Notez des films
Mon AlloCiné
    OutplayVOD : lancement de la plateforme française dédiée au cinéma LGBTQ+
    Par Octavie Delaunay — 22 avr. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Les distributeurs s’intéressent de plus en plus à la VOD comme complément de leurs sorties en salles. La crise actuelle a accéléré le processus. Aujourd’hui, c’est Outplay Films, éditeur spécialisé dans le cinéma LGBTQ+, qui lance sa plateforme VOD.

    OUTPLAY FILMS
    La société de distribution, créée en 2008 et spécialisée dans le cinéma à thématique LGBTQ+, Outplay Films, lance sa plateforme de films à la demande : OutplayVOD. Depuis ses débuts, la ligne éditoriale de la compagnie est de promouvoir le cinéma international LGBTQ+ actuel. La plateforme OutplayVOD comprend environ 150 titres du catalogue (Week-end d'Andrew Haigh, la mini-série suédoise Snö de Simon Kaijser, le culte Go Fish de Rose Troche ou encore The Celluloid Closet de Rob Epstein et Jeffrey Friedman) de la société qui sont ainsi disponibles en location ou à l’achat depuis chez vous.

    Par ailleurs, la plateforme étend son offre de films en proposant des titres pertinents d'autres ayants-droits et distributeurs suite aux accords passés avec les agrégateurs My Digital Company et Universciné. A terme, OutplayVOD se veut donc être la plateforme VOD française rassemblant la plus grande offre de longs-métrages, documentaires et courts-métrages LGBTQ+.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Seb
      Ce n'est pas séparer si le contenu n'est pas retiré des autre plateformes , il est juste disponible en plus dans celle ci , donc pas de communautarisme puisque les films sont tout autant assimilés dans les autres plateformes avec ou sans celle ci^^Au final ça sert à donner encore plus de visibilité à des films qui ont souffert dans les circuits conventionnels :)
    • Seb
      J'ai dit plus beaucoup , et majorité absolue .Et nos élections sont dabord à la majorité relative , pas absolue (en partant du principe que t'es en France ) . Mais sinon t'es passé à côté du fond si tout ce qui t’intéressait c’était l'exactitude de la comparaison ^^
    • Nicholeto
      Je connais l'industrie du cinéma, j'en vis et oui, y a des discriminations dans l'industrie. Suffit déjà de voir la représentation des persos gays dans le cinéma grand public. Soit relegué en fond dans les blockbusters, soit relégué à la blague ou au stéréotypes, soit dépeintes d'un point de vue hétéro, etc. Y a peut-être des LGBTQ partout comme tu dis, mais parmi ces représentations, combien sont juste du Queerbating ? des clichés ? Des stéréotypes ? Des représentations corrects, y en a beaucoup moins.Et c'est vraiment pas mieux pour les personnes trans. Le récent film Girl qui mettait en avant une femme trans a été fortement déconseillé par les personnes trans parce que le film présente la problématiques avec des clichés cisnormatifs. J'ai pas envie de dire que les discriminations ne sont pas au cinéma en lisant ça.Et quand bien même j'aurais tord. Si les discriminations sont surtout dans la vie réelle, ça voudrait dire que des personnes LGBT+ vivent des discriminations tout les jours et que pour retrouver une forme de réconfort, des aides ou même simplement une plateforme de VOD regroupant des œuvres abordant de manières diverses ses thèmes sont fortement demandées pour aider ces personnes face aux discriminations qu'elles subissent.
    • Nicholeto
      OutplayVOD ne s'est jamais prétendu vouloir soigner l'homophobie ou la transphobie, juste mettre en avant des films discriminés. SI une œuvre est rejetée parce que les thèmes de l'homosexualité qu'il aborde n'interresse pas les distributeurs, est-ce que je crée une inégalité en voulant mettre en avant ce film ? Soyons sérieux.Vous vous plaignez que ce tremplin communautaire ne s'assimile pas à la culture populaire mais c'est la culture populaire à la base qui a poussé à devoir creer ce genre de tremplin.Ouais ça serait cool qu'une plateforme comme Netflix les mettent en avant aux côtés des autres contenus, mais ce n'est pas le cas et en attendant, faut bien se démerder autrement. C'est une solution, pas LA solution. Il faut lutter contre l'homophobie là où elle s'est crée, pas la où les gens peuvent y trouver du réconfort.A part ça, quels solutions proposerais-tu à la place pour lutter face aux discriminations dans l'industrie ?
