Notez des films
Mon AlloCiné
    Diversité : des quotas de réalisatrices sur France Télévisions en 2020
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 15 nov. 2019 à 11:50
    facebook Tweet

    La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, veut bouger les lignes en apportant davantage de parité dans le paysage audiovisuel français.

    Pierre Perusseau / Bestimage

    "Nous faisons bouger le curseur mais pas assez vite. La route reste longue. Il faut maintenant passer aux actes et France Télévisions entend montrer l'exemple." Prononcé lors de la deuxième édition des Assises pour la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel, ce jeudi 14 novembre, le discours de Delphine Ernotte marque un tournant dans la production télévisuelle française. La présidente de France Télévisions a, durant sa prise de parole, pointé du point un "système et des pratiques qui [doivent être] intérrogés" et encouragé l'existence d'une télévision qui reflèterait la société de tous les jours.

    Combien de réalisatrices et réalisateurs, de scénaristes, jeunes ou moins jeunes, issus des quartiers populaires auraient pu innonder nos écrans de leur talent ? De combien de talents le cinéma et la télévision française continuent de se priver chaque jour ?

    Pour ce faire, trois mesures principales ont annoncées par la dirigeante. La première concerne une clause de diversité qui exige des sociétés de productions que leurs équipes de tournage, d'écriture, et artistiques au sens large, reflètent la diversité de la société française. "Cette obligation contractuelle faites aux producteurs devra nous ammener à une représentation plus juste et plus équilibrée", annonce Delphine Ernotte.

    La seconde mesure concerne la mise en place, dès 2020, des quotas pour les femmes réalisatrices en premier temps et de manière plus étendue pour l'ensemble des créateurs par la suite. Bien qu'aucun chiffre n'ait été donné par la présidente, elle explique que "les postes d'auteurs, de producteurs et de réalisateurs sont essentiellement occupés par des hommes" et que "même lorsque les équipes de tournage sont paritaires, c'est souvent ces fonctions qui sont déterminentes sur le regard et ce qui est ressenti par le téléspectateur." Des quotas seront également mis en place pour encourager l'inclusion sociale et les diverses origines sociales, culturelles et géographiques. Des actions qui favoriseront "la créativité, l'inventivité, l'éclosion de nouveaux talents pour renouveler notre imaginaire."

    Enfin, pour sa dernière mesure, Delphine Ernotte annonce vouloir généraliser, sur chaque lieux de tournage, la nomination d'un "référent harcèlement sexuel" pour apporter une oreille attentive aux victimes et empêcher ainsi une quelconque omerta.

    "La télévision peut faire beaucoup. Elle peut ressembler, partager des idées, des rêves et des envies. C'est aussi notre rôle : aider le monde à aller mieux", conclut la présidente. 

