Notez des films
Mon AlloCiné
    Joker : le destin de Bruce Wayne très différent dans une fin alternative
    Par La rédaction — 12 févr. 2020 à 07:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si l'on en croit le réalisateur Kevin Smith, une autre fin, concernant Bruce Wayne, était prévue pour le film Joker. Attention, spoilers.

    2019 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. TM & © DC Comics / Niko Tavernise

    Attention, spoilers. Si vous n'avez pas vu le film Joker, ne lisez pas ce qui suit.

    Film marquant de l’année récompensé par un Lion d'or à la Mostra de Venise, Joker de Todd Phillips a joué avec les nerfs et les illusions des spectateurs en transcendant la violence du personnage et ses rapports ambigus avec les Wayne. Mais le film aurait pu monter d’un cran dans son final si l’on en croit le réalisateur Kevin Smith. En effet, ce dernier a révélé dans son podcast "Fatman Beyond", disponible sur Youtube (à 16'40), que Joker aurait pu avoir une toute autre fin, bien plus choquante, qui aurait rebattu toutes les cartes. Selon Kevin Smith et une de ses sources, la famille Wayne aurait pu être tuée par le Joker lui-même dans ce passage de son podcast, rapporté par ComicBook : 

    A l’origine, la fin à l’hôpital était très différente. Il est à l’hôpital en train de rire et de glousser et il dit ‘Je pensais juste à un truc drôle.’ Et ce qui était censé suivre cette scène est un flashback de la mort de Thomas et Martha Wayne et c’était lui en train de les tuer. Et alors que le petit garçon [Bruce] criait et pleurait, le Joker, sur le départ, se retournait, haussait les épaules et tirait sur lui. Générique.

    Plus de Bruce Wayne et donc pas de Batman. Bien que le super-héros ne soit jamais explicitement cité dans le film de Todd Phillips, la connexion entre le Joker et Bruce Wayne reste indéniable. Cette fin alternative dans laquelle Bruce Wayne meurt aurait annoncé encore plus de chaos à Gotham City. A moins qu’il ne s’agisse plutôt d’un fantasme du Joker qui, enfermé à l’asile Arkham, aurait rêvé d’avoir tué toute la famille Wayne.

    Cette fin alternative est à prendre avec des pincettes pour le moment puisque l’information n’a pas encore été confirmée ou démentie par Todd Phillips. Et nous ne saurons peut-être jamais si cette information est vraie et s’il existe des images de cette fin alternative puisque le réalisateur ne souhaite pas dévoiler les scènes coupées de son long-métrage. Dans tous les cas, dans la version finale du film qui sort en DVD et Blu-ray ce jour, Bruce Wayne est bel et bien vivant. Bien que Warner Bros. n’envisage pas de donner une suite à Joker pour le moment, un potentiel sequel pourrait se centrer sur l’affrontement entre le Joker et Batman, déjà vu de nombreuses fois sur grand écran, mais du point de vue du clown cette fois-ci.

    Joker
    Joker
    2h 02min
    De Todd Phillips
    Avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro, Zazie Beetz, Frances Conroy, Brett Cullen
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    4,5
    Noter ce film

    Origin Story - le Joker avait-il besoin d'un passé ?

