sans doute mieux que moi. La première fois que je lui ai montré le film, j’étais très intimidée. Elle m’a dit que c’était fidèle à ce qu’elle avait vécu : qu’elle retrouvait le rythme, l’urgence mais aussi la solitude ressentie au fil de cette campagne.

    Saviez-vous qu'Astrid Mezmorian était un tel personnage de cinéma ?

    Je le devinais, mais son authenticité, son humilité, son indépendance d’esprit, sa spiritualité - qui a à voir avec la joie qu’elle remet toujours au cœur de son travail – son humour, son culot et son charme… Tout cela n’en finira jamais de m’épater.

    La bande-annonce de Première campagne :

    Première Campagne Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hunnam29
      Ouais et la redevance est en plus bien obsolète quand tu vois que tu peux avoir la télé gratuitement en streaming sur les ordis.
    • Sicyons
      Moi je n'utilise la TV qu'une fois par jour pour les infos (que je recroise si nécessaire sur le Net). Et plus ça va plus je me dis que même pour ça c'est inutile (même si en général France Infos est bien au-dessus du lot, ce qui n'est pas bien difficile, c'est vrai).Le reste du temps elle me sert à regarder des vidéos. Et je ne te cache pas que payer la redevance pour Plus Belle La Vie ou Drucker ça pique...
    • Hunnam29
      J'ai pas la télé moi, mais j'ai mis un direct sur internet pour voir l'évolution de l'incendie, et beh c'était comme dans mes souvenirs ces chaînes de journalismes...
    • Sicyons
      Oui. Mais même France Infos m'a déçu sur ce coup-là.
    • Hunnam29
      Ouais c'est incroyable comment ils arrivent à te tenir une antenne de 2h30 sans problème, pour pourtant ne RIEN dire. Surtout BFM TV, ce sont les champions eux.
    • Sicyons
      En même temps de façon générale, le journalisme à la télé est un concept du passé. On en a eu encore une belle démonstration sur les chaînes d'info en continu pendant l'incendie de Notre-Dame. J'avais l'impression d'entendre des commentateurs sportifs...
    • maido
      Votre film réconcilie avec le journalisme politiqueÉtait-ce de l'ironie ?L'émission d'Arrêt sur Images (bientôt disponible gratuitement) est un grand moment. Les deux protagonistes, Mme Gordon et surtout Mme Mezmorian, y démontrent avec une naïveté sincère parfois touchante que le journalisme politique n'a rien à voir avec le journalisme. C'est effarant. Cette course à l'image pour le format d'1min30 du 20h, pilotée par la centrale parisienne ne prend même plus le temps d'observer le réel. Le pigiste vient récolter le son et lumière que Dieu veut. Pour l'analyse politique et les débats éventuels hors du prisme des querelles de représentation, on repassera...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Cats Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Milos Forman 4 œuvres de jeunesse Bande-annonce VO
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Jumanji: next level Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 20 nov. 2019
    La Reine des neiges 2
    La Reine des neiges 2
    De Jennifer Lee, Chris Buck
    Bande-annonce
    Les Misérables
    Les Misérables
    De Ladj Ly
    Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
    Bande-annonce
    Joyeuse retraite !
    Joyeuse retraite !
    De Fabrice Bracq
    Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni
    Bande-annonce
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    De Anton Corbijn
    Avec Depeche mode
    Bande-annonce
    Les Éblouis
    Les Éblouis
    De Sarah Suco
    Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca
    Bande-annonce
    Changer - Conférence France Inter
    Changer - Conférence France Inter
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top