Notez des films
Mon AlloCiné
    Timeless : 5 choses à savoir sur la série de science-fiction qui débute sur TF1
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 27 juil. 2019 à 16:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    TF1 lance ce soir à 21h "Timeless", une série de science-fiction mêlant action et aventure sur fond de voyages temporels. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette nouvelle série emmenée par Abigail Spencer et Goran Visnjic ("Urgences").

    NBC

    Synopsis : Un trio improbable, composé d'une enseignante en histoire, d'un militaire et d'un scientifique, voyage à travers le temps afin d'arrêter un dangereux criminel, désireux de modifier le cours de l'Histoire telle que nous la connaissons.

    Après Whiskey Cavalier, dont la diffusion de la première et unique saison s’est achevée la semaine dernière, place dès ce soir à Timeless dans la grille des samedis soirs estivaux de TF1. Déjà proposée en début d’année sur Série Club et disponible sur Netflix, cette série dans la veine de Code Quantum et de Au cœur du temps, diffusée entre 2016 et 2018 aux Etats-Unis sur NBC, devrait sans peine ravir les amateurs de science-fiction et d’histoires de voyages temporels, grâce à un mélange savamment dosé d’aventure, de complots politiques, et de twists à la pelle. De quoi tenir en haleine tout le reste de l’été les téléspectateurs de TF1 en quête d’un divertissement grand public intelligent, bien écrit, et bien interprété.

    Avant de vous lancer dans Timeless dès ce samedi 27 juillet à 21h sur TF1, voilà tout ce qu’il faut savoir sur la série…

    1. Les créateurs de The Shield et de Supernatural aux commandes

    Décrite à son lancement en 2016 par ses producteurs et par la chaîne NBC comme la rencontre entre Retour vers le futur et Mission : impossible, Timeless, qui n’est pas une adaptation mais bien une idée originale, sort tout droit de l’imagination de deux scénaristes et producteurs chevronnés qui en connaissent un rayon en matière de séries : Shawn Ryan et Eric Kripke. Célèbre pour avoir créé la série policière brut de décoffrage The Shield, le premier est également le créateur de Last Resort et de S.W.A.T. avec Shemar Moore. Quant à Eric Kripke, il a créé Supernatural (sur laquelle il a officié en tant que showrunner durant cinq saisons avant de passer la main) et la courte série de SF Revolution, et vient de faire un retour fracassant avec The Boys, qu’il a développée pour Amazon à partir des comics éponymes.

    Alors évidemment, l’association de ces deux scénaristes ne pouvait que promettre un cocktail d’action et d’aventure renversant.

    NBC
    2. Le docteur Kovac d’Urgences de retour en grand méchant

    Côté casting, Timeless marque le retour dans un rôle de premier plan de Goran Višnjić, qui a incarné Luka Covac dans Urgences de 1999 à 2009. Celui qu’on avait un peu perdu de vue depuis, malgré ses participations à Crossing Lines ou Extant, prête ici ses traits à Garcia Flynn, le méchant de la série, qui dans le premier épisode dérobe une machine à remonter le temps et se donne pour mission de modifier, voire de détruire, l’histoire des Etats-Unis pour d’obscures raisons. Un rôle à mille lieux de Kovac qui permet au comédien croato-américain de 46 ans de montrer qu’il est également à l’aise dans un registre plus sombre et davantage tourné vers l’action.

    Face à lui, Abigail Spencer (Rectify, Suits), vue plus récemment dans le rôle de Megan Hunt dans Grey’s Anatomy, Matt Lanter, le beau gosse de 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération, et Malcolm Barrett (Dear White People, Preacher) campent l’historienne Lucy Preston, le sergent-chef des Delta Force Wyatt Logan, et le scientifique Rufus Carlin, qui sont contraints de faire équipe pour tenter d’arrêter Flynn et son groupe de terroristes avant qu’ils ne changent complètement le cours de l’Histoire.

    3. Des épisodes bouclés sur fond d’intrigue feuilletonnante

    Si Timeless propose une vraie intrigue fil rouge qui débute dans le premier épisode et ne trouvera sa conclusion qu’à la fin de la série, avec pour toile de fond les agissements de Flynn et sa volonté de vaincre une organisation appelée "Rittenhouse", elle prend tout de même la forme d’une pseudo série procédurale, avec des épisodes ou des "cas de la semaine" bouclés qui suivent à chaque fois le trio formé par Lucy, Wyatt, et Rufus alors qu’il voyage jusqu’à une date et un événement donné du passé et tente, encore et encore, de sauver le monde. L’occasion pour les héros, et pour nous, de croiser bon nombre de personnages historiques au fil des épisodes, d’Abraham Lincoln à John F. Kennedy, en passant par Al Capone, Richard Nixon, Marie Curie, Josephine Baker, ou Pablo Picasso.

