Notez des films
Mon AlloCiné
    Daybreak sur Netflix : c’est quoi cette série déjantée ?
    Par CTC — 24 oct. 2019 à 09:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Au programme aujourd’hui sur Netflix, la sortie de Daybreak, une série en 10 épisodes qui risque de vous rendre accro. On vous en dit plus.

    De quoi ça parle ?

    Dans une ville post-apocalyptique, Glendale, Josh, un lycéen de 17 ans part à la recherche de sa petite amie disparue, Sam. Il est rejoint par un groupe de marginaux délinquants. Josh et ses acolytes tentent de rester en vie en se confrontant à des gangs de Ghoulies, des zombies.

    L’Apocalypse à la sauce Netflix

    Depuis bientôt deux ans, Netflix multiplie les projets destinés à un public "jeunes adultes" (young adults) et propose aujourd’hui l’une de ses dernières créations originales. Sobrement intitulée Daybreak (que l’on pourrait traduire par "l’aube"), cette série a été écrite par Brad Peyton (le réalisateur de Rampage) et Aron Eli Coleite (le scénariste sur Heroes). Tous deux se sont inspirés librement d’une BD graphique écrite par Brian Ralph.

    Flirtant avec le fantastique et résolument méta, Daybreak puise ses références dans la culture populaire, à la manière de Stranger Things. De la typographie (qui peut faire penser à celle de Friends) aux noms de certains personnages (Sam Dean, un clin d’œil aux frères Winchester de Supernatural), la série s’amuse à créer un univers foisonnant et inédit dans lequel l’ancien capitaine de foot se transforme en sorte d’Immortan Joe, les pom-pom girls en Amazones féministes et les adultes deviennent des morts-vivants assoiffés de sang. A ce titre le décor aride de Californie permet aux scénaristes de recréer les décors de Mad Max, avec ses machines rutilantes et ses costumes parfois effrayants. Enfin côté nostalgie, les fans de Ferris Bueller et War Games seront ravis d’y retrouver Matthew Broderick.

    Ursula Coyote/Netflix

    Si la série veut jouer de ses références, Daybreak se veut avant tout comme une dramédie autour d’une bande de lycéens marginaux qui tentent de trouver leur place dans ce nouveau monde. Il y a tout d’abord Josh, joué par Colin Ford (Under The Dome), qui profite de l’apocalypse pour vivre sa meilleure vie, le pseudo samouraï Wesley incarné par Austin Crute (Booksmart) et l’étonnante et pétillante Angelica (Alyvia Alyn Lind). Ces personnages brisent régulièrement le quatrième mur pour s’adresser directement à nous. La série est aussi dynamisée par de multiples interactions à l’écran et l’utilisation de flashbacks...

    La saison 1 de Daybreak est composée de 10 épisodes et de 45 minutes et elle n’attend que vous !

