Mon AlloCiné
    Edward Norton : "Ce sont les salles qui détruisent le cinéma, pas Netflix !"
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 17 oct. 2019 à 19:00
    facebook Tweet

    Edward Norton s'invite au bal de la polémique sur Netflix, accusé par certains de tuer les salles de cinéma. Pour lui, ce n'est pas la plateforme qui est en cause, mais les salles de cinéma, qui fournissent "un son et une image pourris".

    Action Press / Bestimage

    Actuellement en promotion pour son film Brooklyn Affairs, qu'il a réalisé et dans lequel il joue, Edward Norton a accordé un entretien au Daily Beast, au cours duquel il revient sur la polémique à propos de Netflix, pointé du doigt comme un éventuel fossoyeur des salles de cinéma traditionnelles et sur la légitimité de la plateforme à concourir aux Oscars, ce qui avait passablement irrité Steven Spielberg.

    Pour Norton, Netflix n'est pas en cause. "Ce sont les chaines de cinémas qui détruisent l’expérience en salle. Point, à la ligne. Personne d’autre !" lâche l'intéressé dans l'interview. "Beaucoup de réalisateurs que je connais s’y intéressent déjà et ils disent que plus de 60% des cinémas américains font tourner leurs projecteurs avec la moitié de la luminosité qui est prévue contractuellement. Ils fournissent un son pourri, une image terne, et personne ne leur dit rien. [...] s’ils offraient la qualité qu’ils sont censés offrir, les gens diraient : ‘waouh, c’est incroyable, je n’ai pas ça à la maison’… Je voudrais que les gens aillent littéralement voir le directeur de leur cinéma et lui disent : ‘si c’est trop sombre, je veux être remboursé. Parce que je paie pour avoir une expérience premium'."

    L'acteur - réalisateur parle en connaissance de cause : il a pu constater cet état de fait lors des projections tests de son film Brooklyn Affairs dans un cinéma qui projetait aussi Captain Marvel. Son film fut ainsi projeté à son grand désespoir avec une qualité d'image deux fois inférieure à celle qu'il avait voulu. Si toutes les salles de projections pouvaient se prévaloir d'un calibrage sonore et visuel effectué par un technicien agréé THX...

    Netflix étant selon lui hors de cause sur ce point, la polémique autour de la présence de la plateforme aux Oscars n'a dès lors aucune raison d'être. "Je suis vraiment en désaccord avec Spielberg là-dessus, avec tout le respect que j’ai pour lui. Netflix a investi cinq fois plus sur la sortie de Roma que n’importe quel studio l’aurait fait. Ils ont sorti un film en espagnol et en noir et blanc un peu partout dans le monde. Dans des centaines de salles, pas juste quelques unes. Autant que ce qu’aurait fait Sony Pictures Classics."

    Pour rappel; Brooklyn Affairs sort le 4 décembre prochain. En voici la bande-annonce...

