Mon AlloCiné
    Spider-Man hors du MCU : que se passe-t-il entre Sony et Disney ?
    Par Corentin Palanchini — 21 août 2019 à 18:10
    facebook Tweet

    Les studios Sony et Disney ne sont plus d'accord pour que Marvel Studios puisse utiliser le personnage de Spider-Man. Mais que se passe-t-il vraiment en coulisses, et quelles conséquences un départ de Peter Parker aurait pour l'univers Marvel ?

    2017 Sony Pictures Releasing GmbH

    Les studios sont-ils incapables de s'entendre ? Sony et Disney sont actuellement en désaccord quant à l'utilisation du personnage de Spider-Man dans une franchise de plusieurs milliards de dollars. Car le problème n'est pas créatif, mais d'ordre pécuniaire. Jusqu'ici, le deal était que Marvel Studios produisait les films en touchant 5% des recettes en salles et que Sony distribuait le long métrage et touchait les 95% restants. En échange, Kevin Feige pouvait inclure le très populaire Spider-Man dans la franchise Avengers.

    Mais il semble que Disney ait estimé que le temps où Kevin Feige accordait du temps à Spider-Man pour le compte d'un autre studio et pour des clopinettes était révolu. Avec l'inclusion des Quatre fantastiques et des X-Men dans le MCU suite au rachat de la Fox par Disney, et des séries à superviser pour la future plateforme Disney+, Feige va être très occupé et pour Disney, son temps, c'est de l'argent. La firme exige donc désormais de coproduire 50% des films Spider-Man et des futurs films du Spider-verse et toucher bien plus que 5% des recettes. Ce que Sony refuse catégoriquement.

    Précisons qu'il n'est pas impossible que Disney ait orchestré les fuites sur ces négociations bloquées afin qu'un bad buzz ne frappe Sony. Quoi qu'il en soit réellement, la firme Sony a déclaré sur Twitter être "déçue" par la décision de Disney de ne plus impliquer Kevin Feige dans les films Spider-Man. Autrement dit, ils renvoient la balle au studio de Mickey : "c'est vous qui ne voulez plus qu'il travaille avec nous, pas l'inverse". Comme on le disait, la guerre est déclarée. Sony conclut :

    Nous espérons que [la situation] change dans le futur (...). Kevin est un type génial, nous lui sommes reconnaissants pour son aide et ses conseils et apprécions la voie sur laquelle il nous a aidé à nous placer, voie que nous allons poursuivre.

    Pour le dire sans langue de bois : "merci Kevin de nous avoir montré comment faire, mais nous pouvons maintenant nous passer de toi".  Par ces déclarations, Sony met un coup de pression à Disney en affirmant pouvoir tenir une franchise Spider-Man sans l'aide de personne, à présent qu'ils ont appris du meilleur. Selon Deadline, Feige était partant pour rester producteur sur les Spider-Man car il adore le personnage, mais Disney le lui refuse tant que le désaccord demeure.

    Depuis quelques années, Sony prépare de son côté un univers connecté Spider-Man avec Venom 2 déjà en préparation, Morbius tourné avec Jared Leto dans le rôle du vampire, et l'idée d'un crossover Venom-Spider-Man. On imaginait qu'elle le fasse main dans la main avec le MCU, cela pourrait donc tomber à l'eau.

    Alors que le hashtag #SpiderManFarFromMCU parcourt déjà Twitter, les fans sont divisés par cette impasse financière. Certains, minoritaires, expriment leur espoir d'avoir des films Spider-Man se tenant pas eux-mêmes et non-atténués par la présence de Tony Stark. D'autres, la plupart, expriment leur déception de voir des problèmes d'argent rompre un accord qui était initialement porté par une volonté créative.

    De la crise financière à la crise créative ?

    La nouvelle incarnation de Spider-Man avait fait son apparition dans Captain America: Civil War en 2016, avant d'ensuite apparaître dans deux films solo et deux films AvengersTom Holland avait été accepté par la majorité des fans dans le rôle de Peter Parker et le personnage entretenait des liens étroits avec Tony Stark alias Iron Man. Cela proposait une dynamique très intéressante au sein du MCU.

