Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Sauvages : saviez-vous que Rebecca Zlotowski avait travaillé pour Plus belle la vie ?
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 1 oct. 2019 à 05:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Non, "Les Sauvages" n'est pas tout à fait la première expérience de série pour la scénariste et réalisatrice Rebecca Zlotowski ! Saviez-vous qu'elle avait auparavant travaillé pour Plus belle la vie? Nous en avons parlé avec elle.

    Bestimage

    Alors que les épisodes 3 et 4 des Sauvages, la nouvelle création originale de Canal+, ont été diffusés hier soir sur la chaine cryptée, focus sur une anecdote méconnue du parcours de Rebecca Zlotowski, coscénariste et réalisatrice des Sauvages.

    AlloCiné : Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Les Sauvages n'est pas tout à fait votre première incursion dans le monde des séries. Vous aviez travaillé sur Plus belle la vie auparavant...

    Rebecca Zlotowski : Oui, c’est vrai. Je n’ai travaillé que trois mois pour eux. Mais je m’en suis vanté car ça a été un moment passionnant pour moi, entre Belle Epine et Grand Central (ses deux premiers longs métrages, Ndlr.). C’est un moment où je devais vivre et le cinéma d’auteur ne me suffisait pas en tant que scénariste. Il fallait vraiment travailler quoi ! Ce métier me permettait de vivre du scénario. On le voit d’ailleurs avec la série que c’est l’âge d’or du scénariste, c’est le moment. Donc j’avais adoré travailler pour Plus belle la vie.

    C’était la première expérience de collectivisation vraiment totale du process d’écriture, parce qu’il y a d’un côté les arches, d’un côté les dialogues. C’est ce qui explique aussi que ce soit le premier programme de fiction français. Il n’est pas méga considéré car il y a un côté plus sitcom, feuilleton, que série, et les décisions sont prises tellement à plusieurs qu’on n'est pas du tout dans la même logique qu’une série ou une mini-série telle qu’on l’a faite avec Les Sauvages, c’est à dire un auteur, qui serait là et prévaudrait à toutes les décisions. Mais en même temps, le showrunner de Plus belle la vie, est quelqu’un de très important pour moi pour la télévision française, Olivier Szulzynger. Il y a une responsabilité politique très forte quand on a une audience si forte à savoir ce qu’on va raconter au quotidien aux Français. Sachant que la série, c’est  une journée dans la vie des Français. 

    Donc j’avais déjà un peu travaillé pour la télévision, mais c’était le jour et la nuit. Ici avec Les Sauvages, j’ai eu l’impression de poursuivre mon travail de cinéaste, et à Plus belle la vie, j’étais dans un artisanat d’arches. C’était sans doute un plus politique à Plus belle la vie que dans Les Sauvages. Et juxtaposer une culture soit disant noble, c’est à dire celle à laquelle on m’aurait associée spontanément – la fille qui a fait Normale Sup, la Fémis, l’agreg’- et qui fait des notes de bas de page et qui s’exprime. Et en même temps, une espèce de sous-culture de téloche, et je trouve ça fascinant de mêler les deux, ce qu’une peut enseigner à l’autre, et tirer l’une de l’autre.  

    FTV
    Une partie de l'équipe de Plus belle la vie

    Il y a quelques points communs entre les deux séries, comme la multiplicité des personnages, le discours politique, la diversité...

    C'est vrai que c'est important de le dire : Plus belle la vie, c'est quand même le premier programme de fiction français dans lequel une femme est morte d'un cancer en prime-time. Il y avait un personnage récurrent qui était homosexuel. Il y a eu un mariage homosexuel. Quand c'est fait de manière vertueuse, quand c'est fait par des gens pour qui c'est important de faire avancer, bouger les lignes… Il y a aussi un engagement écolo. C'est très important d'arriver à avoir pour des millions de spectateurs quotidiens une prise de conscience.

    Je m'exprime également en tant que cofondatrice et porte-parole de mouvements comme 50/50 qui sont des courants de conscientisation politique, de rééquilibrage du pouvoir et de la répartition du pouvoir, sur tous les terrains, pas seulement le sexe, mais aussi la minorité ethnique, la diversité. En essayant de mettre un peu de lumière, d'entrouvrir un monde qui aurait tendance à se refermer... C'est vrai que la série est un outil passionnant pour ça. Parce que la télévision s'est rendue compte plus tôt que le cinéma qu'il y avait des spectateurs pour ça.

