Notez des films
Mon AlloCiné
    Retour à Zombieland : on redoutait cette suite, c'est finalement une bonne surprise
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 4 avr. 2020 à 12:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sorti dans nos salles le 30 octobre 2019, "Retour à Zombieland" est une suite qui aura mis dix ans à voir le jour, et qui était redoutée. Il serait pourtant dommage de passer à côté de cette jolie surprise, drôle et efficace.

    Sony Pictures Releasing France

    Sorti fin 2009 dans les salles mondiales, Bienvenue à Zombieland avait été l'une des bonnes surprises de l'année. Portée par quelques trouvailles visuelles, un caméo anthologique et un excellent quatuor d'acteurs, cette comédie gentiment horrifique qui mêlait hémoglobine et famille dysfonctionnelle à la Little Miss Sunshine n'a pourtant rapporté "que" 102,4 millions de dollars dans le monde, pour un budget s'élevant à 23,6. Financièrement parlant, le succès a donc été au rendez-vous et il est longtemps resté dans le Top 3 des longs métrages impliquant des zombies sur ce plan, derrière World War Z et Hôtel Transylvanie.

    Si la cote d'amour du film de Ruben Fleischer a davantage grossi sur le long terme, grâce aux sorties vidéo et diffusions télé, l'idée d'une suite a été envisagée dès 2009 et une série télé dérivée a été enterrée en 2013, ne dépassant pas le stade du pilote. Dès lors, Zombieland 2 est devenu un serpent de mer, un projet dont on parle sans vraiment le faire et qui se met à ressembler à une fausse bonne idée à une époque où les zombies ont nettement plus le vent en poupe, grâce notamment à l'adaptation en série de The Walking Dead lancée en 2010, soit un an après la sortie du long métrage. Une situation dont les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick (à qui l'on doit également les facéties de Deadpool) sont bien conscients, et ils nous le font savoir dès l'introduction, lorsque la voix-off de Columbus (Jesse Eisenberg) nous accueille à nouveau et nous remercie d'être revenus, tout en s'étonnant que nous ayons choisi sa nouvelle aventure parmi tout ce que le pop culture compte désormais de morts-vivants.

    Retour à Zombieland Bande-annonce VO

    Une réplique méta-textuelle qui, avec le recul, traduit bien l'état d'esprit de cette suite qui a vraiment commencé à prendre forme en 2016, lorsque les scénaristes ont annoncé avoir commencé à travailler sur le script et contacté le casting original. Car si la tentation d'en faire beaucoup plus et transformer Zombieland en Zombieworld pouvait être grande, ses têtes pensantes ont préféré opter pour la modestie et faire profil bas. Ce qui constitue à la fois une qualité, car l'esprit original est respecté, mais également la limite de cette suite, qui peine à proposer de vraies nouveautés. Dans la structure de l'histoire déjà : après l'accueil de Columbus et le rappel de quelques régles utiles, le générique de début nous montre une poignée de victimes dévorées sur du Metallica ("Master of Puppets" remplace ici "For Whom the Bell Tolls"), puis nous retrouvons les héros lancés dans un road-movie qui s'achève, encore, par un amusant carnage en règle.

    Il y a bien de nouveaux zombies nommés en référence à des figures de la pop culture, et des nouveaux personnages, mais ces derniers sont inégaux : dans la peau d'une dure à cuire capable de tenir la dragée haute à Tallahassee (Woody Harrelson), Rosario Dawson assure. Complètement à côté de la plaque, Madison nous amuse régulièrement grâce à l'abattage de Zoey Deutch (qui, pour l'anecdote, n'est autre que la fille de Lea Thompson, alias Lorraine McFly dans Retour vers le futur). Malgré un joli combat en faux plan-séquence, le passage qui fait intervenir des sosies de Columbus et Tallahassee incarnés par Thomas Middleditch (Silicon Valley) et Luke Wilson est en revanche moins convaincante et cela se sentait dès la bande-annonce où le gag était révélé. Laquelle n'avait d'ailleurs pas aidé à nous rassurer quant au projet. Pas plus que le CV du réalisateur Ruben Fleischer qui, s'il sortait du succès de Venom (856 millions de dollars au box-office mondial) avait enchaîné les échecs critiques après Bienvenue à Zombieland.