    Le producteur Kevin Feige semblait avoir des projets au long terme pour Peter Parker -il suffit de voir les thématiques sur le leadership abordées dans Far From Home pour s'en convaincre. Le désaccord financier pourrait donc conduire à une crise créative. Comment expliquer la soudaine disparition de Parker ? L'intrigue posée autour de "l'héritage Tony Stark" tombe-t-elle à l'eau ? Surtout, potentielle triste ironie du sort, le MCU va-t-il se retrouver dans la situation de sa série dérivée Agents du S.H.I.E.L.D., obligée de parler de certains héros sans pouvoir jamais les montrer à l'écran ?

    Autant de questions pour l'instant sans réponse, en attendant que Disney ne revoit ses prétentions à la baisse (elle touche déjà 100% de l'argent rapporté par la vente de produits dérivés Spider-Man) ou que Sony ne croule sous le bad buzz et ne soit obligée de se plier aux quatre volontés du mastodonte aux grandes oreilles.

    Marvel a déjà annoncé sa Phase 4, qui se partage entre cinéma et série :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Black Widow, Thor 4, Loki, Eternals… : la Phase 4 de Marvel, ce sera des films et des séries
    11 photos
    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Spider-Man va-t-il quitter le Marvel Cinematic Universe ?
    Commentaires
    • Gondolin17
      Exactement. Totalement d'accord.Ben je pense que le fait de faire des trilogies est un aspect purement financier du truc... Ça leur permet de mutualiser certains coûts de production et d'avoir une visibilité à long terme. Un calendrier économique en somme.Comme ils le font pour Marvel.C'est un non sens créatif, je suis bien d'accord mais bon....
    • Hunnam29
      C'est peut être le soucis de lancer forcément des trilogies aussi. La direction du VII n'est pas emballante parce qu'elle recycle effectivement tous les vieux personnages, ficelles & autres, qui fait qu'on a juste un truc qui tourne en rond.Mais du coup quand dans le VII on voit ça, et qu'on sait derrière qu'on a forcément 2 autres films avec ces personnages-là... C'est encore moins motivant. Je pense qu'ils ne sont pas obligés de balancer les films par paquets de 3, juste parce qu'historiquement il y a ancienne trilogie et nouvelle trilogie. On peut me dire si, mais pourquoi ne pas faire différemment après tout ?Solo, perso j'ai adoré les 45 premières minutes : rythmées, ça sonne western de l'espace, on se laisse prendre dans l'aventure et les décors. Mais après ça s'embourbe totalement dans l'ennui pour moi, il y a vraiment une rupture vers 45 minutes. Ce qui en fait un film assez loupé, ou du moins mitigé.Par contre Rogue One, je trouve le style du film vraiment excellent : old school mais moderne, des personnages que je trouve très star warsien (même si je ne suis pas un fin connaisseur de l'univers), un fond un peu plus sombre, des décors somptueux.
    • Kinepopcorn
      Le jeu vidéo est effectivement excellent et oui le scénario est largement plus élaboré et original que les films. C'en est même frustrant.
    • Ezhirel
      Kevin est un type génial, nous lui sommes reconnaissants pour son aide et ses conseils et apprécions la voie sur laquelle il nous a aidé à nous placer, voie que nous allons poursuivre.La voie qu'ils poursuivaient avec Sam Raimi était INFINIMENT meilleure. Si les films du MCU fonctionnent aussi bien au box office, c'est uniquement parce que ce Spider Man s'inscrit dans le MCU et que les gens raffolent des univers connectés et tant pis si le film est mauvais. Parce qu'il faut dire ce qui est, c'est le Spider-Man le moins intéressant qu'il n'y ait jamais eu au ciné. Kevin Feige n'y est pour rien. La dynamique du MCU est telle qu'elle a complètement dépassé les différentes parties prenantes. Et c'est inquiétant car les studios Disney commencent à devenir de plus en plus exigeants. J'espère que Sony ne cédera pas. Mieux, j'espère qu'ils referont des films solos, complètement détachés de l'univers connecté.