    • Urb 7
      Ah bah zut alors! Et les élections présidentielles ca marche comment? C'est pas la majorité qui l'emporte? Eclaire nous et guide nous vers la lumière Seb ;)
    • The world is yours
      Tu parles d’égalité mais en même temps cette plateforme est ultra communautaire,elle catégorise le cinéma via la sexualité alors que le cinéma concerne tout le monde.Que penserais tu si on faisait une plateforme avec des films ou les protagonistes principaux seraient uniquement noir ou uniquement blanc ?Dans le même contexte on ne soigne pas le racisme en catégorisant le cinéma par l’ethnie.Le cinéma est universaliste et pas communautariste.Je le répète on ne soigne pas les inégalités en créant d’autres inégalités.Un tremplin ? Oui je suis d’accord mais ça me parait plus être un tremplin communautaire qui malheureusement ne s’assimile pas à la culture populaire et défragmente l’union qui symbolise l’égalité.On ne catégorise pas le cinéma en prônant l’égalitarisme,c’est non seulement contradictoire mais contreproductif vis à vis des injustices sociales.
    • Nicholeto
      La plateforme existe parce que la culture et l'industrie du cinema est DÉJÀ catégorise à cause de l'homophobie, de la transphobie, etc. qui laisse des personnes LGBT+ dans certains rôles clichés / continue d'utiliser des tropes discriminants / discrimine les personnes LGBT+ dans des emplois d'équipe de tournage / etc. n'est-ce pas déjà du communautarisme d'avoir peu de films traitant correctement les personnes LGBT+ et souvent en plus ceux ci sont fait par des personnes cisgenre ?On vit DÉJÀ dans une société non égalitaire entre hétéro et homo, entre cisgenre et transgenre, ... c'est un vrai problème, bcp de personnes veulent voir des histoires de personnes LGBT+ dans une société qui bombarde d'histoire cisgenre. Le but est pas d'être communautariste mais d'être un tremplin à un contenu défavorisé. Ce genre de plateforme ne se veut pas être LA solution aux discriminations mais une étape temporaire en attendant cette égalité qui ne viendra pas du jour au lendemain. On va pas utiliser la plateforme pour regarder que ça, juste pour rééquilibre la balance tronquée par les inégalités de la société. Puis, la plateforme propose des films réalisé par des équipes de tournage cishetero donc si ça ce voulait communautariste, il se sont plantés.
    • The world is yours
      J’avoue que je n’arrive toujours pas à te comprendre,en quoi le communautarisme au cinéma permettrait de régler le problème des discriminations ?A part séparer encore plus l’être humain des autres être humains,je ne vois en aucun cas une progression à la cause des LGBTQ.On fait changer les mentalités en s’assimilant aux autres malgré des différences ethniques,religieuses ou sexuelle et pas en réduisant le cinéma a des critères de sexualité ect.Et c’est pareil pour le racisme,on ne soigne pas le racisme en faisant preuve de communautarisme.
    • Seb
      culture blanche , exemple ? Surtout que l'exemple serait pertinent si il les films contenant des blancs étaient censurés dans certains pays voire carrément interdits ... Même ici il y a des gens qui maintiennent qu'une simple scène de baiser furtive ne devrait pas faire partie d'un film mainstream , raison de plus pour trouver un refuge tolérant pour ces films pouvant être boycottés par ailleurs ^^En gros encourager des films qui s'en prennent plein la tronche le reste du temps juste à cause du fait d'exister ^^
    • The world is yours
      Tu as raison proposant des films uniquement gay,uniquement hétérosexuels,uniquement bi,uniquement blanc,uniquement noir,uniquement maghrébin,uniquement catholique,uniquement musulman,uniquement juif ...bref continuons à catégoriser la culture et le cinéma par les différences des un et des autres. J’appelle pas ça de l’égalisation mais du communautarisme.
    • Nicholeto
      Je ne réduisais pas les personnes ne voulant pas de la plateforme comme étant homophobes ou quoi, j'abordais juste le cas des personnes homophobes, etc.Et tout les films LGBT+ ne doivent être tous formidable, ils peuvent être niais ou pas terrible. J'ai pas vu Love Simon, il m'interresse pas mais il a plus à des gens et si ça les feront s'interresser à d'autres films LGBT+, tant mieux
    • Nicholeto
      Ben excuse moi si tu l'as pris ainsi mais le mokay indiquait juste un étonnement face à ce genre de réaction. Et le ça t'intéresses pas, passe ton chemin s'intégrait dans le paragraphe du dessus dans le sens ou OutplayVOD ne va plas blâmer ceux que ça interresse pas. Je l'ai mal placé mea culpa.Et j'ai pas oublié, j'y ai répondu plus haut Et quand bien même la demande ne vient que d'une minorité de minorité, elle reste légitime. OutplayVOD ne se prétend pas être le porte étendard de la communauté mais [de juste proposer des films à ceux qui veulent]. Je ne pense pas que cette plateforme ait un impact négatif sur la communauté LGBT+ ou en tout cas, les personnes voulant vivre comme les autres. Ça fait des années que des festivals de films LGBT+ existent de même que des plateformes de SVOD de films LGBT+ comme Queerscreen, OutplayVOD s'inscrit dans la lignée logique tout simplement.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Exactement !
