Mon AlloCiné
    Ni no Kuni : entre dessin animé et jeu vidéo
    Par Aymeric Lallée — 14 oct. 2019 à 18:09
    facebook Tweet

    L'animation japonaise et le jeu vidéo sont intrinsèquement liés. Mais lorsque deux géants de ces deux univers s'associent, à quoi donnent-ils naissance ? Au meilleur des deux mondes, ou presque…

    Ghibli / Level-5

    En 2013, l’impensable se produit enfin ! Le studio Ghibli, champion de l’animation nippone et Level-5, un des meilleurs développeurs de jeux vidéo, japonais lui-aussi, s’allient pour créer Ni no Kuni. Il s’agit là d’un jeu de rôle traditionnel dans le fond, mais à la forme calquée sur celle d’un dessin animé Ghibli. Le résultat laisse des marques indélébiles dans les esprits des joueurs et ce titre revient aujourd’hui sur nos Switch, PC et PlayStation 4. Une deuxième chance pour un rêve éveillé à ne pas manquer !

    Vous l’aurez compris, nous sommes face à un chef d’œuvre. Et pourtant, si l’histoire n’est pas forcément des plus originales ou si le système de combat, voir même d’évolution, ne se révèle pas être des plus marquants, l’alchimie de l’ensemble et une ambiance qui sort des sentiers battus rendent l’aventure inoubliable.

    Ghibli fait la différence

    Oliver est un petit garçon qui vient de perdre sa mère et qui se retrouve seul. Après quelques minutes jeu, c’est là que la magie opère. En effet, happé dans un univers parallèle habité de fées et de sorcières, le Ni no Kuni, notre héros va faire la connaissance de Lumi, son comparse qui le guidera dans ce nouveau monde. Les rencontres vont s’enchainer, les découvertes et les révélations aussi, mais ce que l’on retiendra surtout, c’est la direction artistique du titre.

    A l’image de films tels que Porco Rosso ou encore Mon voisin Totoro, les personnages sont à la fois superbes et expressifs; les décors s’avèrent plein de détails subtils et le Cel Shading (technique utilisée pour le rendu dessin animé dans jeu vidéo en 3D) offre un rendu rarement observé dans un jeu vidéo. Accompagnée par les musiques parfaitement orchestrées du champion des mélodies Ghibli, Joe Hisaishi, à qui l’on doit des dizaines de sérénades au travers, notamment, des films de Hayao Miyazaki ou encore de Takeshi Kitano, la précision des sons, mêlée à l’action du jeu, nous entraine dans une expérience à la justesse émotionnelle rarement rencontrée sur une console ou un PC. Voilà qui nous sort des éternels bras de fer entre gros bras ou des atmosphères noires de certaines autres productions jeu vidéo, même si le média ne se limite pas qu’à cela, c’est évident.

    Une technique pas si importante que ça

    Finalement, c’est cela qui différencie la série des Ni no Kuni (car le second épisode, Ni no Kuni 2, l’avènement d’un nouveau royaume, est disponible sur PS4 et PC depuis 2018) des autres jeux de rôle : le rapport à l’émotion, la beauté, la sensibilité et l’émerveillement que l’on peut y ressentir à tous moments dans une partie. Et s’il y a bien quelques différences techniques entre les versions PS4 (4K et 30 fps ou 1440p et 60 fps), PC (4K et 60 fps) et Switch (720p et 30 fps), toutes sont réussies et ce sera à vous de voir ce que vous préférez privilégier pour consommer ce titre.

    Avec le PC et la PS4, le rendu est évidemment bien meilleur, mais la magie Ghibli opère aussi sur Switch malgré une bien moindre résolution, mais, néanmoins, la possibilité de poursuivre l’aventure en mode nomade. Pour notre part, le choix s'est fait sur Switch pour arpenter ce jeu de rôle traditionnel au contenu étoffé, le tout au travers de dizaines de quêtes annexes en marge de l’histoire principale et d’un système de combat intéressant, mais pas forcément facile à maitriser.

    La magie des combats

    En effet, un des points en retrait de Ni no Kuni n’est autre que ses affrontements. Par l’intermédiaire de sorts spéciaux et de petits avatars combattants, Oliver défie les ennemis maléfiques du monde de Ni no Kuni. L’idée est de remplacer notre magicien par une de ces créatures, chacune ayant des pouvoirs spécifiques et toutes sont interchangeables en temps réel pendant les rixes. Comme dans un Final Fantasy, vous choisissez votre attaque et celle-ci enclenche une animation pour se réaliser. Si les ennemis sont pleins de surprises, il faut aussi penser à arrêter les animations de vos avatars lorsqu’ils préparent leurs assauts pour contrer un adversaire ou se mettre en position défensive. L’idée est bonne, mais dans les faits les nombreuses touches à utiliser, en plus de l’attention requise pour comprendre les actions adverses, demandent pas mal de réactivité. Et, soyons clairs, tout le monde ne s’y retrouvera pas au début. Il faut persister, mais cet écart entre la magie du monde de Ni no Kuni parlant à notre âme d’enfant et la difficulté pour maitriser le système de combat surprend. Même si, je le répète, avec le temps, vous vous y ferez et vous découvrirez que ces joutes sont en fait pleines de subtilités et de finesse, tout comme les univers du jeu, merveilleux et gigantesques à la fois.  

    En résumé, Ni no Kuni Remastered sur PC et PS4, et Ni no Kuni, le simple portage, sur Nintendo Switch sont des titres qui sortent des sentiers battus. Ceci grâce à la fraicheur de leur direction artistique made in Ghibli, de leur mise en scène digne des meilleurs dessins animés nippons et du savoir-faire de Level-5 pour un J-RPG (jeu de rôle japonais) pas forcément innovant, mais diablement envoûtant et riche en contenus. Un titre qui fait du bien à l’âme et vous verrez, lorsque vous jouerez, que ce mot est parfaitement choisi…

    Ci-dessous, la bande-annonce de lancement de la version remastered de Ni No Kuni...

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Borderlands 3 : plus loin, plus fort, plus gros, mais sans risque
    • Ni No Kuni : un film animé tiré du splendide univers du jeu vidéo en préparation
    • Joe Hisaishi, de Ghibli à l'univers de Ni No Kuni
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Little Joe Bande-annonce VO
    Le Mans 66 Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Joyeuse retraite ! Bande-annonce VF
    Le Lac aux oies sauvages Bande-annonce VO
    Noura rêve Bande-annonce VO
    Made In Bangladesh Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    News jeux vidéo
    Dernières news jeux vidéo
    Films Prochainement au Cinéma
    • Le Mans 66
      Le Mans 66

      de James Mangold

      avec Matt Damon, Christian Bale

      Film - Biopic

      Bande-annonce
    • J'accuse
    • La Reine des neiges 2
    • Joyeuse retraite !
    • Les Misérables
    • Little Joe
    • Jumanji: next level
    • Countdown
    • Les Éblouis
    • Noura rêve
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top