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Ryo H
      Et pour te répondre sur ce détail par exemple : Hypothèse : Les hommes sont plus créatifs que les femmes parce que sortant plus souvent du lieu de vie de leur tributs, notamment pour chassé, ils étaient plus souvent soumis aux aléas du monde extérieur et plus souvent contraint a devoir improviser face a des dangers inédits et imprévisible. La sélection naturelle aura effectué une plus grosse pression chez les mâles ayant ce trait, par rapport aux femelles, les moins pourvus ayant plus de chance de mourir et donc moins de chance de se reproduire.C'est bien entendu une explication potentielle. Maintenant, puisque tu veux parler de sociologie, je t'invites a t'intéresser a la biologie, qui par définition intervient avant la sociologie. Car oui, l'homme reste un animal comme les autres et beaucoup de nos comportement sont explicables (et expliqués) par notre évolution, et ce même en sociologie du reste (vu que c'est toi qui ne semble pas bien maitriser le sujet).D'ailleurs c'est très récent le fait de vouloir utiliser la seule sociologie pour expliquer nos comportement, et fortement contingent aux mouvements féministes. Pourquoi? Et bien tu en es un bon exemple, parce que ça ne sied par a leur idéologie. Alors que bizarrement, les biologistes, eux, pour la plupart en tout cas, n'ont jamais exclu la sociologie des débats. Peut être parce qu'ils sont moins partisans et moins idéologues.Mais oui, c'est sur que voir la société de manière binaire, avec les méchants d'un côté, les gentils de l'autre, c'est plus chiant et plus compliqué que de voir sa complexité et toutes les nuances de gris qui l'habillent.
    • -Nomade-
      Bon écoute, lis un peu, autant sur le féminisme que sur le sexisme, les représentations sociales, etc.Tu me sors beaucoup de grandes phrases pour répéter que les hommes et les femmes, c'est pas pareil, ce qui n'est remis en cause par personne.Si tu piges pas pourquoi cette différence n'a pas à déboucher sur une asymétrie de traitement social, auquel cas il s'agit littéralement de sexisme, et que ça n'a rien d'idéologique, ben on peut plus rien pour toi.Encore une fois, le sujet c'était : 82% de postes de créatifs dans l'industrie audiovisuelle française sont occupés par des hommes. Tes contorsions intellectuelles pour essayer de trouver une justification biologique à tout ça, maintenant, c'est toi que ça regarde...Bye.
    • Ryo H
      Non c'est toi qui visiblement ne connait pas la définition du terme. Si les hommes sont naturellement plus quelque chose (ou moins), ça ne relève pas du sexisme. Ou sinon c'est quoi le prochain argument? Dire que les hommes sont plus grand que les femmes c'est du sexisme? Du coup le fait qu'on sépare les sports masculins et féminin, c'est du sexisme également?Je peux étayer chaque exemple et le démontrer (en partant bien sur du postulat qu'ils sont réels) en me basant sur une rhétorique purement biologiste et behavioriste. Mais parler de sexisme, de facto, ce n'est pas un argument. Ce n'est pas parce qu'il y a une différence que ça relève du sexisme.Que je sache, il y a bel et bien un dimorphisme sexuel chez homo sapiens, et donc par conséquent, il y a une différence de comportement (et dont d'être) entre les deux. Sinon ça n'aurait pas de sens. Un dimorphisme sexuel n'a pas lieu d'être si les deux sexes ont exactement le même rôle (darwinisme 101).Si tu est intéressé a la question, renseigne soit sur la zoologie et l'éthologie, qui sont nécessaire a la compréhension de l'être humain, qui reste un animal comme les autres, et sont obligatoire avant d'étudier l'anthropologie puis la sociologie. Pour pouvoir comprendre les particularisme d'homo sapiens, encore faut-il comprendre d'ou il vient et que qui ne différencie (ou non) justement des autres animaux.
    • -Nomade-
      L'intégralité de ta liste relève d'un sexisme (assez basique, en plus), justement.Je ne t'accuse pas de l'être, mais tu devrais sérieusement te pencher sur la définition du terme, m'est avis...
    • Ryo H
      Que les hommes soient plus créatifs que les femmes? Que le poste de réalisateur demande un certain autoritarisme et un leadership qui seraient plus présent chez les hommes? Qu'il faille une bonne grosse dose d'égo et de prétention pour estimer que ce qu'on a a raconter mérite qu'on paye pour l'entendre, et que les hommes en soient plus pourvu? Que la réussite sociale soient plus important pour les hommes dans le but de séduire une partenaire?Je peux continuer la liste. Bien sur, nombre de ces causes potentielles sont des assomptions, sans preuve aucune, mais c'est pour ça qu'on parle d'hypothèses.Je ne dis pas qu'elles sont vraies, juste qu'elles sont envisageables, tout autant que simplement c'est du sexisme qui est globalement une sorte de point godwin puisque ça évite toute réflexion et toute argumentation réelle.
