Mon AlloCiné
    Réforme de l'audiovisuel : Netflix, Hadopi, films à la télé... ce qui pourrait changer
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 4 sept. 2019 à 12:15
    facebook Tweet

    Le Ministre de la Culture, Franck Riester, a dévoilé hier les contours que pourrait prendre la réforme à venir de l'audiovisuel français. En jeu, des changements à venir du côté des plateformes de VOD, de la diffusion des films à la télé entre autres

    Bestimage

    Changements à venir dans le paysage audiovisuel français ! Franck Riester, Ministre de la Culture et de la Communication, a dévoilé, hier, à l'occasion d'un déjeuner avec l'Association des journalistes médias, et dont la presse se fait l'écho ce matin, les grandes lignes des réformes envisagées pour le secteur. En ligne de mire, un projet de loi qui sera présenté en novembre prochain en Conseil des ministres en vue d'être adopté avant l'été 2020. En substance, comme le résument nos confrères de Libération, ce projet de loi vise à "assouplir la régulation de la publicité et mieux encadrer les services comme Netflix". Dans un contexte où les plateformes de vidéo à la demande vont se multiplier (Disney+, Apple et WarnerMedia devant arriver prochainement sur le marché français), le sujet est plus que jamais d'actualité. Voici les chantiers majeurs auxquels devrait s'attaquer la réforme :

    Netflix, Amazon et les géants de la vidéo : vers de nouvelles règles

    Principal chantier de ce projet de loi, la fixation de nouvelles règles pour les géants du streaming comme Netflix et Amazon, en attendant les nouveaux entrants. L'objectif est de "trouver un équilibre plus juste entre les acteurs audiovisuels français", comme l'indique Le Figaro. 

    Les plateformes de VOD pourraient, avec ce projet de loi, avoir obligation de s'engager auprès du CSA à financer la création d'oeuvres françaises à hauteur de 16% (minimum) de leur chiffre d'affaires réalisé en France, et ce en distinguant les investissements dans la production de séries et celle pour le cinéma. Mais, en contrepartie, celles-ci pourraient bénéficier d'une chronologie des médias plus favorable. Pour mémoire, le délai est actuellement à 36 mois entre la sortie d'un film et la possibilité d'entrer au catalogue de Netflix en France (le délai est beaucoup plus court pour Canal+, par exemple, qui a des obligations de financement pour le cinéma français). Précisons que le Ministre menace de couper ces services en France si les plateformes ne s'y plient pas : "Nous pourrions leur interdire d'émettre" a-t-il indiqué lors de ce déjeuner avec des journalistes médias. 

    Les plateformes devraient également avoir obligation d'exposer la création française et européenne, et autre changement de taille en perspective dans l'exploitation des oeuvres : il y aurait désormais des producteurs délégués qui "auront la main sur la réalisation et conserveront leurs droits après une période d'exploitation". Comme le souligne le Figaro, "pour Netflix, c'est un changement de modèle très important".  

    Plus de films à la télé, mais... plus de pubs !

    Le projet de loi envisage de lever l'interdiction de diffuser des films le mercredi, le vendredi et le samedi, ce qui représenterait la possibilité de proposer 244 soirées cinéma par an. Cette décision serait prise en référence aux plateformes de streaming justement : la concurrence de Netflix et consorts rendant totalement obsolète le fait d'interdire les films à la télé certains jours. 

    Dans le même temps, il pourrait aussi y avoir plus de pub au sein de films et téléfilms : le projet de loi considère la question d'assouplir, par décret, les règles encadrant la publicité. Comme le précise Le Parisien, "une troisième coupure pub pourrait être autorisée dans les films et téléfilms de plus d'1h30", et "l'obligation d'attendre 20 minutes entre 2 coupures pub" devrait sauter, répondant ainsi favorablement aux souhaits des chaines privées TF1 et M6 en tête. Enfin, la possibilité de diffuser de la pub pour les films sera expérimentée, et se fera à condition que les films d'auteur français soient autant promus que les blockbusters américains.

    Enfin, en ce qui concerne le piratage, le Ministre de la Culture envisage une fusion entre le CSA et Hadopi, formant ainsi une nouvelle instance "régulatrice des communications audiovisuelles et numériques", qui contrôlera le piratage, en plus des chaines télé et du web.