    Brooklyn Affairs Bande-annonce (2) VO

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • bistourn
      Pour Joker, Inception, Ready Player One... j'avais une image floue et un son dégueulasse même dans des salles estampillées Dolby machin... Le pire c'est que même en ayant signalé le problème en début de séance, le technicien de projection n'a rien foutu. Je vais de moins en moins au cinéma car j'apprécie davantage les expériences à la maison...
    • Creamo
      totalement d'accord, c'est super cher, les toiles sont sale, l'image est mauvaise aussi en plus d'être fade, le son est toujours mal réglé en plus d'être parfois tellement fort que je suis obliger me boucher les oreilles alors que j'adore le son fort...Bref mon plasma et mes enceintes ou mon casque de qualité font 10 fois mieux et je suis pépère chez moi
    • Gh0st-D0g
      Pas du tout convaincu par son argument 😐Je n'ai jamais constaté une luminosité insuffisante ou un mauvais son (parfois trop fort, certes). De plus, c'est un facteur qu'on ne peut pas connaitre à l'avance. Si on s'en rend compte : la place est déjà payée. Donc bon...Non, le principal problème, c'est le prix évidement ! Entre 11 et 18€ la place (pour la 4DX), faut pas s'étonner...
    • S DC
      Le succès des plateformes comme Netflix est largement compréhensible.Mettons-nous à la place d'une famille avec enfants.Qu'offre Netflix et avec quels avantages?- des séries, des dessins animés, des documentaires et mêmes quelques films qui globalement ne sont pas pires que ceux diffusés sur les chaînes de TV classiques,- la possibilité de regarder plusieurs épisodes d'une série sans être obligé d'attendre la semaine suivante,- le choix de la langue, VO, VF et les sous-titres avec,- la possibilité de regarder ce qu'on veut à l'heure qu'on veut,Et tout ça sans aucune interruption pour diffuser de la pub.Le jour où ils mettront de la pub sur Netflix, je ne serai pas étonné qu'il y ait un retour en force du téléchargement illégal.Les plateformes sont une vraie concurrence pour les chaînes de TV classiques.Personnellement je ne regarde plus que les infos à la télé, et encore...Ce qui est sûr c'est que je ne regarde jamais le service public ce qui me fait dire que je préfère payer Netflix que la redevance qui s'apparente à mes yeux à de la vente forcée.Pour la petite histoire, hier soir j'ai regardé un documentaire sur Netflix intitulé mystérieux trous noirs. L'envie m'est venue alors que j'étais aux toilettes avec ma tablette ce qui est très mauvais pour les hémorroïdes... je m'égare? Bon en tout cas c'est peut-être l'association d'idées avec trou noir qui m'a fait penser à ça.A cet instant, mon petit garçon regarde sur Netflix le dessin animé YooHoo à la rescousse. C'est la tranquillité assuré pour le père indigne que je suis. L'inconvénient, c'est qu'après j'ai toute la journée la chanson yoohoo dans tête... et c'est pénible...Ce soir, on ne sait pas encore ce qu'on va regarder. Le choix est pléthorique, un peu comme à la télé... heu non justement... Ça vient sans doute de moi mais à la télé j'ai le sentiment qu'il n'y a jamais rien de bien ou alors il y a de la pub...A priori, ce soir ce sera dans leur regard ou Peaky Blinders ou El Camino ou Godless ou ils mettent 1 heure à choisir et tout le monde s'endort sur le canapé.^^Donc, compte tenu que personne ne passe ses journées dans une salle de cinéma, le succès de Netflix et consorts est largement compréhensible, sauf si on aime les émissions de télé réalité, l'information spectacle en continue, les séries françaises et les jeux télévisés, ce qui est malgré tout respectable.
    • Bacta142.
      De gagner de l'argent? J'ai pas compris. Surtout de ne pas en perdre trop quand on en a peu.
    • Cuderoy
      C'est sûr. Seulement voilà, si l'idée c'est de gagner de l'argent, que les gens s'abstiennent de regarder quoi que ce soit.
    • alex01440