    • Bruttenholm
      Oh Ryo, on avait bien dit qu'il fallait pas se connecter à internet quand on était bourré ! C'est pas sérieux tout ça.
    • -Nomade-
      Okaaay... Ben tu me listeras les facteurs qui peuvent expliquer pourquoi des postes de créatifs dans l'audiovisuel sont occupés à 82% par des hommes, et puis on reprendra le débat...
    • Ryo H
      Ah bon? Et tu as des études pour étayer ton affirmation ou tu te bases uniquement sur tes préjugés?C'est cool d'affirmer une chose, encore faut-il pouvoir le démontrer. Perso, je n'affirme ni n'informe rien, juste que la sciences commence là ou la croyance s'arrête,e t là, tu es dans l'opinion, c'est-à-dire la croyance.Il y a de très nombreux facteurs qui peuvent expliquer cette disparité là, sans passer par la case sexisme (ce qui ne prouve aucunement qu'elle n'a pas a un impact conséquent sur cette disparité).
    • Ryo H
      Et tu as une preuve pour infirmer ça, je veux dire, que les femmes ne sont pas effectivement plus émotionnelles et moins fiable? Pour la seconde partie, c'est sujet a débat, pour la première, c'est totalement vrai du reste; En quoi est-ce de la discrimination que de se baser sur une connaissance empirique?
    • S DC
      Vous avez raison, ils vont changer la tête des réalisateurs mais à la fin on aura les mêmes comédies et séries policières qui nous raconteront la misère de la banlieue ou le mal être dans notre société.Il ne faut pas rêver, ils ne se risqueront pas, ou rarement, aux genres que vous suggérez. Ce n'est pas tendance dans ce milieu où on préfère nous raconter ce qu'on voit déjà très bien en bas de chez nous, voire chez nous tout court.D'ailleurs la seule chose qu'on fait véritablement mieux que les autres ce sont les productions genre martifouette. Sauf, que c'est quand même bien aussi de pouvoir s'évader dans d'autres univers que le nôtre.Plus de diversités en termes de genres proposés, ce serait ça la vraie innovation.
    • Xavier N
      Oui et non, car à ma connaissance, ces femmes ne sont pas contraintes à le faire, si elles participent au concours, c'est qu'elles le veulent, et par égo qui plus est. Si aucune femme ne voulait le faire, il n'y aurait pas d'émission, tout simplement.Pour les hommes, qui te dit que certains ne voudraient pas participer à une émission télévisée ? Mais on ne leur laisse pas la possibilité, contrairement aux femmes.
    • cyril b.
      tu oublie le chèque ^^
    • cyril b.
      ça là qu'on ce demande pourquoi je suis pas née dans les année 50 ?
    • cyril b.
      et en parlant de ça pourquoi on fait pas des Mister France?? si on est égaux?
    • cyril b.
      et dans les espace vert?? non plus?
    • cyril b.
      et après on appelle ça l'égalité......
    • Rastan
      du cyberpunk.Houla...Une chose a la fois sinon ,ils vont être perdus.
    • Ha'Otep
      Surtout qu'on nous rabache que tf1 est la chaine la plus puissante d'europe, en tout cas c'est pas avec leur créations
    • Détective CONAN
      Ha.. j’avais eu l'espoir d'une annonce pour plus de diversités dans les genres de films ^^ Comme des films qui glorifie notre pays à travers son histoire, sur le Moyen age ! Ou même des films avec un bon budget pour de la SF.. Continuer les quota sur des comédies. Bravo.
    • Cyrielle F.
      Le discours me gêne à partir du moment où des personnes sont engagées pour représenter un pourcentage de ceci ou de cela, et non pour leur talent et compétences. Par contre, je suis mille fois pour léclosion de nouveaux talents pour renouveler notre imaginaire. Ras-le -bol des séries françaises formatées flic-juge-avocat ou plus courte la vie, je veux de la science-fiction, de la fantasy, et soyons fous du cyberpunk. Et qu'on ne me dise pas que ça coûte trop cher, s'ils y arrivent au royaume-uni, en allemagne ou en scandinavie, on peut le faire aussi.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    1917 Bande-annonce VO
    The Boat Bande-annonce VO
    Le Lion Teaser VF
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    Stop Making Sense Teaser VO
    Black Widow Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Tournages
    Joker : le réalisateur avait envisagé une trilogie
    NEWS - Tournages
    jeudi 5 décembre 2019
    Grégory Lemarchal : on sait qui joueront ses parents dans le biopic de TF1
    NEWS - Tournages
    mercredi 4 décembre 2019
    Grégory Lemarchal : on sait qui joueront ses parents dans le biopic de TF1
    La Planète des Singes : un nouveau film par le réalisateur du Labyrinthe
    NEWS - Tournages
    mercredi 4 décembre 2019
    La Planète des Singes : un nouveau film par le réalisateur du Labyrinthe
    Dernières actus ciné Tournages
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top