    Allociné, le podcast cinéma - Y a-t-il trop de films en salles ?

    facebook Tweet
    Commentaires
    • klap2fin
      En ce qui me concerne, la télé pour les films, ça fait bien longtemps que c'est fini !Reportages et documentaires, le reste je zappe et autant dire que je zappe beaucoup et avec la dose de pub supplémentaire qui arrive, la télécommande va souffrir.
    • seiyar
      Encore une réforme à la noix, ce n'est pas ça qui fera avancer le pays.
    • Reggatta
      C’est vrai, personne ne se plaint des taxes en France...
    • Fenrir .
      J'ai pas a aller lire quoi que ce soit.Tu as juste a installer Adblock, c'est tout.Je ne savais même pas qu'il existait encore des gens dans ce monde sans adblock.
    • The French Doctor
      Lis mes commentaires plus bas, la flemme de perdre mon temps. Je t'invite pour l'avenir à adopter cette démarche, lire les réponses sous un commentaire auquel tu peux avoir envie de réagir. Ca t'évitera comme là de passer pour ce que je suis sur tu n'es pas... ;)
    • Fenrir .
      Bien sûr que non. Ça n'a rien à voir.Que ce soit sur une chaîne ou sur Netflix, le film, tu le regarde sur une TV.
    • Fenrir .
      Tu as juste a installer Adblock, c'est pas compliqué -_-Ne me dit pas que tu connais pas Adblock quand même ?
    • Fenrir .
      La France : pays de la taxe ?Tu doit vraiment pas voyager beaucoup -_-Toujours se plaindre ... Toujours ...
    • Hunnam29
      Beh perso j'ai pas une pub sur Youtube avec :) je me rappelais même plus qu'il y avait des pubs en fait avant de voir ton message. Quand un super concert que tu te mettais en tâche de fond se faisait couper sans cesse par la pub.
    • The French Doctor
      Justement, vu que ça a été racheté par Google j'ai des doutes à sa véritable efficacité...
    • Hunnam29
      Avec Ad Block sur ton navigateur ordi, sur Youtube t'as zéro pubs.
    • The French Doctor
      Tu peux me dire quel logiciel anti pub tu utilises s'il te plaît?
    • MDBUZZ
      Sur le principe de financement d'oeuvre française, je comprend et c'est pas mal, même si on aurait pu plutôt avoir un système incitatif, plus tu finances, plus tu remontes dans la chronologie des médias. Après tout, avec la concurrence, les plateformes on tout intérêt à avoir des films récents plus vite. Ils n'ont pas compris que le problème est principalement qualitatif. Il y que quelques séries française de qualité, mais le reste, c'est nul, pas au niveau des séries étrangères, en terme de jeu d'acteur (alors que c'est doublé, c'est dire...), d'action, de rythme, de décor, etc. Comment se fait-il que la série Marseille se plante avec des acteurs connues et un sujet très populaire, alors que les Espagnol sont capable de faire coup sur coup Casa de Papel et Elite, et les Allemands Dark ?En revanche, je trouve le concept créatif imposé complètement absurde. Un producteur délégué qui exerce un pouvoir contrôle et qui garde les droits passé un délai, mais quel est l'intérêt de Netflix par exemple ? Ils vont créer du contenu local avec un mec sur leur dos, pouvoir le diffuser en exclu pendant X mois avant que le mec se casse avec les droits et l'utilise ailleurs, voir fasse une suite avec une autre chaîne. C'est réel. Netflix a mis du temps avant de s'implanter en France, le marché n'est pas si important pour eux qu'ils acceptent n'importe quoi. Amazon restera probablement car leur service est juste un bonus, et Disney n'a pas de date de sortie précise en France, en partie je pense pour ces questions de droits (ils ont mis en avant beaucoup de choses dans leurs com qui ne sont pas réalisables en France).C'est tout de même bizarre que tout le monde réclame une modification de cette loi depuis longtemps, et qu'une réforme pointe le bout de son nez juste après que la plateforme SALTO soit autorisée. SALTO qui bénéficiera surement d'avantage anticoncurrentiels grâce à leur statut de créateur français. C'est peut être même par là que partiront les producteurs délégués une fois les idées piquées et le crash test de la saison 1 réalisé aux plateformes. Une chose est sûr, s'il n'y a pas d'accord, les abonnées Netflix ne migreront pas sur SALTO pour regarder l'intégrale de Sections de Recherche et Alice Nevers...
    • Stormwade
      Chérie on regarde quoi ce soir ? y'a quoi .. ? eux alors de la Pub, eu de la pub et de la pub. d'accord ben on va regarder de la pub on aura surement un extrait de film avant de se coucher
