Notez des films
Mon AlloCiné
    Once Upon a Time... : toutes les scènes coupées avec Luke Perry, Charles Manson...
    Par Léa Bodin et Corentin Palanchini — 13 déc. 2019 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le coffret Blu-ray collector 4K de "Once Upon A Time in Hollywood" de Quentin Tarantino sort demain ce samedi 14 décembre, et voici en guise d'avant-goût les scènes coupées qu'il contient.

    2019 Sony Pictures Entertainment Deutschland GmbH

    La sortie de Once Upon a Time in Hollywood en Blu-ray est évidemment l'occasion de revoir le film de Quentin Tarantino, mais aussi de découvrir plusieurs des scènes coupées par le cinéaste dans le montage que le public a découvert cet été dans les salles obscures. A noter que certaines figuraient dans la version longue sortie au cinéma aux Etats-Unis.

    Charles Manson version longue

    Dans la version salle, le gourou hippie campé par Damon Herriman se rend au domicile de Sharon Tate et de son mari Roman Polanski. Il cherche à contacter Terry Melcher, le producteur des Beach Boys qui a refusé de produire sa musique, mais Jay Sebring, joué par Emile Hirsch, l'informe que Terry ne vit plus ici désormais et qu'il s'agit dorénavant de la "résidence des Polanski". Il lui suggère d'interroger le propriétaire de la maison qui habite juste à côté.

    Dans la scène coupée comprise dans les bonus du Blu-ray, on voit Manson discuter avec le propriétaire, Paul Barabuta, en essayant de savoir où Terry et Dennis [Wilson, des Beach Boys] ont déménagé. Ce dernier répond qu'il n'en a pas la moindre idée. Alors qu'il retourne vers sa camionette et s'apprête à partir, Manson lève les yeux et son regard se pose sur Cliff Booth (Brad Pitt), qui répare l'antenne sur le toit de la maison de Rick Dalton.

    Il le salue - c'est par ailleurs un moment qui apparaissait dans la bande-annonce du film - et se lance dans un monologue incompréhensible très animé avant de hurler : "Fuck you Jack !" Cliff Booth, d'un calme olympien, lance simplement : "Qu'est-ce que c'était que ça ?"

    Coulisses de tournage western

    Une scène sur le tournage d'une scène de la série de western Lancer, réalisée par Sam Wanamaker (Nicholas Hammond) et où l'on retrouve Scott Lancer joué par Wayne Maunder (Luke Perry), Mirabella Lancer jouée par la jeune Trudie (Julia Butters), Johnny Madrid Lancer joué par James Stacy (Timothy Olyphant) et le personnage du "Mexicain" (Clifton Cllins Jr). Les Lancer parlent de leur père, Mirabella pense qu'il sera content de les voir alors que Johnny Madrid n'est pas convaincu qu'il le sera très longtemps. Les deux frères commencent ensuite à se chamailler et son interrompus par leur soeur qui les rappelle à l'ordre. Tous montent alors dans une calèche ; c'est alors que le réalisateur apparaît dans le champ sur sa grue et hurle : "Et... coupez !"

    C'est sur ce même tournage que se trouve une très bonne séquence au cours de laquelle Rick Dalton (DiCaprio) parle de son personnage au réalisateur Wanamaker. La discussion tourne rapidement au désavantage de Rick qui avoue ne pas connaître Shakespeare, n'avoir jamais étudié la comédie auprès d'un professeur, avoir choisi son chapeau sur la série Bounty Law mais il s'avère qu'il ne lui allait pas du tout, bref : le personnage en prend pour son grade. On montre aussi que sa carrière va mal car Wanamaker (réalisateur ayant réellement existé) lui propose un rôle dans The Executioner (traduit Le Bourreau dans les sous-titres mais qui sortira sous le titre L'exécuteur) dans lequel il devra mourir face à George Peppard.  C'est un formidable numéro d'acteurs car le spectateur est immédiatement pris dans la spirale de leur dialogue et on ne voit plus deux comédiens jouer, on a le sentiment d'être dans les coulisses d'un plateau de cinéma.

    Un show western comme si vous y étiez

    Une scène d'introduction de 3 minutes et le générique de la série Bounty Law, tournés en noir et blanc et 1.33:1 comme il se devait à l'époque. Si les choix de cadre de la mise en scène sont plus osés que ceux des séries de cette époque, la reconstitution est bien là, y compris dans le "sponsoring" de la série (par Red Apple et une marque de bonbons), ce qui était monnaie courante à l'époque. On y voit Michael Madsen en shérif. L'intrigue est centrée sur le fait que Jake Cahill (le personnage de Rick Dalton) arrive dans une ville inconnue pour livrer le cadavre de Jody Janice... excepté qu'il se trouve à Janicetown et qu'il a tué le fils d'un militaire visiblement tout puissant.

