Mon AlloCiné
    Gemini Man : "J'ai voulu recréer Will Smith jeune à partir de zéro", confie Ang Lee
    Par Léa Bodin, propos recueillis à Paris le 27 septembre 2019 — 2 oct. 2019 à 05:00
    facebook Tweet

    Dans "Gemini Man", Will Smith incarne un tireur d'élite pris pour cible par un agent qui n'est autre que son clone de 23 ans. Rencontre avec Ang Lee, réalisateur de ce film tourné en 3D et en 120 images par seconde qui relève de la prouesse.

    AlloCiné : Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce format révolutionnaire dans lequel vous avez tourné Gemini Man, en 4K (ultra haute définition), 3D et en 120 images par secondes, qui permettent de plonger totalement le spectateur dans l'action ?

    Ang Lee : C'est... immersif. Si je devais réduire Gemini Man à un seul mot, c'est ce que je dirais. Quand vous ajoutez cet axe de profondeur, cette 3ème dimension, vous ne regardez pas juste une histoire à la troisième personne, cela devient une expérience à la première personne. Quand vous entrez dans cet univers, votre cerveau est beaucoup plus sensible ; il faut apporter le plus de clarté possible pour pouvoir percevoir les choses correctement et simplement pour pouvoir y croire. C'est pour cela que par le passé, les gens n'aimaient pas la 3D, car la précision était insuffisante. Une fois que la technologie permet d'être suffisamment précis, la question, c'est comment on en fait un film, comment on fait pour que les gens y croient ? C'est quelque chose de nouveau, mais pour moi c'est quelque chose qui vaut la peine d'être exploré.

    Pourquoi avoir choisi de travailler avec Will Smith ?

    Ce n'est pas tant que j'ai choisi Will Smith... C'était plutôt : « Will Smith est d'accord pour faire le film ? Yes ! » J'ai eu de la chance, beaucoup de chance. En raison de la nature du film, il n'y avait probablement que deux ou trois stars étant restées au sommet pendant les trente dernières années qui avaient les épaules pour le faire. Il fait partie de ces rares acteurs et quand il a accepté, on s'est dit : « Ouf, c'est bon. » 

    Comment avez-vous recréé cette version de Will Smith rajeuni ?

    La bonne nouvelle, c'est qu'on connaît Will Smith à toutes les époques, donc quand on fait revivre le jeune Will Smith, il y a un côté très divertissant et ça résonne très fort. La mauvaise nouvelle… c'est justement qu'on le connaît à toutes les époques. Le défi c'est donc de réussir à le recréer avec un regard neuf et dans un tel médium. Du fait de mes expériences précédentes, je savais dès le début que je voulais le recréer en CGI [en images de synthèse], à partir de zéro. Je ne pense pas qu'on puisse simplement rajeunir son visage de maintenant et décider que c'est la version « jeune ». Pour un personnage principal, je crois que ça ne fonctionne pas. C'était un challenge énorme et personne n'avait encore prouvé que cela pouvait être fait donc c'était assez effrayant.

    2019 PARAMOUNT PICTURES. ALL RIGHTS RESERVED.

    Avez-vous travaillé à partir d'images de lui lorsqu'il avait 23 ans ou c'est une projection ?

    C'est une projection, il a joué plusieurs rôles à cette époque. Un problème d'envergure, c'est aussi qu'il est un bien meilleur acteur maintenant ! C'était inenvisageable de lui dire de refaire ce qu'il faisait à l'époque et de ne pas réfléchir. Il a apporté au personnage ce qu'il a appris au cours de toutes ces années à exercer le métier d'acteur. Un peu comme si son personnage, Henry, apportait son expérience au jeune Junior : « Si je devais revivre, comment je choisirais de le faire ? » Il ne pourrait pas s'empêcher de lui donner des conseils. C'était une bonne chose, en fin de compte, ça en fait un meilleur personnage, mais il devait aussi garder une certaine fraîcheur et ça a demandé beaucoup de travail. Parce qu'il jouait quelque chose de nouveau, il ne pouvait pas se contenter de refaire ses vieux gimmicks un peu culte, dans le cadre de l'histoire d'un homme en conflit avec lui-même, ça ne pouvait pas marcher. C'est pour cela qu'il était nécessaire de se projeter, même pour lui, d'imaginer comment les gens réagiraient à Junior en tant qu'individu et pas juste au souvenir du Will Smith d'avant.