    NBC
    4. Une série annulée puis sauvée… à deux reprises !

    Lancée le 3 octobre 2016 sur NBC devant 7,6 millions de curieux, Timeless connaît une baisse d’audience significative tout au long de sa saison 1, qui s’achève le 20 février 2017 devant seulement 3,37 millions de téléspectateurs. Résultat, NBC décide d’annuler la série au terme de cette première fournée de 16 épisodes. Mais coup de théâtre, trois jours après l’annonce de la fin de la série, et suite à une mobilisation de masse des fans et à de longues négociations avec Sony, qui produit le show, NBC renouvelle finalement Timeless pour une seconde saison de 10 épisodes.

    Malheureusement, une fois de plus, les audiences ne suivent pas (moins de 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne sur la saison), et en juin 2018 NBC annule, pour la deuxième fois, Timeless. Dans la plupart des cas, l’histoire se serait arrêtée là, mais c’était sans compter sur les fans de la série, qui ne lâchent rien et réclament une conclusion digne de ce nom, afin de répondre aux questions laissées en suspens à l’issue de la saison 2. Résultat, NBC et Sony trouvent un accord pour un téléfilm conclusion de 2 heures qui est diffusé outre-Atlantique en décembre 2018 et permet à Timeless d’avoir droit à une vraie fin. Un double épisode qui, en France sur Netflix par exemple, fait désormais office de final en deux parties de la saison 2, et donc de la série.

    5. Que pensait la presse américaine de la série à son lancement ?

    Selon le Pittsburg Post-Gazette :

    "Ne cherchez pas une série sérieuse et réfléchie dans Timeless. Mais c'est un divertissement bien produit et dépaysant qui donne à chacun de ses personnages principaux, et notamment à son héroïne, Lucy, assez de bagage narratif." 4/5

    Lire la critique complète

    Selon le Washington Post :

    "[Timeless] est une série dans le sens le plus admirablement traditionnel du terme, avec un épisode pilote tendu et rempli d'action, qui se révèle tout simplement fun et est exécuté de manière fascinante. On a également droit à une intrigue SF qui pousse à la réflexion mais qui ne se lance pas maladroitement dans le domaine du métaphorique et du profond." 4/5

    Lire la critique complète

    Selon Hitfix :

    "[Timeless] dégage une impression très rétro (la série aurait tout aussi bien pu être diffusée dans les années 80 ou 90, et la seule différence serait des effets spéciaux plus basiques), (...) mais pour le moment, ce qui fait sa force est la façon dont les différentes missions impactent les personnages sur le plan personnel, que ce soit à travers les personnes qu'ils rencontrent dans le passé, ou la manière dont leurs actions altèrent le présent." 3,5/5

    Selon le Hollywood Reporter :

    "Si vous appréhendez Timeless comme une série régressive, dans la veine de Code Quantum, mais en moins nuancé, alors vous devriez la trouver divertissante. Mais soyez prêts à éteindre votre cerveau à intervalles irréguliers, et ne vous arrachez pas les cheveux face au manque de plausibilité de certains rebondissements temporels. Sinon j'ai bien peur que Timeless échoue complètement à vous intéresser." 3/5

    Lire la critique complète

    Selon The A.V. Club :

    "Timeless ne devrait pas parvenir à répondre à ses propres énigmes de manière si efficace. En tout cas pas si elle souhaite maintenir l'intérêt des téléspectateurs. Malheureusement, l'aspect procédural de la série nécessite d'expédier autant l'intrigue. (…) Les précédentes séries de [Shawn] Ryan dans le même genre étaient parvenues à s'élever au-dessus de la moyenne, mais ici le propos s'enlise rapidement." 2/5

    Lire la critique complète

    Selon Collider :

    "La série (ou du moins son pilote) se révèle vite problématique dans le sens où elle jette un regard arrogant sur les aberrations d'un passé représenté comme étrangement ignorant." 2/5

    Lire la critique complète

    Selon le Boston Globe :