    Pubs et chanson

    Enfin, on trouve dans ces bonus une version longue du clip de Rick Dalton (Leonardo DiCaprio) Hullabaloo, où il chante (mal) en se déhanchant nonchalamment la clope au bec au milieu de trois danseuses en santiags et sweats "Hullabaloo". Mais aussi deux publicités qui figuraient en ouverture de la version longue du film au cinéma. La première est pour la bière "Old Chattanooga" narrée par Walton Goggins et la seconde pour les cigarettes Red Apple, avec à la fin un caméo de Burt Reynolds joué par James Marsden. Les Red Apple sont une marque fictive présente dans de nombreux films de Quentin Tarantino et la bière Old Chattanooga Beer était apparue auparavant dans Boulevard de la mort.

    Les castings de Tarantino auraient pu être très différents !

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Tarantino : les castings de ses films auraient pu être très différents !
    12 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madolic
      Ah oui en effet ma liste est un peu hors sujet alors ^^
    • Blasi B
      yes... mais merci! bon par contre, je t'avoue que je cherche des films a l'ésprit de noel plus que des films qui ce passe pendant noel (dis le mec qui viens de ce faire die hard) du coup les films d'horreur...raison pour laquel je compte pas les bad santa, krampus, père noel est une ordure ou père noël origine :)
    • Floki31530
      On veut le Snyder cut.
    • Hareng rouge
      c'est pas deja une compil de scenes coupées?
    • PoD.
      Cool !
    • PoD.
      Ou la la, que de venin, que de venin . C’est sûr que si vous n’aimez ni Hollywood ni la nostalgie des vieux Westerns, ni l’uchronie c’est Normal que vous n’ayez pas aimé vu que c’était que ça. Mais bon, je ne discute pas plus. voilà voila j’ai fini :) mais encore une fois ne regardez jamais de nouvelle Vague ou d’Alain Robbe Grillet vous ne supporteriez pas :)
    • Madolic
      Oui enfin c'est trouvé des explications à un truc bien bête, à savoir une minable baston.Enfin je m'attendais à un truc plus percutant alors que au final il film juste une version fantasmé du Hollywood pré assassinat de Tate.A part être nostalgique le film à, pour moi, 0 intérêt, il y a 0 critique, 0 point de vue, c'est juste un assemblage de scénettes.Et l'uchronie ce qui est pénible c'est qu'il l'a déjà fait d'où un sentiment de tourner en rond renforcé.Après comme tu dis, chacun son avis
    • PoD.
      A mon goût le film sait ou il va. Tous les événements et le passé des deux anti héros préparent la fin. Pourquoi le cascadeur se défend si bien ? C’est parce que c’est un ancien soldat et qu’il a assez pratiqué les arts martiaux pour pouvoir se battre contre Bruce lee. La cigarette au LSD qu’il achète ne semble pas avoir d’importance sauf qu’en la fumant il ne ressent pas la douleur ou la peur ce qui le rend quasi invincible pendant quelques minutes. ( on peut noter qu’ironiquement c’est une adepte de Manson qui lui a donné. Sans le savoir elle lui a donner une arme) Pareil pour le lance-flammes et le chien. Au départ on ne comprend pas ce qu’ils viennent faire la jusqu’à la fin. Chaque objets, chaque personnages présenté à un seul but : empêcher l’assassinât de Sharon ! Et effectivement la fin est une uchronie. Mais ça on aime ou on aime pas . Chacun son truc
    • Madolic
      :DT'as vu mes réponses pour tes films de Noël ? ^^
    • Blasi B
      et je ne te hais point pour autant :)
    • Madolic
      J'ai 0 prb avec un film qui prend son temps, au contraire !Mais si le film sait où il va, là ça prend pas son temps, c'est au point mort.Et pour quoi ? réécrire l'histoire comme il l'a fait dans Inglorious Basterds ... super la redite
    • PoD.