    2019 PARAMOUNT PICTURES. ALL RIGHTS RESERVED.

    Quels sont les « pour » et les « contre » de la performance capture ?

    Un des avantages de la performance capture, c'est qu'on peut améliorer les choses, on peut varier de quelques degrés pour sa rapprocher de là où on veut aller, là où avec le live action, une fois que c'est tourné, c'est tourné. Particulièrement ici, avec le tournage en 3D et en 120 images par secondes : on ne peut pas compter sur un meilleur éclairage, un meilleur jeu d'acteur, un meilleur maquillage, comme ça peut être le cas lors d'un tournage traditionnel, alors qu'avec la performance capture, on peut manipuler les images. Le principal désavantage, bien sûr, c'est que c'est difficile. C'est très cher et on n'est jamais sûr qu'on va y arriver. On n'a pas le droit à l'erreur, sinon le public s'en apercevra.

    Comment fait-on de la 3D un outil narratif, qui dépasse la simple prouesse technique ?

    J'ai réussi à expérimenter de nouvelles de nouvelles manières de jouer avec le cadre et la mise en scène, la direction de la caméra, la manière dont on se place, selon qu'on veuille être extérieur à une scène ou au contraire, qu'on veuille être impliqué et comment on s'imagine y prendre part. Il y a un nouveau langage à trouver, qui est très différent entre la 2D. Je continue d'apprendre, mais c'est le troisième film que je tourne comme cela [après L'Odyssée de Pi et Un jour dans la vie de Billy Lynn] et j'ai l'impression que c'est une technologie que je comprends de mieux en mieux.

    Que diriez-vous aux gens pour les convaincre d'aller voir Gemini Man dans le meilleur format possible ?

    C'est comme ça que je l'ai tourné, c'est quelque chose de cher à mon cœur. J'aimerais que les gens le voient comme je l'ai imaginé, plutôt que de devoir l'interpréter à partir d'un format différent. On comprend l'histoire en 2D, bien sûr, mais en 3D l'expérience est unique et j'encourage vraiment les gens à le découvrir ainsi, car c'est comme cela que je l'ai pensé.

    La bande-annonce de Gemini Man, en salle dès aujourd'hui :

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Zewil Avis Cine Express
      Bon petit film d'action, très classique, mais bien fait, et avec une technologie habilement utilisée de duplication et de rajeunissement de Will Smith, même si ce n'est pas parfait, ça reste sympathique... On se débriefe ça ICI 👉https://youtu.be/BbhJPlEyOfQ
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Cats Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Milos Forman 4 œuvres de jeunesse Bande-annonce VO
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    It Must Be Heaven Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Walking Dead, Chirac, Zeta-Jones... : les Fun Facts de Thierry Lhermitte et Michèle Laroque...
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    NEWS - Interviews
    mercredi 20 novembre 2019
    Les Eblouis avec Camille Cottin : "La dérive sectaire, c’est une réalité"
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 20 nov. 2019
    La Reine des neiges 2
    La Reine des neiges 2
    De Jennifer Lee, Chris Buck
    Bande-annonce
    Les Misérables
    Les Misérables
    De Ladj Ly
    Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
    Bande-annonce
    Joyeuse retraite !
    Joyeuse retraite !
    De Fabrice Bracq
    Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni
    Bande-annonce
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    De Anton Corbijn
    Avec Depeche mode
    Bande-annonce
    Les Éblouis
    Les Éblouis
    De Sarah Suco
    Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca
    Bande-annonce
    Changer - Conférence France Inter
    Changer - Conférence France Inter
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top