    • DarkColt1991
      Non justement, je pensais dans l'autre sens. Des blockbusters comme les Marvel et compagnie durent tellement longtemps à l'affiche au cinéma, que si le film sort 5 mois après la SN c'est pas trop génant. Mais pour des films qui quittent les salles au bout de seulement deux ou trois semaines, les sortir en vidéo plus rapidement serait intéressant.
    • Lakouney
      Je suis complètement d'accord avec toi, mais ne t'inquiète pas pour Netflix on paie un abonnement exprès pour que sa n'arrive pas, quand à YTb... J'ai péter un câble avec, des triples pubs ?? Sans déconner ?? C'est pour sa que maintenant j'ai full anti pub, sur mon tel et tous mes ordis. Ras le bol d'avoir 10 pubs à la seconde partout où tu va.
    • Nicolas R
      Hadopi ne marche que pour le P2P et principalement pour les oeuvres françaises. Donc pour se faire choper faut vraiment pas être malin finalement...
    • Nicolas R
      Ils sont tellement à la ramasse.. entre la longue durée à attendre pour voir un film à la télé (36 mois sans blague, on te passe un inédit alors que le truc est déjà obsolète limite si sa suite est pas déjà sortie au ciné) et les pubs (l'autre fois j'ai regardé un film sur TF1 un dimanche soir, chose que je n'avais pas fait depuis des années. Le film a été coupé par deux pubs!! Déjà une c'était saoulant mais là..) D'un autre côté le dimanche je regarde le CFC sur canal, depuis la reprise, on se tape une pub (certes courte)mais au bout de 5 min d'émission ! Qu'ils continuent dans cette voie, ça ne fera que continuer à pousser les gens vers le piratage....
    • Jackslater1993
      La bonne blague . La plupart des gens arrivent très bien à gérer leurs enfants et à se poser à 21 h devant la tv . A une époque les prime qui débutait à 20 h 50 faisait plus de 10 millions de téléspectateurs et il n’y avait pas que des célibataires dans le lot . Donc t’a qu’a mieux gérer ta vie .
    • 8 Infinity 8
      Ah non j'espere pas! Sinon on part sur du Avengers en 2 semaines contre 1 an pour un Border. Sachant surtout que 4 mois est bien tôt si on considere le temps de lancer la production apres les 1 mois et demi d'exploitations en salle.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Countdown Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Notre dame Bande-annonce VF
    Un monde plus grand Bande-annonce VF
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Hors Normes Teaser VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Box-office France : Joker plus fort que The Dark Knight !
    NEWS - Box Office
    mercredi 16 octobre 2019
    Box-office US : Joker confirme, Parasite cartonne
    NEWS - Box Office
    lundi 14 octobre 2019
    Box-office US : Joker confirme, Parasite cartonne
    Doctor Sleep : la bande-annonce finale de la suite de Shining par le réalisateur de Haunting of Hill House
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 9 septembre 2019
    Doctor Sleep : la bande-annonce finale de la suite de Shining par le réalisateur de Haunting of Hill House
    Sponsorisé
    La réforme de l'audiovisuel ne va pas assez loin pour les patrons de chaîne
    NEWS - Box Office
    jeudi 10 octobre 2019
    La réforme de l'audiovisuel ne va pas assez loin pour les patrons de chaîne
    Joker : y'aura t-il une suite ?
    NEWS - Box Office
    jeudi 10 octobre 2019
    Joker : y'aura t-il une suite ?
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 16 oct. 2019
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
    De Will Becher, Richard Phelan
    Bande-annonce
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    Maléfique : Le Pouvoir du Mal
    De Joachim Rønning
    Avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
    Bande-annonce
    Angry Birds : Copains comme cochons
    Angry Birds : Copains comme cochons
    De Thurop Van Orman
    Bande-annonce
    La Vérité si je mens  ! Les débuts
    La Vérité si je mens ! Les débuts
    De Michel Munz, Gérard Bitton
    Avec Yohan Manca, Mickael Lumière, Anton Csaszar
    Bande-annonce
    Fahim
    Fahim
    De Pierre-François Martin-Laval
    Avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu, Isabelle Nanty
    Bande-annonce
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    La Puce à l'oreille (Comédie-Française)
    De Lilo Baur
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top