Notez des films
Mon AlloCiné
    Blade Runner : Denis Villeneuve rêve d'un nouveau film
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 24 janv. 2020 à 11:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Interrogé par le magazine Empire, le cinéaste, affairé à boucler son très attendu "Dune" pour la fin de l'année, est très partant pour se replonger dans l'univers cyberpunk de "Blade Runner". Mais pas pour une suite aux deux films précédents.

    Sony Pictures / Warner Bros. Pictures

    Blade Runner 2049 a beau avoir assez brillamment marché dans les pas de son glorieux aîné, le film a malheureusement été un gros échec en salle. Pour un budget de 150 millions $, il en a à peine rapporté près de 260 millions au Box Office mondial. Même s'il y a fort à parier que l'aura du film ne cessera de croître au fil des ans.

    Cet échec n'a pourtant pas entamé l'envie de son réalisateur, Denis Villeneuve, qui se déclare prêt à revenir dans ce fabuleux univers Cyberpunk. Le réalisateur précise, dans un entretien accordé au magazine Empire, qu'il n'est justement pas intéressé pour faire une suite; mais qu'en revanche, il adorerait se replonger dans l'univers avec une toute nouvelle histoire : "l'univers de Blade Runner est tellement inspirant ! Le problème que j'ai est avec le mot "suite". Je pense que le cinéma a besoin d'histoires originales. Mais si vous me demandez si j'aimerai revisiter cet univers de manière différente, je peux dire "oui". Il faudrait que ca soit un récit qui lui soit propre. Quelque chose de déconnecté des deux précédents films. Une histoire de détective / film noir se déroulant dans le futur... Je me réveille quelques fois la nuit en y pensant".

    Dans le sillage de cette idée d'ailleurs, on rappelle que Blade Runner fera prochainement l'objet d'une adaptation sous forme de série animée. En novembre 2018, on apprenait ainsi qu'une première saison de 13 épisodes d’une demie heure était déjà commandée, avec à la réalisation Shinji Aramaki (Appleseed) et Kenji Kamiyama (Ghost in the Shell: Stand Alone Complex), et supervisée par Shinichiro Watanabe (Cowboy Bebop).

    En attendant cet hypothétique retour de Villeneuve dans l'univers créé par Philip K. Dick, il travaille actuellement d'arrache-pied pour terminer son très attendu Dune, prévu pour la fin de l'année.

    Blade Runner 2049
    Blade Runner 2049
    Sortie le 4 octobre 2017 | 2h 44min
    De Denis Villeneuve
    Avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Jared Leto, Ana de Armas, Sylvia Hoeks
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,7
    Noter ce film