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      Je ne dis pas que c'est tous des anges, mais arrêtez d'en faire des démons bêtes et réfractaires, c'est tout. Les gens qui ne pensent pas comme vous ne sont pas forcément idiots.Relis ton dernier paragraphe. J'y vois un certain mépris envers mes propos (le mokay de la fin), un refus de ta part que je m'exprime (râler de son existence, c'est hypocrite, bah non, c'est juste avoir un esprit critique, non pas du cinéma mais de la société) et une agressivité parce que je m'exprime contre ton propre avis (ça t'intéresses pas, passe ton chemin).Tu oublies le fait que cette demande n'est faite que par une minorité (dans la communauté) bien cernée par le genre de personnes qui vont inventer ces plateformes, et que la plupart des personnes concernées n'en ont que faire de la reconnaissance que cette minorité demande (cette même-minorité qui s'exhibe si aisément dans les médias), mais veulent juste vivre comme tous les autres.
    • The world is yours
      Si ils avaient créé une plateforme prônant la culture blanche et que tu aurais dit tu n’es pas obligé de regarder,laisse les autres en profiter à un noir qui se sent écarté par sa couleur de peau.Pas sûr que ça aurait convaincu.
    • Ramm-MeinLieberKritiker-Stein
      C'est extrêmement réducteur.Une personne peut-être homosexuelle et pourtant réfractaire à cette plateforme. Tout comme un homophobe peut aimer le cinéma présent sur cette plateforme tout simplement parce que le cinéma ce n'est pas encore du porno, mais c'est de l'art. Donc il n'en sera pas choqué, seulement déçu si le film qu'il a regardé est nul ou s'il voit trop d'images crues non-simulées (car bon, ça reste du cinéma non ?).J'espère que le type de films dont l'on parle ne montre pas encore une suite de plans niais avec des propos débiles comme dans le film honteux que tu as cité qui est Love Simon. Car sinon tu t'es bien fait avoir par le système.
    • The world is yours
      Une spécialisation ?Spécialisons aussi l’être humain par les couleurs de cheveux,des yeux tant qu’on y est...L’âge n’a rien à voir avec les préférences sexuelle de quelqu’un,tu confonds tout.Ne mélangeons pas les torchons avec les serviettes s’il te plaît.L’âge est une période transitive,lors duquel nos goûts changent avec le temps.C’est bien normal qu’il y ai des chaînes spécialisés pour les enfants qui ne regardent pas la même chose que les adultes.Tu vas pas mettre a un gosse des films interdits -18,-16 ou des films d’horreur.Hors là on parle d’égalité,un homosexuel et un homme qui aiment les femmes ils ne regardent pas la même chose ?Pourquoi les films sur cette plateforme seraient plus susceptibles d’être séparés des autres qui ne traitent pas du sujet,ça serait pas plus facile une plateforme pour tous ?Si on créait une plateforme qui prône l’amour entre Homme et Femme en excluant toute forme de différence,direct ça ferait débat et vous seriez les premiers à vous plaindre de discrimination.Tu parles d’égalité ? Vouloir l’égalité en créant une autre inégalité c’est totalement paradoxal.Encore une fois la sexualité n’est pas une culture c’est une nature et elle ne définit en rien le genre humain.Si cette communauté veut l’égalité,elle va devoir se mettre au même niveau et s’assimiler plutôt que se séparer de la culture dite non LGBTQ.Une plateforme pour tous !
    • Seb
      Si tu te sens pas concerné alors que t'es dans la communauté cible ben tu t'en fiches et c'est tout et tu laisses les gens que ça intéresse en profiter.C'est valable pour n'importe quoi , si il fallait la majorité absolue pour prendre une décision on ne ferait plus rien , et il n'y aurait plus beaucoup d’élections concluantes non plus ^^
    • Seb
      C'est pas une différenciation mais une spécialisation , ce serait comme se plaindre que Gulli va nous séparer selon les âges , tout le monde peut y accéder c'est juste que ça rassemble davantage du contenu enfantin .Mettre en avant quelque chose ce n'est pas forcément mettre en arrière le reste , toutes les autres plateformes restent identiques , il y en a juste une en plus qui met en avant ce type de cinéma qui est encore beaucoup trop attaqué de nos jours .. Ce qui serait vraiment dangereux serait que ces films soient uniquement disponibles sur cette plateforme , ce qui n'est pas le cas . J'irai jamais zapper sur une chaîne catho mais je suis content que ce contenu puisse être dispo pour les gens que ça intéresse et veulent le trouver plus facilement ^^
    • Seb
      ça va aller tu vas t'en remettre ? :p
    Voir les commentaires
    Back to Top