Notez des films
Mon AlloCiné
    James Bond 25 : les conditions de Rami Malek avant d'accepter le rôle du méchant
    Par Guillaume Nicolas (@gehenne) — 4 juil. 2019 à 10:08
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L’acteur oscarisé pour son interprétation de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody a posé des conditions avant d’accepter le rôle : son personnage de terroriste ne devait pas présenter les stéréotypes du fanatique religieux.

    Michael Parmelee/USA Network

    Quand on est venu lui proposer de jouer le rôle du méchant dans le 25ème opus de James BondRami Malek a d’abord souhaité clarifier les choses : son personnage ne devrait pas présenter les marqueurs stéréotypés du terroriste, option fanatisme religieux. L’acteur oscarisé pour son interprétation de Freddie Mercury dans le biopic musical Bohemian Rhapsody se rappelle : « j’ai dit : “nous ne pouvons l'identifier à aucun acte de terrorisme reflétant une idéologie ou une religion” » rapporte le Daily Mirror dans une conversation qu’il a tenu avec le réalisateur Cary Fukunaga.

    L’acteur popularisé par son interprétation d'Elliot dans la série Mr Robot poursuit : « je ne tiens pas à divertir avec ce sujet, alors si c’est la raison pour laquelle vous m’avez choisi, vous pouvez m’oublier ». Rami Malek peut être rassuré, ce n'était pas l'intention du réalisateur : « C’est un très bon personnage et je suis très excité. C’était une chose dont j’avais besoins de discuter avec Cary… Mais ce n'était clairement pas sa vision. Donc, [mon personnage] est un type de terroriste très différent ».

    Ce numéro 25 de la franchise vit une existence houleuse. Il est toujours sans titre, Daniel Craig s’est blessé sur le tournage, forçant la production à se mettre en stand bye, l’autrice Phoebe Waller-Bridge a été appelée à la rescousse, enfin une explosion a endommagé les décors extérieurs au studio Pinewood. Certains films accouchent dans la douleur, celui-ci fera peut-être date pour tous ces événements et son tournage un peu maudit.

    Découvrez notre numéro de Faux Raccord consacré aux gaffes de James Bond :

    Faux Raccord N°23 - Les gaffes de James Bond / Sean Connery

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • kratostreize
      Meurs un autre jour : le dernier vrai Bond avant le massacre.
    • Tony B.
      Bravo Rami c'est tout à ton honneur, tien a voir avec Bond mais vivement mr robot saison 4.
    • max270893
      Mouai en fait il a juste demandé à jouer un méchant classique de la franchise quoi...
    • -Nomade-
      Non, en effet...L'article n'est pas très clair, en fin de compte : je me demande si ce n'est pas simplement que Malek n'avait pas envie de jouer un tel type de rôle, et l'a juste fait savoir comme condition au cas où.
    • Might Guy
      Que je sache, aucun méchant de James Bond ne s'est distingué par ses convictions ou motivations religieuses.
    • M3TT3WS F4RR4LL
      Ça risque d’etre Décevant. Seydoux, MAlek, un scénario changé en dernière minute avec exit danny. une fin bien décevante à la Meurs un autre jour ?
    • Hunnam29
      Pour le coup il a tout à fait raison. Je pense qu'il n'y a rien de pire que de jouer un méchant stéréotypé, où tu vas être obligé d'en faire des caisses sur des discours bidons, écrit par un scénariste en manque d'inspiration. Discours, qui en plus vont véhiculer des trucs moyens bien souvent, associer du terrorisme à des religions par exemple. Un bon méchant, même ne serait-ce qu'un chouya subtil, ça peut te changer un film. Surtout dans un univers manichéen à la James Bond.Par contre parler de tournage maudit, c'est bon quoi... Un acteur qui se blesse sur le plateau, ça arrive (cf Le Labyrinthe 3, le dernier Mission Impossible...). Pour le titre on s'en fiche tant que le film est bon. Pour la scénariste, ils ont voulu ajouter de la fraicheur et un côté so British. Faut arrêter avec ces lieux communs de film maudit au moindre truc. Ce sont les médias qui collent des étiquettes.
    • riqueuniee
      Je trouve que cette prise de position n'a rien d'arrogant. C'est d'ailleurs conforme à la saga , les méchants ont rarement une connotation politique très précise. Ils agissent souvent dans un but personnel, genre méchant qui veut dominer le monde.
    • Blasi B
      J'aime pourtant beaucoup l'acteur, principalement pour mr robot, mais si l'obtention d'un oscar, pour un film que je trouve pourtant plutôt médiocre (ou il n'y avait que la BO de quenn pour sauver les meubles) lui fait prendre la grosse tête et lui fait avoir des exigences précises alors qu'il a jouer dans 3 trucs au ciné de toute sa carrière dont la majorité sont oubliable (nuit au musée et compagnie) bah il va pas aller loin le petit...j'avais entendue dire que c'était un mec arrogant, j'en avait pas l'impression, mais ce genre de page me fait un peu penser le contraire...par contre james bond et sa malédiction.. sous l'ére Craig, j'ai l'impression qu'un film sur deux c'était de toute façon fait dans la douleur...
    Voir les commentaires
    Back to Top