Notez des films
Mon AlloCiné
    Alta Mar sur Netflix : que vaut cette série espagnole entre Titanic et Agatha Christie ?
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 30 mai 2019 à 12:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après "La Casa de Papel" et "Elite", Netflix nous offre une nouvelle série addictive en provenance d'Espagne avec "Alta Mar", mélange savamment dosé entre soap, romanesque, et enquête policière sur fond de croisière de luxe.

    Netflix
    De quoi ça parle ?

    Sur un paquebot de luxe reliant l'Espagne au Brésil dans les années 1940, deux sœurs découvrent de troublants secrets de famille après une série de morts mystérieuses.

    Alta Mar, créée par Ramón Campos et Gema R. Neira

    Avec Ivana Baquero, Alejandra Onieva, Jon Kortajarena, Tamar Novas, Chiqui Fernández, Eloy Azorín, ...

    À quoi ça ressemble ?
    Alta Mar - saison 1 Bande-annonce VO

     

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Tout commence lorsque deux soeurs issues de la haute société, Eva et Carolina Villanueva, incarnées par Ivana Baquero (Les Chroniques de Shannara, Le Labyrinthe de Pan) et Alejandra Onieva, acceptent, juste avant de monter à bord du paquebot de luxe Barbara de Braganza, de cacher dans leur malle une passagère clandestine qui s'est jetée sous les roues de leur voiture et affirme être en danger de mort. Mais lorsqu'au cours de la première nuit sur le paquebot, la jeune femme en question, prénommée Luisa, est jetée par dessus bord, les passagers et les membres d'équipage découvrent qu'un meurtrier figure parmi eux et pourrait bien frapper à nouveau. Au beau milieu de l'océan, où personne (ou presque) ne les entendra crier.

    Très éloignée, sur le fond comme sur la forme, de La Casa de Papel ou d'Elite, les précédentes séries espagnoles à succès de Netflix, Alta Mar partage en tout cas avec elles un côté addictif indéniable, qui nous happe dès le premier épisode et ne nous lâche plus jusqu'au final de cette première saison en huit chapitres. Avec son lot de romance, de mystères, de suspects, et de twists que l'on ne voit pas toujours venir, ce soap aux accents de Crime de l'Orient-Express en haute mer, évoque autant Titanic, pour son cadre enchanteur, que les romans d'Agatha Christie. Sans oublier les séries Grand Hôtel et Velvet, desquelles elle se rapproche finalement le plus par son côté romanesque assumé.

    Manuel Fernandez-Valdes/Netflix

    Les sériephiles les plus exigeants ne manqueront évidemment pas de remarquer qu'Alta Mar n'est pas ce qui se fait de mieux en matière de séries, loin de là - l'écriture et le jeu des comédiens laissant parfois à désirer. Mais ces huit premiers épisodes se laissent regarder sans déplaisir - grâce à un mélange des genres savamment dosé et à un galerie de personnages au physique avantageux - et proposent un divertissement grand public qui tient ses promesses jusqu'à la fin. Faisant ainsi de cette création signée Ramón Campos et Gema R. Neira une série parfaitement adaptée aux week-ends pluvieux (ou aux jours fériés).

    Disponible depuis le 24 mai sur Netflix

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • What/If sur Netflix : 5 bonnes raisons de découvrir la série avec Renée Zellweger
    • Netflix : What/If, Alta Mar, The Perfection… les films et les séries à voir du 24 au 30 mai
    • The Society sur Netflix : la théorie qui perce (peut-être) le mystère de la série
    Commentaires
    • Véronique G
      On retrouve en effet l'atmosphère très Agatha Christie version espagnole. Le scénario et le jeu des acteurs sont un peu légers, mais ça se laisse regarder. C'est un peu les feux de l'amour en haute mer, quand même ;-))
    • Rose
      Cette série est un beau mélange de Grand Hôtel et Las Chicas del cable.
    Voir les commentaires
    Back to Top