Mon AlloCiné
    Cannes 2019 - John Carpenter : "Je fais des films parce que je n'ai pas le choix"
    Par Emilie Schneider — 16 mai 2019 à 08:00
    facebook Tweet

    Lauréat cette année du Carrosse d'or, le cinéaste John Carpenter était l'invité de la Quinzaine des réalisateurs où il a donné une masterclass ce mercredi 15 mai. Morceaux choisis.

    Echo Lake Productions

    Depuis 2002, les cinéastes de la Société des réalisateurs de films remettent le Carrosse d'Or, un prix qui salue l'audace et l'indépendance d'un cinéaste. Après Martin Scorsese l'an dernier, c'est John Carpenter qui a les honneurs de la Quinzaine des réalisateurs. Les festivaliers ont eu ainsi l'occasion de (re)découvrir sur grand écran The Thing, huis-clos glacial porté par Kurt Russell et les saisissants effets spéciaux de Rob Bottin, puis d'assister à une masterclass du cinéaste animée par les réalisateurs français Katell Quillévéré (Réparer les vivants) et Yann Gonzalez (Un couteau dans le cœur).

    Dans une ambiance détendue, le réalisateur s'est prêté au jeu pendant plus d'une heure. Il est notamment revenu sur le succès inespéré d'Halloween qui lui a permis d'enchaîner avec son premier film de studio, The Thing, qui malheureusement est descendu par la critique et le public à sa sortie : "Je ne me rendais pas compte que Halloween avait cartonné à l’époque. Les premières critiques étaient mauvaises puis il y a eu un nouveau souffle quand le film est sorti à New York".

    Si The Thing est un échec, il lui a néanmoins permis de travailler avec Ennio Morricone. Il s'agit de l'une des rares fois où John Carpenter n'a pas signé lui-même la bande-originale d'un de ses films.

    Quand on lui demande s'il vaut mieux suggérer l'horreur ou la montrer, il plaisante : "du moment qu'il y a des cris, ça me va". Il poursuit : "Quand j'ai fait The Thing, j'ai senti qu'il y avait une règle tacite à Hollywood sur le fait qu'on ne devait pas montrer le monstre au cinéma. Mais j'ai décidé de briser cela, quitte à ce que ça déplaise à certains spectateurs". Lui qui adorait les films de monstre depuis l'enfance regrette désormais qu'il n'y ait que des films de super-héros.

    Mettant régulièrement en scène des personnages d'outsider, il affirme se considérer lui-même comme "un électron-libre [...]. Il faut se battre pour imposer sa vision quand on fait des films. […] Vous avez de la chance en France d'avoir le final cut". Évoquant ses collègues réalisateurs, il admire des "maîtres" comme George RomeroTobe Hooper et Dario Argento. C'est d'ailleurs sous l'influence d'Inferno, qu'il qualifie de "crazy shit", qu'il s'est lancé dans Prince des ténèbres, désireux d'atteindre la même liberté de ton et la même folie.

    Entre deux confidences, John Carpenter n'oublie pas de plaisanter ("Vous n’avez jamais entendu quelque chose d’aussi ennuyeux ? Ça vous intéresse vraiment ?") et lance aux spectateurs assis au balcon : "Vous êtes punis ?" Mais redevient sérieux quand on lui demande pourquoi il fait des films. Sa réponse est alors sans appel : "Parce que je n'ai pas le choix. Je fais des films parce que je le dois".

