Notez des films
Mon AlloCiné
    Disney+ : un avertissement placé au début des films pouvant contenir des propos racistes
    Par Julia Fernandez — 13 nov. 2019 à 14:23
    facebook Tweet

    Disponible depuis le 12 novembre aux Etats-Unis, la plateforme a choisi de placer un avertissement au début des grands classiques de son catalogue, dont le contenu peut être jugé problématique au vu de leur ancienneté.

    En amont du lancement de Disney+ aux Etats-Unis, plusieurs réserves avaient été émises de la part du public américain au sujet du contenu de certains grands classiques animés du catalogue. Des films comme DumboLa Belle et le clochard ou encore Peter Pan sortis dans les années 1950, contiennent en effet de nombreux stéréotypes raciaux propres à leur époque; réexaminées aujourd'hui, ces représentations culturelles datées peuvent être considérées comme dérangeantes, pour ne pas dire offensantes. Difficile pour Disney d'esquiver cette problématique, sans pour autant porter atteinte aux oeuvres originales en censurant purement et simplement les séquences jugées racistes.

    En réponse à ces inquiétudes soulevées, la plateforme a pris la décision d'inclure un carton d'avertissement au début des films posant problème. Ainsi, en sélectionnant Dumbo, les abonnés américains peuvent voir la mention suivante s'afficher sur la page de présentation du film : "ce programme est présenté dans sa forme originelle, et peut contenir certaines représentations culturelles obsolètes."

    En effet, dans la version originale du dessin animé de 1941, une séquence où  des travailleurs afro-américains montent la tente du cirque tout en chantant contient des paroles discriminantes, impliquant le manque d'éducation des ouvriers noirs ("nous n'avons jamais appris à lire ou à écrire"), leur tendance dépensière et négligente ("lorsqu'on est payés, on dépense sans compter") et les comparant à des primates ("attrape cette corde, espèce de singe poilu"). La version française demeure beaucoup plus édulcorée en comparaison.

