Notez des films
Mon AlloCiné
    Avant la COP25, 5 films pour réveiller votre conscience écolo
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 7 déc. 2019 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce 8 décembre, c'est la Journée mondiale du climat. L'occasion de rappeler la menace bien réelle du réchauffement climatique et la nécessité d'agir pour en limiter les effets. Voici 5 films recommandés autour du sujet, pour aller plus loin.

    National Geographic Films

    Créée à l'initiative de plusieurs ONG, la Journée mondiale du climat est célébrée le 8 décembre. Cette journée est l'occasion de rappeler la menace bien réelle du réchauffement climatique et la nécessité d'agir pour en limiter les effets. Et l'urgence est, plus que jamais, de mise. En septembre dernier, au siège de l'ONU à New York, s'est tenu un sommet pour le climat. 66 pays ont annoncé qu'ils adhéraient au principe d'une neutralité carbone d'ici 2050.

    "Nous ne sommes pas ici pour négocier, car on ne négocie pas avec la nature" précisait alors António Guterres, le secrétaire général des Nations-Unies, dans ses propos introductifs de ce sommet. Et d'ajouter :"L’urgence climatique est une course que nous sommes en train de perdre [...]. C’est notre vie même que nous hypothéquons : le niveau des mers monte et les sécheresses se multiplient, les canicules sont étouffantes, et les catastrophes naturelles se multiplient".

    Reste bien entendu à savoir si ces déclarations d'intentions seront effectivement suivies d'effets, alors même que la décision du président des Etats-Unis de retirer son pays de l’accord de Paris sur le climat, le 1er juin 2017, a suscité une levée de boucliers pour la défense du climat, venue de toutes parts.

    Cette journée d'action est l'occasion de vous proposer cinq films autour du sujet, pour aller plus loin.

    Plastic Planet (2008)
    Zootrope Films

    Commode et bon marché, le plastique semble être devenu incontournable dans notre vie quotidienne. Tous les secteurs de l'industrie mondiale dépendent aujourd'hui, d'une manière ou d'une autre, du plastique. Il est présent partout (emballages, matériaux de construction, électronique, vêtements...). Pourtant, comme le montre le documentaire Plastic Planet, le plastique est devenu un danger global, tant pour l'homme que pour la planète, symbole de sur-consommation et de pollution à grande échelle. Vous saviez que le plastique va jusqu'à contaminer les mers du Groënland et former d'immenses bancs synthétiques dans l'Océan Pacifique ? 260 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année dans le monde. A côté de ça, 675 tonnes d’ordures sont jetées chaque heure dans les mers, dont la moitié est constituée de matières plastiques. Or, on ne recycle qu’1% des 14 millions de tonnes annuelles de matières polystyrènes...

    D'ici 2030, la production de déchets plastiques à l'échelle de la planète devrait croître de 41%. Ainsi, la quantité de plastique dans les océans pourrait doubler. Rien qu'en 2016, 310 millions de tonnes de déchets plastiques ont été produits. 1/3 ont fini dans la mer. Résulat, le plastique est partout dans les océans. On en a même retrouvé dans un mollusque qui vit à 11 kilomètres de profondeur, de même que dans la graisse de certaines baleines... La lutte contre les ravages du plastique pour le climat est l'un des combats essentiels pour les ONG.

    Ci-dessous, la bande-annonce du documentaire...

    Plastic Planet Bande-annonce VO

     

    Une suite qui dérange : le temps de l'action (2017)

    Vice-président des Etats-Unis sous Clinton et candidat malheureux aux élections de 2000, Al Gore s'est par la suite reconverti en ardent défenseur de la cause climatique, sillonnant la planète pour donner des conférences sur le sujet... Et pour énoncer une vérité qui dérange. Il y a+ 13 ans, déjà. Une éternité... A l'époque, les Etats-Unis refusaient de ratifier le Protocole de Kyoto qui visait à réduire les émissions de gaz à effet de serre, que nombre de scientifiques jugent directement responsable du réchauffement climatique et de la fonte dramatique des glaces. Depuis, la situation ne s'est pas franchement améliorée...