    "Une tentative amateuriste de convoquer les fantômes de Code Quantum et de Au coeur du temps." 1/5

    Lire la critique complète

    La bande-annonce de Timeless, qui débute ce soir sur TF1 avec quatre épisodes diffusés à la suite :

    Timeless Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • The Last Action Zero
      Libre à toi. Mais si tu ne connais pas déjà, je t'assure que cette série, est aussi nulle que pathétique. Vraiment un show débile, à peine supportable, pour des jeunes enfants. Et encore que, je ne sois vraiment pas sur, que ça leurs apprenne correctement, quoi que ce soit d'historique. Loin de là, même. Peut-être que tu apprécies, ce genre de narration vide de fond, aussi ringarde que transparente. On dirait la version soap, aseptisé et ennuyeuse, d'un téléfilm Z de The Asylum, produit pour les heures creuses de SyFy. Personnellement, sur Netflix, je préfère Mindhunter, The Haunting Of Hill House ou The Naked Director. Chacun ses gouts.
    • The Last Action Zero
      Niveau intérêt, ça se vaut largement...
    • Slm22
      C'est toi qui n'en es pas un ^^
    • Slm22
      Encore, faut-il la diffuser correctement ^^
    • Slm22
      Je ne sais pas si tu es ironique ou pas, mais c'est vrai que c'est plus important de payer Netflix que de nourrir ses enfants.
    • Slm22
      Sérieusement, je ne te crois pas du tout !
    • Slm22
      Comparer Joséphine Ange gardien à Timeless...
    • Lccf
      Rattrapée en replay … c'est beaucoup moins drôle que Legends of tomorrow, moins créatif que Doctor who, et Sam et Al restent de très loin les rois du voyage dans le temps télé … Mais bon, comme feuilleton d'été, ça se laisse suivre.
    • Daugnac
      une série très bien tourné.bien sur trop axée sur l'histoire américaine.
    • Lausaro C.
      ils auraient pu nous (vous) faire découvrir dans le même genre le ministère du temps de la TVE mais non ils faut qu'ils nous fassent bouffer du made in USA ))
    • Joanny972
      c'est surtout que c'est un samedi soir, le jour de la semaine ou il y a le moins de monde devant la télé...
    • Gabrielle Be
      Déjà, sans les plateformes de VOD, TF1 ne savait pas diffuser les séries.Alors maintenant ...
    • Gabrielle Be
      C'est vrai que c'est très cher Netflix.
    • Binco N.
      Y a que moi qui pense à la série Sept jours pour agir ?
    • okinawa02
      Enmême temps les chaines télé c'est fini...à part les vieux, plus personne ne regarde quasi...Tout le monde est sur netflix et autres plateformes...Pour ça qu'ils ne font plus que des émissions de télé réalité, des recherche d'appart/maison, rénovations et cuisine...pour le reste ça se trouve ailleurs...même canal + est entrain de fermer ses portes...
    • The Last Action Zero
      Va dire ça aux annonceurs publicitaires, aux agences de pub et conseil en communication, et aux programmateurs de TF1... Pas à moi...
    • Dexter 9
      ou les gens qui travaillent...tout le monde n'a pas 10 semaines de congés l'été
    • Vash99
      J'ai trouvé le début sympa, mais bon 4 épisodes, ça sent la série achetée pas chère pour boucher les trous l'été.Perso ça me fait plus penser à un mix entre legend of tomorrow et 7 jours pour agir
    • The Last Action Zero
      Toi, t'es pas un ami XD
    • The Last Action Zero
      Un machin plus quantitatif que qualitatif. Série trouvé en solde à pas cher. Le genre fond du panier, que les programmateurs de TF1 ont toujours affectionné. Un truc annulé en deuxième saison, qui est tellement naze, qu'on se demande comment, ça n'est pas arrivé en première saison. La seule raison de se torturé le mou de la cervelle, avec cette abomination scénaristique, digne du plus mauvais Z télévisuel des années 90, c'est la présence de Abigail Spencer au casting, qui me manque beaucoup, depuis la fin de Rectify. Bref, dans le genre programme insipide et nanardesque au possible, nous, on a Joséphine Ange Gardien. Eux, ils ont ça. Et niveau honte, la seule différence avec Joséphine, c'est que NBC n'est pas prêt de l'acheter à TF1, pour boucher les trous de sa grille d'été, quand tout le monde est à la plage ou à la montagne :D
    Voir les commentaires
    Back to Top