Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Wars : le film adapté du jeu Knights of the Old Republic officiellement en développement
    Par Clément Cusseau (@ClayMancuso) — 17 avr. 2019 à 17:46
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La présidente de Lucasfilm et productrice de la nouvelle trilogie "Star Wars" Katheen Kennedy a confirmé qu’une adaptation du jeu vidéo "Knights of the Old Republic" était officiellement en développement.

    Lucasfilm

    Interrogée par nos confrères américains de MTV News, la présidente de Lucasfilm Kathleen Kennedy a évoqué le futur de la franchise Star Wars. Confirmant que l’héritage de la saga Skywalker s’achèverait avec l’Épisode IX, la productrice a toutefois laissé entendre que certains personnages de l’actuelle trilogie pourraient revenir dans de futurs films, ou dans le cadre de séries destinées à la plate-forme Disney+.

    Alors que de nouvelles trilogies sont actuellement développées par le réalisateur Rian Johnson et par le tandem David Benioff et D.B. Weiss (Game of Thrones), Kathleen Kennedy a annoncé que plusieurs réalisatrices travailleront sur les séries The Mandalorian et Cassian Andor, une première pour la saga Star Wars !

    De nombreux projets – qu’ils se destinent pour le grand ou le petit écran – sont donc à l’étude, et parmi eux une adaptation du jeu vidéo Knights of the Old Republic, comme l’a officiellement annoncé Kathleen Kennedy au micro de nos confrères. Sorti en 2003 sur X-Box et PC, ce prequel vidéoludique se déroule 4000 ans avant la formation de l'Empire galactique, alors que les chevaliers Jedi forment le dernier rempart de l'Ancienne République face aux hordes Sith du sinistre Darth Malak.

    Qu’on se le dise donc, Star Wars 9 : L’Ascension de Skywalker ne marquera pas la fin de la saga, bien au contraire, mais le coup d’envoi de nouvelles histoires consacrés à ce même univers à découvrir au fil de l'eau de la prochaine décennie, à raison d'un film par an pour ne pas reproduire l'échec rencontré par le spin-off Han Solo.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Nico_lvl
      Soit une association, soit 2 trilogie séparée, une de Rian J. Et l’autre des créateurs de Game Of Thrones ( j’ai lu ça sur le net )
    • Justice Prime
      Pourquoi je serais déçu vue que je suis ouvert d'esprit sur les films et séries du moment qu'ils me divertissent ?
    • Netsuko T.
      Tu te contredis un peu.D’abord tu critiques le manque de créativité.Ensuite tu critiques que les films n’ont rien à voir entre eux mis à part le titre, ce qui est un moyen justement de créativité.
    • ElGringo d
      Quoiqu'il arrive, il y aura toujours des gens pour gueuler... en fessant une adaptation fidèle, certains viendrait à chipoter sur deux, trois détails, et si ils proposent quelque chose de diamétralement différents, on viendra gueuler sur le fait que l'univers Legends étaient mieux...Quoiqu'il en soit, Star Wars divisera, parfois à raison, parfois à tord...
    • ElGringo d
      J'ai le sentiment que bon nombre sont déjà blasé de Star Wars au contraire... après Solo et surtout Star Wars VIII qui a tant fait parler de lui, beaucoup ont changé d'avis sur Star Wars VII et n'attendent plus grand chose du IX...Seul Rogue One trouve majoritairement grâce...A voir suivant les prochains projets, mais on pourrait s'orienter vers un rejet massif de Star Wars dans les prochaines années...Disney ne crée plus grand chose... entre Marvel, Star Wars et leurs projets de remakes à leur vieux classique... c'est pognon, pognon, pognon...
    • ElGringo d
      Ils me semblent qu'ils ont surtout fait machine arrière avec leurs projets de films spin-off basé sur certains personnages après la douche froide qu'était Solo...On devait avoir un film sur Boba Fett et un autre sur Obi-Wan. Aujourd'hui, ces projets semblent abandonner au profit de nouveaux dont on pourra espérer un semblant plus d'audace que de nous cracher au visage des références à un personnage que l'on connait que trop bien...Croisons les doigts...Rian Johnson semble poursuivre son projet de trilogie hors saga Skywalker... Kathleen Kennedy et lui sont cul et chemise...
