Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Trolls 2 : un gros succès aux Etats-Unis en VOD qui provoque la fureur des exploitants
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 29 avr. 2020 à 15:12
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Initialement prévu en salle, "Les Trolls 2 - Tournée mondiale", de Universal a été directement proposé en VOD aux Etats-Unis. Gros succès, au point que la major envisage de poursuivre l'expérience d'une sortie simultanée en ligne et dans les salles.

    Universal Pictures

    Après l'exercice il y a quelques jours de prospective sur le devenir de certains films en salle (ou non), voilà bien une idée qui n'est pas franchement de nature à apaiser les tensions et les nerfs, déjà mis à rude épreuve en cette période de pandémie liée au Covid-19...

    Initialement prévu en salle, le film d'animation Les Trolls 2 - Tournée mondiale, produit par Universal, a finalement directement atterri en VOD aux Etats-Unis. Il est ainsi proposé à 19,99 $ pour une location de 48h en ligne par la major, suite à la fermeture des salles américaines depuis la mi-mars. Et c'est un carton inattendu. Rien qu'au cours des 19 premiers jours, le film a généré près de 100 millions $ de recettes.

    En déduisant les divers frais dont ceux du marketing, les revenus resteraient encore élevés selon le site Deadline, puisqu'il tourneraient aux alentours de 77%. Bien plus que le partage traditionnel des recettes effectué entre les studios et les exploitants de salles de cinéma, selon un ratio de 50 / 50 ou 60 / 40 selon les cas. Evidemment, le film ayant coûté 95 millions de dollars à produire, Universal risque de perdre un peu d'argent dans l'opération, d'autant qu'il faut ajouter les dépenses liées au marketing. Il n'empêche que ces très bons chiffres, étant donné le contexte et vu l'offre proposée, interpellent logiquement la major.

    Dans une déclaration au Wall Street Journal publiée ce 28 avril, Jeff Shell, PDG de NBC- Universal, a précisé que "les résultats [du film] ont dépassé nos attentes et ont prouvé la viabilité de la VàD. Dès que les salles rouvriront, nous comptons sortir des films sur les deux supports". Des propos qui ont résonné comme une déclaration de guerre aux oreilles d'Adam Aron, le PDG d'AMC, le plus puissant circuit de multiplexes aux Etats-Unis, fort d'un maillage de 8043 écrans répartis dans 634 cinémas à travers le pays.

    La réponse du berger à la bergère... Et l'inverse

    Ce dernier s'est fendu d'une lettre ouverte à Donna Langley, la CEO de Universal, pour lui faire part de son mécontentement. Et encore, le mot est faible; sa fureur plutôt : en rétorsion, il précise que son circuit de salles "ne distribuera plus aucun film Universal dans ses 1000 cinémas dans ces conditions", englobant donc les salles AMC d'Europe et du Moyen-Orient. Et d'ajouter : "Cette politique affecte tous les films Universal en tant que tels. Elle entre en vigueur dès aujourd'hui et à la réouverture de nos salles, et n'est pas une menace creuse ou inconsidérée. Cela étant, cette politique ne vise pas uniquement Universal par pure colère ou pour être punitive de quelque manière que ce soit, elle s'étend également à tous ceux qui abandonnent unilatéralement les pratiques actuelles de chronologie des médias en l'absence de négociations de bonne foi entre nous, de sorte que eux en tant que distributeurs et nous en tant qu'exploitants puissions profiter tous deux de ces changements et qu'aucun de nous n'en souffre. Actuellement, Universal est le seul studio qui envisage un changement complet. D'où cette communication immédiate en réponse".

    Adam Aron conclut sa lettre de manière assez lapidaire : "AMC a investi beaucoup de temps et d'énergie avec les dirigeants d'Universal ces dernières années pour essayer de trouver un nouveau modèle de chronologie qui serait bénéfique à la fois pour votre studio et pour nous. Bien que les déclarations unilatérales d'Universal sur cette question nous soient désagréables, comme cela a toujours été le cas AMC est prêt à s'asseoir avec Universal pour discuter des différentes stratégies de chronologies et des différents modèles économiques entre votre société et la nôtre. Toutefois, en l'absence de telles discussions et d'une conclusion acceptable à ce sujet, nos décennies d'activité commerciale incroyablement fructueuses ensemble sont malheureusement arrivées à leur terme". Ambiance...

