Mon AlloCiné
    Opération Lune : quand le documenteur de William Karel semait le doute...
    Par Olivier Pallaruelo — 21 juil. 2019 à 08:00
    facebook Tweet

    Diffusé sur Arte en octobre 2002, le vrai-faux documentaire "Opération Lune" signé par William Karel jetait le trouble : et si la mission Appollo 11 n'était jamais arrivée sur la Lune et était une mise en scène ? La Fake News élevée au rang d'art.

    21 juillet 1969. La mission Appollo 11 entre dans l'Histoire. Neil Armstrong effectue "un petit pas pour l'homme, un pas de géant pour l'Humanité" en foulant le sol de la Lune, devant les yeux médusés de millions de téléspectateurs qui découvrent les images en direct. Alors que la mission célèbre ce 21 juillet 2019 ses 50 ans, beaucoup de personnes continuent hélas de penser que l'Homme n'a jamais marché sur la Lune en ce mois de juillet 1969.

    Les images diffusées en direct par la NASA ? Une superproduction tournée dans le plus grand secret dans un studio hollywoodien, qui plus est par un de ses plus illustres cinéastes, Stanley Kubrick. Pour les conspirationnistes de tous poils dont les théories pullulent sur la toile, la NASA était incapable d'un tel exploit technologique à cette époque. Il s'agissait de missions sans équipage humain. D'autres affirment même qu'il fallait dissimuler la complicité d'extraterrestres ou la découverte d'une civilisation lunaire...

    Quoi qu'il en soit, cette rumeur n'a jamais cessée de courir; elle est même devenue un pilier des Fake News. Au moment des premiers alunissages, moins de 5 % des Américains doutaient de la réalité de l'événement. Un taux passé à 6 % dans des études plus récentes, dont un sondage de référence, réalisé par Gallup en 1999. De même, 9 % des Français adhèrent à ces croyances, selon un sondage Ifop de cette année, ou encore 25 % des Britanniques interrogés par TNS en 2009, et même 57 % des Russes sondés par Vtsiom en 2018. Interviewé par l'Agence France Presse, Didier Desormeaux, auteur d'un ouvrage intitulé Le Complotisme, décrypter et agir (Réseau Canopé, 2017), co-écrit avec l'historien français Jérôme Grondeux, estime que cet événement concentre l'intérêt des sceptiques à cause de son importance : "Cet épisode de la conquête spatiale est l'un des événements majeurs pour l'humanité, le remettre en question ébranle les fondements mêmes de la science et de la conquête de l'homme sur la nature".

    Si d'autres théories du complot, comme celle visant l'assassinat de JFK en 1963, se sont aussi appuyé sur les images, "ce qui est nouveau, c'est que cette rumeur repose sur le décryptage minutieux de tous les signes cinématographiques repérés sur les images expédiées par la Nasa" précise Didier Desormeaux, qui ajoute : "il s'agit de la première théorie du complot construite entièrement sur la réinterprétation visuelle d'un fait d'actualité : c'est une mise en scène qui est dénoncée, et non un fait que personne ne remet en cause".

    Opération Lune, brillant documenteur

    C'est là qu'entre en scène le documenteur Opération Lune, signé par William Karel, qui a largement contribué justement à nourrir la sphère complotiste et les spéculations plus ou moins fantaisistes autour de l'alunissage de la mission Appollo 11.

    Le 16 octobre 2002, la chaîne Arte propose une de ses soirées "Thema" consacrée à la manipulation par l'image. La chaîne avait alors demandé à Karel de réfléchir à un projet de film, qui sera diffusé ce soir-là. "À l'époque, il y avait énormément de choses fausses qui circulaient, comme sur les massacres en Roumanie. On s'est dit : pourquoi ne pas faire un 'faux' documentaire ?. On s'est assis, on a réfléchi à quel sujet traiter, et on a choisi la mission sur la Lune car tout le monde en avait entendu parler" explique le cinéaste, interviewé tout récemment par Le Parisien.

    La présentation officielle de ce film est la suivante : "Un documentaire d'intrigue, subtil mélange de faits réels, de fiction et d'hypothèses autour d'un événement qui marqua le xxe siècle : la course à la Lune. Richard Nixon était-il prêt à tout pour assurer la suprématie des États-Unis dans la conquête de l'espace ? Y a-t-il vraiment eu des "retransmissions en direct" de la Lune ? Quels liens Stanley Kubrick entretenait-il avec la Nasa ? Construit autour de réelles interviews d'Henry Kissinger, Donald Rumsfeld ou Buzz Aldrin, ce film jette le trouble et nous rappelle le pouvoir des images et leur possible manipulation". Le but de Karel ? Montrer qu'on peut prouver très sérieusement une piste a priori complotiste, en s'appuyant sur des images bien réelles. En toile de fond de l'intrigue montée par William Karel : comment couvrir un éventuel échec de la mission Apollo 11 ? Pour parer à toute éventualité, l'administration américaine aurait donc demandé à Stanley Kubrick de mettre en scène les premiers pas de l'Homme sur la Lune en studio...

    Si de nombreuses personnes défilent devant la caméra de Karel, certains protagonistes sont totalement fictifs et sont joués par des comédiens. Mais ils voisinent avec les témoignages de personnes bien réelles, comme le diplomate Henry Kissinger ou Donald Rumsfeld, qui fut haut fonctionnaire de l'Administration Nixon au moment de la mission Appollo 11.

    L'astuce, sinon le génie de Karel, c'est non seulement, par la grâce du montage, de détourner les propos des intervenants de leur sens premier. Mais surtout d'avoir utilisé des bouts d'interviews réalisées bien en amont, et pas spécifiquement pour Opération Lune"L’idée était de détourner des entretiens, et nous n’avons mis aucun des témoins dans la confidence, ni les gens de la NASA, ni Aldrin, ni la femme de Kubrick, ni le frère de celle-ci. […] En détournant leurs témoignages, il suffisait d’avoir un "faux" témoin, en l’occurrence la secrétaire de Nixon, pour faire le lien et rendre l’histoire crédible. Aux "vrais" témoins, nous disions que nous faisions un film sur Kubrick, sur son film, sur la Lune ou sur la NASA, et nous leur posions des questions un peu vagues…" Kissinger et Rumsfeld sont effectivement bien passés devant la caméra de William Karel, mais deux ans plus tôt, pour un film sur le Watergate, intitulé Les hommes de la Maison Blanche !

    Le résultat est brillant... Et assez glaçant, si l'on en juge à l'heure où les Fake News abondent sur la toile et sont reprises comme des vérités, ou assénées comme telles. Si vous n'avez jamais vu cette pépite qu'est Opération Lune, c'est le moment ou jamais ! Pour rester sur le même sujet, sachez que le 4 septembre prochain sort justement le documentaire Appollo 11

    Notez et donnez votre avis sur Opération Lune

    En voici la bande-annonce, ci-dessous..

    Apollo 11 Bande-annonce VO

     

    facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Roubaix, une lumière Bande-annonce VF
    Good Boys Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Mes autres vies de chien Bande-annonce VO
    La Vérité si je mens  ! Les débuts Bande-annonce VF
    Late Night Bande-annonce VO
    Fourmi Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus Culture ciné
    Dernières news Culture ciné
    Top films au box office
    Back to Top