Mon AlloCiné
    Shutter Island sur Netflix : pourquoi la fin était prévisible
    Par Caroline Langlois — 24 août 2019 à 11:00
    facebook Tweet

    Shutter Island de Martin Scorsese est disponible dès aujourd'hui sur Netflix. Un film au dénouement qui en aura laissé plus d'un bouche bée et ce malgré les nombreux indices disséminés par le réalisateur...

    Paramount Pictures France

    Comme tout bon film à twist qui se respecte, Shutter Island (disponible dès aujourd'hui sur Netflix) recèle de nombreuses subtilités invisibles à l'oeil nu pour qui ignore encore son dénouement. Le genre d'éléments qui font davantage sens lors d'un deuxième voire d'un troisième visionnage, pour les moins perspicaces.

    Les indices

    Martin Scorsese et sa scénariste Laeta Kalogridis ont volontairement glissé des erreurs visuelles et scénaristiques tout au long du film, lesquelles témoignent de l'instabilité psychologique de son héros Teddy Daniels (Leonardo DiCaprio). Par exemple, le verre d'eau d'une patiente disparaît entre deux plans (alors que sa main fait toujours le geste), Rachel (Emily Mortimer) porte brièvement un gilet qui est plus tard porté par "l'autre" Rachel et certaines phrases prononcées par Teddy/Andrew sont répétées ("Bébé, pourquoi t'es toute mouillée?"). Ces indices, parcimonieusement disséminés de façon à ne pas désorienter le spectateur, corroborent la révélation finale : toute l'histoire se déroule du point de vue du personnage principal, biaisé par sa démence, il est donc normal que certains éléments de son récit soient bancals. Ces techniques sont également utilisées dans ses rêves, montrant une similarité entre ce qu'il perçoit comme étant un rêve ou la réalité.

    Paramount Pictures France
    Ben Kingsley, Mark Ruffalo et Leonardo DiCaprio

    La fin

    Tout comme celle d'Inception, la fin de Shutter Island aura suscité moult débats entre les spectateurs au sortir des salles, mais également auprès des communautés philosophique, journalistique et psychologique. "Qu'y a-t-il de pire ? Vivre en monstre ou mourir en homme de bien ?" : cette phrase de conclusion prononcée par Teddy et adressée à Chuck a cela de clivant qu'elle remet en cause l'état de lucidité du personnage. Et donc le twist. Et donc tout le film. DiCaprio et Scorsese n'ont jamais donné d'explication quant à la signification de cette scène, qui est pourtant bien un choix du réalisateur puisqu'elle n'apparaît pas dans le roman de Dennis Lehane.

    Cependant, le consultant psychiatrique du film, Dr. James Gilligan, a déclaré dans une interview accordée au Guardian, que Teddy avait choisi son destin (en tant qu'Andrew Laeddis, sa véritable identité) ; il a ajouté que les remords qui le hantaient - en particulier le rôle qu'il a joué dans la folie de sa femme qui l'a amenée à tuer leurs enfants - l'avaient poussé à commettre une forme de suicide en donnant le feu vert au personnel de l'hôpital de le lobotomiser complètement. Enfin, Gilligan a conclu que le parti pris du film sur le traitement que subit le héros est, d'un côté, une réussite car il montre que le personnage se retrouve face à ses illusions, mais d'un autre, un échec car sa - fausse - psychose a donné une victoire aux pro-lobotomie dans le débat qui les oppose aux partisans des méthodes de traitement non-chirurgical.