      Netflix est très loin d'envoyer du lourdComme toutes les plateformes de streaming actuellement. Amazon ne fait pas mieux en terme de qualité et Disney ne va diffuser/ ne diffuse que ses créations. Et tout à fait entre nous, ces dernières années, Disney ne fait pas grand chose de bien. Le MCU s’essouffle, Star Wars se meurt de plus en plus, les copiés-collés en films lives des dessins animés ne sont pas sensationnels, les séries annoncés pour la plateforme n'ont pour l'instant rien de bien particuliers et les films annoncés semblent continuer dans la lignées de ce qu'ils proposent au cinéma.Ah et parlons d'Apple qui ces derniers temps, n'étant plus capable de produire de nouveaux produits technologiques pouvant faire rêver, se sentent obliger de mettre un pied dans le streaming en signant des gros chèques pour avoir les meilleurs nom du cinéma. Comment dire que eux, s'ils ne s'appelaient pas Apple, ça ferait longtemps que les gens auraient arrêter de consommer de la Pomme. Attention je ne suis pas entrain de défendre Netflix car comme dit plus haut, tous ces sites proposent vraiment rien de sensationnel hors cas exceptionnel. Pourtant je préfère avoir quelque chose de qualité moyenne sur ce genre de site plutôt que de payer une place de ciné 10 € et de ne pas pouvoir profiter d'un film comme je veux à cause des incivilités des adultes et des enfants. Aujourd'hui, il faut vraiment que les bandes annonces me donnent vraiment envie ou que le réalisateur soit dans mon top 5 ou éventuellement que l'acteur/l'actrice principal soit dans mon top aussi pour me faire aller au cinéma.Ce n'est bien sûr qu'un avis personnel.
    • Justice Prime
      Tout dépend des cinémas et de ceux qui les tiennent . il y a des bons et des mauvais comme partout . J'ai trouvé mon cinéma depuis un bout de temps qui fournie un son de qualité et une image au top pour 9 eurs la séance maximum . Faut en faire plusieurs pour trouver le meilleur du coin , si bien évidemment on a la chance d'habité dans un coin ou il y a autant .
    • Xander W
      Ma ville de naissance dans le 89 prix = 8€à Carré Sénart dans le 77 = 13,50€Ma nouvelle ville dans le 11 = 6€Les 3 ce sont des cinémas remis à neufs.... Les prix sont du simple au double pour le même film avec la même expérience !
    • Rastan
      Si c'est vrai ,c'est juste un non sens.Le cinéma,justement,a toujours été un loisir populaire et non de Luxe.De mémoire,ça a toujours été la sortie du week end.Jusqu'a ce qu'on soit Européens...Le cinéma motivait des émissions de télé.La dernière séance,Le cinéma du Dimanche soir,Mardi Cinéma,La séquence du spectateur,Les dossiers de l'écran,et j'en oubli d'autres.Des émissions populaires,consacrées a un loisir populaire.C'est aujourd'hui que c'est devenu un Produit (puisque nous sommes devenus des clients avant d'être des spectateurs.) de Luxe.Faut pas oublier ,a la base,que les gens du peuple allaient y voir les infos.Des gens dépourvus de télé parce qu'ils n'en n'avaient pas les moyens.Je ne sais pas ce qu'ils ont fumés les prodos Français.
    • Hunnam29
      Clairement, perso je fais tout comme ça, avec les cinémas bénévoles. Les films ne sont pas forcément là le jour J, mais bon perso je m'en contrefiche de voir quelque chose 2 semaines après la sortie.Les prix sont attractifs ET l'argent va à l'association, qui n'a pour but juste que de survivre d'année en année. Entre ça et filer 12 balles à un mastodonte comme le Gaumont, c'est vite choisi :)Seul soucis : il y a pleins de zones en France sans cinémas bénévoles donc tout le monde ne peut pas sauter sur cette option.
    • Stringer B
      Je pense que les Incivilités sont un problème aussi important que les tarifs, simplement ça me semble plus envisageable de légiférer sur l'un plutôt que sur l'autre. Quelques règles ne seraient pas mal pour un visionnage plus correct mais franchement, après, ce serait dur de résoudre les problèmes de fond.Je pense qu'il y a plus moyen de recalibrer l'afflux des gens sur certaines séances, et de baisser les prix ou en tout cas de proposer des formules alternatives, que de tenter d'appliquer des règles abstraites de civilité qui seraient au bout d'un ou deux mois nullifiées par quelque procès ou cas particulier, et qui n'auraient pas d'impact durable. Typiquement demain, si les portables sont interdits dans la salle, et laissés dans une consigne, au premier vol de portables, les plaintes vont fuser et la régulations sautera.PS : Non seulement le prix nous rend encore plus insupportables les manques de courtoisie et d'éducation qu'on pourrait subir, mais je pense aussi qu'insidieusement, le fait que le cinéma coûte aussi cher accentue le je m'en foutisme et l'incivilité parce que les gens en question pensent que le fait qu'ils aient payé si cher leur place leur donne le droit de faire ce qu'ils veulent dans la salle.
