Mon AlloCiné
    The Dark Pictures : Man of Medan, dans les pas du Vaisseau de l'angoisse
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 19 sept. 2019 à 18:00
    facebook Tweet

    Quatre ans après l'excellent jeu - hommage au slasher, "Until Dawn", le studio de développement Supermassive Games a sorti fin août "The Dark Pictures Anthology : Man Of Medan" creusant la même veine horrifique. Pour quel résultat ?

    Supermassive Games

    Dans une maison perdue tout au fond d’une montagne, 8 amis vont rapidement découvrir qu’ils ne sont pas seuls et tenter de rester en vie… jusqu’à l’aube. Pris par la peur alors que les tensions au sein du groupe ne cessent d’augmenter, le joueur devait prendre de nombreuses décisions qui étaient souvent synonyme de vie ou de mort. Tel était le pitch du jeu Until Dawn, sorti fin août 2015 sur PS4.

    Pensé et conçu comme un véritable hommage au Slasher (avec au passage des acteurs quand même sympas, comme Rami Malek ou Hayden Panettiere), Until Dawn offrait une expérience à mi-chemin entre le cinéma et les jeux vidéo. Ou, si l’on souhaite être plus précis, une expérience analogue à celles proposées par le studio Quantic Dream avec ses productions Heavy Rain, Beyond Two Souls ou plus récemment, Détroit : Become Human. Et le résultat s'est révélé être vraiment enthousiasmant.

    Après quelques productions pas tout à fait convaincantes (The Inpatient notamment, qui se déroulait avant les événements du jeu Until Dawn), le studio de développement Supermassive Games a remis le couvert avec The Dark Pictures : Man of Medan, sorti le 30 août dernier sur PC, PS4 et X Box One. Parmi les bonus figurant dans le jeu se trouve une intéressante featurette d'un peu moins de dix minutes, nous rappelant cette réalité. Si dans le monde du cinéma et des séries TV  le concept d'anthologie existe depuis des années, entre les Masters of Horror, les Contes de la crypteDarkside les contes de la nuit noire et autres Creepshow pour n'en citer qu'une poignée, celui-ci est finalement plutôt rare du côté des jeux vidéo. C'est donc avec une certaine bienveillance que l'on accueille la nouvelle itération du studio anglais, qui continue plus que jamais de creuser la veine horrifique.

    Sans vous gâcher la découverte de l'intrigue, The Dark Pictures : Man of Medan met ainsi en scène un groupe de cinq jeunes personnes parties en bateau dans l'Océan Pacifique, pour faire de la plongée sous-marine et profiter de cette immersion pour explorer quelques épaves datant de la Seconde guerre mondiale. Mais évidemment, ce qui devait être une petite expédition tranquille entre amis va tourner au cauchemar absolu...

    Dans ce successeur spirituel d'Until Dawn, la patte du studio est immédiatement reconnaissable. On retrouve d'abord un casting d'acteurs et actrices dont certains connus. Shawn Ashmore, pour commencer, qui était déjà la tête d'affiche du Crossover jeu vidéo / série Quantum Break en 2016; Kareem Tristan Alleyne, vu notamment dans la série iZombie; Sean Colby, qui sera à l'affiche du prochain film de Roland Emmerich, Midway; ou encore le comédien britannique Pip Torrens, qui officie dans le jeu sous les traits d'un personnage dénommé "Le Conservateur". Un personnage qui est en fait tout à la fois le narrateur de l'histoire, mais aussi celui qui pourra vous donner à certains moments des indices sur le devenir des personnages et situations rencontrées. Le but ultime étant de maintenir en vie tout ce joli monde.

    Dans cette histoire de navire cargo fantôme lorgnant ouvertement vers l'atmosphère et l'esthétique d'un excellent film du genre sorti en 2003, Le Vaisseau de l'angoisse (au passage, si vous ne l'avez jamais vu, foncez ! Avec une séquence d'ouverture saignante d'anthologie), jusque dans une séquence d'hallucination dont nous tairons la teneur, Man of Medan déroule son intrigue sur environ 5h de jeu et la décompose en trois actes.