    Une suite qui dérange : le temps de l'action fait en quelque sorte suite au précédent film, qui avait reçu l'Oscar du meilleur film documentaire, et dans lequel Al Gore introduisait le changement climatique au cœur de la culture populaire. L'ex vice-président des Etats-Unis explique ainsi sa démarche : "J’ai été sidéré – dans le bon sens du terme – par la réaction du public à Une vérité qui dérange. Je connais tellement peu le cinéma que je dois bien reconnaître que je n’étais même pas sûr que ce soit une bonne idée de faire un film à partir de mon diaporama. Et pourtant, grâce au talent de Davis Guggenheim et de toute son équipe, sans parler de Participant qui nous a soutenus tout au long du tournage, le film est à la fois captivant et convaincant – et bien plus que je n’aurais pu l’imaginer. Ce n’est pas à moi de me prononcer sur la portée historique du film, mais ce que je peux dire d’après les réactions qui sont revenues à mes oreilles, c’est qu’il a considérablement marqué un grand nombre de gens sur la planète. Je peux aussi vous dire que je voyage aux quatre coins du monde pour tenter d’informer les populations sur les solutions rentables pour sortir de la crise climatique. Et je continue à avoir des nouvelles de gens, presque tous les jours, qui me confient qu’Une vérité qui dérange a largement contribué à les convaincre de s’engager dans cette cause."

    A noter par ailleurs que Une Suite qui dérange : le temps de l'action a été remonté peu de temps avant sa sortie pour que la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord de Paris y soit ajoutée. Une "action imprudente et indéfendable. Cela nuit à la position de l'Amérique dans le monde et menace la capacité de l'humanité à résoudre la crise climatique dans le temps" a lâché Al Gore...

    Ci-dessous, la bande-annonce du documentaire...

     

    Avant le déluge (2016)
    National Geographic Films

    L’acteur fétiche de Martin Scorsese est un fervent militant écologiste, de longue date. il a notamment produit plusieurs documentaires dont Virunga et La 11e Heure, le dernier virage. Il fut même nommé en 2016 Messager de la Paix sur les questions climatiques aux Nations Unies, et fut bien entendu présent en France lorsque le pays fut l'organisateur de la Cop 21.

    Produit et porté par le comédien, tourné aux quatre moins du monde, Avant le déluge fait état des conséquences dramatiques liées aux changements climatiques sur notre planète. Et, comme le confie l'acteur, le problème ne fait qu’empirer, notamment parce qu'il est difficile d’évoquer le sujet dans les plus hautes sphères, en raison des pressions politiques... Un documentaire assurément sombre et même déprimant, même s'il souligne en même temps le fait que si pays s'unissent réellement, il est possible d'atténuer les effets du réchauffement.

    Ci-dessous, la bande-annonce...

     

    Chasing Coral (2017)
    Netflix

    Voilà un documentaire absolument remarquable, pédagogue, enthousiaste, disponible sur Netflix. Réalisé par Jeff OrlowskiChasing Coral évoque, comme son nom l'indique, les récifs de corail.

    Les récifs coralliens sont directement menacés par le réchauffement climatique. La température de l'eau de surface des océans a augmenté en moyenne de 0,5 °C depuis 1860 jusqu'à aujourd'hui. Les prévisions du GIEC, -le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat- annoncent une augmentation de la température moyenne de l'air de 1,5 °C d'ici 2100. Les eaux de surface des océans se réchaufferont donc encore. Les récifs coralliens sont très sensibles aux changements de températures du fait de leur faible capacité d'adaptation. Sans oublier aussi que le changement climatique a d'autres effets tels que l'élévation du niveau de surface des océans, et l'augmentation de la fréquence et de la puissance des tempêtes.

    L'occasion de glisser quelques mots sur la Grande barrière de corail... Située dans l’océan Pacifique, la Grande barrière de corail australienne est le plus grand système corallien, et la plus grande structure vivante de la planète. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle est l’une des sept merveilles naturelles du monde, qui s'étend sur une superficie tellement grande qu'elle est même visible depuis l'espace. Une merveille gravement menacée par le réchauffement climatique et la pollution...

    Ci-dessous, la bande-annonce du documentaire...

    Demain (2015)
    Mars Films

    Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l'éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de Demain… Fait rare pour un documentaire, Demain a dépassé le million d'entrées en salle à sa sortie, et s'est vu récompensé par ailleurs par le César du meilleur documentaire en 2016.

    La bande-annonce, ci-dessous...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • singeou7
      Les Ghiblis.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Forte Bande-annonce VF
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Le Réseau Shelburn Bande-annonce VF
    Trois étés Bande-annonce VO
    Kaamelott - Premier volet Teaser VF
    Un fils Bande-annonce VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus Culture ciné
    Dernières news Culture ciné
    Top films au box office
    Back to Top