Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Deadly Class sur Canal+ Séries : que vaut la série produite par les réalisateurs d'Avengers 4 ?
Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 17 avr. 2019 à 19:30
facebook Tweet

Lancée en janvier sur SyFy aux États-Unis, "Deadly Class" fait ses débuts en France grâce à Canal+ Séries, qui diffuse les deux premiers épisodes ce mercredi 17 avril. Mais que vaut cette adaptation de comic book produite par Joe et Anthony Russo ?

SyFy
DE QUOI ÇA PARLE ?

À la fin des années 1980, Marcus Lopez, un jeune orphelin SDF, est admis au sein d'une mystérieuse école privée qui accueille la progéniture des criminels les plus dangereux de la planète. Dans cet établissement, les adolescents se voient enseigner l'art du meurtre, du combat ou toutes autres pratiques indispensables pour devenir le parfait criminel.

Deadly Class de Miles Orion FeldsottRick Remender - Avec Benedict Wong, Benjamin Wadsworth...

Disponible sur MyCanal et diffusé sur Canal+ Séries à partir du 17 avril (2 épisodes par mercredi)

ÇA RESSEMBLE À QUOI ?
Deadly Class - saison 1 Bande-annonce (2) VO
NOTRE AVIS

Imaginez une école aussi huppée que mystérieuse, type Poudlard. Sauf que les élèves ne sont pas des sorciers mais de futurs assassins, à qui l'on enseigne davantage l'art du meurtre que la défense contre les forces du Mal. Ajoutez-y l'ambiance des années 80 aux États-Unis, que l'on retrouve dès le titre du pilote ("Reagan Youth", ou "Grandir avec Reagan" en VF) et vous aurez une idée un peu plus précise de ce à quoi Deadly Class peut ressembler. Adaptée du comic book de Rick Remender (qui officie ici en tant que scénariste des épisodes), Wes Craig et Lee Loughridge, publié en France chez Urban Comics, la série n'a rien à voir avec la récente Umbrella Academy. Ne serait-ce que parce qu'il y a nettement moins de super pouvoirs et plus de sang. Surtout dans le season finale, qui vire au massacre sans crier gare.

Avant cela, c'est aux côtés du jeune Marcus (Benjamin Wadsworth) que nous découvrons les lieux. SDF lorsque l'histoire débute, ce dernier ne descend pas d'une lignée de criminels notoires, mais doit son admission dans l'école au fait qu'on l'accuse d'avoir incendié son orphelinat, tuant tous ses occupants. Il ne met alors pas longtemps à trouver sa place parmi les autres élèves, tous plus tourmentés les uns que les autres, et à qui il est demandé d'extérioriser la noirceur lors des cours et devoirs, qui nécessitent par exemple d'aller tuer un clochard qui n'avait rien demandé. Couplée à une installation un peu lente, cette entrée en matière ne rassure pas vraiment.

SyFy
La promo de 1987 a fière allure

Certes, la direction artistique est léchée, la bande-son imparable avec son mélange de rock, punk et new wave, le côté années 80 n'est pas trop appuyé et il y a quelque chose d'étonnant (puis amusant) à l'idée de voir des lycéens tenter de régler leurs querelles à coups d'armes blanches, sans que cela ne surprenne qui que ce soit autour. Mais c'est sur le fond que le bât blesse, puisque la série donne le sentiment de banaliser, voire glorifier, le meurtre, en utlisant le politiquement incorrect de façon maladroite. Un sentiment qui persiste pendant les deux premiers épisodes mais s'atténue par la suite, avant de disparaître, lorsque la mythologie se met en place au fur et à mesure que le récit se focalise sur les failles des personnages et le poids du passé.

