Notez des films
Mon AlloCiné
    Tom Hanks : pourquoi il refuse les rôles de méchants
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 25 nov. 2019 à 14:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Considéré comme l'un des acteurs les plus aimés d'Hollywood, Tom Hanks révèle ce qui le pousse à refuser les rôles de grands méchants au cinéma.

    Sony Pictures Releasing France

    Au pays des acteurs adulés, Tom Hanks est roi. Depuis le début de sa carrière, dans les années 80, la star de 63 ans incarne les héros de premier plan avec succès. De la comédie Big, en passant par les drames Philadelphia et Forrest Gump, pour lesquels il recevra l'Oscar du meilleur acteur deux années de suite, le comédien cultive un capital sympathie indéniable auprès du public. À l'occasion d'un portrait qui lui est consacré dans les colonnes du New York Times, l'interprète de Woody explique pourquoi il se tient à l'écart des rôles de méchants :

    J'ai compris, il y a bien longtemps, que je ne parvenais pas à insuffler la peur chez qui que ce soit. Attention, cela ne veut pas dire que mon personnage est forcément gentil. Je pense pouvoir jouer un rôle mystérieux mais il n'aura rien de réellement méchant.

    Il poursuit : "Je n'arrive jamais à les comprendre, parce que les antagonistes, d'une façon générale, nécessitent un certain degré de malveillance que je ne peux simuler." Pourtant, l'acteur hollywoodien possède quelques rôles sombres dans son impressionnant répertoire. Il y a bien sûr Les Sentiers de la perdition, de Sam Mendes, dans lequel il campe un tueur professionnel, ou encore le remake de Ladykillers par les frères Coen, où il prête ses traits à un chef de gang qui s'apprête à cambrioler la maison d'une vieille femme. Lorsqu'on l'interroge sur ses différents rôles dans Cloud Atlas, dont certains étaient de purs antagonistes, l'interessé répond que cela fonctionnait car il était camouflé "sous une tonne de maquillage". En 2017, le comédien avait d'ailleurs refusé de jouer le grand méchant du Dumbo de Tim Burton. Le rôle sera finalement attribué à Michael Keaton

    Pour ne pas changer, c'est en gentil que Tom Hanks reviendra au cinéma dans Un ami extraordinaire où il incarnera Fred Rogers, un présentateur américain vedette et idolâtré par les enfants. Sortie prévue le 25 mars 2020 dans les salles françaises. 

    Bande-annonce du film "Un ami extraordinaire" :

    L'Extraordinaire Mr. Rogers Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Urb 7
      Peut être qu'il l'est dans la vrai vie?
    • Cyphre14
      Une fois n'est pas coutume, c'est en gentil que Tom Hanks reviendra au cinéma Je crois que le rédacteur ne connaît pas la signification de l'expression une fois n'est pas coutume qui ne veut pas dire comme d'habitude mais précisément l'inverse : pour cette fois-ci.
    • Cowboys from Hell
      Il a raison. Il joue très bien le héros malgré tout le talent qu'il a et le public ne s'en ai jamais lassé. Il a trop la tête de l'emploi.
    • Hunnam29
      C'est marrant ouais, on en parlait sur l'article du prochain film dans lequel il joue. Ça valait le coup de poser la question je trouve, parce que clairement il joue très très souvent des bonnes personnes.
    • Tommy Shelby
      On en parlait l’autre fois sur un autre article justement. Au moins c’est clair
    • Vincent Vega
      J'aimerais bien voir l'acteur comme méchant Marvel.
    • angélique v.
      Dans The Circle, il est subtilement un méchant quand même!
    • Antoine L
      Il oubli certaines de ses réincarnations dans Cloud Atlas, celle de l'époque coloniale était foncièrement mauvaise, donc il a déjà eu des rôles de méchants (même s'il est vrai que son évolution est positive et fini par faire acte de repentance au fil des vies)
    Voir les commentaires
    Back to Top