Mon AlloCiné
    Festival d'Annecy 2019 : quelle place pour les femmes dans l'animation ?
    Par Propos recueillis par Clément Cusseau (@ClayMancuso) à Annecy le 12 juin 2019 — 17 juin 2019 à 15:55
    facebook Tweet

    La productrice Corinne Kouper, à la tête du collectif Les Femmes s’animent, est revenue pour nous sur les inégalités hommes / femmes qui touchent le secteur de l’animation.

    D.R.

    AlloCiné : En quoi consiste l’association Les Femmes s’animent, présente pour la quatrième année consécutive à Annecy ?

    Corinne Kouper (productrice et co-fondatrice de l’association Les Femmes s’animent) : Je n’ai pris conscience que très tard du manque de parité dans le monde de l’animation. Je pense que je ne m’en suis rendue compte tardivement tout simplement parce que ces écarts ne sont pas visibles, mais j’ai fini par m’y intéresser de près grâce à des associations américaines spécialisées sur ce sujet, dont Women in Animation créée il y a vingt-six ans déjà ! Je me suis donc penchée sur la parité hommes / femmes en France, et j’ai découvert que nous en sommes encore très loin et c’est pourquoi j’ai décidé de mobiliser des gens pour former un groupe de femmes intéressées par le sujet et c’est ainsi qu’est née en 2015 l’association Les Femmes s’animent.

    La France est-elle en retard sur ces sujets par rapport aux États-Unis ?

    Je n’ai pas les chiffres poste par poste en tête, mais les écarts sont à peu près égaux entre ces deux pays. Il semblerait en revanche que cet écart soit moindre en France pour le cinéma en prises de vues réelles, et il serait intéressant d’enquêter pour découvrir la cause de cela. En France comme aux Etats-Unis, on constate effectivement une présente majoritairement masculine dans le monde de l’animation alors que les écoles sont pourtant fréquentées par davantage de femmes (environ 60 % d’inscrites seront les chiffres communiquées). On compte environ 30 % de femmes dans le monde de l’animation, des chiffres en baisse dès lors qu’on se limite à des postes à responsabilités comme réalisatrice, directrice de l’animation… Ces problèmes sont donc communs à nos deux pays, et nous essayons donc de les comprendre pour mieux les résoudre.

    Comment expliquer ce décalage entre la présence importante de femmes dans les écoles d’animation et leur présence minoritaire au sein de l’industrie, qui plus est dans des postes d’ordre artistiques ?

    Il y a plusieurs raisons à cela. Cette année à Annecy, nous avons eu la chance de recevoir les représentants des plus grands studios et l’un des intervenants américains disait notamment qu’aux États-Unis, les femmes étaient effectivement très présentes dans la production. Est-ce parce que l’on accorde plus de confiance à une femme dans un poste d’organisation ? Donc en effet, on trouve moins de femmes dans les postes de création, et même je dirais dans les postes de leaders créatifs où l’on ne trouve encore que trop peu de femmes.

    Et je pense qu’il faut aussi le dire, beaucoup de femmes ne vont malheureusement pas chercher non plus ces postes, c’est à dire que beaucoup ne se sentent pas légitimes pour ce type de fonctions, et c’est un gros travail que nous faisons pour donner aux étudiants davantage de confiance en elles et d’assurance.

    Le mouvement « Me Too » a-t-il permis d’éveiller les consciences au sein de l’industrie animée ?

    Nous avons lancé notre collectif en 2015 et dès l’année suivante nous avons organisé une table ronde ayant pour sujet le sexisme dans les studios. A l’époque, nous avions l’impression de parler dans le vide, mais nous avons tout de même été bouleversées par le nombre de témoignages recueillis et dès cet instant nous avons compris que quelque chose était en train de se passer. Une nouveau table-ronde était programmée pour novembre 2017, mais quelques semaines avant cette date, l’affaire Weinstein s’est déclenchée. Le sujet était déjà dans l’air, et il ne fallait qu’une affaire comme celle-ci pour que la situation n’implose. Comme le rappelait Julie Gayet (présidente cette année du jury Longs Métrages, ndlr), il n’y aurait probablement pas eu de Me Too sans la campagne électorale de Donald Trump. Nous vivons actuellement un moment très fort qui je l’espère va faire évoluer la société.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Wonderland, le royaume sans pluie Bande-annonce VF
    Wedding Nightmare Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    The Operative Bande-annonce VO
    La Source Bande-annonce VF
    Give Me Liberty Bande-annonce VO
    Playmobil, le Film Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Vita & Virginia : "Elles étaient en avance sur leur temps !" - entretien avec la réalisatrice du film
    NEWS - Interviews
    jeudi 11 juillet 2019
    Vita & Virginia : "Elles étaient en avance sur leur temps !" - entretien avec la réalisatrice du film
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    NEWS - Interviews
    mercredi 10 juillet 2019
    Anna de Luc Besson : rencontre avec Sasha Luss, sa nouvelle héroïne
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 17 juil. 2019
    Le Roi Lion
    Le Roi Lion
    De Jon Favreau
    Bande-annonce
    Le Coup du siècle
    Le Coup du siècle
    De Chris Addison
    Avec Rebel Wilson, Anne Hathaway, Alex Sharp (II)
    Bande-annonce
    Wild Rose
    Wild Rose
    De Tom Harper (III)
    Avec Jessie Buckley, Julie Walters, Sophie Okonedo
    Bande-annonce
    Persona non grata
    Persona non grata
    De Roschdy Zem
    Avec Raphaël Personnaz, Nicolas Duvauchelle, Roschdy Zem
    Bande-annonce
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    L'Oeuvre sans auteur - Partie 1
    De Florian Henckel von Donnersmarck
    Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer
    Bande-annonce
    Yuli
    Yuli
    De Icíar Bollaín
    Avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Wedding Nightmare
      Wedding Nightmare

      de Tyler Gillett, Matt Bettinelli-Olpin

      avec Samara Weaving, Adam Brody

      Film - Epouvante-horreur

      Bande-annonce
    • Crawl
    • Top Gun: Maverick
    • Once Upon a Time… in Hollywood
    • Comme des bêtes 2
    • Wonderland, le royaume sans pluie
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw
    • The King's Man : Première Mission
    • Ça Chapitre 2
    • The Operative
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top