    • S DC
      Ce que vous évoquez est intéressant si c'est conforme à la réalité, ce dont je n'ai aucune raison de douter.
    • Tommy Shelby
      C’est vrai, mais faut pas oublier les petits cinémas dits indépendants ou bénévoles, plus nombreux qu’on le pense, qui pratiquent des prix souvent très attractif.Bien sûr, t’as pas forcément le dernier Avenger en VF dès la première semaine, mais il y’a du choix.
    • Splendiiiiide
      En 2000, dans un ciné que je connais la place était à 5 euros. Début du téléchargement, la place est maintenant à 8.
    • Morcar
      Les cinémas n'ont pas attendu le téléchargement pour augmenter de manière ahurissante leurs prix, les multiplexes en premier lieu.
    • Morcar
      Ça c'est juste une fausse excuse pour justifier le prix des places. Mais en réalité, il y a aussi plein de petits cinéma tout autant équipés qui proposent des places deux fois moins chères, et je parle en connaissance de cause.Il y a aussi des distributeurs qui voudraient bien que le prix des places pour leurs films soient moins cher, ce qui attirerait peut-être plus de spectateurs, mais ça c'est interdit. Quel que soit le film, le prix de la place sera le même.Et puis je me rappelle toujours de Patrice Leconte qui avait expliqué à l'époque de la sortie des Bronzés 3, quand on lui avait demandé l'explication du budget ahurissant de son film, que ce sont les producteurs qui veulent que les films coûtent cher, pour justifier le prix des places de cinéma.Il expliquait à l'époque que les producteurs voulaient que le cinéma reste un produit de luxe, pas que ça soit un produit que l'on consomme au quotidien. Aujourd'hui, ils font face à un juste retour des choses. Ils voulaient que le cinéma reste un produit de luxe ? Netflix a proposé ça autrement, et maintenant ils s'en plaignent. Mais ce sont eux les premiers responsables du problème.
    • Tommy Shelby
      Non, je pense qu’on est beaucoup dans ce cas.C’est pas simple pour tout le monde j’en conviens , mais choisir d’aller au ciné l’après midi ou sinon le soir en début de semaine, a été radical pour ma part.Déjà souvent c’est moins cher, et au moins tu profites pleinement de ton film sans toutes les têtes à claques de diverses sortes.
    • James Ford
      En effet, je dirait la qualité fournie qui est de plus en plus bas...Et les prix qui monte en flèche.
    • S DC
      Il n'a jamais été démontré que le téléchargement illégal avait eu un impact sur l'augmentation des tarifs de cinéma, même si parfois l'industrie du cinéma l'a évoqué.En tout cas, si le piratage a eu un effet sur le box office, dans le même temps il semblerait que les cachets des acteurs n'est pas eu à en souffrir puisqu'ils augmentent régulièrement.Le téléchargement illégal concerne avant tout les films grand public et je n'ai pas le sentiment que cela obère considérablement leur rentabilité mais je suis sans doute dans l'erreur puisque la ministre de la Culture Françoise Nyssen réfléchit à une liste noire des sites de streaming illégaux.Personnellement, je pense qu'on nous prend pour des..., hum... des gens incapables de comprendre ce qui se joue réellement en coulisse.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Cats Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Milos Forman 4 œuvres de jeunesse Bande-annonce VO
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Bande-annonce VF
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    La Dernière Vie de Simon EXTRAIT "Secrets"
    La Famille Addams Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Superman : Henry Cavill ne veut pas abandonner le rôle
    NEWS - Stars
    mercredi 20 novembre 2019
    Les films Marvel et DC "trop longs et trop bruyants" selon Willem Dafoe
    NEWS - Stars
    mardi 19 novembre 2019
    Les films Marvel et DC "trop longs et trop bruyants" selon Willem Dafoe
    Batman 4 : pourquoi Christian Bale a refusé le film
    NEWS - Stars
    mardi 19 novembre 2019
    Batman 4 : pourquoi Christian Bale a refusé le film
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top