Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Eurovision 2019 : votez pour vos chanteurs ciné/séries préférés
Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 11 mai 2019 à 13:00
facebook Tweet

Et si nous organisions notre propre Eurovision ? Avec des artistes musicaux fictifs, issus du cinéma et des séries (et du monde entier, pas seulement de l'Europe) ? Qui aurait vos faveurs parmi nos nommés ? À vos votes !

Sacha Baron Cohen avait eu un projet, qui se serait sans doute inscrit dans la lignée des caméras cachées de Borat et Brüno. Mais il n'a jamais abouti et il manque encore LE grand film sur l'Eurovision. Peut-être celui que prépare David Dobkin pour Netflix avec Will Ferrell et Rachel McAdams ? En attendant, nous avons décidé d'organiser notre propre compétition musicale avec des artistes (fictifs) issus de longs métrages et de séries, et pas seulement d'Europe.

Nous avons sélectionné les quinze chanteurs ou groupes, et vous pourrez en sélectionner trois d'entre eux, vos préférés, après cette présentation. Les résultats seront annoncés le week-end de l'Eurovision.

FATAL - FRANCE

Il y a eu les Fatals Picards, découvrez le Fatal savoyard, rappeur haut en couleurs rendu célèbre par le tube "Fous ta cagoule", très prisé dans les stations de ski. Après un passage à vide, il est de retour au sommet de son art et capable, selon les rumeurs, de maîtriser la mystérieuse "note sombre". Il se murmure également que derrière ce pseudo qui tue se cache également Alphonse Brown, créateur du frunkp, mais cela n'a jamais été prouvé.

CHRIS PROLLS - CANADA

Adversaire de Fatal dans les charts, Chris Prolls est l'un des pionniers de l'éléctro-bio. Concurrent de Jean-Claude Van Damme lorsqu'il s'agit de philosopher, son message n'a pas perdu de sa force à une époque où la lutte pour la planète devient un enjeu majeur. Sa musique, en revanche, a quelque peu vieilli, mais nous ne sommes pas à l'abri d'un retour en grâce.

GUY JAMET - FRANCE

Dans les mariages, les fêtes communales ou même pendant l'un de ses concerts, vous n'avez pas pu échapper à son tube, sa "carte postale" comme son auteur l'appelle : "Dadidou", l'une des plus célèbres chansons de Guy Jamet. L'une des rares qu'il a lui-même composées aussi, et qui lui permet encore de remplir des salles. Et de s'offrir votre vote ?

SPINAL TAP - GRANDE-BRETAGNE

Ils ont fait salle comble à chacun de leurs concerts, rendant leurs groupies hystériques. Pourtant, Spinal Tap semble aujourd'hui avoir moins marqué l'Histoire de la musique que celle du cinéma. Peut-être parce que beaucoup ont accusé le documentaire consacré à ce groupe de hard-rock au milieu des années 80 d'être faux. Il ne tient qu'à vous de réparer cela.

ALDOUS SNOW - GRANDE-BRETAGNE

Imprévisible jusque dans ses choix musicaux : rock star capable de déchaîner les foules en Grande-Bretagne, Aldous Snow a tenté de marcher sur les traces de Bono avec "African Child", co-signé avec sa compagne d'alors, Jackie Q. Résultat : "Le pire fléau pour l'Afrique depuis l'Apartheid" selon les critiques.

CONNER 4REAL - ÉTATS-UNIS

Comme Fatal, il a connu les sommets et la chute. Il aurait alors pu se rapprocher de son ancien groupe, The Style Boyz, mais a préféré persévérer en solo et s'est même payé le luxe de commander un documentaire sur sa vie et son entourage, afin de partager au monde entier son mantra : "Never Stop Never Stopping" ("Ne jamais cesser de ne jamais arrêter"). Non sans faire des références à l'Histoire de son pays dans ses chansons.

POP - GRANDE-BRETAGNE

Son chanteur ressemble autant à Hugh Grant que Tom Cruise en Austin Powers, et on leur doit avant tout un seul tube : l'incontournable "Pop Goes My Heart", dont le refrain vous reste longtemps en tête. Alors que les années 80 sont hype sur petit et grand écran, se pourrait-il que Pop soit les meilleurs représentants de la... pop ?

