Notez des films
Mon AlloCiné
    Prière d'enquêter sur France 3 : que vaut le téléfilm policier avec Sabrina Ouazani ?
    Par Julia Fernandez — 4 févr. 2020 à 14:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Ce soir, France 3 diffuse un nouvel unitaire dans lequel une capitaine de police et un moine s'allient pour résoudre un meurtre sordide dans un monastère. Alors que tout les sépare, la quête de vérité va-t-elle les rapprocher ?

    Cécile MELLA / FTV / MOTHER PRODUCTIONS
    De quoi ça parle ?

    Clément, 33 ans, a passé l'essentiel de sa vie dans un monastère et s'apprête à prononcer ses vœux. Mais son mentor, Frère Benoit, est assassiné. Elli Taleb, jeune capitaine de police et surtout totalement athée, est chargée de l’enquête. Clément va devoir guider celle-ci dans les arcanes de la vie monastique à la recherche du meurtrier. Tandis qu’Elli va entraîner Clément à se confronter au monde extérieur sur les traces de son passé. Le choc de deux mondes qui n’étaient pas appelés à se rencontrer, mais qui pourtant va les conduire sur la piste du meurtrier…

    90 minutes - le 4 février à 21h05 sur France 3

    Cécile MELLA / FTV / MOTHER PRODUCTIONS

    C'est avec qui ?

    Sabrina Ouazani, actuellement à l'affiche d'Une Belle équipe et de Plan Coeur sur Netflix, apporte toute sa force au personnage d'Elli Taieb, une enquêtrice dépassée par ses soucis familiaux. Epaulée par son adjoint Franck, incarné par Jérôme Robart (Nicolas le Floch), elle va se heurter au monde de Clément, campé par Mathieu Spinosi (Guyane, Les Souvenirs), jeune moine reclus dans un monastère qui ignore tout du monde extérieur. Autour d'eux, un casting d'habitués du petit écran se glissent dans les rôles secondaires, de Guy Marchand (Illégitime) à Stéphane Freiss (Le Secret d'Elise) en passant par Christian Rauth (Père et Maire), et de nouveaux visages comme Myriam El-Ghali Lang et Siham Falhoune (vue dans Un Si Grand Soleil).

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Produit par Mother Production (Dix pour cent), ce téléfilm de bonne facture qui nous embarque avec une scène d'introduction choc tente de renouveler le genre du procedural policier avec une combinaison inattendue de spiritualité et d'enquête dans le cadre bucolique d'une abbaye du sud de la France. 

    À  travers le personnage d'Elli Taieb, flic athée qui ne s'embarrasse pas des codes, les déviances de l'église y sont abordées sans prendre de gants (la question du mariage des prêtres, la pédophilie) sans pour autant en faire un sujet à charge. Une certaine finesse se dégage de son rapport avec Clément, dont l'ingénuité est contrebalancée par une touche d'humour qui apporte de la légèreté bienvenue dans une intrigue parfois rébarbative dans son déroulement. Chacun des deux protagonistes, à sa manière, va s'apprivoiser et ouvrir sa vision du monde au contact de l'autre, jusqu'à trouver un certain équilibre. 

    Si on se laisse gagner par le charisme et la fraîcheur du duo formé par Sabrina Ouazani et Mathieu Spinosi, on regrette que les personnages secondaires soient un peu plus faibles (à l'exception notable des jeunes actrices incarnant les soeurs d'Elli). Franck notamment, son bras droit usé par le métier et rongé par un divorce, présente des aspérités qui auraient mérité d'être mieux développées, et une résolution comme toujours un peu trop simple à deviner en raison du choix des guests qui incarnent certains personnages...

    Si les audiences sont au rendez-vous, et au vu de la conclusion ouverte du téléfilm, attendons désormais de voir si Prière d'enquêter se destine à devenir une collection d'unitaires policiers à "concept", à la manière de L'Art du crime sur France 2 ou de Crimes Parfaits sur France 3. Une proposition plutôt réjouissante, à défaut d'être d'une grande originalité.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top