    • tueurnain
      Tant mieux pour toi, mais attention à une éventuelle déception...
    • Justice Prime
      Lequel ?
    • Justice Prime
      Bah pas moi .
    • Julien P
      Parce que la baston du train avec Octopus, elle n'est pas juste le fruit du flair visuel de Sam Raimi (même si en grande partie), elle est surtout le fruit d'une construction dramatique, du fait que Spidey ET Peter sont au pied du mur dans leur vie et dans leurs luttes respectives, du fait que les deux ont besoin des autres, proches ou pas proches pour être meilleurs, qù'il tente de sauver tout le monde au péril du secret de son identité. Bref, le parti pris est guidé par le fait qu'une oeuvre Spider-Man valable doit traiter du héros et de l'humain derrière de façon égale. Raimi a basculé dans le 3, où par moments il traite trop de l'humain et par moments tombe dans l'excès inverse. Les deux premiers films sont à des années lumières au-dessus de ceux de Webb.
    • Julien P
      Mais tu ne peux pas dire que 'la mort de Gwen n'a pas à être justifiée autrement que par son portage des comics aux films' ; cette phrase est problématique. Non, c'est un autre médium, il doit y avoir une construction dramatique et des partis pris scénaristiques qui justifient et donnent du sens à un évènement. Déjà parce que d'une, la BD est un médium narratif aussi, et que dans l'arc en question, la mort de Gwen est quelque chose qui est construit et amené dramatiquement, contrairement à TAS 2, et de deux tout simplement parce que la seule valeur iconique d'un shot ou d'une image transportée d'un médium à un autre ne fait pas de l'art.Et sur MJ dans les Spider-Man, oui le côté mélodramatique de son personnage et de celui de Peter peuvent agacer de temps en temps mais ce sont des personnages, au moins. MJ a un arc narratif, une présence dans le récit. Ce n'est pas un concept de personnage comme Gwen dans TAS 2 ou comme Lois dans Superman; Lois c'est le seul ancrage humain de Superman; sans ça, c'est impossible de s'investir émotionnellement dans son personnage, en tout cas tant que la menace qu'il affronte n'est pas plus puissante que lui.Pour ce qui est de Spidey, Raimi a choisi de parler de New York et de mettre en avant le thème du passage à l'âge adulte qui est présent dans l'oeuvre d'origine. Ca amène, en pratique, à ce que des personnages qui parfois ne sont pas des super-héros aient des arcs narratifs, comme MJ qui vient d'une famille sans le sou et veut réaliser son rêve. Ca peut agacer les gens comme toi et je comprends. Mais c'est aussi ce parti pris qui fait que Harry dans la trilogie de Raimi a un vrai arc narratif (même si bâclé dans le 3, je le reconnais), pas comme la storyline bidon de Dane DeHaan dans TAS 2, qui fait honte au personnage de Harry Osborn et à son père, qui sont tous les deux centraux dans le mythe de Spider-Man.PS : l'iconographie la plus marquante de Spider-Man, et je parle bien de Spider-Man, pas de Peter Parker, elle vient de la trilogie de Raimi ou de celle de Mark Webb ? Excuse-moi, mais entre la baston sur le train entre Octopus et Spidey dans Spider-Man 2 et les bastons que tu trouves dans TAS, tu choisis lesquelles ? Le combat avec le Lézard sur le toit ? Les bastons avec Electro ? Franchement, réponds honnêtement, lesquelles sont les mieux mises en scène, les plus dynamiques, les plus rythmées ?
