Notez des films
Mon AlloCiné
    Netflix : 8 séries comiques qui gagnent à être connues
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 13 avr. 2020 à 12:03
    FBwhatsapp facebook Tweet

    On a bien besoin de se marrer en ces temps de confinement et rien de tel pour ça que des séries comiques pas très connues mais disponibles sur Netflix qui méritent d'être découvertes...

    SANTA CLARITA DIET (2017-2019)

    Injustement annulée après trois saisons -elle en méritait bien une 4e pour tout clôturer dignement- Santa Clarita Diet fait partie de ces originals Netflix un peu passés sous le radar mais qui méritaient un grand succès populaire. Une comédie loufoque dans un univers visuel à la Desperate Housewives mélangé à Zombieland. Joel et Sheila sont mariés. Tous deux agents immobiliers, ils vivent dans l’insatisfaction de leur petite routine tranquille à Santa Clarita, une banlieue de L.A., jusqu'au jour où Sheila subit une transformation spectaculaire : elle devient zombie et n'a plus qu'une obsession, trouver de la chair fraîche à dévorer. Son mari va alors l'aider à ses risques et périls. Le gros point fort de la série, au-delà de sa nature idéale pour binge-watcher sans compter, c'est le duo Drew Barrymore/Timothy Olyphant absolument génial, une alchimie parfaite et un timing comique digne des plus grands.

    Santa Clarita Diet - saison 1 Bande-annonce VO

     

    AMERICAN VANDAL (2017-2018)

    Dans un lycée, un inconnu s'est amusé à vandaliser vingt-sept voitures avec des images phalliques. Le cancre de l'école, un certain Dylan Maxwell, est aussitôt expulsé. Deux lycéens, réalisant un reportage sur le sujet, mènent leur propre enquête et réalisent très vite que l'inculpé est innocent. Mais qui serait donc le véritable coupable ? Qui a dessiné des b**** partout ? Partant d'un postulat pour le moins original et décalé, American Vandal fonctionne à merveille en reprenant les codes du documentaire "true crime" à la Making a Murderer pour se taper un gros délire, parfois vulgaire, mais incroyablement jouissif. C'est du grand n'importe quoi et c'est pour ça que c'est si drôle !

     

    LOVESICK (2014-)

    Dylan apprend qu'il est atteint de la Chlamydia, une maladie infectieuse qui se transmet sexuellement. Le jeune homme est alors contraint de revoir ses ex-petites amies afin d'éclaircir sa situation... et c'est le début d'une suite de quiproquos souvent hilarants, quand la série ne vire pas à la comédie romantique, tout aussi efficace et charmante que le reste. De l'humour so british qui plaira tout particulièrement aux fans de Sex Education en manque, ou encore à ceux de la série médicale Good Doctor puisqu'on y découvre Antonia Thomas (Claire) dans un rôle très différent mais qui lui va tout aussi bien. Et pourquoi pas à ceux de How I Met Your Mother, avec Dylan en Ted Mosby version trash ! Trois saisons à savourer et vous finirez pas en réclamer une 4ème !

     

     

    DERRY GIRLS (2018-)

    Direction l'Irlande du Nord et les années 90 avec Derry Girls, petite comédie déjantée au charme fou où la scénariste et réalisatrice Lisa McGee raconte son adolescence, à la fin du conflit qui a mis à feu et à sang le pays pendant trente ans. Cette période tragique de l’histoire sert de toile fond pour raconter les problèmes d’adolescentes en pleine puberté qui pensent beaucoup au sexe et pas tellement à ce qui se passe autour d'elles. C'est trash, osé, sans tabou, touchant de temps en temps, et à déguster en VOST, histoire de profiter de l'accent à couper au coûteau de ces héroïnes attachantes. 