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Gcm B.
      un peu comme toi, à la première vision j'avais vu venir le twist gros comme une maison dans le premier quart d'heure du film en me disant si c'est ça, ce film est nul. Et c'était ça, donc j'avais conclut que le film était nul. Faut dire que c'était l'époque des films à twist, et que bon au bout d'un moment ça va quoi, je pense que j'en avait un peu marre. Donc à revoir car certains films (les bons) survivent à la fuite de l'effet final d'autre pas
    • Swayne
      C'est étrange mais pour moi la fin de Shutter Island n'a jamais été aussi catégorique.D'ailleurs j'aurais préféré quelle me reste ambiguë.Je regrette presque d'avoir lu cet article...
    • guzu
      news ciné...
    • Fabien D
      article inutile qui sert seulement à faire la promos encore une fois sur netflix et rien d'autre
    • Cobrax
      Je suis pas spécialement d'accord. Même si oui, l'effet de surprise n'est plus là, un deuxième visionnage permet de bien analyser toute la subtilité qui peut emmener à un twist final et avoir un autre regard sur le film, et enfin de compte on peut tout autant voir davantage l'apprécier .
    • andiran23
      Pour Sixième sens, je m'étais fait spoiler avant de le voir, et même si ça m'a enlevé le plaisir de la découverte du twist, j'ai pu tout de suite apprécier le truc comme un drame poignant sur la mort et le deuil et voir que c'était bien ficelé et qu'une tonne de détails sont lourds de sens !
    • Lolo-Apocalyptica
      C'est une très bonne règle mais en effet super dure à respecter (par exemple j'ai sauté sur la B.A de The Irishman comme un affamé dès qu'elle apparue sur le net) et c'est vrai que c'est regrettable car c'est un coup à se dire tiens c'est le moment où il va se passer tel ou tel truc, où il va y avoir telle réplique, etc... lors du visionnage du film car on l'a vu dans la bande annonce et oui, je confirme, ça casse un peu le plaisir.
    • Lolo-Apocalyptica
      Pour Sixième Sens j'avoue ne pas avoir capté le twist avant de voir la fin mais il est clair que ça casse complètement l'intérêt du visionnage de s'en rendre compte dès le début du film comme tu dis il y a des ficelles qui deviennent particulièrement apparentes!
    • Mick B
      Alors, perso, c'est simple et très compliqué à le respecter mais quand un film d'un grand réal sort (Shyamalan, scorsese etc...), je me bats pour ne voir aucune B.A., lire aucun résumé ou critique. Je fais ça depuis une quinzaine d'années et croyez moi, qd c'est respecté, le plaisir de se retrouver devant l'écran au début du film est décuplé.Ensuite, le film me plaît ou non mais depuis que j'ai été déçu, spoilé et donc passé à côté d'un expérience cinématographique, je me fait violence à mettre en place tout un stratagème pour en savoir le moins possible sur un film attendu.Du coup, j'ai l'impression, à chaque fois, d'être un enfant en pleine découverte.
    • Lccf
      Moi, ça me l'a fait avec Sixième sens … en allant voir le film en sachant qu'il y avait un twist final, quand j'ai vu Bruce Willis étendu sur le lit au début, je me suis dit ah OK, je pense que j'ai compris, et du coup, évidemment, j'ai trouvé tous les indices ( comme sa femme qui ne lui parle pas au restau ) énormes. Ce qui fait que, même si je reconnais la qualité du film, je ne l'ai sans doute pas autant apprécié que d'autres spectateurs ( de Shyamalan, je préfère cent fois Incassable … avant que le dénouement de Glass ne vienne un peu le bousiller, ou même Le Village avec ses twists en cascade ).
    • DarkColt1991
      Le problème c'est que Shutter Island fait partie de ces films pour lesquels il est compliqué de donner une seconde chance au film dans la mesure ou l'on connaît le twist final. Du coup, on ne le verra pas de la même façon que quelqu'un qui découvre le film la première fois. Tout comme Sixième sens, l'échelle de Jacob, Les autres...
    • Lolo-Apocalyptica
      Je me souviens avoir été dans l'ensemble déçu par ce film à sa sortie, et ce malgré la réal et le jeu d'acteur encore une fois monstrueux de DiCaprio. J'avais à peu près compris comment ça allait se finir vers la moitié du visionnage et j'avais trouvé le twist final amené avec un rare manque de subtilité.Ce qui est étrange c'est que j'aime tous les films de Scorsese de Taxi Driver à Silence mais celui-là me laisse encore un goût amer quand j'y repense. Lorsque je vois l'engouement des gens sur la page du film je me dis que j'ai dû passer à côté de quelque chose il faudra que je lui relaisse sa chance.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Toute l'actu Netflix
    GLOW : une 4ème et dernière saison commandée
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 21 septembre 2019
    Criminal sur Netflix : on a rencontré le réalisateur de la série choc
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 21 septembre 2019
    Criminal sur Netflix : on a rencontré le réalisateur de la série choc
    The Crown sur Netflix : la bande-annonce de la saison 3
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 20 septembre 2019
    The Crown sur Netflix : la bande-annonce de la saison 3
    Actus Netflix
    Back to Top