Notez des films
Mon AlloCiné
    Roman Polanski : une actrice dénonce la pré-sélection de J'accuse aux César
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 12 déc. 2019 à 18:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "J'accuse" de Roman Polanski sera-t-il en lice pour la prochaine cérémonie des César ? L'actrice Lou Roy Lecollinet dénonce la pré-sélection du film pour les prix techniques de l'événement récompensant les films français de l'année.

    Gaumont

    J'accuse de Roman Polanski concourra-t-il pour la 45e cérémonie des César qui se tiendra le 28 février prochain ? Comme nous le relayions ce lundi, l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma a choisi de pré-sélectionner le film dont la sortie a été mouvementée depuis la nouvelle accusation à l'encontre du cinéaste (accusation de viol que le cinéaste a immédiatement fermement démentie).

    Précisons que cette pré-sélection ne veut pas dire que le film sera obligatoirement nommé mais cette nouvelle disposition de l'Académie met en lumière des films de l'année, qui, selon elle, pourrait potentiellement mériter un prix technique, en l'occurrence meilleurs costumes, décors, montage, photo et son.

    Une actrice, membre de l'Académie, s'est élevée pour dénoncer le fait que Roman Polanski puisse être pré-sélectionné aux César. Cette actrice -Lou Roy Lecollinet- révélée dans le film d'Arnaud Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse, nommée pour le César du Meilleur jeune espoir féminin en 2016, a choisi de prendre la parole sur les réseaux sociaux pour exprimer son fort mécontement quant à ce choix de l'Académie.

    "Je prends exceptionnellement la parole sur Twitter aujourd'hui, car je souhaiterais être entendue, écrit Lou Roy-Lecollinet en préambule. Voici un petit mot pour @Les_Cesar . Il y a quelques années; j'étais si fière d'être nommée en tant qu'Espoir Féminin aux Césars du cinéma français... C'est vrai, quelle chance, quelle reconnaissance ! Le beau, le grand, le superbe cinéma français !  Depuis, je fais partie de l'académie des Césars et chaque année, ainsi que quelques 500 autres membres, je vote pour les films que j'ai préférés. Quelle gentillesse de la part de l'académie de nous aider dans nos choix et de présélectionner pour nous des films dans les catégories techniques ! Seulement voilà.

    Dans toutes les catégories techniques (oui toutes) figure le film J'ACCUSE de Roman Polanski. C'est un problème, grave. Je ne sais pas si ce film techniquement est bon : je ne l'ai pas vu. Je n'ai pas eu besoin de le voir pour savoir que je ne tolérerai pas de le savoir nommé aux Césars. Comme si ce n'était pas suffisant qu'il ait été financé par des chaînes publiques et donc par notre argent, ce film devrait maintenant nous représenter ? Et être récompensé ?! On ne détache pas un film de son auteur, comme on ne détache pas un coupable de sa victime. Quand l'auteur est un pédocriminel en fuite, on le disqualifie.

    Après #metoo, le compte Instagram @payetontournage, et la prise de parole d'Adèle Haenel, on pourrait croire que le message a été entendu. Non. Les Césars sont prêts à tolérer la présence de Polanski parmi les nommés, comme si de rien n'était, et en plus, ils l'encouragent ? Je suis révoltée. En l'état, ce milieu ne me convient pas, il ne nous convient pas. Cette industrie est dangereuse, tellement de femmes en témoignent, ÉCOUTEZ-LES ! Reprenons les Césars, reprenons le cinéma."

    Précisons que toute une liste de films ont été pré-sélectionnés par l'Académie, liste de laquelle émergent particulièrement trois films : J'accuse de Roman Polanski donc, La Belle Epoque de Nicolas Bedos, et Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma. Ils sont tous trois en lice dans les 5 catégories techniques. Chambre 212 de Christophe Honoré et Le Chant du Loup d'Antonin Baudry sont quant à eux cités à 4 reprises. 