    Côté France, il faudra patienter jusqu'au 31 mars 2020 avant d'avoir accès à l'offre de Disney+. La même problématique se posera-t-elle alors pour l'ensemble des territoires étrangers ? Affaire à suivre, sachant que le groupe canal+ serait en négociation avec Disney afin de proposer une offre couplée à leurs abonnés.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Star Wars : des scènes inédites disponibles sur Disney+
    • Marvel's What If... ? : des détails sur la série animée Disney+
    • Disney+ France : une date de lancement officielle
    Commentaires
    • Batipou
      C’est clair ! Quand on voit des vidéo YouTube de gens qui ont mis une semaine à se remettre d’avoir été mégenré (mot horrible à écrire). « Bonjour Monsieur » alors qu’il est non binaire. Une semaine de dépression profonde.Et dire que c’est ce genre de personne à qui on doit tout le cirque SJW dans nos films aujourd’hui.
    • Xavier N
      Au début de Black Panther 2, on aura : ce programme est présenté dans sa forme originelle, et peut NE PAS contenir certaines représentations culturelles jugées obsolètes 😜
    • Capugino
      Certes, maiiiiiis c'est dommage d'être dans une société avec la critique si facile et une censure sans valeur. On cède un peu facilement à des hurlements inaudible sur internet.
    • Ha'Otep
      C'est triste d'en arriver la, mais comme dit dans l'article vaut mieux ca que de supprimer et censurer des scènes qui dénaturerons le film.Mais quand même on vit dans un monde de fragiles.
    • MGM-ranger
      Mais quelle génération d'assistés sérieux...
    • ScaarAlexanderTrox
      Le Grand Capital a toujours su se montrer sans pitié. Avec l'avènement de l'ère de la Glorieuse Justice Sociale, il rappelle, à un rythme quasiment quotidien désormais, combien il peut être pathétique. C'est sûr que l'exemple cité est un peu hardcore, mais la logique s'appliquera sans aucun doute à des choses inoffensives. Il n'y a qu'à voir, dans les universités américaines, ces affiches avertissant à l'entrée de certains cours qu'on y entend des propos susceptibles de heurter la sensibilité des pauvres petits étudiants (= c'est-à-dire en rapport avec la réalité)...
    • Big Mac S.
      Je suis d'accord que c'est pas cool de devoir en arriver là (c'est un autre débat) mais je me mets à la place des dirigeants de Disney. Ils peuvent continuer à gagner de l'argent sur ses œuvres, sans faire hurler en les censurant et tout en se protégeant de toutes potentielles critiques. Une méthode toute simple et bien vue.
    • jackded71
      On va boire un verre ? Ou prendre un pot au bar ? Un petit godet ou ?...
    • Capugino
      Bon courage à mes petits-enfants en 2090 qui devront s'excuser pour moi de mes trolls sur internet en 2019.
    • Capugino
      De faux problèmes pour ne pas parler des vrais.
    • Capugino
      Un autre temps, une autre époque, si on ne peut pas faire cette différence c'est qu'il y a un problème et la personne a besoin d'un psychologue.
    • Casimir27
      Et bientôt Mesdames et Messieurs, un logiciel deepfake permettant de changer le sexe et la couleur des acteurs de votre film !
    • Casimir27
      Quand je vois ça je me dis qu'on n'est pas loin du temps où on portait des bottes et des brassards rouges et qu'on brûlait les livres et les œuvres d'art allant à l'encontre de l'idéologie au pouvoir...
    • Seb
      L’aveugle ne voit pas, il ressent. Et, paradoxalement, il voit.
    • jackded71
      On s'indigne de tout.. et surtout de rien !!
    • Big Mac S.
      Une bonne initiative, ça permet de se protéger de toutes critiques sans toucher aux œuvres.
    • Morcar
      C'est triste de devoir le préciser aujourd'hui, que les gens ne sachent pas mettre les choses dans leur contexte sans qu'on les appelle à le faire. Mais bon, mieux vaut ça qu'une censure comme le roman d'Agatha Christie qui avait changé de titre et avait été modifié.
    • Nathan
      La série watchmen avait prévu ça, c'est fou quand même.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Une vie cachée Bande-annonce VO
    1917 Bande-annonce VO
    Black Christmas Bande-annonce VO
    Un homme nommé cheval Bande-annonce VO
    Les Filles du Docteur March Bande-annonce VO
    Bad Boys For Life Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Sorties Cinéma : Le Meilleur reste à venir en tête des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 4 décembre 2019
    Sorties Cinéma : Le Meilleur reste à venir en tête des premières séances
    Bande-annonce 1917 : après 007 Spectre, Sam Mendes dévoile son film de guerre
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 1 août 2019
    Bande-annonce 1917 : après 007 Spectre, Sam Mendes dévoile son film de guerre
    The Irishman : Martin Scorsese déconseille de regarder le film sur un téléphone
    NEWS - Box Office
    lundi 2 décembre 2019
    The Irishman : Martin Scorsese déconseille de regarder le film sur un téléphone
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 encore au top avec un nouveau record
    NEWS - Box Office
    lundi 2 décembre 2019
    Box-office US : La Reine des Neiges 2 encore au top avec un nouveau record
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 4 déc. 2019
    Le Meilleur reste à venir
    Le Meilleur reste à venir
    De Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière
    Avec Fabrice Luchini, Patrick Bruel, Zineb Triki
    Bande-annonce
    Jumanji: next level
    Jumanji: next level
    De Jake Kasdan
    Avec Dwayne Johnson, Jack Black, Kevin Hart
    Bande-annonce
    La Famille Addams
    La Famille Addams
    De Conrad Vernon, Greg Tiernan
    Bande-annonce
    Brooklyn Affairs
    Brooklyn Affairs
    De Edward Norton
    Avec Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw, Alec Baldwin
    Bande-annonce
    Seules Les Bêtes
    Seules Les Bêtes
    De Dominik Moll
    Avec Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard
    Bande-annonce
    It Must Be Heaven
    It Must Be Heaven
    De Elia Suleiman
    Avec Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top