Mon AlloCiné
    The Naked Director sur Netflix : qui est Toru Muranishi, l'homme qui a révolutionné le porno japonais ?
    Par Mégane Choquet — 12 août 2019 à 19:30
    facebook Tweet

    Disponible depuis le 8 août sur Netflix, The Naked Director est une série japonaise qui explore le monde du porno à travers un homme qui a révolutionné l'industrie dans les années 1980 et 1990 : Toru Muranishi.

    Netflix

    Peu connu chez nous, Toru Muranishi est pourtant une grande figure du porno au Japon. Ancien vendeur d'encyclopédies, il rejoint les récents studios Crystal-Eizou en 1984 et se lance dans la réalisation de films pour adultes. C'est lui qui révèle la star Kaoru Kuroki dès 1986 et bouscule les codes de l'industrie pornographique de l'époque avec des vidéos qui sortent de l'ordinaire : la série satirique culinaire "Fuck Lunch", la série "Face Shower" qui terminait sur des éjaculations faciales et la série "Conch Shell" où l'actrice soufflait dans un sifflet en forme de coquillage pour signifier qu'elle avait atteint l'orgasme.

    Bien qu'originales, ces vidéos lui ont valu des ennuis avec la justice sous l'ère Shōwa, particulièrement nationaliste et répressive. Son respect pour ses actrices, qu'il laissait libres dans leur sexualité, ne l'a pas empêché d'embaucher des femmes mineures, ce qui lui vaudra plusieurs arrestations. En 1986, Toru Muranishi entame un marathon de tournage à Hawaï avec une quinzaine d'actrices lors duquel il réalise 30 films en 30 jours. Celui qu'on a surnommé l'"Empereur du porno" fût alors arrêté et incarcéré pour usage de faux passeports. Il sera libéré l'année d'après.

    UNE FORTE EMPREINTE DANS L'INDUSTRIE

    En 1988, Toru Muranishi quitte Crystal-Eizou pour fonder sa propre compagnie : Diamond Visual. Avec cette nouvelle société de production, le réalisateur peut laisser libre cours à sa créativité et repousser les limites de l'industrie pornographique de l'époque. Autour de lui gravitent sa star Kaoru Kuroki et une nouvelle en devenir à la plastique particulière, Kimiko Matsuzaka, qui apporteront énormément de succès à Diamond Visual. Le style excentrique et quasi documentaire de Toru Muranishi fait de lui l'une des grandes figures de la pornographie japonaise, avec 3000 vidéos produites et 7000 actrices embauchées, selon ses dires.

    Netflix

    Malgré sa popularité et son investissement, en tant que producteur, directeur, caméraman et acteur, Toru Muranishi s'est retrouvé criblé de dettes et sa boîte a fait deux fois faillites. Il s'est depuis reconverti dans l'écriture d'articles sur son blog et vend ses films culte sur son propre site. Selon Japan Times, le cinéaste X était enchanté à l'idée d'être le sujet d'une série Netflix et a laissé les scénaristes s'amuser avec la réalité des événements "tant que cela restait intéressant."

    UNE VERSION POP ET DÉCALÉE DE L'HISTOIRE EN SÉRIE

    The Naked Director s'intéresse à l'éclosion de ce génie du porno controversé. La série Netflix met en scène la vie de Toru Muranishi de manière plus édulcorée et décalée. En huit épisodes, le futur "Empereur du porno" incarné par Takayuki Yamada (L'Île aux chiens), passe vite d'ancien loser largué par sa femme à pionnier de l'industrie du porno en gravissant les échelons avec ses associés Toshi et Kawada contre les géants du milieu, de mèche avec la police et les yakuzas.

    Ce personnage haut en couleur débute en premier lieu par l'impression de binibon, des magazines plastifiés pour adultes, où les sexes féminins sont recouverts à cause de la censure. On découvre ensuite comment Toru Muranishi se lance dans la production de vidéos pornographiques avec un certain avant-gardisme et beaucoup de fantaisie. Au menu : la fondation de sa compagnie, le passage à Hawaï et la naissance de la star Kaoru Kuroki. L'excentricité du roi du porno, qui souhaite casser les codes de la société moralisatrice japonaise de l'époque, est décryptée avec humour dans cette série.

    La première saison de The Naked Director se termine lorsque l'ère Shōwa prend fin en 1989 : Toru Muranishi est alors au sommet de sa carrière après avoir mis ses ennemis à terre. Si la série est renouvelée pour une saison 2, elle devrait débuter à l'ère Heisei où le succès de ses vidéos non censurées incluant des actes non simulés ne fait qu'accroître. Reste à savoir si Netflix lui donnera cette chance.

    La bande-annonce de The Naked Director :

    The Naked Director - saison 1 Bande-annonce (2) VO

     

    facebook Tweet
    Dans cet article
    The Naked Director
    The Naked Director
    Série ( 2019 )
    Voir sur Netflix
    Sur le même sujet
    • Sur Netflix du 2 au 8 août : Wu Assassins, Suicide Squad, The Naked Director… les films et les séries à voir sur la plateforme
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Toute l'actu Netflix
    Titans saison 2 : le mercenaire Deathstroke au cœur de l'affiche
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 21 août 2019
    Bande-annonce The I-Land : Netflix présente sa série entre Lost et Hunger Games
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 21 août 2019
    Bande-annonce The I-Land : Netflix présente sa série entre Lost et Hunger Games
    MINDHUNTER : David Fincher a un plan sur 5 saisons
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 21 août 2019
    MINDHUNTER : David Fincher a un plan sur 5 saisons
    Actus Netflix
    News séries TV
    Toutes l'actu des séries TV
    Back to Top