    Dans le même temps, rappelons que Roman Polanski a donné un long entretien au magazine Paris Match sorti ce jeudi 12 décembre. Au sein de ces 10 pages de texte et photos, le réalisateur est notamment interrogé sur la possibilité éventuelle de tourner un prochain long métrage. A la question "A force d'oppositions et d'appels au boycott, craignez-vous d'en arriver à ne plus pouvoir réaliser d'autres films ?", il répond : "Le public répond. Nous avons dépassé le million de spectateurs en France, j'en suis heureux. Peut être que certains vont dire que c'est grâce à la polémique. Je les laisse à leurs suppositions. Moi, je m'intéresse aux sciences, à la physique, aux probabilités; je sais qu'il n'y a pas de vérité absolue, on peut seulement s'en approcher. Si les campagnes continuent contre moi, peut être qu'ils finiront pas m'empêcher."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madrox2000
      Ils ont choisi de travailler sous sa direction :)
    • Luc N.
      je condamne la présomption systématique de mensonge de la part des accusatrices lorsqu'elle est le fait de la police mais vous me permettrez d'être ici plus prudent. Bref et comme vous l'aurez compris : à votre différence je ne suis en aucune façon terriblement gêné, sic...
    • Daniel L.
      Elle se prend pour qui ??
    • François B
      Rhétorquer non, certainement pas, mais sans H peut-être.Sinon, comment peut-on décemment fonder son avis sur une personne en fonction de son nombre de followers et trouver puéril le rapprochement avec Nabilla ?
    • François B
      Ah, mais je ne doute pas que ce soit un très beau film, et je suis prêt à aller le voir, seulement, je suis terriblement gêné par ce que l’on nous dit sur son réalisateur.Oui, il y à probablement beaucoup de starlettes ratées en manque de reconnaissance qui ont profité du mouvement “me too” pour se faire connaître et accuser des personnalités à tord et à travers en ruinant parfois leur carrière, mais même la présomption d’innocence ne peut pas conduire à une présomption systématique de mensonge de la part des accusatrices, et cette histoire, avec ses éléments passés est particulièrement dérangeante.
    • ServalReturns
      Oui, c'est certainement pour ça. Après, Woody Allen a effectivement été innocenté. Dès lors, plus de raison valable pour le boycotter. Pour Ratner, je ne sais pas trop ce qu'il en est, mais effectivement, osef de lui.
    • Cooper1992
      Justement ! Voilà pourquoi Hollywood grille rapidement Brett Ratner mais pas Woody Allen par exemple, qui tourne toujours malgré son affaire (oui, blabla innocent mais c'est la même chose pour Ratner non?)
    • ServalReturns
      Parce qu'il n'a pas le talent de Polanski.
    • singeou7
      Il n'est pas en fuite en France. En moment, il est totalement libre. Pourquoi devrait-il aller en prison ?Je te parle du fait que ce n'est pas parce qu'une personne est criminelle que ses oeuvres ne resteront pas.
    • singeou7
      Premièrement c'est la justice américaine d'il y a 50 ans dont on parle, donc ce que tu trouves normal ou pas ça n'a rien à voir avec la question.Deuxièmement, privilégier un chef d'accusation à d'autres ça se fait totalement. Je me fiche de ce que c'était, reste est que la justice a choisi de le punir pour ce chef-là. Il n'a donc pas été jugé coupable ni du viol, ni d'utilisation de substance, ni que sais-je. Qu'est-ce qui justifie exactement, qu'après avoir rendu un jugement et purgé une peine, le dossier soit laissé ouvert ? Qu'après Polanski aie fuit, c'est autre chose et ça à la rigueur peut en être une justification.
    • MGM-ranger
      Le but d'un site de cinéma n'est pas de relayer les tweets d'une actrice méconnue. J'en attends plus du premier site d'information sur le septième art qu'un article Closer.Le rapprochement avec Nabilla est tellement puéril... J'ai même pas envie de rhétorquer quelque chose.
    • Luc N.