    • Rastan
      Je suis désoler,je vais être moins long que toi mais...Tu ne peux pas critiquer le traitement de Lois Lane dans Man of Steel.Et dans le même temps intellectualiser Le rôle de la Christen AAAHHHHHHHH Durnst de Raimi poussant des cris d'Orfraie durant trois films sous les yeux humides et globuleux de l'araignée MacGuire.Et tu souligne justement ce que je dis plus haut.La où Raimi se complait a noyer le publique dans les larmes de Peter Parker.Webb adapte Spiderman.Et la mort de Gwen Stacy n'a pas a être justifiée autrement ,justement,que par son portage du Comics aux films.Alors oui,Spiderman est aussi Peter Parker.Mais surtout P.Parker est Spiderman.Le Titre du Comics ,c'est The Amazing Spiderman et non The Unlucky Peter Parker.Les films de Webb laissent peut être émotionnellement le publique néophyte sur la touche.Il s'adresse d'avantage a un publique de lecteur de Comics.Et donc oui,peut être,ne s'embarrasse pas a développer des personnages que le spectateur visé connais déjà.Et enfin ,dans son traitement,la Lois Lane de Man of Steel n'est pas plus a plaindre que celle de Donner.Une fois de plus,ce n'est pas Lois et Clack,c'est Man of steel.Verser dans le mélo n'est pas un fin en soit pour humaniser des personnages et donner du poids et un sens a leurs actes.Et quelque part déshumaniser,ou plutôt ne pas humaniser a outrance,un Super Héros n'est pas obligatoirement vulgaire dans ce registre où tout est justement Surhumain.Ps:Je te remercie.En fait grâce a toi j'ai trouvé.Contrairement a ce que l'on pourraient penser.Les adaptations ciné de Comics,ne s'adressent pas aux lecteurs de Comics.Mais au tout venant.Chemin que l'épisode 8 de Star Wars a pris.
    • MickDenfer
      éviter le piège.
    • Julien P
      Je suis d'accord avec toi. Ce sont des scénaristes doués, et surtout il ont donné vie à l'artefact majeur de la pop culture des années 2010. Jamais auparavant une série n'avait atteint le même degré de visibilité et de popularité jusqu'ici associé à des films ayant marqué la pop culture. Thématiquement, ils sont je pense capables de créer une oeuvre qui mêle mystère, profondeur thématique, et dynamisme narratif. Ce sera un test intéressant pour eux de scénariser quelque chose d'original, aussi, même si Benioff l'a déjà fait par le passé.
    • MacArno
      Un film sur Star Wars: The Force Unleashed aurait pu être sympa :)Mais je reste sur mon idée d'adapter Dark Bane en Trilogie
    • Blasi B
      je ne suis pas sur que Disney soit du même avis, pour ce qui est de ne pas piocher directement dans ce qui les intéresses... mais on verra bien... j'espère juste que ce sera Benioff et Weiss, pas parce que je n'ai pas aimé le travaille de Johnson, mais surtout parce qu'il me paraisse être idéal pour une histoire de chevalier épique, même si ce sont des chevaliers jedi :)Bon après, la télévision, c'est pas pareil que le cinéma, et Disney n'est pas HBO....
    • Julien P
      Pour avoir joué aux deux jeux KOTOR (moins au MMO The Old Republic, mais un peu quand même), la premier est de loin la première histoire de l'univers Star Wars que j'ai trouvé aussi bien depuis disons le dyptique Un Nouvel Espoir-l'Empire Contre-Attaque (Le V étant pour moi le meilleur film de la saga cinéma). Et KOTOR II, au niveau de son histoire, est également exceptionnel. Mais là encore, je préfèrerais de nouvelles histoires avec le même ton situées à la même époque que ces deux jeux. Ne serait-ce que pour honorer le fait que, même si une histoire canon a été choisie pour ces deux personnages (Revan et l'Exilée), les jeux donnent le choix au joueur d'orienter la moralité de son personnage dans le sens qu'il souhaite. Laissons ces jeux en paix. Et si on veut intégrer Revan et l'Exilée dans de la backstory, quitte à choisir une version de leurs aventures, soit, mais que ça s'arrête là.
    • Blasi B
      bah KOTOR, (knight of the old republic, je viens juste de comprendre cette abréviation :) ) je dois t'avouer n'y avoir jamais jouer :) je ne connais de cette univers que ses cinématique (que je trouve magnifique, et , pour la plupart, bien plus épique et bien faite que tout ce que j'ai pu voir dans star wars en 10 films) , j'ai lue le livre sur revan, et vue des résumés de toute l'histoire sur le net, ainsi que de plusieurs personnages (je ne sais pas si tu as lu le livre sur revan, mais quand tu n'a pas jouer au jeu, il soulève limite plus de question qu'autre chose :) j'ai donc du faire plusieurs recherche post lecture )Donc j'en ai une vision globale mais pas spécialement précise. Mais le peu de choses que je sais sur Kotor (comparé a un mec qui y a jouer) est plus original et me vend plus de rêves que les 4 films Disney, ce qui est quand même assez triste.Je ne sais plus ou j'ai lu que les films n'était en fait qu'une vitrine pour nous donner envie de découvrir l'univers étendue... et le fait est que, pour moi, quand on commence a connaitre un peu plus l'UE, on réalise que ce qu'on a vue au cinéma n'a fait qu'effleurer le potentiel de l'univers créer par Lucas... et je trouve ça franchement dommage....voir triste... et frustrant :)plus je vieillis plus je me dis qu'on devrait confier les films aux gens qui font les jeux :) ou leur laisser autant de liberté, je ne sais pas ou ça pèche...