    Sony Pictures Releasing France
    On prend les mêmes (et une petite nouvelle) et on recommence

    Cette suite fonctionne pourtant, et il n'est pas rare de voir des spectateurs lui préférer l'original qui avait pu les décevoir par rapport au bouche-à-oreille qui l'avait accompagné. Pour les nouveautés, on repassera, certes. Et il est un peu dommage qu'Emma Stone et Abigail Breslin ne soient pas aussi présentes qu'espéré puisque la petite bande est longtemps séparée. Mais ce Retour à Zombieland est efficace. Et drôle, ce qu'il doit majoritairement au duo Jesse Eisenberg - Woody Harrelson, qui signent là leur quatrième collaboration. Le second est peut-être en roue libre (plus que d'habitude), dans la Maison Blanche ou en tenue d'Elvis, mais il assure le spectacle, seul ou lorsque son partenaire lui renvoie la balle, non sans laisser les failles de son personnage réapparaître, pour permettre au film de ne pas perdre de vue l'un de ses thèmes centraux : celui de la famille.

    Derrière l'humour, les zombies et les gerbes de sang, la saga Zombieland est avant tout l'histoire d'une famille de substitution, mal assortie mais complémentaire. Et c'est grâce à cette notion, conjugée à sa volonté de limiter son action à quelques endroits des États-Unis, que la suite garde les pieds sur terre et fait preuve d'une modestie bienvenue. Pas assez pour en faire l'un des sommets de 2019, même s'il a plus rapporté que son prédécesseur (122,8 millions de billets verts) tout en ayant coûté plus cher (42 millions), mais suffisamment pour transformer ce projet autrefois redouté en un divertissement fort sympathique qu'il serait dommage de zapper : car si le climat post-apocalyptique n'est pas très engageant en cette période de confinement, le rire reste un bon remède. Pensez d'ailleurs bien à rester pendant le générique de fin, et rendez-vous, on l'espère, dans moins de dix ans pour l'épisode 3.

    Retour à Zombieland est disponible en VOD, DVD & Blu-Ray

    Retour à Zombieland
    Retour à Zombieland
    1h 39min
    De Ruben Fleischer
    Avec Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Emma Stone, Abigail Breslin, Rosario Dawson
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,6
    Noter ce film

