Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2019 : Elle Fanning, Robin Campillo, Yorgos Lanthimos... Le jury du 72e Festival
    Par G.M. — 29 avr. 2019 à 20:28
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez les membres du Jury du 72ème Festival de Cannes qui se déroulera du 14 au 25 mai prochain.

    BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Après la Compétition et les sections parallèles, c'est désormais au Jury de se dévoiler. Un Jury présidé cette année par Alejandro González Iñárritu et entouré pour l'occasion de huit personnalités, quatre femmes et quatre hommes venant de quatre continents et issus de sept nationalités différentes :

    Elle Fanning : la jeune actrice américaine a notamment joué sous la direction d'Iñárritu dans Babel, présenté en Compétition à Cannes en 2006. Elle s'est également illustrée dans The Neon Demon de Nicolas Winding Refn et Les Proies de Sofia Coppola, films qui ont tous deux concouru pour la Palme d'or en 2016 et 2017.

    Destiny Films

    Maïmouna N’Diaye : ayant grandi en Guinée-Conakry, elle part étudier en France et fait ses premiers pas d'actrice auprès d'Otar Iosseliani dans La Chasse aux papillons en 1992. Elle retravaillera avec ce cinéaste d'origine géorgienne pour Jardins en automne en 2006. Plus récemment, grâce à L'Oeil du cyclone (2017), elle remporte le prix de la meilleure actrice au FESPACO, l'un des plus grands festivals de cinéma africain qui se déroule au Burkina Faso.

    Epicentre Films

    Kelly Reichardt : c'est en 2008 que cette réalisatrice emblématique du cinéma indépendant américain monte pour la première fois les marches du célèbre palais de Cannes. Elle vient alors présenter Wendy et Lucy au Certain Regard. Elle a également l'honneur de se voir sélectionnée dans d'autres festivals comme la Mostra de Venise : en 2010 pour La Dernière piste et en 2013 pour Night Moves.

    Delphi

    Alice Rohrwacher : ambassadrice du cinéma d'auteur italien, elle effectue son baptême cannois en 2011 avec Corpo Celeste, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs. Trois ans plus tard, elle décroche le Grand Prix avec Les Merveilles sélectionné en Compétition. Autre récompense à son actif : le Prix du Scénario remporté pour Heureux comme Lazzaro en 2018.

    JLPPA / Bestimage

    Enki Bilal : auteur de bandes-dessinées plusieurs fois couronné au Festival d'Angoulême, il s'essaie à trois reprises à la réalisation de longs métrages : Bunker Palace Hotel en 1989, Tykho Moon en 1996 et Immortel (ad vitam) en 2004. Dans l'histoire du Festival de Cannes, il est le second représentant du neuvième art à être membre du Jury après Marjane Satrapi en 2008.

    JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

    Robin Campillo : le grand public le connaît pour son 120 battements par minute qui a créé l'événement à Cannes en 2017 - où il a remporté le Grand Prix - et aux César l'année suivante - où il a décroché pas moins de six récompenses dont celle du Meilleur film français. Son nom reste indissociablement lié à celui de Laurent Cantet pour qui il a co-écrit L'Emploi du temps (2001), Vers le sud (2005) ou encore Entre les murs, Palme d'or en 2008. 

    Borde-Moreau / Jacovides / Bestimage

    Yórgos Lánthimos : cinéaste grec encensé à travers le monde, il entame en 2009 une grande histoire d'amour avec le Festival de Cannes. Canine, son deuxième long métrage, se voit alors décerner le Prix Un Certain Regard. Six ans après, c'est le Prix du Jury qu'il remporte avec The Lobster, son premier film tourné en anglais. En 2017, retour en Compétition avec à la clé le Prix du Scénario pour Mise à mort du cerf sacré. Et cette année, c'est son film en costumes La Favorite qui vaut à Olivia Colman l'Oscar de la Meilleure actrice.

    Borde Moreau / Bestimage

    Pawel Pawlikowski : il est l'un des grands noms du cinéma polonais actuel. En 2015, son chef-d’œuvre Ida remporte l'Oscar du Meilleur film en langue étrangère. Trois ans plus tard, il renoue avec un noir et blanc crépusculaire pour Cold War, Prix de la Mise en scène au Festival de Cannes.

    La 72ème édition du Festival de Cannes se tiendra du 14 au 25 mai prochain.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cannes 2019 : Almodovar, Loach... mais pas (encore) Tarantino en Compétition officielle
    Commentaires
    • -Nomade-
      Pour moi, Bilal ça restera à jamais le dessinateur de certaines des plus grandes BD francophones, la fameuse trologie Nikopol bien sûr (encore que surtout les deux premiers tomes, j'aime moins le 3è), et surtout, surtout, lors de sa coopération avec Christin pour Les phalanges de l'ordre noir et Partie de chasse, que je considère comme deux chef-d'oeuvres absolus du roman graphique.
    • Hunnam29
      Il a sorti un tome de Bug là en Avril, je l'ai vu en magasin ce week-end.
    • -Nomade-
      J'avoue. C'est étrange, d'ailleurs, j'aurais cru ce type un peu passé de mode, autant en cinéaste qu'en dessinateur (malgré l'admiration que j'ai pour lui).
    • riqueuniee
      C'est de famille : sa grande soeur Dakota,( née en 1994) a commencé très jeune aussi, vers 6 ou 7 ans.
    • Simon W.
      Elle Faning jury a 21 ans, impressionnante carrière a son jeune age.
    • Hunnam29
      Bien sympa ce jury. Enki Bilal, intéressant.
    • WKW
      Jury un peu trop européen par rapport aux autres années....
    • riqueuniee
      Là aussi elle se montre précoce. A tout juste 21 ans (depuis le 9/4), elle doit être parmi les plus jeunes, sinon la plus jeune à avoir fait partie du jury de la sélection officielle.
    • Mafia M.
      Elle Fanning est surtout remarquable dans le film Galveston ou son rôle est tragique...
    Voir les commentaires
    Back to Top