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Endless Boogie
      Avec plaisir :-)
    • LES INCONNUS
      Mon réalisateur préféré John Carpenter (et Clint Eastwood lol :) The Thing et mon Carpenter préféré super film bizarre qu'il n'a pas marché a l'époque :/
    • Blasi B
      dark star est très spéciale, mais plutôt sympa et avec quelque fulgurance qui m'ont beaucoup plus :) pas un chef d'œuvre, très très loin de la, mais du potentiel :) et on sent le vrai auteur de SF derrière, je trouve (entreprise ayant pour but de détruire des planètes, IA, cryogénisation etc....)marquant ne serait ce que pour son alien :) quand tu te dis qu'O'bannon a fait alien derrière... c'est le jour et la nuit :)
    • Dumdumboy
      Fog & Christine (je ne suis pas très fan de Assault).En fait c'est le côté 5 réussites à la suite que j'aime bien, de 78 à 83 il fait un flush royal ! Après j'aime bien Starman et Jack Burton aussi, mais les cinq que je cite ont un côté sombre que je préfère nettement. Et il faut que je voie Dark Star, son premier de 1974. Récemment j'ai vu Mouth of Madness que j'ai adoré également.
    • abdelhak o.
      et christine on en parle, sa b.o sont ambiance ses plans
    • Blasi B
      personnellement mon préféré de carpenter, pas au niveau qualité mais niveau amour personnelle, c'est le jack burton :) j'ai connue tout ses autres films un peu tard, lui c'est le premier, et il a vraiment une petite place particulière dans mon petit cœur :) et il vieillit super bien, les effets spéciaux naze et kitch font intégralement partie de son charme :)
    • Blasi B
      quinté magique? the thing, halloween, new York 1997... et c'est quoi les deux autres?
    • Dumdumboy
      Prince des Ténèbres est très spécial, une atmosphère très lourde. Je l'ai trouvé très angoissant, même si sa principale qualité est davantage cette ambiance pesante que les scènes horrifiques (je rejoins Might Guy sur ces dernières, elles ne sont pas exceptionnelles). Perso c'est un de mes favoris...après le quinté magique évidemment ;-)
    • Ezhirel
      J'ai vu quasiment tous ses films, il doit m'en rester un ou deux à voir. J'adore les univers sur lesquels il travaille (excepté Halloween parce que je n'aime pas les slashers), ce qui fait que j'aime beaucoup ce réalisateur, mais en même temps, il me manque toujours ce petit truc pour apprécier pleinement ses films. A chaque fois, je ressors de ses films avec un petit goût de frustration.
    • Rastan
      A voir aussi-ShockerBien que les Fx aient du prendre un coup dans l'aile,Voir M.Pileggi en tueur en série déjanté,ça vaut le coup d'oeil.-Le sous-sol de la peurPareil,voir E.McGill en combi latex ça ne s'oublie pas.^^-CursedPlus traditionnel.Une déclinaison du mythe du loup garou.Un Vampire vous avez du Vampire en plus poilu.
    • Might Guy
      Son film sur le vaudou n'est pas mal du tout et vient d'être réédité. L'emprise des ténèbres. Avec le thème des cauchemars et des hallucinations déjà développé avec Freddy Kruger.A part les griffes, Je ne connais pas grand-chose d'autre de lui.
    • Blasi B
      tant que j'y suis avec les classiques des maitre de l'horreur, tu aurais aussi des conceils sur la filmo de wes craven? (déjà vue la colline à des yeux 1 et 2, la dernière maison sur la gauche, les scream, ses Freddy, red eye et un vampyre à brooklyne... je crois que c'est tout :) )
    • Cooper1992
      The Thing....Bordel ce choc...
    • Blasi B
      oui jack burton déjà vue, découvert quand j'étais gamin et j'adore ce film!!!! d'ailleurs, j'ai passé des années a essayer de le retrouver ! j'avais juste le souvenir d'un film que j'avais adoré gamin mais dont je ne me souvenais rien, même pas son acteur principal :) je me souvenais juste de l'ambiance et de certaine scène gore... et je l'ai vue a un âge ou je n'avais pas encore enregistré kurt russel :) (et comme son titre anglais était big trouble in little china je passais sans cesse à coté :) )
    • Quackerjack
      Il est excellent !
    • Might Guy
      Bof prince des ténèbres. Je l'ai trouvé un peu à côté de la plaque dans ses scènes horrifiques pour la première fois.Essayer aussi son biopic sur Elvis de 1979 (première collaboration avec kurt Russell)
    • Might Guy
      Son homme invisible de 1992 est à redécouvrir.Jack Burton, pour son appropriation du genre kung fu.
    • Blasi B
      merci ^^
    • Endless Boogie
      Starman.
    • Blasi B
      je suis en train de finir de me faire sa filmographie, des films a me conseiller de lui que je n'aurais pas vue? (j'ai vue tout ceux du commentaire juste en dessous, sauf le prince des ténèbres et les aventures d'un homme invisible)
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Domino - La Guerre silencieuse Bande-annonce VO
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Portrait de la jeune fille en feu Bande-annonce VF
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    El Otro Cristobal Bande-annonce VO
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Palmarès Deauville 2019 : les trois jurys saluent Bull d'Annie Silverstein
    NEWS - Festivals
    samedi 14 septembre 2019
    Palmarès Deauville 2019 : les trois jurys saluent Bull d'Annie Silverstein
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    Sponsorisé
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Parasite
    Parasite
    4,5
    De Bong Joon-ho
    Avec Kang-Ho Song, Woo-sik Choi, So-Dam Park
    Bande-annonce
    Apocalypse Now Final Cut
    Apocalypse Now Final Cut
    4,3
    De Francis Ford Coppola
    Avec Martin Sheen, Frederic Forrest, Robert Duvall
    Bande-annonce
    Toy Story 4
    Toy Story 4
    4,3
    De Josh Cooley
    Bande-annonce
    So Long, My Son
    4,1
    De Wang Xiaoshuai
    Avec Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi
    Bande-annonce
    Le Roi Lion
    4,1
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Les Hirondelles de Kaboul
    4,1
    De Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec
    Bande-annonce
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top