    Notre urgence, nous cinéaste, c'est de faire en sorte de se réapproprier ces discours, ces représentations, les fracasser… Bref, de réinteresser des spectateurs qui ne se sentent plus représentés, sans que ce soit du cinéma de niche, sans que ce soit du cynisme. Sans que ce soit le film de lesbiennes pour les lesbiennes, le film de noir pour les noirs, le film de musulmans pour les musulmans… C'est inadmissible, ça va à l'encontre du projet de cinéma, du projet de mise en scène. La télé peut nous permettre de faire ça aujourd'hui, mais le cinéma aussi est en train de commencer à le faire.

    Les Sauvages, création originale Canal+, en cours de diffusion

    Les Sauvages - saison 1 Teaser VF

    Propos recueillis par Brigitte Baronnet le 11 juillet 2019 à Paris 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Séries TV les + populaires
    Sex Education
    1
    De Laurie Nunn
    Avec Asa Butterfield, Gillian Anderson, Emma Mackey
    Comédie, Drame
    Messiah
    2
    De Michael Petroni
    Avec Mehdi Dehbi, Michelle Monaghan, Tomer Sisley
    Drame
    You
    3
    You
    De Greg Berlanti, Sera Gamble
    Avec Penn Badgley, Victoria Pedretti, Elizabeth Lail
    Drame, Thriller
    The Witcher
    4
    De Lauren Schmidt Hissrich
    Avec Henry Cavill, Freya Allan, Anya Chalotra
    Aventure, Fantastique
    Séries les plus populaires
    News séries Interviews
    La série Un Prophète sur Netflix ? Abdel Raouf Dafri (Braquo)
n'est pas contre !
    NEWS - Interviews
    vendredi 17 janvier 2020
    La série Un Prophète sur Netflix ? Abdel Raouf Dafri (Braquo) n'est pas contre !
    The End of the F***ing World sur Netflix : pas de saison 3 selon Alex Lawther (James)
    NEWS - Interviews
    vendredi 17 janvier 2020
    The End of the F***ing World sur Netflix : pas de saison 3 selon Alex Lawther (James)
    Peur sur le lac : "Tous les personnages peuvent mourir"
    NEWS - Interviews
    mercredi 15 janvier 2020
    Peur sur le lac : "Tous les personnages peuvent mourir"
    Bande-annonce Adoration : l'ado de Jusqu'à la garde dans une romance sanglante de Fabrice du Welz
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 6 septembre 2019
    Bande-annonce Adoration : l'ado de Jusqu'à la garde dans une romance sanglante de Fabrice du Welz
    Dernières news séries Interviews
    Nouvelles séries les + attendues
    Ragnarok
    1
    Avec David Stakston, Jonas Strand Gravli, Herman Tømmeraas
    Drame, Fantastique
    1 ère diffusion
    31 janvier 2020 sur Netflix
    Toutes les vidéos
    Star Trek: Picard
    2
    Avec Patrick Stewart, Alison Pill, Isa Briones
    Drame, Science fiction
    1 ère diffusion
    23 janvier 2020 sur CBS All Access
    Toutes les vidéos
    Locke & Key
    3
    Avec Darby Stanchfield, Emilia Jones, Connor Jessup
    Aventure, Fantastique
    1 ère diffusion
    7 février 2020 sur Netflix
    Toutes les vidéos
    Hunters
    4
    Avec Al Pacino, Logan Lerman, Tiffany Boone
    Drame, Thriller
    1 ère diffusion
    21 février 2020 sur Amazon
    Toutes les vidéos
    Nouvelles séries TV bientôt diffusées
    Nouveaux épisodes
    Help Me Through the Night
    Grey's Anatomy
    Saison 16 Episode 10
    Help Me Through the Night
    jeudi 23 janvier 2020 sur ABC
    Teaser de l'épisode
    The Heroes' Journey
    Supernatural
    Saison 15 Episode 10
    The Heroes' Journey
    jeudi 23 janvier 2020 sur CW
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top