Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Prince Oublié : "Pour faire rire un enfant, il faut se mettre à sa hauteur"
    Par Yoann Sardet — 11 févr. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après le pastiche dans "OSS 117" et le muet dans "The Artist", Michel Hazanavicius livre un conte pour enfants avec "Le Prince Oublié" porté par Omar Sy, ou ce que deviennent les histoires quand on ne les raconte plus. Rencontre avec le réalisateur.

    Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.

    Le Prince Oublié
    Le Prince Oublié
    Sortie le 12 février 2020 | 1h 41min
    De Michel Hazanavicius
    Avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens, Sarah Gaye, Keyla Fala
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    2,9
    Noter ce film

    AlloCiné : Est ce qu'on écrit et met en scène différemment quand le film s'adresse aux enfants comme "Le Prince Oublié" ?

    Michel Hazanavicius (réalisateur) : Toute l'entreprise n'est pas différente parce qu'il y a beaucoup de choses qui ressemblent aux autres films, mais on garde toujours en tête l'idée qu'il y a quelqu'un dans la salle qui a 6 ou 7 ans. Il faut accepter que ça ne fasse pas rire toutes les personnes plus âgées mais que le plus jeune, lui, va rire. J'ai quatre enfants avec qui j'ai un rapport très joueur et il y a vraiment beaucoup de moments où je pensais à mes enfants et je savais quand ça allait les faire rire. Quand vous faites un film pour adultes ou une comédie, vous pouvez vous adresser à vous-même, c'est a dire faire confiance à votre goût. Quand on fait ce genre de film, il y a mon goût, mais il y a un interlocuteur de 6-7 ans pour qui il faut des choses peut être un peu plus simples, plus basiques. Quand vous voulez faire rire un enfant, il faut se mettre à sa hauteur.

    Les enfants viennent en salles accompagnés : comment avez-vous travaillé pour vous adresser aussi aux parents, pour avoir ce double-niveau de lecture ?

    En ne prenant pas non plus ces enfants pour des imbéciles : quand vous essayez de faire rire un enfant, vous essayez de vous amuser aussi. Je ne suis pas clown, mais je ne fais pas un truc où je serais complètement déconnecté. Je ne renie pas qui je suis, je fais un film qui me plait aussi. Et quand je suis avec des gamins, je m'amuse aussi avec eux. Je dirais par ailleurs qu'il y a même trois niveaux de lecture parce que ce dont je me suis rendu compte lors de la tournée d'avant-premières, c'est que les grands-parents ont un rapport ultra-fort au film.

    Roger Arpajou / Gaumont

    Vous parliez de vos quatre enfants : en quoi votre expérience de papa a nourri le film et la relation entre le personnage joué par Omar Sy et sa fille ?

    C'est une histoire que je connais bien puisque je l'ai vécue plusieurs fois. Je vois très bien comment on est quand on gronde son enfant par exemple : on n'est pas très fier, on va trop loin, on ne va pas assez loin... Il y a toujours le fait de ne pas savoir à qui on parle quand on s'adresse à son gamin : la phase enfant est plus simple, comme la phase adulte, mais entre les deux votre enfant change constamment. Ce genre de situations vous nourrit et j'ai été très à l'aise dans l'utilisation de ces situations.

    Dans le film, il y a le monde de l'imaginaire, quelle a été votre approche pour le concevoir ?

    Je suis d'abord parti de là où on a tourné, c'est à dire dans un studio de cinéma dont on a fait des extensions en effet spéciaux, mais il y a quelque chose déjà existant. Je suis aussi parti du personnage car ce monde imaginaire est une projection mentale du personnage joué par Omar et je fais aussi partie de ce personnage-là, en me demandant ce que lui avait pu raconter, ce que lui avait pu faire, comment il a pu imaginer ce prince par exemple.

    Roger Arpajou


    Un prince avec un costume très particulier. Comment a t-il été élaboré ?