    CHEWING-GUM (2015-2017)

    Le sexe préoccupe décidément beaucoup nos amis anglais et dans Chewing-Gum, c'est sous un angle encore plus original. À 24 ans, Tracey Gordon est une jeune vierge effarouchée et croyante complètement obsédée par Beyoncé. Ayant grandi au sein de l’église aux côtés d’une mère qui prêche la bonne parole de manière stricte, elle a fini par être « immature » dans certains domaines – mais Tracy en veut plus... Créée et portée par Michaela Coel, une auteur-poète-chanteuse qui adapte ici sa pièce de théâtre, la série brise le quatrième mur pour s'adresser directement à nous : elle nous entraîne ainsi avec force et vigueur dans son monde loufoque et absurde et elle ose tout pour faire rire, y compris se moquer d'elle-même. Une cousine black et banlieue de la chic Fleabag, avec une joyeuse bande de personnages secondaires, de la meilleure amie SM (Danielle Walters) au poète raté (Robert Lonsdale). 

     

     

    PLEASE LIKE ME (2013-2016)

    Enfin adulte, Josh réalise que ses parents, dont il a toujours suivi les conseils, sont aussi perdus que lui face aux différents aléas de la vie. Le moment est pourtant venu de leur révéler qu'il est homosexuel et rien ne va se passer comme prévu. Si les américains ont Lena Dunham et son générationnel Girls, les australiens ne sont pas en reste avec Josh Thomas, un surdoué comédien-scénariste-réalisateur-producteur à qui l'on doit cette comédie douce-amère pleine de nuances. Please Like Me est tendrement barrée, franchement directe et furieusement attachante. Lors de la saison 4, les larmes prennent majoritairement la place des rires dans des épisodes bouleversants. Le genre de série qui prend une envergure insoupçonnée au fil des épisodes et qui finit par nous marquer durablement. Nous manquer aussi...

     

    SPECIAL (2019-)

    Autre comédie LGBTQ+ qui a beaucoup de coeur, c'est Special, d'après les mémoires de Ryan O'ConnellI'm Special : And Other Lies We Tell Ourselves, qui incarne aussi le rôle principal. Couvé par sa mère, un jeune homosexuel atteint de paralysie cérébrale légère décide de prendre son destin en main, et réécrit son histoire pour vivre sa vraie vie, enfin. Les épisodes sont très courts -une quinzaine de minutes- et s'engloutissent avec plaisir. Le héros peut être extrêmement agaçant et c'est ce qui fait son charme. Mais au-delà de son handicap et sa tentative de trouver une plus grande autonomie, et pourquoi pas l'amour, c'est sa relation complexe avec sa mère qui est écrite avec une grande finesse et qui vous touchera le plus. Une saison 2 devrait voir le jour, avec des épisodes plus longs pour faire grandir le plaisir.

     

    BONDING (2019-)

    Autre série au format court, Bonding vous entraîne dans une tout autre ambiance : deux amis inséparables au lycée se retrouvent à New York après s'être perdus de vue, mais leur nouveau terrain de jeu est radicalement différent. Et pour cause, il s'agit de celui très underground du SM. Elle est dominatrice la nuit, il devient son assistant. Scabreuse mais audacieuse, portée par deux comédiens talentueux et courageux, elle est sans doute un peu trop sage pour provoquer l'excitation et l'hilarité, mais elle vaut le coup de fouet ! Le supplice n'est pas long, si toutefois vous n'y adhérez pas !

     

    Toutes les séries à voir sur Netflix - http://www.allocine.fr/netflix/series/toutes/

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Jeff R.
      On aurait pu y rajouter, Sex Addiction, How to Sell Drugs Online (Fast)
    • ServalReturns
      Non plus.
    • Ludo M
      Sauf erreur de ma part, il me semble que Chewing gum n'est plus sur Netflix.
    • Kolybri
      tu voulais une pub pour salto en meme temps ?
    • Alexandre Q.
      Grace & Frankie est vraiment sympa aussi !
    • ServalReturns
      Un peu de pub pour Netflix, ça faisait longtemps !
    Voir les commentaires
    Back to Top