Sans grande surprise, chacun est plus tourmenté et moins méchant qu'on ne voulait nous le faire croire, et Deadly Class explore leurs traumatismes à travers des séquences animées, grâce auxquelles la série rend hommage à ses racines et devient de plus en plus intéressante. Jusqu'à l'épisode 5, le moment où tout bascule : parti en virée à Las Vegas, pour accomplir une mission avec ses amis, Marcus se retrouve en plein bad trip d'acide que la mise en scène et le montage nous font vivre, à grands renforts d'embardées visuelles impressionnantes mais sans tomber dans l'excès. Non content de nous en mettre plein la vue, le show devient également plus feuilletonnant (et captivant) lorsqu'un rebondissement enclenche une mécanique impliquant aussi bien un cartel que le directeur de l'école joué par Benedict Wong (Doctor Strange).

SyFy
Marcus cache-t-il d'autres secrets ?

Plus convaincante dans sa deuxième partie, qui allie mieux le fond à la forme, Deadly Class se révèle finalement être une bonne surprise, infusant l'aspect graphique des comic books dans son ode à la contre-culture des années 80, où les laissés pour compte sont les héros. Manque juste un vrai antagoniste, dont l'ombre plane sur l'intégralité de la saison, là où deux personnes menacent les protagonistes à tour de rôle quand les différends de ces derniers ne les mettent pas en danger. Mais ce sera sans doute pour la prochaine. Si jamais elle voit le jour. Dans le cas contraire, le show nous abandonnerait sur un gros cliffhanger et à l'issue d'un final qui règle quelques-uns des protagonistes dans un bain de sang auquel on ne s'attend pas forcément, mais en créé d'autres. Si les débuts sont un peu laborieux, nous vous recommandons de ne pas sécher ces cours.

facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Buzzometer Séries
Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
Capitaine Marleau
+201
Avec Corinne Masiero, Dominique Besnehard, Jean-Hugues Anglade
Drame, Policier (2015)
Obsession
+73
Avec Katherine Kelly, Molly Windsor, Lara Rossi
Drame, Thriller (2019)
Bonding
+62
Avec Zoe Levin, Brendan Scannell, Micah Stock
Comédie, Drame (2019)
Bande-annonce
Séries TV les plus tendances
News Séries à la TV
Pokémon Détective Pikachu : Mewtwo fait une entrée fracassante dans la nouvelle bande-annonce
NEWS - Vu sur le web
mercredi 27 février 2019
Pokémon Détective Pikachu : Mewtwo fait une entrée fracassante dans la nouvelle bande-annonce
Sponsorisé
Game Of Thrones : l'un des projets de spin-off abandonné par HBO
NEWS - Séries à la TV
jeudi 25 avril 2019
Game Of Thrones : l'un des projets de spin-off abandonné par HBO
Riverdale saison 3 : découvrez la dernière scène de Luke Perry dans la série
NEWS - Séries à la TV
jeudi 25 avril 2019
Riverdale saison 3 : découvrez la dernière scène de Luke Perry dans la série
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3784 du jeudi 25 avril 2019 [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
mercredi 24 avril 2019
Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3784 du jeudi 25 avril 2019 [SPOILERS]
Dernières Séries à la TV
Nouvelles séries venant de commencer
Bonding
Bonding
De Rightor Doyle
Avec Zoe Levin, Brendan Scannell, Micah Stock
Comédie, Drame
Games people play
Avec Lauren London, Parker McKenna Posey, Karen Obilom
Drame
Gentleman Jack
De Sally Wainwright
Avec Suranne Jones, Sophie Rundle, Gemma Whelan
Drame, Historique
Lunatics
De Chris Lilley
Avec Chris Lilley
Comédie, Documentaire
Nouvelles séries en ce moment à la TV
Nouveaux épisodes
Exchange
New York Unité Spéciale
Saison 20 Episode 21
Exchange
jeudi 25 avril 2019 sur NBC
The Unknown
Better Things
Saison 3 Episode 9
The Unknown
jeudi 25 avril 2019 sur FX Networks
Nouveaux épisodes à la télé ce soir
Back to Top