Notez des films
Mon AlloCiné
    Toute ressemblance... : 6 animateurs télé devenus réalisateurs ciné
    Par Corentin Palanchini — 29 nov. 2019 à 18:15
    facebook Tweet

    De Michel Denisot avec "Toute ressemblance" à Patrick Sébastien avec "T'Aime", découvrez six animateurs passés à la réalisation.

    Capture d'écran
    Jacques Martin : "Na" (1973)

    Le futur présentateur de Dimanche Martin et de L'Ecole des fans, animateur de télévision depuis 1964, réalise un film très ancré dans son époque. L'abbé Chalupot est démis de ses fonctions pour ses conceptions un peu trop révolutionnaire. Partant sur les routes, Chalupot rencontre 5 vieillards dont les retraites sont bloquées. Il les aide en créant le Mouvement de Libération des Vieilliards et s'engage à leur faire obtenir gain de cause. Le film a été inspiré à Jacques Martin par son père, qui a été licencié 5 ans avant l'âge légal et n'a donc touché qu'une partie de sa retraite. C'est la rébellion de son père contre cette situation qui a inspiré le film à Jacques Martin.

    Box-Office France : 541 115 entrées.

    Guy Lux : "Drôles de zèbres" (1977)

    Animateur célèbre du petit écran durant plus de trois décennies, Guy Lux utilise son carnet d'adresses bien fourni pour demander à Alice Sapritch, Patrick Préjean, Sim, Jacques Legras, Coluche, Raymond Bussières, Annie Cordy, Patrick Topaloff, Léon ZitronePetula Clark et même Claude François et ses Clodettes de se prêter à son film. Le film se déroule sur fond de courses hippiques, qui étaient une passion de Guy Lux. L'histoire est celle de deux hommes ruinés par les courses qui sont engagés pour chasser les clients d'un hôtel.

    Box-Office France : non communiqué.

    Patrick Sébastien : "T'aime" (2000)

    Dans les années 70, Zef, jeune homme simple d'esprit ne se rend pas compte de ses actes et viole une jeune fille nommée Marie. Reconnu irresponsable devant la justice, il est interné dans un asile psychiatrique où un médecin (Patrick Sébastien) va tenter de confronter l'agresseur et sa victime. Petit à petit, Zef et Marie vont tomber amoureux. A sa sortie, le film est démoli par la presse, est un échec public et tardera même à sortir en DVD. Patrick Sébastien, qui écrit, réalise et coécrit la musique de T'aime, ne dirigera plus jamais un long métrage de cinéma.

    Box-Office France : 28 353 entrées.

    Antoine de Caunes : 5 films (2001-2012)

    Connu pour Les Enfants du rock et ses personnages dans Nulle part ailleurs, il passe à la réalisation de long métrage pour Les Morsures de l'aube (2001) avec Asia Argento et Guillaume Canet. Il enchaîne avec Monsieur N., un biopic sur la vie de Napoléon après son exil à Sainte-Hélène et jusqu'à sa mort. Le succès n'est pas au rendez-vous et ce n'est que plusieurs années plus tard que s'ensuivent la comédie romantique Désaccord parfait avec Jean Rochefort et Charlotte Rampling et un retour au biopic avec Coluche : l'histoire d'un mec, incarné par François-Xavier Demaison. Depuis 2012, de Caunes ne tourne plus et officie depuis 2017 sur France Inter dans l'émission Popopop.

    Box Office France : Les Morsures de l'aube (436 965 d'entrées), Monsieur N (200 511), Désaccord parfait (370 035) et Coluche, l'histoire d'un mec (576 620).

    Michael Youn : 3 films (2010-2020)

    Révélé par le Morning Live, matinale en direct de M6 entre 2000 et 2003, Michael Youn réussit une transition vers le cinéma en tant qu'acteur. Il met plusieurs années à pouvoir monter son premier projet, Fatal, l'histoire d'un rappeur originellement créé pour le Morning Live, qui donne lieu à une comédie burlesque réussie. Le public est au rendez-vous, comme pour son deuxième long métrage, Vive la France, dans lequel il donne la réplique à José Garcia. Il prépare actuellement son nouveau projet, Divorce Club, avec Arnaud DucretFrançois-Xavier Demaison et McFly & Carlito.

    Box Office France : Fatal (1,2 millions d'entrées), Vive la France (1,1 millions) et Divorce Club (à venir).

    Michel Denisot : Toute ressemblance (2019)

    L'ex-présentateur de TF1 puis surtout de Canal+ est passé pour la première fois de l'autre côté des caméras pour mettre en scène une comédie sur le milieu de la télévision. Portée par Franck Dubosc et Jérôme Commandeur, elle raconte la soif de pouvoir d'un présentateur qui va se heurter à son patron de chaîne. Les médias sont un cirque et ses animateurs se transforment en Monsieur Loyal prêts à tous les coups bas ! Actuellement en salles.

    Box-Office France : à venir.

    Toute ressemblance... Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Commentaires
    • Incertitudes
      Faudrait se demander si le film n'a pas été descendu d'office parce qu'il est réalisé par Patrick Sébastien, le type qui a présenté Le Grand Bluff et Le plus grand cabaret du monde. Il n'est sorti nulle part ! Je n'ai pas vu T'aime mais j'ai l'impression que les dés étaient pipés d'avance. Après, c'est dommage qu'il ait pris la mouche en décidant de ne plus réaliser au lieu de corriger ses défauts.
    • Chocasse
      Purée le film de Patrick Sébastien est un pur exemple de malaise invraisemblable, c'est juste phénoménale. Outre le discours plus que douteux sur le viol, les acteurs jouent incroyablement mal, Sébastien en tête.
    • Might Guy
      ... et Philippe Labro.
    • Yäl R
      Vous avez oublié Bernard Rapp ou Pierre Tchernia.
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Vic le Viking Bande-annonce VF
    Bad Boys For Life Bande-annonce VO
    Notre dame Bande-annonce VF
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    The Lighthouse Bande-annonce VO
    Rendez-vous Chez Les Malawas Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Top films au box office
    Back to Top