    • DumbSnyder
      C'est nouveaux de comparer les films et les jeux vidéo maintenant... à ce compte là, je peux dire que les Batman Arkham sont plus profonds et respecte mieux le personnage de Batman que BvS ou Justice League (ce qui est le cas en passant)
    • Gondolin17
      En fait pour Star Wars il faudrait juste qu'il inventent.Le fait de reprendre des persos existants était une erreur créative majeur dictée par l'argent. Elle vient de là leur bêtise.Ils avaient le choix entre partir vers de nouveaux horizons et de couper court avec tout ce qui s'était fait avant en laissant une liberté créative totale ou alors rester bien sagement à faire du pognon sur 10 ans en prenant des réalisateurs bien obéissants à la pelle et laisser au gens le loisir de comparer en permanence avec ce qui s'est fait avant.Ils ont choisi la deuxième option forcément (l'appel de l'argent), et ils on sorti des trucs sans style, gnangnan, illogique et passé à la moulinette colorée de Disney. C'est tout.Et étrangement je trouve que les spin off sont beaucoup plus intéressants dans leur forme et leur fond que tout ce qu'ils ont pu ou vont créer.Pour moi le 9 (même réussi) ne s'intégrera dans aucune trilogie potable ( et quand on voit le 7 et 8 on se dit que c'est de toute façon mal barré)Au mieux ils pourraient repartir sur de nouvelles bases à partir du 10. T'imagines le temps qu'ils leur faut pour comprendre comment ça marche ? Toujours est il que Rogue One restera le meilleur Star Wars de la première période Disney.Tout simplement parce qu'il est ambitieux, intelligent, visuellement il est très beau et que son fan service est malin, léger et pas lourdeau et bourrin comme Disney en a l'habitude. Et solo n'est pas si mauvais que ça mêmes si il contient évidemment des défauts. En tout cas bien meilleur que le 7 et 8 réunis. Parce qu'il ne se prend pas pour un autre au moins...
    • Gondolin17
      C'est dans ce genre de moment que tu vois à quel point l'aspect créatif des choses arrive au vingt-cinquième plan dans l'idée des studios.Les mecs arrivent pas à s'entendre : eh ben tout est bloqué.On règle d'abord les questions de pognon et on voit après si le côté créatif peut avoir un intérêt.Et s'il a un intérêt c'est uniquement comment rendre le truc (plus ou moins) cohérent pour en faire 10 films, 7 crossover, 12 reboot.... Eh ben on va aller loin avec ça...
    • gorosaurus
      beaucoup ,se font des illusions ,pensent que disney fera plier sony ,euh ,sony est une des plus grosses entreprises au monde avec 131 700 employés avec un chiffres d 'affaires de 78 ,140 milliards de dollars et plus de 40 milliards de fonds propres ,ce sont 2 mastodontes qui seronr obligés de s 'entendre pour continuer leur collaboration ,disney veut tout s 'accaparer mais ils seront obligés de faire des concessions .
    • Hoy
      Merci de t'inquiéter pour l'état de mes neurones.
    • meiyo
      Ca paraît effectivement improbable.
    • meiyo
      J'ai boycotté les films à l'époque mais j'étais le seul dans ce cas parmi mon cercle de connaissances.J'ai vu plus tard les Amazing Spider-man à la télé et n'ai à aucun moment regretté ma décision.
    • meiyo
      Ce ne serait pas la seule raison en ce qui me concerne. J'en veux encore à Sony pour le traitement du Spiderverse que ce soit la vague de films sur des personnages secondaires qui ne le méritent pas nécessairement et surtout la façon dont ils ont traité Sam Raimi. Oui, je sais je suis rancunier.
    • John M
      vous avez oublié de préciser que Disney prend 100% du merchandising...
    • Namyar Rapiat
      5 films et aucun développement, faut avoir 500 neurones en moins pour continuer à espérer...
    • Castor P.
      Sauf que la on parle d'un fragment d'un fragment de ça.Après oui ça représente une somme évidement mais c'est pas comparable quoi.
    • Stringer B
