Mon AlloCiné
    Terminator, Roger Rabbit, Predator... Ces licences cultes bientôt à vendre ?
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 3 oct. 2019 à 13:01
    facebook Tweet

    Disney, Fox, Warner Bros, Paramount, et d'autres, risquent de perdre les copyrights d'oeuvres cultes des années 1980. Motif ? Les auteurs / scénaristes font valoir leurs droits de propriété intellectuelle 35 ans après avoir cédé ces mêmes droits.

    Hemdale Film Corporation / Warner Bros. / Touchstone

    Ces derniers jours chez Warner Bros., Disney, Fox et la société Skydance, c'est certainement la soupe à la grimace qui est au menu... Motif ? Ces Majors / société sont en effet en passe de perdre les copyrights de films des années 1980. Et pas n'importe quels films : Terminator, BeetlejuiceQui veut la peau de Roger Rabbit ?, Predator, Piège de cristal...

    Dans le cas de Terminator, la scénariste et productrice du film, Gale Ann Hurd, a fait valoir ses droits sur la licence, et donc mis fin à 35 ans de copyrights sur le film détenu par le studio. Le PDG de la société Skydance Media, David Ellison, avait acheté en 2011 les droits de la franchise Terminator à sa soeur, Megan Ellison, pour un montant de 20 millions de dollars. Si Skydance perd les droits, elle ne pourrait plus produire de film autour de la licence à partir de novembre 2020. Même si James Cameron est coproducteur du prochain volet, Terminator : Dark Fate, et qu'il a donc son mot à dire en tant que réalisateur et scénariste de Terminator, Skydance va devoir se mettre à table avec Gale Ann Hurd pour renégocier le contrats sur la licence.

    La récupération des droits / propriété intellectuelle par une personne n'est pas une nouveauté. En 1976, le Congrès américain a amendé la loi concernant les copyrights, permettant aux auteurs de récupérer les droits de leurs oeuvres après quelques décennies. Jusqu'à maintenant, cette possibilité a semble-t-il surtout été largement utilisée par des artistes musiciens, mais pas par les scénaristes. La loi leur donne donc la possibilité de réclamer les copyrights passé 35 ans. Nous avions d'ailleurs longuement évoqué cet épineux problème dans un cas tout à fait symbolique, celui de la firme Disney, qui ferraillait pour garder les droits sur le personnage de Mickey, créé en 1928 et emblème absolu de la société. Des droits qui, soit dit en passant, arrivent à échéance en 2023...

    Puisque l'on parle de Disney, la firme a le même problème avec le film Qui veut la peau de Roger Rabbit ? L'auteur du roman (très noir au passage, nous en avions parlé ici pour les 30 ans du film), Gary K. Wolf, qui avait cédé les droits à Disney pour le film, veut les récupérer. Quant à Beetlejuice, les héritiers du scénariste Michael McDowell veulent faire de même pour le script du film de 1988. Du côté de la Fox, c'est la famille de Roderick Thorp qui s'agite. Ce dernier est l'auteur d'un roman intitulé Nothing Lasts Forever, dont les droits furent achetés par la Major et qui donna cette pépite cinématographique que fut Piège de cristal...

    C'est une hémorragie qui se profile, car ce problème touche aussi le film Predator, Les griffes de la nuit... Des auteurs / scénaristes comme le grand Stephen King lui-même ou David Mamet, sont sur les starting-blocks pour faire valoir leurs droits. Pourquoi un tel embouteillage ? Le Hollywood Reporter précise que la volonté de récupérer la propriété intellectuelle par les auteurs doit être notifiée selon un timing précis.

    Quel avenir pour ces licences ? Les studios ne bougeront certainement pas tant que la situation ne sera pas clarifiée d'un point de vue légal, d'autant que les auteurs ayant récupéré la propriété intellectuelle de leurs oeuvres devraient en toute logique chercher à capitaliser dessus. "Etant donné que les auteurs ont deux ans avant échéance pour signifier leur envie de récupérer les droits, cela laisse deux ans aux studios pour s'activer ou perdre la licence" explique Larry Zerner, un avocat spécialisé dans l'univers de Entertainment et interrogé par le Hollywood Reporter.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Walt Disney, le génie, la controverse : 5 choses que vous ignorez sur l'homme et son empire
    Commentaires
    • Awshit
      je pense que le monde est pret pour l'ultime crossover des licenses maltraitéesTerminator Vs Predator
    • seiyar
      Terminator , les droits sont revenus à James Cameron donc le problème est réglé. Gale Ann Hurd à la mémoire courte, elle avait revendu ses parts à Mario Kassar et Andrew Vajna (qui étaient en train de produire Terminator 3 à l'époque).
    • Arnaud G.
      Cela jouera certainement en faveur de Beetlejuice 2, en outre la comédie musicale cartonne en ce moment, alors si ça ne suffit pas à relancer l'intérêt pour la licence on ne sait pas ce qu'il leur faut...
    • Riley H.
      Effectivement
    • Guillaume B.
      Mais est-ce l'arrêt de la surexploitation que d'avoir les auteurs qui récupèrent leur license? Pourquoi les récupérer sinon espérer capitaliser à nouveau dessus, même si peut-être avec un respect plus légitime de la franchise telle qu'elle a été conçue.En tout cas, je pense que ça va se régler avec des gros chèques et ça continuera éventuellement avec un autre studio...
    • Laurent D.
      Concrètement, pour certaines licences comme Terminator ou Predator, il vaut mieux arrêter la surexploitation au point où cela en est en salles actuellement.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Cats Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Milos Forman 4 œuvres de jeunesse Bande-annonce VO
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    La Dernière Vie de Simon EXTRAIT "Secrets"
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Box-office France : J'accuse et Le Mans 66 en tête
    NEWS - Box Office
    mercredi 20 novembre 2019
    Box-office France : J'accuse et Le Mans 66 en tête
    Hollywood : les studios auront-ils bientôt leurs propres salles de cinéma ?
    NEWS - Box Office
    mercredi 20 novembre 2019
    Hollywood : les studios auront-ils bientôt leurs propres salles de cinéma ?
    Charlie's Angels : quand sa réalisatrice ironise sur le mauvais démarrage du film
    NEWS - Box Office
    mercredi 20 novembre 2019
    Charlie's Angels : quand sa réalisatrice ironise sur le mauvais démarrage du film
    Box-office US : Le Mans 66 en pole position, Charlie's Angels à la traîne
    NEWS - Box Office
    lundi 18 novembre 2019
    Box-office US : Le Mans 66 en pole position, Charlie's Angels à la traîne
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 20 nov. 2019
    La Reine des neiges 2
    La Reine des neiges 2
    De Jennifer Lee, Chris Buck
    Bande-annonce
    Les Misérables
    Les Misérables
    De Ladj Ly
    Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
    Bande-annonce
    Joyeuse retraite !
    Joyeuse retraite !
    De Fabrice Bracq
    Avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni
    Bande-annonce
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    Depeche Mode: Spirits In The Forest
    De Anton Corbijn
    Avec Depeche mode
    Bande-annonce
    Les Éblouis
    Les Éblouis
    De Sarah Suco
    Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca
    Bande-annonce
    Changer - Conférence France Inter
    Changer - Conférence France Inter
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top