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Sur Netflix du 18 au 24 octobre : Daybreak, Baby, Eli…
    • Bande-annonce Daybreak, la série Netflix la plus intrigante de l’année ?
    • Bande-annonce Daybreak sur Netflix : quand Zombieland rencontre Mad Max
    Commentaires
    • CHEN K
      Très belle argumentation, je suis entièrement de ton avis. Pour regarder cette serie il ne faut pas s'attendre à du serieux c'est totalement du 2nd degré l'humour est grotesque mais c'est ça, sa spécificité.
    • Jack S
      Pourquoi ? Parce que c'est un avis sans aucun arguments ni jugement valide (du moins expliqué clairement à l'instant T)... Cette série est de base, certes, une série pour Jeune-ado/Ado/Jeune-Adulte mais elle arrive parfaitement à aborder énormément de sujet qui peuvent être dur à vivre pour beaucoup de personnes (Enfants comme Adultes) comme par exemple le bizutage à l'école, les guerres de clans qui ont lieu dans les différentes cours de grandes écoles (oui cela touche plus en Amérique qu'en France, je vous l'accorde) le manque de confiance en sois ou la pression parentale ou systémique (Je crois que ce mot va bien ici mais pas sûr), la superficialité et la banalisation de la violence au quotidien, les parents absents ou les institutions qui abandonnent leurs but primaire pour ce concentrer sur un nouveau but uniquement lucratif, la dureté de l'immigration, la difficulté à assumé son statut sexuel et la peur du rejet par rapport à celui-ci et j'en passe plein car cette série est absolument bourré de messages concernant une multitude de situations qui sont pourtant sensible à aborder dans un contexte classique. Cette série arrive à faire avaler ces sujets épineux aux spectateurs grâce à une multitude de référence à la pop-culture de notre génération comme celles qui nous précédé et à un humour décalé/second degrés. Et faire une généralité entre les différentes pop-culture en les appelants les Kévins ou les obsédés des Normans c'est juste méprisé une communauté comprenant surement la plus grande majorité de personnes dans le monde sans même essayer de se retrouver dans toutes les références mise en avant dans cette série. A ceux qui ont le courage d'arriver jusque là, bien joué déjà et voici ce que j'ai à en dire: Cette série n'est peut être pas la série de l'année ou de la décennie mais comme je l'ai dit plus haut, elle a la particularité de vouloir traiter des problèmes rencontrés dans le milieu scolaire par les jeunes de tout temps et ce avec de l'humour qui ne parlera pas à tous ou des références qui seront invisibles pour la plupart des yeux c'est sur, mais si vous prenez le temps de vous attardez sur le caractère des personnages et leur histoire, ne serait-ce que pour les principaux, vous aurez un véritable aperçu de la pression que subissent beaucoup trop de gens. Je conseil.Et si jamais vous vous dites qu'en fonction de l'âge cette série ne vous intéressera pas, j'ai 21 ans aujourd'hui et j'ai aimé cette série. Ma mère qui a un peu plus du double de mon âge à aimé cette série. Donc oui cette série est faite pour un publique relativement jeune, mais non cette série ne s'adresse pas qu'à de jeunes adultes sans rien dans la tête.PS: Je suis une Nolife et j'arrive quand même à écrire un commentaire (à mon sens) constructif ou du moins objectif.Bye Bye.
    • rock4eternity
      Et pourquoi donc ? Car franchement, le trailer m'a donné cette impression... et je n'ai même pas envie de me forcer à regarder. J'adhère pas du tout à l'ambiance...
    • cortoby16
      Ne fuis pas l'orthographe toi par contre
    • Yves A
      fuyez se commentaire bidon
    • Xander W
      Après deux épisodes où je me suis forcé à regarder. C'est juste HORRIBLE! Une série pour la nouvelle génération du style Nabilla/Kardashian/JUL Spéciale pré-ado, ado et jeunes adultes avec rien dans la tête. Les fans de tv réalité, GTA online, les kévins , les obsédés des Normans , instagram et compagnies vous allez kiffer les autres qui ont du goûts fuyez cette daube !!!!
    • lookheed327
      Apocalypse + zombies = originalité, originalité.
    • Kévin J
      J'espère une série à la Znation
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Buzzometer Séries
    Les plus importantes variations de la semaine du Top Séries
    Mongeville
    +572
    Avec Francis Perrin, Francis Perrin, Pierre Aussedat
    Policier (2013)
    Young Sheldon
    +332
    Avec Iain Armitage, Zoe Perry, Lance Barber
    Comédie (2017)
    Bande-annonce
    The White Queen
    +196
    Avec Rebecca Ferguson, Amanda Hale, Faye Marsay
    Drame, Historique (2013)
    Bande-annonce
    Séries TV les plus tendances
    News séries TV
    Toutes l'actu des séries TV
    Nouvelles séries venant de commencer
    Most Dangerous Game
    De Nick Santora
    Avec Liam Hemsworth, Christoph Waltz, Sarah Gadon
    Thriller, Action
    The Big Show Show
    De Jason Berger (II), Josh Bycel
    Avec Paul Donald Wight II, Allison Munn, Reylynn Caster
    Comédie
    Amours solitaires
    De Joris Goulenok
    Avec Manika Auxire, Adam Bessa, Anaïde Rozam
    Websérie
    Thanks a Million
    Avec Kristen Bell, Kevin Hart, Gabriel Iglesias
    Documentaire
    Nouvelles séries en ce moment à la TV
    Nouveaux épisodes
    Bagman
    Better Call Saul
    Saison 5 Episode 8
    Bagman
    lundi 6 avril 2020 sur Netflix
    Icing Conditions
    Manifest
    Saison 2 Episode 13
    Icing Conditions
    lundi 6 avril 2020 sur NBC
    Nouveaux épisodes à la télé ce soir
    Back to Top