      Ben pour commencer, au moins dans Homecoming, il doit vraiment choisir entre être Spider-Man et mener une vie lycéenne, ça lui faire de vrais choix qui alimentent quand même certains pans de l'intrigue. Dans TAS 1, quand le capitaine Stacy lui demande de rompre avec Gwen, il n'y a rien dans le film qui donne du poids à sa demande, c'est hyper abstrait. A aucun moment Gwen n'a vraiment été mise en danger dans le film. Peter ne fait que se balader dans TAS sans aucune vraie conséquence. En plus le focus sur ses parents biologiques est purement expositionnel, il n'y a rien d'émotionnellement poignant. Ok, on t'explique qu'ils sont partis un jour, et ce n'est résolu que dans le 2 de façon assez paresseuse. Mais dans le 1, tu n'as aucun attachement pour ses parents, et comme son oncle et sa tante sont volontairement laissés un peu plus de côté pour ne pas avoir l'air de trop imiter les films de Raimi, tu n'as d'investissement émotionnel dans aucun personnage à commencer par Peter. Dans Homecoming, ce qui est agaçant c'est le comportement de fanboy qu'il a par rapport à Tony et le fait que le film crie trop souvent son allégeance au MCU, mais tu as une vraie trajectoire pour Peter par rapport à la fille avec laquelle il veut sortir, et à son père, et au fait qu'il doit choisir entre être Spider-Man et être apprécié par elle et être fiable.C'est un exemple mais honnêtement y en a d'autres.
    • Pierre C.
      « Pas contents ! Pas contents ! » ✊😡
    • Bacta142.
      Je vois pas en quoi le Spider-Man d'Holland est mieux écrit que celui de Garfield.
    • Hunnam29
      Non mais je sais bien, mais 57 milliards, c'est tellement énorme que même un tout petit pourcentage de ça, peut représenter une fortune déjà. Même 1%. C'était mon propos.
    • Bernard L
      Certes, mais ce n'est pas un flop, néanmoins.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Abominable Bande-annonce (2) VF
    Sponsorisé
    Le Dindon Bande-annonce VF
    Ne croyez surtout pas que je hurle Bande-annonce VF
    Rambo: Last Blood Teaser VF
    Chambre 212 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Sorties cinéma : Brad Pitt en orbite avec Ad Astra
    NEWS - Box Office
    mercredi 18 septembre 2019
    Box-office US : le clown de Ça et les stripteaseuses de Queens en tête
    NEWS - Box Office
    lundi 16 septembre 2019
    Box-office US : le clown de Ça et les stripteaseuses de Queens en tête
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 23 mai 2019
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    Sponsorisé
    Box-office France : La Vie Scolaire confirme, Inséparables en embuscade
    NEWS - Box Office
    mercredi 11 septembre 2019
    Box-office France : La Vie Scolaire confirme, Inséparables en embuscade
    Ca : chapitre 2 et Deux moi au coude à coude pour les premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 11 septembre 2019
    Ca : chapitre 2 et Deux moi au coude à coude pour les premières séances
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 18 sept. 2019
    Ad Astra
    Ad Astra
    De James Gray
    Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga
    Bande-annonce
    Un jour de pluie à New York
    Un jour de pluie à New York
    De Woody Allen
    Avec Timothée Chalamet, Elle Fanning, Selena Gomez
    Bande-annonce
    Le Chardonneret
    Le Chardonneret
    De John Crowley
    Avec Ansel Elgort, Oakes Fegley, Nicole Kidman
    Bande-annonce
    Portrait de la jeune fille en feu
    Portrait de la jeune fille en feu
    De Céline Sciamma
    Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami
    Bande-annonce
    Trois jours et une vie
    Trois jours et une vie
    De Nicolas Boukhrief
    Avec Sandrine Bonnaire, Pablo Pauly, Charles Berling
    Bande-annonce
    Interview avec Dieu
    Interview avec Dieu
    De Perry Lang
    Avec David Strathairn, Brenton Thwaites, Yael Grobglas
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top