    Origin Story - Le Joker

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Castor P.
      Non parce que contrairement a Joker, les films que tu citent, la partie virtuelle raconte quelque chose sur les personnages, les fait progresser dans leur vie, dans leur histoire, dans leur psychologie.Il y a une évolution entre leur situation réelle avant et leur situation réelle après cet interlude virtuel vois tu, les personnages progressent, évoluent voir même s'accomplissent a la fin de ces films.La, si Joker était un fantasme du personnage, a part montré qu'un fou qu'on as donc jamais vu évolué de manière réelle ailleurs que dans une salle d'un asile psy, qui plus est a la fin du film donc, est... Bah un fou qui est donc parfaitement a sa place a l'asile.C'est sur que ce serait d'une profondeur incroyable.
    • Seb
      J'ai jamais vu de marketing du film disant origin story officielle du Joker ... c'est une version , un peu comme chaque histoire racontée dans Dark Knight Do you wanna know how I got these scars ? ..Dans une adaptation , personne n'a envie de voir une version déjà vue des personnages , si on veut revoir la même chose ben ... on relit le comics en question ou on revoit le film , pas besoin de refaire à l'identique , c'est pour ça que le remake du Roi Lion est déjà à moitié tombé dans l'oubli ^^Là encore tu extrapoles par rapport à ce que tu voulais , personne n'a dit que le but d'un film est d'avoir des suites ^^Donc si le film n'as pas vraiment eu lieu mais ait juste un délire inventé dans la tête d'un fou ça veut dire que tu craches sur Fight Club, Alice au Pays des Merveilles, Vanilla Sky, le magicien d'Oz, Mulholland Drive, Total Recall, Inception etc ... dans tous les cas on sait que c'est de la fiction , donc que ce soit aussi de la fiction dans le contexte du film ça change pas grand chose dans les faits ^^
    • negeil
      je le retrouve plus d'ailleurs ^^
    • Castor P.
      Eh bien, quand tu sors un film qui se présente comme la génèse d'un personnage existant.Mais que ce film:-Ne montre pas le personnage en question être devenu le personnage en question-Ne colle a aucune version existante du dit personnage-N'as pas pour projet d'avoir de suite ou le personnage sera pleinement le personnage en question (impliquant de se retrouver face a l'ennemi qui va avec) : et ça peut importe qu'il change d'avis, a la base, c'était censé être le but, un one shot et jamais face a Batman.Bah j'appelle ça un film inutile oui.Parce qu'au final, on as un film sur un mec taré qui devient meurtrier en se déguisant en clown, (et encore ça c'est par accident, c'est juste parce qu'il bosse en tant que clown et qu'il était habillé comme ça au moment ou il as tué les types) mais on as pas un film Joker.Alors si en plus tout ce que nous raconte le film n'as pas vraiment eu lieu mais ait juste un délire inventé dans la tête d'un fou... Bah la ça serait le pompon !
    • Castor P.
      Bah quand tu sors un film sur la génèse d'un personnage existant.Mais que cette genèse :-Ne colle a aucune version existante du dit personnage-Ne montre pas le personnage en question être devenu le personnage ne question-N'as pas pour projet d'avoir de suite ou le personnage sera pleinement le personnage en question (impliquant de se retrouver face a l'ennemi qui va avec)Bah j'appelle ça un film inutile oui.
    • singeou7
      Ca y ressemble...
    • Seb
      Pourquoi ? Et en quoi un film ça peut être utile ?
    • Hunnam29
      Oui et puis le plus gênant c'est l'empathie qu'on nous fait avoir pour le personnage, en mode c'est la société qui l'a rendu comme ça, c'était pas un mauvais bougre de base. Et puis c'est direct dès le premier plan du film. Le mec il a pas de chance jusqu'au bout quoi, il travaille sur le trottoir puis il se fait voler sa flèche et se fait taper dans une ruelle direct. Histoire que ce soit anti-subtil et qu'on s'attache direct au personnage. Parce qu'il se fasse embêter avec son rire incontrôlable à la limite d'accord, mais même quand il bosse sans parler les malheurs lui tombent forcément dessus. Il y a quelque chose qui m'a gêné dans tout ça.
    • October70
      C'est exactement ça. Je fais partie des gens qui pense que Joker est un bon film mais un mauvais Joker comme je pense que les 2 premiers Batman de Nolan sont de bons films mais de mauvais Batman (je trouve que le 3ème est mauvais tout court perso). Mais tant que ces films trouvent leur public, je trouve cela bien partant du principe qu'il en faut pour tout le monde. Et les films d'animation Batman (et même DC en général) me comble complètement, comme quoi ils pensent vraiment à faire plaisir à tout le monde ou presque :)
    • Castor P.
      Ce qui rendrait le film encore plus naze et inutile qu'il ne l'est déjà, super
    • Capugino
      Même pas étonné de cette pratique.
    • Seb
      Sauf que du coup là ça met encore le doute sur la véracité de l'histoire, tout le film peut n'être que les délires du narrateur racontant une histoire à son psy :)
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      C'est tout le débat autour de ce film. Beaucoup pensent que le Joker est enfermé dans un carcan sadique, psychopathe et méchant par essence. Moi je trouve que cette version est une relecture intéressante du personnage, avec un côté plus social, moins cartoonesque, en proposant quelque chose de similaire à ce que Nolan avait fait avec Batman.
    • Tyler
      Je la trouve en trop la dernière scène à l’hôpital. J'aurais préféré que ça se termine dans la rue avec les émeutes et le Joker en symbole du mal de Gotham
    • Hunnam29
      C'est un copier/coller d'un article d'il y a genre 2 mois mot pour mot ça.
    • October70
      Comme si ce film n'avait pas déjà assez rien à voir avec le Joker. Comme si il suffisait d'un malade mental avec une enfance malheureuse se déguisant en Clown pour en faire le Joker...
    • Capugino
      Hommage ou référence au Batman de Burton ? Cette scène aurait été intéressante si sous-entendu comme venant du fantasme du Joker tout en laissant le doute sur la réalité des faits.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    Tout nous sourit Bande-annonce VF
    Wall Street project Bande-annonce VO
    After - Chapitre 2 Teaser VO
    Dans un jardin qu'on dirait éternel Bande-annonce VO
    Pour l'éternité Bande-annonce VO
    Nous, les chiens Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus Culture ciné
    Dernières news Culture ciné
    Top films au box office
    Back to Top