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Décès de Syd Mead, légendaire designer de Blade Runner
    • Dune version Denis Villeneuve : une suite déjà en préparation
    • Blade Runner : le classique SF bientôt adapté en série
    Commentaires
    • PSEUDO
      Dans les deux premières versions du film ciné et tv, il n'y avait pas d'interprétation ouverte.Ridley souhaitait dès le départ faire de Deckard un Replicant mais les producteurs, Ford et les scénaristes lui refusaient et le budget était très serré.A l'époque, BR n'était que son troisième long métrages.Seule la voix-off de la première version, souhaitait par les producteurs, a été rapidement effacé pour la deuxième version.Mais le film a été quand même un échec puis est devenu culte des années après.Ridley a finalement eu l'autorisation de monter la version qu'il souhaitait en 1992 avec son director cut puis plus récemment son final cut qui est la version définitive.En ce qui concerne Villeneuve et BR2049, il a déclaré qu'il ne souhaitait pas prendre parti dans ce débat mais il a pourtant ignoré le director cut et le final cut; même si la quête parentale de l'Officer K faisait écho à l'éventualité d'affirmer l'identité réelle de Deckard suggéré dans les deux dernières versions de BR.Un contre pied pas dénué d'intérêt mais qui m'a un peu déçu personnellement; pas au point de gâcher le film tant je l'ai très apprécié.Je suspecte que c'était une condition de Ford pour accepter de jouer dans la suite car l'acteur désapprouve les choix de Scott, en plus de nombreux problèmes relationnelles avec le réalisateur et d'un tournage qu'il qualifie comme étant le plus difficile de sa carrière.Enfin bref, je constate que pour certains, il y a encore débat sur ce point.Au moins ça fait parler du film, un très bon film.
    • b@z66
      Si le real avait laissé ouverte l'interprétation dans le film d'origine, ce n'était sans doute pas pour rien et, même s'il a répondu en off ensuite à la question, ce n'était pas le boulot de Villeneuve d'entériner ensuite ces déclarations faites avec plusieurs années de décalage. Son boulot, c'était de faire une suite directe au premier film qui laissait justement, lui, planer le doute.
    • PSEUDO
      Effectivement, ce n'est pas surprenant puisque Scott n'a pas respecté finalement le travail des auteurs du script, de certains acteurs et des producteurs. On sait tous les deux que ce n'est pas la première fois ce genre de conflits; à tort ou à raison.Scott a depuis tous les pouvoirs sur son film d'où le director cut puis le final cut. Le résultat final souhaité par Ridley me convient parfaitement en ce qui me concerne donc j'approuve évidemment Scott sur ce point.
    • andiran23
      J'ai oublié de préciser qu'Hampton Fancher est un des deux scénaristes. On est coincés au final si même le scénariste et le réalisateur ne sont pas d'accord :P
    • Xeno 17
      Moi aussi. Une suite aussi tardive mais surtout réussie, c'est tellement rare...
    • PSEUDO
      Comme je l'ai indiqué en dessous, il me paraît logique que le réal a le dernier mot, étant le créateur, avec une vision et c'est son bébé.Par contre, on peut évidemment être en désaccord avec ses choix.Ford a des raisons particulières de désapprouver Scott et ses raisons ne sont pas liées au fond de l'oeuvre.Le spectateur peut décider d'accepter ou rejeter tout ce qu'il veut mais ça n'a pas valeur de vérité; en comparaison avec le réal.
    • Cobrax
      Merci pour l'article , très intéressant !Pour moi, la réponse reste toujours relativement floue. Certes, le réalisateur à un avis bien tranché, il n'en reste pas moins que ce n'est pas le cas de toute l'équipe du film, à commencer par Harrison Ford et c'est là que ça pose une question intéressante :Est-ce au réalisateur d'avoir le dernier mot sur tout ce qui concerne son film ? D'ailleurs doit-on accepter la final cut comme la version définitive du film et renier les autres versions ?Concernant ce film, je reste persuadé que connaître la vraie nature de Deckard n'est pas le plus important. Le plus important c'est le fait qu'on ait un doute. Un doute sur ce qui définit l'humanité chez un être. On s'attache plus à Deckard lorsqu'on le voit s'attacher à Rachel et qu'on commence à avoir des indices qui pourraient laisser supposer qu'il est un réplicant, que lorsqu’il est présenté au début du film comme un être humain taciturne et blasé. Pour moi, c'est au spectateur de décider ce qui lui plaît le plus et laisser place à son imagination.
    • PSEUDO
      On peut être en désaccord avec un réal mais on ne peut pas lui retirer sa décision finale de son oeuvre, qui que soit; c'est sa vision, sa création et son bébé.Michael Deleey, le producteur, et Harrison Ford, ont des raisons particulières de désapprouver Scott; leurs raisons sont relationnelles avec le réal; se sentant trahis tous les deux par Scott puisque le script original faisait de Deckard un humain.J'étais partisan de l’ambiguïté jusqu'à que Ridley affirme l’identité du personnage.Deckard est donc un Replicant et Scott a raison de faire cela de mon point de vue, c'est beaucoup plus intéressant ainsi.Pour la caractérisation du personnage évidemment mais également pour ce que cela implique dans l'intrigue.Mais ça c'est mon opinion personnelle uniquement.
    • andiran23