    Sur une durée aussi ramassée, pas facile de s'attacher aux personnages, là où son aîné prenait son temps. Le plus gros souci dans le jeu, c'est son écriture et son rythme : la première partie est beaucoup trop longue, et qui plus est doublée d'incohérences gênantes. En revanche une fois à bord du cargo fantôme, le studio redresse bien et solidement la barre. L'ambiance pesante et malsaine dans le navire est même par moments suffocante, d'autant que le rendu visuel est vraiment soigné. Les personnages sont d'ailleurs -tout comme Until Dawn à l'époque- très bien modélisés, même si certains souffrent aussi, hélas, du syndrôme Uncanny Valley. Si les créateurs ne lésinent pas sur les Jump Scares, certains sont plutôt efficaces. On décernera au passage une mention spéciale aux sympathiques séquences où, comme dans un jeu de rythme musical, il faut battre en cadence un bouton du paddle pour retenir son souffle; la moindre erreur pouvant conduire à une sanglante tragédie...

    Avec une aventure qui se boucle en cinq heures de jeu environ et durant laquelle on contrôle à tour de rôle les cinq personnages, il n'est ici pas question d'explorer tous les coins et recoins du navire et ramasser les objets qui tombent sous la main. Elle reste linéaire, même si le studio a disséminé sur le chemin une cinquantaine d'objets ou documents à récupérer (facilement d'ailleurs), qui donneront plus d'informations sur le passé hanté du navire. On vous encourage vivement à prendre votre temps pour lire les documents que vous glanerez dans votre périple, ce n'est pas inintéressant et ca donne toujours un peu plus de chair au récit, ce dont on ne se plaindra pas.

    Si Man of Medan bénéficie d'une petite Replay Value grâce aux choix effectués par le joueur dans les différents embranchements du récit, le titre est aussi jouable à deux via le Online; chacun incarnant alors un personnage et avance simultanément avec l'autre. Mais les crises de fou-rire (ou hurlements, c'est selon) seront sans doute encore plus sympathiques en jouant carrément avec cinq personnes enfoncées dans le canapé du salon, en mode Midnight Theater, tandis que la manette de jeu circulera entre les joueurs / joueuses.

    Man of Medan est certes handicapé par de vrais défauts, il reste aussi une expérience de jeu horrifique très sympathique. Suffisamment en tout cas pour que l'on prenne date avec Little Hope, le prochain opus de cette anthologie prévu pour 2020.

    Ci-dessous, la bande-annonce de lancement du jeu...

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Dark Pictures : Man Of Medan, le nouveau jeu des créateurs de "Until Dawn" se dévoile
    • Until Dawn : le jeu hommage aux films d'horreur sur PS4
    Commentaires
    • THE CRITIK@TOR
      C'est marrant, je l'ai acheté hier (en même temps que le roman #TroisJoursEtUneVie) ! Ça fait un bail que je n'avais pas fait de jeu vidéo sur Xbox One, je me suis laissé tenter.C'est le même système de jeu que les Resident Evil, donc un truc bien chiant sous tranxène où tous les mouvements sont hypers lents (avec moi faut que ça bouge), voilà pourquoi je n'ai jamais fini un RE. En plus les graphismes sont d'un autre âge, j'ai l'impression d'être sur Xbox 360.Je pense le revendre très bientôt, et je ne compte pas poursuivre l'aventure avec les autres jeux prévus.D'autres jeux qui m'intéresse : #BlairWitch (suite du film) et #StarWarsJedi:FallenOrder.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Braquer Poitiers Bande-annonce VF
    Doctor Sleep Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    5 est le numéro parfait Bande-annonce VO
    Sorry We Missed You Bande-annonce VO
    Au bout du monde Bande-annonce VO
    Terminator: Dark Fate Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    News jeux vidéo
    Dernières news jeux vidéo
    Films Prochainement au Cinéma
    • Terminator: Dark Fate
      Terminator: Dark Fate

      de Tim Miller

      avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton

      Film - Action

      Bande-annonce
    • Stephen King's Doctor Sleep
    • Hors Normes
    • Abominable
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker
    • J'accuse
    • La Reine des neiges 2
    • Mon chien Stupide
    • Retour à Zombieland
    • Debout sur la montagne
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top