Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Cannes 2019 - Parasite : rencontre avec Bong Joon-ho, le réalisateur de la Palme d'or
Par Clément Cuyer - Propos recueillis à Cannes le 22 mai 2019 — 25 mai 2019 à 20:32
facebook Tweet

Rencontre avec le cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho pour évoquer son long métrage "Parasite", qui vient de remporter la Palme d'or du 72e Festival de Cannes.

AlloCiné

Avec Parasite, qui vient de remporter la Palme d'or du 72e Festival de Cannes, Bong Joon-ho raconte l'histoire d'une famille au chômage qui met en place un plan machiavélique dans le but de travailler pour le compte d'une famille riche. Le début d’un engrenage incontrôlable dont personne ne sortira véritablement indemne.

Rencontre avec le cinéaste sud-coréen pour évoquer cet étonnant et brillant mélange des genres, à la fois comédie noire, thriller déjanté et drame social abordant les inégalités entre riches et pauvres. Parasite sortira en salles le 5 juin prochain.

AlloCiné : Comment vous est venue l'idée de ce film ?

Bong Joon-ho : C'est une idée qui m'est venue en 2013, il y a déjà six ans. A l'époque, je travaillais sur la deuxième partie de Snowpiercer. J'étais déjà en train de raconter autour de moi cette histoire de deux familles similaires qui se confrontent.

Le film fait rire, frémir et réfléchir. C'est un vrai plaisir pour vous de varier ainsi les genres ?

Effectivement, avec Parasite, on a un peu l'impression, au départ, qu'il s'agit d'une comédie avec de l'humour noir. Puis on ressent de la peur, de l'angoisse. A la fin, on a même une petite touche d'émotion avec une petite larme qui coule. Beaucoup de gens me demandent comment je fais pour mélanger tous ces genres, mais vous savez, moi, quand j'écris le scénario, je ne pars pas avec une idée en tête en me disant "A partir de cette séquence jusqu'à cette séquence, je vais essayer de travailler sur tel genre, et puis de là à là, je vais travailler sur un autre genre"... En fait, je suis totalement inconscient quand je travaille sur mon scénario, je fonctionne à l'instinct.

Au final, ça me fait plaisir si, quand les spectateurs voient mon film, ils se disent que ça passe d'un genre à un autre ! Quand un journaliste me demande quelle étiquette on peut mettre sur mon film ou quel est son style, c'est une question qui me réjouit : ça veut sans doute dire que la personne est elle-même incapable de répondre à cette question, et ça me fait rire ! J'ai lu une critique qui disait que le genre Bong Joon-ho était propre à lui-même, c'est un peu un honneur de lire ça.

Ce film qui aborde les inégalités sociales de manière très originale, j'ai l'impression que c'est un film sur des gens qui essaient juste de survivre à leur manière...

C'est vrai ! Lorsqu'on regarde cette famille pauvre, ils font des choses quand même assez abominables. Ce ne sont pas complètement des démons, ni complètement des anges, mais s'ils font ce genre de choses, c'est juste qu'ils veulent survivre. Vous avez donc complètement raison sur ce point. Malgré ces choses atroces qu'ils font, c'est parce qu'on voit qu'ils essaient de survivre qu'on arrive à les trouver sympathiques.

Le film, qui marque votre retour en Corée après deux films tournés aux Etats-Unis, est un pur divertissement. J'ai l'impression qu'il s'agit de votre film coréen le plus américain...

C'est un point de vue très intéressant. Quand vous dites qu'il s'agit d'un film très américain, très divertissant, moi, franchement, ça me convient très bien. Car dès lors qu'on essaie de raconter quelque chose de politique, de social, en utilisant la forme de la satire, ça reste quand même du cinéma, et le cinéma se doit d'être divertissant.

La bande-annonce de "Parasite" :

Parasite Bande-annonce VO

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Her Smell Bande-annonce VO
Yves Bande-annonce VF
Toy Story 4 Bande-annonce VF
La Femme De Mon Frère Bande-annonce VF
Music of my life Bande-annonce VO
Anna Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Festivals
Pompon Girl : on a rencontré Adriana Soreil, une réalisatrice de son temps "drôlement" féministe
NEWS - Festivals
mercredi 19 juin 2019
Pompon Girl : on a rencontré Adriana Soreil, une réalisatrice de son temps "drôlement" féministe
Cabourg 2019 : Nora Hamzaoui, Juliette Binoche et Nicolas Bedos sur les marches du Festival du film romantique
NEWS - Festivals
lundi 17 juin 2019
Cabourg 2019 : Nora Hamzaoui, Juliette Binoche et Nicolas Bedos sur les marches du Festival du film romantique
Dernières actus ciné Festivals
Meilleurs films à l'affiche
Et je choisis de vivre
Et je choisis de vivre
4,8
De Damien Boyer, Nans Thomassey
Avec Amande Marty, Nans Thomassey
Bande-annonce
Lourdes
Lourdes
4,5
De Thierry Demaizière, Alban Teurlai
Bande-annonce
Parasite
Parasite
4,5
De Bong Joon Ho
Avec Song Kang-Ho, Lee Sun-kyun, Cho Yeo-jeong
Bande-annonce
La Voix du pardon
4,4
De Andrew Erwin, Jon Erwin
Avec J. Michael Finley, Madeline Carroll, Dennis Quaid
Bande-annonce
Avengers: Endgame
4,3
De Joe Russo, Anthony Russo
Avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo
Bande-annonce
Aladdin
4,2
De Guy Ritchie
Avec Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott
Bande-annonce
Tous les meilleurs films au ciné
Back to Top