Mon AlloCiné
    The Handmaid's Tale : pourquoi il faudrait que la saison 4 soit la dernière
    Par Mégane Choquet — 20 août 2019 à 18:30
    facebook Tweet

    La troisième saison de la série dystopique s'est achevée la semaine dernière sur Hulu aux États-Unis et sur OCS en France sur une note un peu décevante. Serait-il bientôt temps de dire adieu à June et ses comparses ?

    Hulu

    Attention, spoilers ! Cet article révèle des éléments de l'intrigue de la saison 3 de The Handmaid's Tale. Si vous ne voulez pas savoir, ne lisez pas ce qui suit.

    Après une saison inaugurale magistrale, The Handmaid's Tale s'est malheureusement peu à peu essoufflée en saisons deux et trois. Toujours capable de fulgurances et de scènes inoubliables – telles que l'excision d'Emily, la punition de Janine ou encore l'accouchement de June –, la série dystopique a pourtant tendance à traîner en longueur et à faire du remplissage pour atteindre ses treize épisodes. La saison 3 de The Handmaid's Tale, qui s'est achevée le 15 août dernier, pourtant au-dessus de la deuxième saison, prouve une nouvelle fois que la série, sortant du matériau de base, à savoir le livre de Margaret Atwood, risque de tomber dans le piège de la "série qui ne sait pas s'arrêter à temps".

    Contre toute attente, le problème majeur de la série réside dans le traitement de son personnage principal, qui était le pilier de The Handmaid's Tale : June, incarnée par Elisabeth Moss. Dans la première saison, l'actrice, déjà incroyable dans Mad Men et Top of the Lake, a été une véritable révélation, sa performance lui valant d'ailleurs un Emmy Award et un Golden Globe. Mais dans cette troisième saison, l'interprète de June est presque devenue une parodie d'elle-même, s'enlisant dans des mimiques robotiques et dont le regard filmé en gros plan à chaque fin d'épisode rend son personnage extrêmement agaçant.

    UNE SÉRIE QUI SE REPOSE SUR SES LAURIERS

    Malheureusement, The Handmaid's Tale se repose trop sur June. La meneuse de la rébellion prend beaucoup la lumière, voire trop, alors que la série a d'autres personnages intéressants et complexes à creuser. Surtout dans cette saison 3, où le régime dictatorial et conservateur de Gilead est enfin en train de sombrer, on aurait aimé en savoir bien plus sur celles qui l'aident dans son plan, les autres Servantes et les Marthas qui se la jouent mafia. Mais aussi en apprendre davantage sur Nick (Max Minghella), qui devrait être un élément clé dans le renversement du pouvoir en place, et accompagner Emily (Alexis Bledel) dans sa transition et sa reconstruction au Canada. On est même resté sur notre faim en découvrant un petit bout du passé de tante Lydia (Ann Dowd).

    Hulu

    Même la mise en scène, pointue et esthétique, tourne en rond. Avec un rythme trop lent, les mécanismes, déjà vus et revus dans les saisons précédentes, deviennent insupportables. Certains plans contemplatifs nous sortent de cette révolte qui se met en place trop doucement. On atteint même le summum de l'ennui avec le neuvième épisode que June passe dans une chambre d'hôpital. Point positif : la saison 3 tente d'afficher plus de pudeur quant aux scènes de violences sexuelles : le coït forcé entre le commandant Lawrence et June n'est que suggéré et une scène de viol a été coupée à la demande de l'acteur Joseph Fiennes. C'est dire !

    Si la troisième saison nous a un peu épargné l'aspect "torture inutile", c'est du côté du scénario que nous avons été lâchement abandonnés. Le manque de cohérence de certaines situations est assez risible et nous extrait parfois de l'histoire. Comment se fait-il que June n'ait pas été exécutée après tout ce qu'elle a fait à Gilead ? D'autres ont perdu un œil pour moins que ça. Comment autant d'enfants ont pu être sauvés sans problème ? Pourquoi Serena change-t-elle d'avis comme de chemise ? Si Yvonne Strahovski reste impeccable dans son rôle, plus complexe qu'il n'y paraît, son côté girouette nous prend souvent au dépourvu.

    QU'ATTENDRE DE LA SUITE ?