ROBIN SPARKLES - CANADA

Avant d'être présentatrice, Robin Scherbatsky s'était déjà illustrée sur le petit écran, grâce aux clips des chansons qu'elle interprétait sous le nom de Robin Sparkles. De "Sandcastles in Sand" au hit "Let's Go to the Mall", la jeune femme avait l'étoffe d'une vraie pop star capable de soulever des stades entiers mais a préféré se tourner vers le journalisme. Aujourd'hui encore, le monde le musique ne réalise toujours pas ce à côté de quoi il est passé.

GILLES GABRIEL - FRANCE

"Flou de toi/Complètement flou en moi/Mais qu'est-ce qui nous arrive ?/J'ai perdu la diapositive" : une nuque longue, un refrain plein de poésie, un lancer de bâton mythique... Il n'a pas fallu grand-chose à Gilles Gabriel pour devenir l'une des stars de la chanson française. Pas beaucoup plus pour qu'il tombe dans l'oubli aussi, ne devant son salut qu'à une histoire de soi-disant double-personnalité, qui a permis d'exhumer son célèbre tube. Jusqu'à quand ?

CRUCIAL TAUNT - ÉTATS-UNIS

"Mégateuf !" : telle est sans doute l'expression qui est passée par l'esprit de Wayne quand il a découvert le groupe. Et pas seulement parce qu'il est instantanément tombé amoureux de sa chanteuse et bassiste. Difficile, en effet, de résister à l'énergie du quatuor, surtout lorsqu'il reprend "Ballroom Blitz".

SEX BO-BOMB - ÉTATS-UNIS

Quand leur bassiste Scott Pilgrim n'est pas occupé à affronter les ex maléfiques de sa nouvelle copine, Ramona Flowers, les Sex Bo-Bomb nous offrent un son aussi explosif que ce que leur nom laisse présager. À tel point que l'on croirait voir des éclairs sortir de la guitare et de la basse du groupe lorsqu'ils chantent une chanson au titre incertain. Mais en tout cas pas "Flagada Jones", ce qui serait assez peu raccord avec leur son.

DRIVE SHAFT - GRANDE-BRETAGNE

À l'image de son leader Charlie Pace (auteur, compositeur, bassiste et parfois guitariste), mort dans une station sous-marine après avoir réchappé à un crash d'avion, le destin de Drive Shaft s'est arrêté trop brutalement. Après un seul petit album dont n'est sorti qu'un unique tube : "You All Everybody", disque d'or auquel certains, John Locke en tête, préfèrent quand même "Oil Change". Et vous ?

DEWEY COX - ÉTATS-UNIS

Sa vie a bouleversé des millions de personnes à travers le monde et il l'a vécue comme une rock star, avec trois mariages et de nombreuses drogues, en plus de côtoyer Elvis ou John Lennon. Mais pourquoi Dewey Cox n'a-t-il pas, aujourd'hui, la notoriété de ces derniers ? Que lui manque-t-il pour se retrouver au panthéon ? Votre vote ?

SOGGY BOTTOM BOYS - ÉTATS-UNIS

La country est-elle vraiment ringarde ? Le succès des Soggy Bottom Boys (littéralement "Les culs trempés" en français) tend à prouver que non, tant leurs tubes semblent ne pas avoir pris une ride. Assez pour noyer les rumeurs selon lesquels les membres du trio seraient des repris de justice qui ont enregistré "Man of Constant Sorrow" alors qu'ils étaient en pleine cavale.

FIGRIN D'AN AND THE MODAL NODES - TATOOINE

Certains trouvent leur musique répétitive. Certes. Mais bon nombre de tubes techno ou électro reposent sur moins de notes que le ritournelle jouée par Figrin d'An and the Modal Nodes dans la cantina de Mos Eisley, sur Tatooine, leur planète natale. Quarante-deux ans plus tard, leur chanson-phare n'a pas perdu de sa force, et reste toujours l'un des hits les plus sifflotés de la galaxie.

Votez pour vos trois artistes préférés !

facebook Tweet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Toy Story 4 Bande-annonce VF
Her Smell Bande-annonce VO
Rojo Bande-annonce VO
Music of my life Bande-annonce VO
L'Ospite Bande-annonce VO
Anna Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus Culture ciné
Dernières news Culture ciné
Top films au box office
Back to Top