    "Zombieland" : des morts-vivants et des gaffes à la pelle

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Hareng rouge
      a contrario de Venom décrié il fait 900 millions .. que dire
    • FLŌRENS PENN-AR-BED
      Personnellement je n'attendais pas cette suite et je la place au même niveau que le 1er opus : c'est-à-dire moyenne (2,5/5).Pour une bonne comédie avec des zombies, j'ai une nette préférence pour SHAUN OF THE DEAD.En tout cas je suis un fan de Madison (Zoey Deutch), la blonde dans toute sa splendeur, et la scène post-générique est effectivement excellente.
    • Her G
      Ca se regarde bien mais ça m'a clairement moins marqué que le 1er. Je pense Emma Stone doit vraiment se laisser en permanence une frange.
    • The world is yours
      «message pro-armes pas de très bon goût»Mdrr tu es sérieux là ?Et perso la scène des doppelgangers c’est ce que j’ai trouvé totalement impersonnel,je sais pas si c’était un clin d’œil à Shaun of The Dead mais si c’est pas le cas il reste deux options soit c’est du pompage soit le fruit du hasard ce qui m’étonnerai.
    • The world is yours
      J’ai pas le même avis sur la chose car moi j’ai plutôt apprécié le style comédie débile a 2 neurones après c’est le genre de film ça passe ou ça casse. Dans ce genre de film on peut pas non plus parler d’intelligence et de finesse c’est archi gras comme humour,c’est carrément le genre de film qui ne se prend pas au sérieux mais je peux comprendre ta déception.C’est peut-être l’effet surprise et fun qui t’a fait apprécier le premier mais comme ici c’est du revu en moins bien bah ça tombe à l’eau ...Et puis j’ai beaucoup aimé le premier aussi mais c’est aussi très loin d’être novateur dans le genre à vrai dire je trouve que Shaun of The Dead est 100 fois au dessus et le met à genoux.
    • Last Action Zero
      Je ne vais pas non plus te dire que j'ai détesté... Mais bon... Aussi vite vu, aussi vite oublié... C'est vide, quoi. Cette suite n'a pas su renouveler, la fraicheur géniale qu'il y avait dans l'original. Sans compter le fait que ce film, a plus l'air d'une mauvaise parodie SNL du premier, plutôt que d'un véritable nouvel opus. En plus, on a troqué toute l'intelligence et la finesse, contre une triple dose de débilité à gros sabot, l'humour en moins.
    • andiran23
      Je sais pas ce que vous racontez à base de on redoutait. Vous redoutiez, mais la plupart des gens étaient confiants et avaient hâte, et au final ... bah l'accueil du public semble avoir été plutôt mitigé. Correct, en soi, mais bien en-dessous de l'accueil du premier. Perso j'ai trouvé ça pas mal, mais souvent mou, avec des problèmes de rythme, certaines blagues qui tombent complètement à l'eau, la relation Wichita-Columbus maladroitement écrite et pas très intéressante, et j'ai un peu eu l'impression qu'ils nous faisaient passer un message pro-armes pas de très bon goût. Par contre à côté de ça, Tallahassee est toujours très cool, son arc avec Little Rock est touchant et le fait évoluer, le perso de Zoey Deutch est très bon et elle le joue super bien, la scène des doppelgangers est sympa, les nouveaux zombies renouvellement bien l'action et la scène post-générique avec Bill Murray est excellente
    • The world is yours
      Tu as pas aimé
    • Last Action Zero
      On redoutait cette suite, c'est finalement une bonne surprise ... Heu... En fait, non...
    • lauto74
      Je suis étonné que ces 2 films n’aient pas rapporté plus au vu de la hype autour 🤔Comment peut on en parler « autant » pour de si petits résultats ? 😅
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    #OnIraTousAuCinema Bande-annonce VF
    Kongo Bande-annonce VF
    Jumbo Bande-annonce VF
    L'Ombre de Staline Bande-annonce VO
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    Filles de joie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Toutes les actus Ciné
    L'Enfer de Chabrol sur Arte : retour sur la version maudite de Clouzot avec Romy Schneider
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 3 juin 2020
    L'Enfer de Chabrol sur Arte : retour sur la version maudite de Clouzot avec Romy Schneider
    Les Misérables en DVD/Blu Ray : avez-vous remarqué Vincent Cassel dans le film ?
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 3 juin 2020
    Les Misérables en DVD/Blu Ray : avez-vous remarqué Vincent Cassel dans le film ?
    Dernières news cinéma
    Meilleurs films en VOD
    • Forrest Gump
      1. Forrest Gump

      de Robert Zemeckis

      avec Tom Hanks, Gary Sinise

      Film - Romance

      Bande-annonce
    • 2. La Ligne verte
    • 3. La Liste de Schindler
    • 4. Le Parrain
    • 5. 12 hommes en colère
    • 6. The Dark Knight, Le Chevalier Noir
    • 7. Pulp Fiction
    • 8. Gran Torino
    • 9. Django Unchained
    • 10. Le Roi Lion
    Tous les meilleurs films en VOD
    Back to Top