Notez des films
Mon AlloCiné
    Cinéma pour les enfants : L'Ours, un grand film d'aventure par Jean-Jacques Annaud
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 20 juin 2020 à 09:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Pour la génération de parents nés dans les années 80, L'Ours de J-J. Annaud est peut être l'un des premiers films que vous avez vu au cinéma, avec sans doute des souvenirs forts! Et si vous redécouvriez ce film avec vos enfants? On vous dit pourquoi.

    Renn Productions

    Conseillé à partir de 8 ans

    Il était une fois : Il était une fois un ourson orphelin, un grand ours solitaire, deux chasseurs dans la forêt. Le grizzly va prendre cet ourson sous sa protection... Le point de départ d'une grande échappée à travers de somptueux paysages, au plus près de la faune et de la flore.

    Ce qu'ils vont adorer : L'Ours a cette originalité qu'il propose de suivre l'histoire du point de vue de l'ourson au coeur du film. L'idée étant de transmettre les émotions communes à toutes les espèces supérieures du monde animal. Cela pourra par moment inquiéter un peu les enfants (voir ci-dessous) mais avant tout les ouvrir à un monde d'émerveillement et susciter beaucoup de questions sur la nature, les animaux, certains dangers encourus par la faune dans les grands espaces montrés dans le film.

    Ce qui peut les inquiéter :  Si L'ours est conseillé à partir de 8 ans, il faut avoir à l'esprit que certaines scènes pourront faire peur aux enfants, et ce dès l'ouverture du film. L'ourson Youk devient orphelin dans les premières minutes spoiler: après une scène marquante, où sa mère meurt écrasée par un rocher. 

    Notre jeune héros est aussi sujet à des rêves (représentés en séquences animées) et même une séquence hallucinogène après avoir mangé des champignons, reprenant là encore la vision subjective, qui pourront impressionner les plus petits. Il est intéressant de lire ce que dit le réalisateur Jean-Jacques Annaud lui-même à propos de l'âge auquel on peut montrer le film à ses enfants, dans ses mémoires Une vie pour le cinéma, coécrites avec Marie Françoise Leclère (Grasset, 2018). Le cinéaste raconte en effet avoir montré le film à sa fille dès 3 ans sans que cela pose de problème, mais en revoyant le film à 5 ans, elle a été "pétrifiée de terreur". Jean-Jacques Annaud résume ainsi : "Avant 3 ans, pas de problème, hormis celui de faire tenir en place les enfants pendant 96 minutes, ils ne voient que des bêtes qui courent partout et ça leur va bien. Après 8 ou 10 ans, pas de problème non plus, parce qu'ils comprennent l'histoire. Entre les deux, attention ! Ils sont à l'âge des grands questionnements sur la mort, sur la disparition des parents, sur une éventuelle méchanceté et sur la cruauté du monde en général, partagés entre l'horreur et l'appétit de savoir".

    Ce qu'ils vont garder au fond d'eux : 

    "Il y a un plaisir plus grand que celui de tuer : celui de laisser la vie". A la fin du film, le générique met en exergue cette citation de James Oliver Curwood, auteur dont L'ours adapte le roman. L'Ours est un hymne à la nature et à la protection des animaux. Le générique donne d'ailleurs à lire les habituelles précautions d'usage "Aucun animal n'a été maltraité, ni blessé pendant le tournage. Certaines scènes ont été simulées". Et d'ajouter ce petit texte du WWF, Fonds mondial pour la nature : "Dans le monde, les ours sont menacés par la destruction des forêts et victimes de la pression humaine. Leur protection indispensable passe aussi par la fiction, le rêve et l'émotion." Voilà ce que propose L'Ours, du rêve, de l'émotion, et probablement des questionnements notamment sur la mort et la cruauté des hommes sur le monde animal, selon l'âge auquel vos enfants découvriront le film.

    L'ours
    L'ours
    Sortie le 19 octobre 1988 | 1h 40min
    De Jean-Jacques Annaud
    Avec Tchéky Karyo, Jack Wallace, André Lacombe
    Spectateurs
    3,8
    louer ou acheter

    Disponible en DVD et VOD.

    Découvrez la bande-annonce de "L'Ours" :

    L'ours Bande-annonce VF

     

      

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cinéma pour les enfants : Croc-Blanc, aventure et dépaysement chez les chiens loups
    • Cinéma pour les enfants : Jeux interdits, un film émouvant et poétique
    • Cinéma pour les enfants : Peau D’Ane et le monde enchanté de Jacques Demy
    Commentaires
    • chips493
      Les morts de maman ours et de Fixi le teckel m'ont traumatisé.
    • Lolo-Apocalyptica
      Bon j'avoue peut-être un peu mais bon visiblement en sondant un peu 9Gag, un grand nombre de gens de pays variés de ma génération a été marqué par ce film. Après 9Gag n'est peut-être pas la plus grande communauté d'internet ni la plus hétéroclite donc j'avoue avoir un peu exagéré :)
    • Arnaud B.
      Je l'ai vu quand j'étais gosse et, personnellement, j'en garde un bon souvenir (du moins ce dont je me rappel). Certe, il y a quelques scènes qui peuvent être dures pour un certains public mais cela reste une bonne référence. Ca m'a donné envie de le revoir !
    • Tommy Shelby
      Traumatisé toute une génération...t'abuses pas un peu ?
    • Lolo-Apocalyptica
      Pour enfants!? Ce film a traumatisé toute une génération (dont moi) !!! Si il y a bien un film que je ne leur montrerai pas c'est bien celui-là, même à 8 ans!!Cela-dit c'est un peu dommage parce que pour l'avoir revu récemment ça reste un beau film bien filmé et les ours sont impressionnants mais des enfants même grands risquent de passer à côté.
    Voir les commentaires
    Back to Top