Notez des films
Mon AlloCiné
    Friends : comment la costumière a créé le style de chaque personnage
    Par Léa Bodin — 22 sept. 2019 à 08:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion des 25 ans de la série, la costumière raconte comment elle a créé le style vestimentaire de chacun des "Friends".

    NBC Television

    Ce week-end, Friends fête ses 25 ans. La sitcom, devenue culte, suit pendant dix saisons les péripéties de six amis vivant à Manhattan partageant petits bonheurs et problèmes du quotidien, entre amour, travail, famille, et se retrouvant au Central Perk, leur café favori. 

    C'est la costumière Debra McGuire, qui a travaillé sur Friends pendant ses dix ans de longévité, qui a créé les styles vestimentaires des six amis. Peintre, issue du monde des beaux-arts, son approche est atypique : « Vraiment, la mode ne m'intéresse pas. Je suis intéressé par la création de quelque chose que personne n'a jamais vu auparavant », explique-t-elle à Entertainment Weekly.

    Elle se souvient qu'il fallait à la fois que chacun ait son style, mais également que leurs styles respectifs concordent visuellement, car ils sont tout le temps ensemble. « C'était donc le défi numéro un : comment différencier tout le monde, identifier les personnages en mettant en lumière ce qu'ils sont, ce qu'ils font dans la vie, leur niveau de goût » sans que l'harmonie entre les six soit déséquilibrée et qu'ils restent ancré dans un style new-yorkais. « Pour moi, une palette new-yorkaise est une base de noir, de blanc et de gris », précise Debra McGuire. Il s'agissait ensuite d'ajouter à chacun sa propre palette et de faire évoluer leurs looks sur dix années.

    Rachel

    NBC

    « Sa palette était principalement composée de verts et de bleus », se rappelle Debra McGuire. « Et puis, il y a une évolution à partir du moment où les choix deviennent les siens (...). C'est quelqu'un qui a beaucoup de choses et qui n'a aucune notion de leur valeur, puis elle en prend conscience et décide de valoriser ce qu'elle a car elle a gagné l'argent nécessaire pour l'obtenir. »

    D'abord serveuse, Rachel finit par décrocher un job chez Ralph Lauren. « Nous avons adoré utiliser tous ces hauts, ces tabliers et tous ces accessoires pour lui confectionner un look adorable dans cet espace, qu'elle contrôle en quelque sorte son apparence dans cet espace (...). [Quand] elle commence à travailler chez Ralph Lauren, le niveau de sophistication commence à changer. »

    Notons qu'avec les t-shirts courts et moulants qu'elle portait dans la série à ses débuts, Jennifer Aniston a lancé une véritable mode et les jeunes filles se les arrachaient dans les années 1990. 

    Monica

    NBC

    « Je l'ai longtemps gardée dans ces tons noir-blanc-gris-bordeaux, puis elle est devenue cuisinière et cela lui allait très bien. C’est intéressant de voir à quel point la garde-robe de Courteney est considérée comme emblématique des années 90 », observe la chef costumière. « Je trouve cela vraiment fascinant parce que parfois, en regardant en arrière, on a une perspective différente. (...) Une part de son personnage devait être un peu discrète pour avoir l'air cool, mais maintenant, c'est devenu une sorte d'icône des années 90. »

    Pour Debra McGuire, il était très important que cette garde-robe soit crédible. Au moment du lancement, Marta Kauffman, co-créatrice de la série, souhaitait mettre l'accent sur le côté décontracté, suggérant que Monica porte beaucoup de jeans, mais la costumière lui a fait remarquer que ça ne collait pas : « J'ai vécu à Manhattan et je ne portais jamais de jean. (...) Personne n'allait traîner avec des amis ou ne se rendait à un vernissage avec un jean. »

    Phoebe
    NBC

    « Là où j'utilisais les bleus et les verts avec Jennifer et le noir, blanc et gris avec Courteney ainsi que le bordeaux et le rouge, j'introduis [avec Lisa] une palette de fleurs, de voilages, de tissus très variés, des choses dans ses cheveux et beaucoup de bijoux. (...) Je voulais que cela rappelle la vie de bohème, mais je voulais aussi que ce soit plus contemporain. »

    Après le mariage de Ross à Londres, Phoebe a bénéficié d'un coup de pouce en coulisses, après que Debra McGuire a rencontré plusieurs créateurs britanniques. « Il y avait une société appelée Idol London (…) où j'ai acheté beaucoup de choses incroyables pour Phoebe. (…) Cependant, je ne voulais pas que les créateurs pense que j'allais utiliser leurs pièces en l'état. J'ai pris la liberté de pouvoir couper les bras, la raccourcir, ajouter des choses (...). »

    Chandler

    NBC

    « Au début, je suis partie sur du vintage, beaucoup de vêtements vintage, des tweeds, des cravates vintage. J'ai cousu toutes ces chemises avec des rayures sur les côtés. » Un style influencé par celui du père de la costumière : « Je me souviens de mon père portant celles des années 40. C’était son look, je pensais que c’était un super look et c’est ce qui m’a inspiré. »

    « Quand vous confectionnez des vêtements, vous avez besoin de nombreux accessoires et le calendrier ne le permettait pas, car nous travaillions très vite », se souvient Debra McGuire. « On a farbiqué toutes ces chemises au tout début. C'était marrant car certaines maisons ont commencé à adopter ce look rétro dans les années qui ont suivi. »

    Joey
    NBC

    En réfléchissant au pilote de la série, la chef costumière de Friends voulait « utiliser une sorte de vieille veste en cuir qui avait du caractère. Elle ajoute : « Ce qui est intéressant, c’est que j’ai fini par acheter un blazer en cuir Armani que j'ai commencé travailler », reconnaît Debra McGuire. « J'ai pensé : 'Oh mon Dieu, j'espère que personne ne peut dire que c'est un Armani.' » En dehors de cette veste, le style caractéristique de Joey était surtout défini par les textures : « Il portait beaucoup de pulls en chenille et de chemises en flanelle. »

    Au cours de la série, les vêtements ont parfois été l'objet même des blagues. Dans "Celui qui a du mal à se préparer" (l'épisode 2 de la saison 3), alors que son coloc' a caché tous ses sous-vêtements, Joey, pour se venger, enfile tous les vêtements de Chandler d'un coup. Un moment mémorable, qui a même inspiré collection automne/hiver 2018 de Balenciaga, où l'on retrouvait une parka (d'une valeur de 9000 dollars, rien que ça) rappelant vivement la dégaine de Joey.

    Ross

    NBC

    « Ross était notre prof, alors il était habillé convenablement », note Debra McGuire. « Il avait des patchs sur les coudes, il était très tweed et très côtelé. »

    L'un des grands moments de la série est l'épisode 11 de la saison 5, "Celui qui prenait de bonnes résolutions", dans lequel Ross se retrouve à ne plus pouvoir renfiler son fameux pantalon en cuir. « Oh mon Dieu, on était surexcités », se souvient la costumière. « Je dois dire que ces six acteurs sont tellement brillants à tout point de vue, notamment leur timing et leur humour corporel. »

    Retrouvez les gaffes de la saison 1 de Friends dans Faux Raccords n°167 :

    Faux Raccord N°167 - Les gaffes de Friends saison 1

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top