    Annoncé comme un cliffhanger incroyable, le final de la saison 3 s'est révélé dans l'ensemble bien décevant et paresseux, malgré le sauvetage émouvant d'une centaine d'enfants. Les dernières minutes laissent le sort de June en suspens mais on comprend très vite qu'il s'agit d'une pirouette scénaristique pour nous faire revenir en saison 4, d'ores et déjà commandée par Hulu. Le showrunner Bruce Miller ne s'en cache pas et a même confié à Vanity Fair que June était indispensable à la série : "Je pense que June est notre guide. Si June meurt, la guide meurt et la série meurt."

    Hulu

    Seulement voilà, le showrunner a tellement mis June sur un piédestal dans The Handmaid's Tale que la série en pâtit. D'autres séries avant elle ont réussi à se défaire de l'aura intouchable de leur personnage principal, comme Jenji Kohan avec Piper dans Orange Is the New Black afin d'offrir plus de place aux autres personnages féminins. Si June est la pierre angulaire de la série il n'en reste pas moins que la mythologie qui l'entoure reste le décor central de The Handmaid's Tale qui traite d'un régime ultra patriarcal et violent pour les femmes.

    À force de tourner autour du pot, une certaine lassitude se fait ressentir lorsqu'on regarde The Handmaid's Tale. Pour éviter de renier une série qui a déjà marqué son époque, on espère que la saison 4 sera la dernière et saura terminer le show en beauté, après avoir tâtonné pendant deux saisons. Les prochains épisodes gagneraient à intensifier l'action et à lâcher du leste sur la stylisation, tout en gardant en ligne de mire le message plus profond de la série.

    Par ailleurs, on aimerait que la série s'attarde plus sur les autres personnages, avec de nouveaux flashbacks s'il le faut, mais aussi et surtout que l'on quitte un peu plus Gilead. La guerre à Chicago avec Nick, les Colonies et le sauvetage des migrants au Canada sont des terrains intéressants à explorer, comme le régime à Washington qui a été très bien traité dans cette saison. Et pourquoi ne pas terminer avec la mort de June en sacrifice ultime ?