    Pour le coup, c'est beaucoup moi qui l'ai dessiné, mais ça a été un long processus avec la chef-costumière Sabrina Riccardi. Les premiers mouvements allaient vers un prince très Disney, et je trouvais que ça manquait de quelque chose. Après je suis allé petit à petit vers un mélange entre le super-héros et le prince. Il a une collerette et en même temps une cape à la Superman. Sur la collerette, il y a les cordons de la capuche, et ça donne un truc un peu bricolé qui va bien à Omar. Il a une silhouette à la fois graphique et amusante, il est crédible en prince.

    Cette rencontre avec Omar remonte t-elle à cette incroyable année 2011, au moment de "The Artist" et "Intouchables" aux César ?

    Je l'ai rencontré avant puisque j'avais mis en scène un spectacle de Eric et Ramzy : il était venu à cette époque et on s'était vu. Mais ce qui nous a tous scellés cette année-là, c'est qu'on a tous eu une histoire un peu exceptionnelle, c'est vrai. Cela a créé sans doute une sorte de mini proximité. J'ai été très admiratif quand il a reçu son César, de la manière dont il était connecté à lui-même. Il était complètement là et il exprimait sa joie, là où moi j'étais plus réservé, avec peut être plus de pudeur. Mais Omar, c'est quelqu'un qui, au delà de la sympathie, a vraiment une beauté d'âme que l'on peut filmer et que vous pouvez voir.

    Le Prince Oublié
    Le Prince Oublié
    Sortie le 12 février 2020 | 1h 41min
    De Michel Hazanavicius
    Avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens, Sarah Gaye, Keyla Fala
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    2,9
    Noter ce film

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    En avant Bande-annonce VF
    Mine de rien Bande-annonce VF
    Dracula Bande-annonce VOST
    Nuits blanches Bande-annonce VO
    Oskar et Lily Bande-annonce VO
    Les Trolls 2 Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Interviews
    Invisible Man : comment ont-ils tourné la scène de la cuisine ?
    NEWS - Interviews
    mercredi 26 février 2020
    Invisible Man : comment ont-ils tourné la scène de la cuisine ?
    Mine de rien : Arnaud Ducret et Mélanie Bernier parlent de la comédie sociale, prix du public à l'Alpe d'Huez
    NEWS - Interviews
    mercredi 26 février 2020
    Mine de rien : Arnaud Ducret et Mélanie Bernier parlent de la comédie sociale, prix du public à l'Alpe d'Huez
    Dernières actus ciné Interviews
    Films de la semaine
    du 26 févr. 2020
    Invisible Man
    Invisible Man
    De Leigh Whannell
    Avec Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer
    Bande-annonce
    Mine de rien
    Mine de rien
    De Mathias Mlekuz
    Avec Arnaud Ducret, Philippe Rebbot, Mélanie Bernier
    Bande-annonce
    Dark Waters
    Dark Waters
    De Todd Haynes
    Avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins
    Bande-annonce
    Judy
    Judy
    De Rupert Goold
    Avec Renée Zellweger, Jessie Buckley, Finn Wittrock
    Bande-annonce
    The Boy : la malédiction de Brahms
    The Boy : la malédiction de Brahms
    De William Brent Bell
    Avec Katie Holmes, Christopher Convery, Owain Yeoman
    Bande-annonce
    Lucky
    Lucky
    De Olivier Van Hoofstadt
    Avec Michaël Youn, Alban Ivanov, Florence Foresti
    Sorties cinéma de la semaine
    Films Prochainement au Cinéma
    • Les Trolls 2
      Les Trolls 2

      de Walt Dohrn, David P. Smith

      Film - Animation

      Bande-annonce
    • De Gaulle
    • Mourir peut attendre
    • En avant
    • La Bonne épouse
    • Papi-Sitter
    • Divorce Club
    • Une Sirène à Paris
    • Bloodshot
    • Radioactive
    Les films à venir les plus consultés
    Back to Top