      Je suis d’accord quasiment toutes les scènes méritent d’être décortiquées Et analyses pour leurs références et leur symbolisme. Par exemple la scène du près-tournage commence avec un gros plan sur des bottes. Clichés du western pour montrer qu’on va introduire un personnage nouveau. Mais surprise on a un contre plan ou l’on voit que les bottes n’appartenaient pas à un cow boy viril mais à une petite fille. Ensuite le dialogue vire au comique quand Marabella est obligé de consoler Rick dans un inversement des rôles adultes- enfant elle se montre plus mature et professionnel que lui. On peut aussi noter la même arrivéE à l’aéroport au début et à la fin du film. Les plans sur les (sublimes) jambes de Sharon Tate sont une référence à la vallée des poupées etc.....
    • PoD.
      A chacun son avis mais ne regardez jamais de nouvelle vague ou d’Alain Robbe Grillet ! Vous ne le supporteriez pas. ;) perso j’ai adoré le film j’ai trouvé que Tarantino jouais sur une sorte de sensibilité qu’on ne lui connaissait pas et faisait un film qui prenais effectivement son temps comme ceux de Jacques Tatis.
    • Madolic
      Unpopular opinion mais qu'est-ce qu'il était chiant ce film !!Le scénario (quel scénario ?), les acteurs sont bons mais ils n'ont jamais de scène sensationnelles, la réalisation est sage pour du Tarantino et ses dialogues sont des caricatures de son cinéma !Franchement faut attendre 2h15 pour qu'il se passe un truc autre que de voir DiCaprio se ridiculiser et Pitt donner à manger à son chien ^^
    • Madolic
      J'ai détesté ^^
    • Blasi B
      j'ai adoré le film, drôle, coloré, avec des personnages pour qui on a très vite un gros capital sympathie. Je crois que c'est le rôle de brad pitt le plus cool que j'ai vue de ma vie (et pas le même cool de true romance par exemple) .Alors oui, ce n'est pas ce qu'on a l'habitude de voir de QT, oui il n'y a pas de truand ou de fusillade, l'objectif du film et de ce qu'il nous raconte est plutôt flou (voir réussir Rck? Cliff v'a t'il sortir avec la jeune hippie? puis, Cliff va t'il ce faire buter par la famille Manson? (c'est peut être que moi, mais j'ai stresser pendant toute la scène du ranch)... on ne sait pas trop) donc je peux comprendre que les gens qui n'aime de son cinéma que la violence soit un peu déçu...Mais moi, après le visionnage j'avais déjà envie de le revoir, ce qui m'est pas arrivé depuis un moment devant un film, et j'ai franchement aimé toute les scènes, je pourrais pas dire laquelle on aurait du ou pu enlever pour raccourcir le film par exemple... elles ont toutes quelque chose.Mais je peux comprendre qu'il ne plaise pas a tous, même si c'est le tarantino qui a le mieux marcher en France... il me semble...
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    Dark Waters Bande-annonce VO
    Les Trolls 2 Bande-annonce VF
    Dans un jardin qu'on dirait éternel Bande-annonce VO
    Mes jours de gloire Bande-annonce VF
    Cyrille, agriculteur, 30 ans, 20 vaches, du lait, du beurre, des dettes Bande-annonce VF
    L'Etat Sauvage Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    Les sorties cinéma du 26 février : Invisible Man, Mes jours de gloire, Dark Waters...
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 24 février 2020
    Les sorties cinéma du 26 février : Invisible Man, Mes jours de gloire, Dark Waters...
    Jurassic World 3 : le jeune Tim (Joseph Mazzello) de retour ?
    NEWS - Stars
    lundi 24 février 2020
    Jurassic World 3 : le jeune Tim (Joseph Mazzello) de retour ?
    Dernières news cinéma
    Films de la semaine
    du 19 févr. 2020
    10 jours sans maman
    10 jours sans maman
    De Ludovic Bernard
    Avec Franck Dubosc, Aure Atika, Alice David
    Bande-annonce
    L'Appel de la forêt
    L'Appel de la forêt
    De Chris Sanders
    Avec Harrison Ford, Omar Sy, Dan Stevens
    Bande-annonce
    Le Cas Richard Jewell
    Le Cas Richard Jewell
    De Clint Eastwood
    Avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates
    Bande-annonce
    Lettre à Franco
    Lettre à Franco
    De Alejandro Amenábar
    Avec Karra Elejalde, Eduard Fernández, Santi Prego
    Bande-annonce
    Parasite - Version noir et blanc
    Parasite - Version noir et blanc
    De Bong Joon Ho
    Avec Song Kang-Ho, Woo-sik Choi, Park So-Dam
    Le Lac des cygnes (Bolchoï)
    Le Lac des cygnes (Bolchoï)
    De Youri Grigorovitch
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top