    • Julien P
      Je suis d'accord avec ce que tu dis pour le prénom, je trouve ça aussi un peu absurde, sachant que ce n'est pas l'enfant de Luke dans la postlogie et qu'effectivement la relation entre Leia, Han et Obi-Wan oscille entre le bref et l'inexistant (après Obi-Wan a quand même une importance cruciale dans le destin de Leia malgré tout), je dis juste qu'à mon avis c'est du fan service qui remonte directement à la trilogie originale et qu'ils ne sont pas allés regarder l'UE pour le prendre.Pour être précis, je pense qu'ils étaient au courant de l'UE. Forcément, ils sont allés voir ce que l'UE avait fabriqué comme histoires continuant les aventures de Luke, tout simplement par souci de ne pas faire la même chose (c'est du professionnalisme de base je pense) et simplement, ils se sont retrouvé à faire des choses similaires sur certains aspects simplement parce que les directions prises par l'UE comme je t'ai dit étaient très logiques et cohérentes. Mais on ne le saura jamais avant un bout de temps comme tu dis, si un jour ils acceptent de parler du processus.Pour en revenir à KOTOR, ce qui est fondamentalement intéressant, c'est la dichotomie entre Siths et Jedi qui existait à l'époque, et les prises de position des deux camps dans les conflits majeurs qui ont eu lieu (types Guerres Mandaloriennes, etc). S'ils arrivent à fabriquer une histoire intéressante dans ce cadre sans faire intervenir directement Revan et Malak, simplement en reconnaissant leur existence, je dis amen. Ce serait exceptionnel.
    • Blasi B
      j'approuve les deux dernier paragraphe :)Pour le reste, finalement, sauf interview de l'équipe d'abrahams ou de lui même, on ne saura jamais exactement si c'est de l'inspiration ou si ils ont tous simplement eu les mêmes idées (ce qui serait tout de même de sacré coïncidence je trouve)Mais même si ils ont eu l'idée du prénom d'eux même, donné le prénom Ben à l'enfant de han et leia est tellement peu pertinent.... han n'a passer que quelques heures avec lui et leia... je ne sais même pas si il ce croise dans le film, et si j'ai bien compris, il ne c'était même jamais rencontré directement... Donc que luke donne, dans les livres, le prénom (surnom?) de son mentor/figure paternel, ok, mais que han et leia donne ce prénom à leur enfants... un peu fan service je trouve...Pour le basculement du coté obscur, la oui, effectivement c'est logique que ce soit récurent...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    L'Ombre de Staline Bande-annonce VO
    En avant Bande-annonce VF
    Effacer l’historique Bande-annonce VF
    Gogo Bande-annonce VO
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    Divorce Club Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films à l'affiche
    1917
    4,4
    De Sam Mendes
    Avec George MacKay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong
    Bande-annonce
    La Voie de la justice
    4,4
    De Destin Daniel Cretton
    Avec Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson
    Bande-annonce
    Les Enfants du temps
    4,3
    De Makoto Shinkai
    Bande-annonce
    Sherlock Junior
    Sherlock Junior
    4,2
    De Buster Keaton
    Avec Buster Keaton, Kathryn McGaire, Joe Keaton
    The Gentlemen
    The Gentlemen
    4,2
    De Guy Ritchie
    Avec Matthew McConaughey, Hugh Grant, Charlie Hunnam
    Bande-annonce
    Le Cas Richard Jewell
    Le Cas Richard Jewell
    4,2
    De Clint Eastwood
    Avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top