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Rose
      Bien dit.Je trouve que l'épisode 9 est le plus intéressant de la saison, ce huis clos qui en plus d'expliquer l'état de June, sa perte de contrôle, est important pour la suite de la saison et ce fameux plan.Pourquoii tant de gens ne sont que sur l''action, j'ai lu par exemple que certains n'aimaient pas la série Mindhunter par manque d'action (c'est une blague, ce bijoux est sur la psychologie, ce qui fait de cette série quelque chose d'unique)
    • felson
      Un peu contradictoire cet article. D'accord, la mythologie qui entoure la série est moins June que le décor central de The Handmaid's Tale, à savoir Gilead. Pourtant il faudrait quitter un peu plus Gilead pour la saison 4? Mais Gilead est partout! Qu'il s'agisse des Colonies, du régime à Washington ou de la guerre à Chicago, on reste aux Etats-Unis donc à Gilead.Je trouve personnellement que le fait que la meneuse de la rébellion soit une Servante et non une Epouse ou une Martha fait la force de la série. Son moteur reste donc le désespoir de June, qui multiplie les tentatives pour revoir sa fille et qui refuse de quitter Gilead sans elle. Elle ne mène certainement pas une révolte, elle veut juste récupérer son enfant mais elle sait que pour y arriver, elle doit d'abord - ou en même temps - en faire sortir d'autres. Et pendant qu'elle échafaude son plan, je regrette mais on en apprend pas mal sur toutes ces Marthas qui acceptent de l'aider. Les Servantes, on les connaît déjà suffisamment. On a affaire à une série télévisée, pas à une saga littéraire. On ne peut donc pas tout expliquer ni tout révéler.Si June n'a pas été exécutée après ses deux premières évasions, c'est peut-être tout bêtement parce qu'elle était enceinte et que la règle première de Gilead et de prendre soin des filles enceintes (des miracles de Dieu) quoi qu'elles puissent faire. Derrière, elle fait sortir sa fille Nichole de Gilead, mais elle le fait avec la bénédiction de Serena, qui la protègera après. Si l'évasion finale d'autant d'enfants peut se faire, c'est peut-être parce que ce plan d'évasion a pour base le domicile d'un des principaux architectes de Gilead, à savoir le Commandant Lawrence, qui n'alerte personne.Quant au 9ème épisode, c'est un épisode charnière, qui voit June sombrer dans la folie, dans le désespoir le plus total - un paradoxe vu que ça se passe dans un hôpital - avant de trouver une certaine forme de rédemption et de prendre cette fameuse décision. Je n'ai pas trouvé cet épisode ennuyeux vu que c'est dans cet épisode-là que le désespoir de June est montré sans détour - elle vit très mal son enfermement alors qu'elle a besoin d'être dehors pour essayer, encore et toujours, de sauver son enfant. Mais apparemment ce n'est pas simple de faire passer de telles émotions au spectateur.
    • Madolic
      Même si je trouve le propos très intéressant, je n'ai jamais su accrocher à cette série, bcp trop contemplative à mon goût.
    • Rose
      Je trouve que la saison 2 est clairement la meilleure, la saison 1 la suit de trés près. Pour la 3eme quelque longueurs et lacunes, mais qui reste excellente.Dés qu'il a une saison un peu en dessous les gens aiment enterrer les séries, je la vois durer 5 saisons pour bien conclure, ne faire que 4 saisons serait précipité. Mais je suis d'accord il faut que la série se détache de June, elle aurait trés bien pu réussir à s'enfuir au Canada et suite à cela montrer un combat différent (même si je crois que vers la fin les auteurs aimeraient une scène de June et sa fille qui passent toute les deux la frontière, pourquoi pas celle du Mexique), et on aurait pû continuer à suivre ce qui se passe à Gilead, il a pas que June qui souffre de ce qui se déroule !!! Et qu'on aille un peu plus sur les perso des Martha,du Canada, d'autres pays du monde, Nick etc....Serena : c'est pourtant simple, pas besoin de comprendre pourquoi elle est comme ça, elle est sans coeur, vide, égoiste, retourne sa veste à sa guise dans son propre intérêt, une politicienne dans l'âme !!!
    • Re4mY2
      Surpris de cette saison 3 qui je trouve est inutile, on n'a pas du tout avancé. Il était annoncé un gros cliffhanger...au final c'était un copié collé de la seconde saison. Dommage
    • JackFreeman
      En effet, après une première saison magistrale, la série sombre petit à petit dans l'ennui. C'est frustrant de ne suivre qu'une June de plus en plus agaçante, alors que le personnage d'Emily est passionnant et que d'autres méritent davantage de place.Vivement la fin !
    • Orlin12 M.
      C'est Hulu et pas HBO non?Sinon oui assez décevante dans l'ensemble cette saison 3.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    Into The Dark
    +138
    Avec Shawn Ashmore, Keir O'Donnell, Barbara Crampton
    Drame, Epouvante-horreur (2018)
    Les Bracelets rouges
    +85
    Avec Audran Cattin, Tom Rivoire, Louna Espinosa
    Drame (2018)
    Bande-annonce
    Pour Sarah (2019)
    +56
    Avec Eden Ducourant, Clément Rémiens, François-Xavier Demaison
    Drame (2019)
    Bande-annonce
    Séries TV les plus tendances
    News Séries à la TV
    Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3888 du mercredi 18 septembre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3888 du mercredi 18 septembre 2019 [SPOILERS]
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 554 du mercredi 18 septembre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 554 du mercredi 18 septembre 2019 [SPOILERS]
    Marianne sur Netflix : les abonné(e)s totalement flippé(e)s par la série d’horreur
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Marianne sur Netflix : les abonné(e)s totalement flippé(e)s par la série d’horreur
    Sponsorisé
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    Sponsorisé
    Dernières Séries à la TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    Les Mômes de l’Apocalypse
    Avec Nick Wolfhard, Mark Hamill, Rosario Dawson
    Comédie, Fantastique
    The Feed
    De Channing Powell
    Avec Guy Burnet, Nina Toussaint-White, David Thewlis
    Drame, Thriller
    Lego Jurassic World: Legend Of Isla Nublar
    Avec Ian Hanlin, Britt McKillip, Dhirendra
    Aventure, Animation
    Marianne
    De Samuel Bodin
    Avec Victoire Du Bois, Lucie Boujenah, Tiphaine Daviot
    Epouvante-horreur
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Nouveaux épisodes
    Thunder Away
    Suits : avocats sur mesure
    Saison 9 Episode 9
    Thunder Away
    mercredi 18 septembre 2019 sur USA
    Camp Redwood
    American Horror Story
    Saison 9 Episode 1
    Camp Redwood
    mercredi 18 septembre 2019 sur FX Networks
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top