Notez des films
Mon AlloCiné
    Les maquillages de Scandale : comment Charlize Theron et Nicole Kidman se sont métamorphosées
    Par Emilie Schneider — 25 janv. 2020 à 13:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En salles depuis mercredi, "Scandale" revient sur une affaire d'harcèlement sexuel qui a coûté sa place à l'un des hommes les plus puissants des États-Unis. Retour sur la transformation physique de Charlize Theron, Nicole Kidman et John Lithgow.

    Metropolitan FilmExport

    Inspiré de faits réels, Scandale met en scène l'histoire vraie de deux femmes, Gretchen Carlson, l’ancienne co-animatrice de l’influente émission matinale "Fox & Friends", et Megyn Kelly, correspondante superstar de Fox News. Ensemble, elles vont briser la loi du silence qui pèse sur cette chaîne de télévision aussi puissante que controversée et dénoncer les agissements du PDG Roger Ailes. Bien que le film injecte dans son récit des éléments inventés de toutes pièces (notamment le personnage de Margot Robbie), il tend à être le plus fidèle possible à la réalité dès qu'il retrace des faits avérés. 

    Cette recherche du réalisme passe notamment par la métamorphose de certains acteurs afin qu'ils ressemblent à leurs modèles. Ainsi, Charlize TheronNicole Kidman et John Lithgow - qui interprètent respectivement Megyn Kelly, Gretchen Carlson et Roger Ailes - sont passés entre les mains du maquilleur Kazu Hiro, lauréat d'un Oscar pour son travail dans Les Heures sombres, où Gary Oldman incarne Winston Churchill. 

    Hilary Bronwyn Gayle SMPSP / STARMAX / BESTIMAGE
    Nicole Kidman / Gretchen Carlson

    Le processus a commencé par des scans en 3D de leur visage et des moulages en plâtre à partir desquels Hiro a créé des prothèses en silicone qui épousaient parfaitement les contours des visages des acteurs. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est Nicole Kidman qui avait le plus grand nombre de prothèses faciales, avec entre autres des paupières, le bout du nez, le menton et les mâchoires. Sa silhouette a également été modifiée avec une combinaison complète qui lui faisait des hanches plus larges et un buste plus important.

    La transformation de Charlize Theron en Megyn Kelly se faisait surtout au niveau des yeux : l'actrice avait des prothèses entre les cils et les sourcils et sur le côté de l'oeil. Elle portait aussi des lentilles de contact pour obtenir une teinte bleue plus foncée des iris. Le bout de son nez a été rétréci et ses narines élargies par deux inserts en plastique. Son menton et sa mâchoire ont été redessinés et sa ligne de cheveux a été avancée pour rétrécir son visage.

    Metropolitan FilmExport / FAMEFLYNET / BESTIMAGE
    Charlize Theron / Megyn Kelly

    Cette métamorphose, c'est la comédienne elle-même qui l'a exigée car elle en avait besoin pour entrer dans la peau de cette femme controversée. Kelly a notamment fait parler d'elle pour avoir reçu dans son émission le théoricien du complot Alex Jones et pour avoir minimisé le caractère offensant et raciste de la blackface. "[Charlize] avait besoin de se voir dans le miroir et de ne pas se reconnaître. Elle avait besoin que cette voix autre que la sienne sorte du visage de Megyn Kelly", explique le réalisateur Jay Roach.

    Scandale
    Scandale
    Sortie le 22 janvier 2020 | 1h 49min
    De Jay Roach
    Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie, John Lithgow, Allison Janney
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,6
    Noter ce film

    Quant à John Lithgow, pour se glisser dans la peau du puissant Roger Ailes, il a porté des prothèses des joues, du cou, du nez et des lobes des oreilles. Il a été bluffé par le travail de Hiro : "J’ai toujours pensé qu’il était extrêmement important pour le public de voir chaque muscle du visage d’un acteur. Mais le travail de Kazu Hiro m’a convaincu. [...] Il a utilisé un matériau miraculeux qui fait en sorte que les rides de mon visage correspondaient parfaitement à celles des prothèses". 

    Un travail qui vaut à Kazu Hiro d'être nommé pour la quatrième fois aux Oscars, dont la prochaine cérémonie se tiendra le 9 février prochain. 

    Notre podcast consacré à Scandale, que l'on décrypte avec trois expertes du ciné, de la télé et du harcèlement au travail :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hareng rouge
      tout ca pour un bide
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    En avant Bande-annonce VF
    Nuits blanches Bande-annonce VO
    Dracula Bande-annonce VOST
    Gogo Bande-annonce VO
    Oskar et Lily Bande-annonce VO
    Les Trolls 2 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    James Bond 25 : une durée record pour Mourir peut attendre ?
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 27 février 2020
    James Bond 25 : une durée record pour Mourir peut attendre ?
    Indiana Jones 5 : Steven Spielberg abandonne la réalisation, son successeur identifié
    NEWS - Tournages
    jeudi 27 février 2020
    Indiana Jones 5 : Steven Spielberg abandonne la réalisation, son successeur identifié
    Dernières news cinéma
    Films de la semaine
    du 26 févr. 2020
    Invisible Man
    Invisible Man
    De Leigh Whannell
    Avec Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer
    Bande-annonce
    Mine de rien
    Mine de rien
    De Mathias Mlekuz
    Avec Arnaud Ducret, Philippe Rebbot, Mélanie Bernier
    Bande-annonce
    Dark Waters
    Dark Waters
    De Todd Haynes
    Avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins
    Bande-annonce
    Judy
    Judy
    De Rupert Goold
    Avec Renée Zellweger, Jessie Buckley, Finn Wittrock
    Bande-annonce
    The Boy : la malédiction de Brahms
    The Boy : la malédiction de Brahms
    De William Brent Bell
    Avec Katie Holmes, Christopher Convery, Owain Yeoman
    Bande-annonce
    Lucky
    Lucky
    De Olivier Van Hoofstadt
    Avec Michaël Youn, Alban Ivanov, Florence Foresti
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top