Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Cannes 2019 - John Carpenter : "Je fais des films parce que je n'ai pas le choix"
Par Emilie Schneider — 16 mai 2019 à 08:00
facebook Tweet

Lauréat cette année du Carrosse d'or, le cinéaste John Carpenter était l'invité de la Quinzaine des réalisateurs où il a donné une masterclass ce mercredi 15 mai. Morceaux choisis.

Echo Lake Productions

Depuis 2002, les cinéastes de la Société des réalisateurs de films remettent le Carrosse d'Or, un prix qui salue l'audace et l'indépendance d'un cinéaste. Après Martin Scorsese l'an dernier, c'est John Carpenter qui a les honneurs de la Quinzaine des réalisateurs. Les festivaliers ont eu ainsi l'occasion de (re)découvrir sur grand écran The Thing, huis-clos glacial porté par Kurt Russell et les saisissants effets spéciaux de Rob Bottin, puis d'assister à une masterclass du cinéaste animée par les réalisateurs français Katell Quillévéré (Réparer les vivants) et Yann Gonzalez (Un couteau dans le cœur).

Dans une ambiance détendue, le réalisateur s'est prêté au jeu pendant plus d'une heure. Il est notamment revenu sur le succès inespéré d'Halloween qui lui a permis d'enchaîner avec son premier film de studio, The Thing, qui malheureusement est descendu par la critique et le public à sa sortie : "Je ne me rendais pas compte que Halloween avait cartonné à l’époque. Les premières critiques étaient mauvaises puis il y a eu un nouveau souffle quand le film est sorti à New York".

Si The Thing est un échec, il lui a néanmoins permis de travailler avec Ennio Morricone. Il s'agit de l'une des rares fois où John Carpenter n'a pas signé lui-même la bande-originale d'un de ses films.

Quand on lui demande s'il vaut mieux suggérer l'horreur ou la montrer, il plaisante : "du moment qu'il y a des cris, ça me va". Il poursuit : "Quand j'ai fait The Thing, j'ai senti qu'il y avait une règle tacite à Hollywood sur le fait qu'on ne devait pas montrer le monstre au cinéma. Mais j'ai décidé de briser cela, quitte à ce que ça déplaise à certains spectateurs". Lui qui adorait les films de monstre depuis l'enfance regrette désormais qu'il n'y ait que des films de super-héros.

Mettant régulièrement en scène des personnages d'outsider, il affirme se considérer lui-même comme "un électron-libre [...]. Il faut se battre pour imposer sa vision quand on fait des films. […] Vous avez de la chance en France d'avoir le final cut". Évoquant ses collègues réalisateurs, il admire des "maîtres" comme George RomeroTobe Hooper et Dario Argento. C'est d'ailleurs sous l'influence d'Inferno, qu'il qualifie de "crazy shit", qu'il s'est lancé dans Prince des ténèbres, désireux d'atteindre la même liberté de ton et la même folie.

Entre deux confidences, John Carpenter n'oublie pas de plaisanter ("Vous n’avez jamais entendu quelque chose d’aussi ennuyeux ? Ça vous intéresse vraiment ?") et lance aux spectateurs assis au balcon : "Vous êtes punis ?" Mais redevient sérieux quand on lui demande pourquoi il fait des films. Sa réponse est alors sans appel : "Parce que je n'ai pas le choix. Je fais des films parce que je le dois".

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Top Bandes-annonces
Le Daim Bande-annonce VF
Rocketman Bande-annonce VO
Sponsorisé
Godzilla II Roi des Monstres Bande-annonce officielle VO
Venise n'est pas en Italie Bande-annonce VF
Ni une ni deux Bande-annonce VF
Rocketman SPOT VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos et Sylvester Stallone sur les dernières marches de Cannes 2019
NEWS - Festivals
vendredi 24 mai 2019
Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos et Sylvester Stallone sur les dernières marches de Cannes 2019
La presse et le public s’enflamment pour Rocketman
NEWS - Sorties Ciné
mercredi 22 mai 2019
La presse et le public s’enflamment pour Rocketman
Sponsorisé
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
J'veux du soleil
J'veux du soleil
4,5
De François Ruffin, Gilles Perret
Bande-annonce
Lourdes
Lourdes
4,5
De Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Bande-annonce
Des gens bien
Des gens bien
4,4
De Bruno Lopez, Emmanuel Vieilly
Avec Paloma Lopez (III), Bruno Lopez, Emmanuel Vieilly
Bande-annonce
Avengers: Endgame
4,4
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo
Bande-annonce
Mon Inconnue
4,3
De Hugo Gélin
Avec François Civil, Joséphine Japy, Benjamin Lavernhe
Bande-annonce
Le Vent de la liberté
4,2
De Michael Bully Herbig
Avec Friedrich Mücke, Karoline Schuch, David Kross
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top