Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Magnifique sur C8 à 21h : un film culte avec Belmondo qui s'est écrit dans la douleur
    Par ES — 19 avr. 2020 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Avez-vous remarqué l'absence de scénariste au générique du "Magnifique" ? A l'occasion de la diffusion ce soir sur C8 du film de Philippe de Broca, on vous explique pourquoi.

    En 1973, Philippe de Broca, l'un des plus grands représentants du cinéma populaire français (L'Homme de Rio, Les Tribulations d'un Chinois en Chine), réalise le cultissime Magnifique avec son fidèle acteur Jean-Paul Belmondo dans le rôle-titre. L'histoire d'un modeste auteur qui a créé de sa plume un agent secret invincible nommé Bob Saint-Clare. Pour écrire les extraordinaires aventures de son héros, il s'inspire des personnages qu'il côtoie dans la réalité.

    Chose étonnante : aucun scénariste n'est mentionné au générique, que ce soit au début ou en clôture du film. Pourtant, on sait que Francis Veber a participé à l'écriture. Pas encore passé à la réalisation - son premier long métrage, Le Jouet, sortira trois ans plus tard - il avait alors signé les scripts de trois classiques de la comédie, dont L'Emmerdeur et Le Grand Blond avec une chaussure noire. Mais que s'est-il passé ?

    L'Emmerdeur sur France 2 à 14h : Lino Ventura, un acteur compliqué. Francis Veber se souvient

    D'abord attaché à la mise en scène du Magnifique, de Broca change d'avis et annonce à Veber qu'il ne réalisera pas son scénario, car il souhaite s'éloigner de la comédie. Mais l'échec de son Chère Louise avec Jeanne Moreau le fait revenir sur sa décision. La collaboration entre les deux hommes se poursuit alors de manière assez tendue. En effet, ils ne s'entendent pas sur les deux personnages principaux féminins (Tatiana et Christine) interprétés par Jacqueline Bisset. De Broca affirme (notamment dans les commentaires audio du DVD) avoir voulu étoffer ces rôles à l'inverse de Veber, qui, toujours selon de Broca, aurait un problème avec les rôles féminins dans ses oeuvres.

    Le duo appelle à la rescousse Jean-Paul Rappeneau, futur réalisateur de Cyrano de Bergerac et du Hussard sur le toit et co-scénariste de L'Homme de Rio. Sollicité en tant que script-doctor (personne qui aide à améliorer un scénario), Rappeneau tranche en faveur de de Broca et enrichit les personnages de Tatiana et Christine. 

    Jessica Forde
    Francis Veber sur le tournage de L'Emmerdeur en 2008

    Une fois visionné le montage final, Veber demande à ce qu'on retire son nom du générique. Dans ses mémoires Que ça reste entre nous, ce dernier tient à apporter sa version des faits. Il affirme qu'il y avait "une totale incompatibilité d'humour" entre de Broca et lui. Il se serait par ailleurs offusqué de ne pas avoir été consulté lorsque le cinéaste a fait appel à son scénariste habituel, Daniel Boulanger, pour réécrire le film.

    Francis Veber n'hésite pas à qualifier cette expérience de "plus mauvais souvenir de scénario""(...) Le Magnifique était un sujet qui me tenait à coeur. J'y racontais l'histoire d'un écrivain qui finit par mélanger son imaginaire et la réalité, et c'était sans doute mon scénario le plus personnel. (...) Je ne veux pas juger le résultat, tout ce que je retiens de cette aventure, c'est qu'elle m'a rendu malheureux (...) Je dois pourtant remercier de Broca, il fut un de ceux qui me poussèrent le plus efficacement à mettre moi-même mes films en scène." Avec le succès que l'on connaît...

    Le Magnifique
    Le Magnifique
    Sortie le 23 novembre 1973 | 1h 34min
    De Philippe de Broca
    Avec Jean-Paul Belmondo, Jacqueline Bisset, Vittorio Caprioli, Raymond Gérome, Rodrigo Puebla
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Peur sur la ville sur C8 : qui joue Minos, le traumatisant tueur en série traqué par Belmondo ?
    Commentaires
    • ouadou
      Ce que Veber oubli de dire aussi , c'est que c'est un plagiat d'un film sud américain... Personne n'a acheté les droits, il n'a rien dit du tout , c'est donc un joli vilain pillage... Ca reste un film exceptionnelBebel au sommet, Bisset sublime
    • Baby Groot
      Veber est complètement dans l’erreur... dommage. Il n’a vraiment pas le talent de De Broca en plus.
    • meiyo
      Pour moi, c'est le film le plus drôle de Belmondo, qui prouve qu'il n'était pas que cascadeur mais aussi acteur.
    • Lccf
      Heureusement rien ne se voit de cette histoire douloureuse dans le film, très drôle.Je trouve que De Broca a raison. J'aime bien les films de Veber, hein ( en particulier La Chèvre et Le Dîner de cons ), mais c'est vrai que les personnages féminins sont … comment dire … problématiques ( cf. l'épouvantable femme de Brel dans L'Emmerdeur, Catherine Frot hystérique dans Le Dîner de cons; au moins la nunuche malchanceuse de La Chèvre est plutôt sympathique … ).
    Voir les commentaires
    Back to Top