      ce qui me dérange n'est pas que cette dame soit inconnue (tout le monde, a droit à la parole) mais qu'en toute rapacité elle est venue débiter des insanités pour faire son intéressante. Ces carriéristes en quête d'AVANTAGE et de PRIVILEGE sont même la négation de la cause des femmes, qui à moins que je n'ai rien compris participe de la lutte contre l'OPPRESSION
    • Cuderoy
      J'ai jamais remis en question les qualités du film hein. Je suis bien content qu'il y soit aux Césars, mais la question se pose quand même de l'indépendance de l'institution, pour ce film comme les autres, et en particulier pour celui là vu les événements récents. C'est comme se demander comment Black Panther peut être dans la catégorie meilleur film aux Oscars de ABC alors que le film est une production Disney et que ABC appartient à... Disney. Ça ne veut en aucun cas dire que le film est mauvais.
    • Luc N.
      moi j'ai l'impression que c'est surtout... Cuderoy et François B qui ont un sacré problèmeMais bon ils ne parviendront pas à botter en... touche du côté des Césars là où ce dont il est question est un très beau film et qui a pour nom 'J'accuse'
    • Luc N.
      Quels que soient -et pour parler comme vous- les faits incriminés (et on laissera de côté le mot... pédocriminalité, qui dans le cas précis ne serait peut-être pas le plus approprié) : des faits commis il y a plus de quarante ans ne sont jamais brandis. Ils ne le sont ici que par les médiocres et des jaloux. Ils ne le sont que par de prétendues féministes mais authentiques carriéristes, venues jouer le rôle-de-leur-vie en étalant leur débilité et leur mauvaise foi. Ils ne le sont que par des chofas, ivres de haine à l'idée que Polanski (qui avait reconnu les faits, et avait fait de la prison) ait faussé compagnie à ces juges américains qui sont la honte du genre humain et se voyaient déjà le.... rejuger et l'envoyer finit ses jours en prison...Mais bon, basta, nous ne parviendrez pas à nous contraindre à un... débat-sur-Polanski là où ce dont il est question est un très beau film et que l'on vous souhaite sincèrement d'aller voir -si vraiment, comme le laisse croire votre présence sur ce site, vous vous intéressez au septième art
    • François B
      Justement, Sade était en prison, pas en fuite avec des entreprises publiques qui le finançaient.C’est là tout le problème.
    • François B
      Quel que soit le terme utilisé, une relation sexuelle illégale avec une mineure, c’est de la pedocriminalite, il s’agissait des accusations d’une fille de 13 ans qu’il aurait drogué et violé et il à purgé une peine de moins de 2 mois pour ça.Déjà, ça c’est anormal, donc je trouve plutôt rassurant que la justice n’ai pas voulu fermer le dossier.
    • singeou7
      Sade a écrit en prison et ces écrits sont étudiés à l'école... L'aspect promotion n'a rien à voir avec la criminalité.
    • singeou7
      Il n'a jamais plaidé coupable pour ça... Ces deux chefs d'accusations ont justement été abandonné pour qu'il plaide relation sexuelle illégale avec une mineure.Donc il n'a jamais été accusé d'être un pédocriminel et il a fuit la justice qui n'a pas voulu fermer le dossier après qu'il aie purgé sa peine.
    • Cuderoy
      Pas faux, ça a toujours été un sacré problème.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    La Bataille géante de boules de neige 2, l'incroyable course de luge Bande-annonce VF
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Cuban Network Bande-annonce VO
    Histoire d'un regard Bande-annonce VF
    Revenir Bande-annonce VF
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Stars
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 3 septembre 2019
    Joyeux anniversaire Daniel Auteuil !
    NEWS - Stars
    vendredi 24 janvier 2020
    Joyeux anniversaire Daniel Auteuil !
    Awkwafina : de L'Adieu à Marvel, elle est la nouvelle it-girl d'Hollywood
    NEWS - Stars
    mercredi 22 janvier 2020
    Awkwafina : de L'Adieu à Marvel, elle est la nouvelle it-girl d'Hollywood
    Dernières actus ciné Stars
    Films Prochainement au Cinéma
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top