Notez des films
Mon AlloCiné
    Réforme de l'Audiovisuel : combien d'oeuvres françaises devront produire Netflix et Disney+ ?
    Par OP — 16 janv. 2020 à 14:10
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le ministre de la Culture, Franck Riester, a précisé ce 14 janvier les contours du futur décret portant sur la réforme de l'Audiovisuel, en ce qui concerne les obligations d'investissements des diffuseurs.

    Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

    Alors que début décembre, le ministre de la Culture Franck Riester présentait en conseil des ministres son très attendu projet de loi sur l'Audiovisuel, le plus gros projet de réforme sur le sujet depuis 1986 (et que nous vous expliquions en détail ici), ce dernier a précisé le 14 janvier les contours du futur décret sur les obligations d’investissements des plateformes et des chaînes dans les œuvres françaises et européennes. Un décret qui devra, par ailleurs, être complété par des accords interprofessionnels.

    Le pourcentage des investissements que devront réaliser les diffuseurs traditionnels et aussi les plateformes dans le cinéma et l’audiovisuel sera pour les services spécialisés en fiction ( comme Netflix, Apple ou Disney +) de 25% de leur chiffres d’affaires en France. Il s’agira d’un taux minimum, chaque service, chaîne ou plateforme, sera traité au cas par cas. Autant dire que Netflix & Co va devoir se conformer à la fameuse exception culturelle française... "On est surpris de la hausse de taux par rapport aux déclarations du ministre de septembre [qui parlait de 16 %], mais on reste désireux d'investir en France et de participer aux négociations" a déclaré au journal Les Echos un porte-parole de Netflix, qui investirait aujourd'hui autour de 100 millions € en France.

    Pour les services "généralistes" avec des séries, du cinéma mais aussi de l'information ou du sport (comme TF1 et Canal+), les chaînes devront investir au minimum 16 % de leur chiffre d'affaires en France dans la production d'oeuvres françaises et européennes. Un pourcentage relativement proche de celui existant pour TF1. Plusieurs spécificités subsistent. Par exemple, le service public aura un taux supérieur à 20 %. Ces obligations ne s'appliquent pas aux chaînes ou plates-formes réalisant moins de 5 millions de chiffre d'affaires et n'ayant pas un certain nombre d'oeuvres, ce qui exclut de petites chaînes thématiques.

    Rappelons que l'examen de la loi sur la réforme de l'Audiovisuel a été repoussé en avril. Le texte sera examiné en procédure accélérée devant le parlement, pour être promulgué au début de l’été si le calendrier législatif est respecté.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • La réforme de l'audiovisuel ne va pas assez loin pour les patrons de chaîne
    • Réforme de l'audiovisuel : Netflix, Hadopi, films à la télé... ce qui pourrait changer
    Commentaires
    • Lux ferre
      Les contenus de Disney+ seront dilués dans le service Canal+ ciné séries. Par contre le prix pour accéder aux programmes de disney+ ne sera pas le même en France et dans le reste du monde. (36,90€ vs 6,99€/mois)
    • ZybaX
      Merci pour l'article.Il me semble que le partenariat Disney+/Canal+ concerne la distribution exclusive des contenus Disney+ par Canal+. Si on reste dans le domaine de la diffusion (en faisant appel à un tiers, je précise), pourquoi Disney aurait pour obligation d'investir dans la création française ?Ce n'est pas du tout la même démarche que Netflix, qui agit seule, et investit - elle - déjà dans la création française et européenne.
    • Lux ferre
      C'est Netflix qui à un partenariat avec canal et TF1 pour co-produire des séries. L'article n'est pas complet, c'est 12,5% de production interne et 12,5% en co-production. Un gros bordel administratif ingérable et invérifiable mis en place à l'emporte-pièce, tout ça pour protéger le projet salto déjà mort-né.Un article intéressant pour comprendre la situation:https://www.google.fr/amp/s...
    • ZybaX
      D'où l'intérêt pour Disney+ d'avoir noué un partenariat avec Canal+, non ?Simple question. Si vous avez la réponse...
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Lion Bande-annonce VF
    Jojo Rabbit Bande-annonce VO
    Waves Bande-annonce VO
    Les Traducteurs Bande-annonce VF
    Trois étés Bande-annonce VO
    Kaamelott - Premier volet Teaser VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Blade Runner : Denis Villeneuve rêve d'un nouveau film
    NEWS - Box Office
    vendredi 24 janvier 2020
    Sorties cinéma : Scandale en tête des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 janvier 2020
    Sorties cinéma : Scandale en tête des premières séances
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 3 septembre 2019
    Bande-annonce Jojo Rabbit, le film aux 6 nominations aux Oscars
    Avengers : pourquoi Hugo Weaving ne joue pas Crâne Rouge dans Endgame
    NEWS - Box Office
    mercredi 22 janvier 2020
    Avengers : pourquoi Hugo Weaving ne joue pas Crâne Rouge dans Endgame
    Box-office US : les Bad Boys plus forts que Robert Downey Jr. !
    NEWS - Box Office
    lundi 20 janvier 2020
    Box-office US : les Bad Boys plus forts que Robert Downey Jr. !
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 22 janv. 2020
    Bad Boys For Life
    Bad Boys For Life
    De Adil El Arbi, Bilall Fallah
    Avec Will Smith, Martin Lawrence, Vanessa Hudgens
    Bande-annonce
    Scandale
    Scandale
    De Jay Roach
    Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie
    Bande-annonce
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    De Arnaud Viard
    Avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe
    Bande-annonce
    Le Photographe
    Le Photographe
    De Ritesh Batra
    Avec Nawazuddin Siddiqui, Sanya Malhotra, Farrukh Jaffar
    Bande-annonce
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Se nourrir - Conférence France Inter
    Giselle (Bolchoï)
    Giselle (Bolchoï)
    De Alexeï Ratmansky
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top