      En fait si, il y a toujours débat :- Ridley Scott dit que oui, c'est un Replicant- Michael Deleey, le producteur, et Harrison Frord, pensent qu'ils est humain- Hampton Fancher préfère l’ambiguïté- Le final cut est différent du director's cut, or le final cut est la seule version dont Scott a eu le contrôle total, même s'il est difficile de trouve les détails sur comment. Et il préfère le final cut, il l'a dit plusieurs fois, par exemple ici : https://www.youtube.com/wat...Quant à la licorne, les interprétations sont multiples. Bref, personne n'est d'accord, que ça soit avant ou après le director's cut ou après le Final cut. C'est ça aussi le problème avec ce film, avec les sept versions, difficile de se mettre d'accord. Perso, j'ai jamais trouvé que c'était d'une importance capitale, à vrai dire
    • Hunnam29
      Rien ne dit qu'une potentielle suite à Blade Runner serait sa première erreur de carrière. On continue ?
    • PSEUDO
      Je partage ton opinion.
    • PSEUDO
      Scott lui l'A DIT clairement en plus des nombreux indices inclus dans les rajouts de la version director cut de 1992 qui confirment l'identité de Deckard :https://www.numerama.com/po...Donc il n'y a plus de débats à avoir.
    • PSEUDO
      En tout cas pour Ridley Scott qui l'a affirmé et depuis sa version director cut, Deckard est un Replicant.BR2049 ne faisant pas référence aux origines androïde de Deckard, je conclue donc que pour ce film il est humain. Le script original de la version ciné de 1982 fait de Deckard un humain jusqu'à la version director cut de 1992 faisant de lui un Replicant. Il y a donc un genre d'incohérences entre les deux films car aucune raison que Deckard Replicant ne soit étrangement pas référencé en 2049 dans les datas de la Tyrel ou tout autres institutions l'ayant conçus.Rachel, elle, aussi spéciale qu'elle soit, est référencée dans BR2049 et même malgré le black-out entre les deux films. Pour les origines Replicant de Deckard un article complet met fin au débat :https://www.numerama.com/po...
    • Cobrax
      Je ne pense pas que la suite réponde à la question quant à la nature de Deckard. On nous dit dans le 1er film que les réplicants traqués par Deckard, les Nexus 6, peuvent vivre 4 ans maximum. Dans le second, on est passé à la génération des Nexus 8 qui ont une durée de vie bien plus importante (de la même durée qu'un humain normal je crois). On pourrait supposer que Deckard est un Nexus 7, génération qui elle aussi pourrait avoir une longue durée de vie. Donc, non rien n'est dit quant à la nature de Deckard.
    • Chocasse
      C'est surtout que ça n'a au final aucune importance pour le héros, ça n'était pas SA quête. C'est ce que j'ai aimé aussi dans le film, il n'est pas là pour défaire un bad guy ou aider un camp à la révolte. Non il est en quête d'identité et de compréhension. A mon sens c'est totalement voulu que ses arcs narratifs soient laissés de côté.
    • Chocasse
      J'ai tellement Blade Runner 2049, c'est un réalisateur visionnaire. Si seulement ça pouvait se produire ...
    • Morcar
      Rien ne dit qu'il fera plusieurs Dune.
    • Morcar
      Dans le même univers, donc une sorte de spin-off, ça revient au même. Ca serait une erreur de sa part, a mon avis.
    • andiran23
      Ca n'a JAMAIS été dit clairement dans le premier que Deckard soit un Replicant. Justement, c'est un des plus grands débats qui entourent le film depuis 38 ans. Y'a plusieurs interprétations possibles, mais le film ne répond pas à la question. Et sa suite non plus.
    • andiran23
      Ah non, au contraire, il a été aussi acclamé que le premier, c'est même un des films de SF les plus appréciés de la décennie !
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Le Cas Richard Jewell Bande-annonce VO
    L'Appel de la forêt Bande-annonce VF
    Lettre à Franco Bande-annonce VO
    Sortilège (Tlamess) Bande-annonce VO
    Benni Bande-annonce VO
    10 jours sans maman Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Box Office US : démarrage canon de Sonic
    NEWS - Box Office
    lundi 17 février 2020
    Après Sonic, quels seront les prochains jeux vidéo Sega adaptés au cinéma ou en série ?
    NEWS - Box Office
    lundi 17 février 2020
    Après Sonic, quels seront les prochains jeux vidéo Sega adaptés au cinéma ou en série ?
    Omar Sy face à Harrison Ford dans la bande-annonce de L'Appel de la forêt
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 21 novembre 2019
    Omar Sy face à Harrison Ford dans la bande-annonce de L'Appel de la forêt
    César : le CNC accompagnera la rénovation de la gouvernance de l'Académie
    NEWS - Box Office
    vendredi 14 février 2020
    César : le CNC accompagnera la rénovation de la gouvernance de l'Académie
    1er jour France : Sonic roule en tête !
    NEWS - Box Office
    jeudi 13 février 2020
    1er jour France : Sonic roule en tête !
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 12 févr. 2020
    Le Prince Oublié
    Le Prince Oublié
    De Michel Hazanavicius
    Avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens
    Bande-annonce
    Sonic le film
    Sonic le film
    De Jeff Fowler
    Avec Jim Carrey, James Marsden, Tika Sumpter
    Bande-annonce
    Nightmare Island
    Nightmare Island
    De Jeff Wadlow
    Avec Michael Peña, Maggie Q, Lucy Hale
    Bande-annonce
    La Fille au bracelet
    La Fille au bracelet
    De Stéphane Demoustier
    Avec Melissa Guers, Roschdy Zem, Chiara Mastroianni
    Bande-annonce
    Queen & Slim
    Queen & Slim
    De Melina Matsoukas
    Avec Daniel Kaluuya, Jodie Turner-Smith, Bokeem Woodbine
    Bande-annonce
    Un divan à Tunis
    Un divan à Tunis
    De Manele Labidi
    Avec Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Aïcha Ben Miled
    Bande-annonce
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top