    De son côté, la major a évidemment tenu à répondre au PDG de la société AMC, tentant de jouer l'apaisement : "En sortant Les Trolls 2 - Tournée Mondiale en VàD, notre objectif était de fournir du divertissement aux personnes confinées, alors que les cinémas et autres formes de divertissement extérieur ne sont pas disponibles. Compte tenu de la réaction enthousiaste au film, nous pensons avoir fait le bon choix. Notre désir a toujours été de fournir du divertissement à un public aussi large que possible. Nous croyons absolument à l'expérience de la salle et nous n'avons fait aucune déclaration contraire. Comme nous l'avons dit précédemment, nous prévoyons de distribuer les futurs films directement dans les salles de cinéma, ainsi qu'en vidéo à la demande lorsque ce mode de distribution sera approprié. Nous sommes impatients d'avoir d'autres conversations privées avec nos partenaires de l'exploitation, mais nous sommes déçus par cette tentative apparemment coordonnée de l'AMC et de la NATO de confondre notre position et nos actions".

    La major fait allusion au communiqué de la NATO, acronyme de National Association of Theatre Owners, soit l'association des exploitants américains de salles, qui s'est exprimé par l'entremise de son représentant, John Fithian. "Les circonstances exceptionnelles ne doivent pas être une raison pour Universal de les utiliser comme tremplin pour contourner la sortie des films en salle. [...] Les salles de cinéma offrent une expérience immersive et partagée qui ne peut pas être reproduite - une expérience à laquelle de nombreux spectateurs Vàd de ce film auraient participé si le monde n'était pas confiné". 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Mickael Bail
      bin voila la preuve en ait que les film peuvent aussi bien marché en salle comme en VOD faut évoluer et sortir les film partout en même temps de nos jour sa devrait être fait surtout en France avec cet chronologie des média complètement dépassé 2 ans pour regarde un film ces vraiment la honte
    • nikos182
      Les remous vont être violents avec cette crise covid-19, et ca a déjà commencé comme le montre la reaction d'AMC : en même temps ils n'ont pas trop le choix, il faut défendre son bifteck de facon féroce dans un contexte qui ne leur est déjà pas favorable : chaque jour de fermeture pour les cinémas entraine des consommateurs vers la VOD et les sites de streaming et ils risquent de bouder les cinémas en changeant ainsi leurs habitudes, là est la grande peur de tous les exploitants de salle de cinene pas laisser le moindre début de brèches s'installer dans la chronologie des medias
    • Madozam
      aie !! c'Est chaud !!
    • Xavier N
      Si ils le font depuis 100 ans, c'est que ça marche. Ça marche bien entre autres pour frimer devant ses potes ou sa petite amie, je suppose 😁 Vu le prix, tu m'étonnes ^^
    • YunnYoc
      c*n tu es gentil mais peut être pas non plus.
    • FLŌRENS PENN-AR-BED (COMMS)
      Même réponse (voir au dessus).
    • FLŌRENS PENN-AR-BED (COMMS)
      Heureusement que je ne t'ai pas attendu pour le faire !Bien sûr que je n'achète pas a manger au cinéma, d'ailleurs je ne mange jamais au cinéma.
    • YunnYoc
      Le prix d'achat n'est pas le même.Et personne ne t'oblige d'acheter dans ton ciné.
    • FLŌRENS PENN-AR-BED (COMMS)
      9 euros le paquet de M&M's (400g) a la billetterie de mon cinéma, alors que dans le commerce c'est 4 euros (400g aussi).Le voilà le vrai scandale !
    Voir les commentaires
    Top Bandes-annonces
    #OnIraTousAuCinema Bande-annonce VF
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    Jumbo Bande-annonce VF
    L'Ombre de Staline Bande-annonce VO
    Filles de joie Bande-annonce VF
    Tout Simplement Noir Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Box Office
    Coronavirus : comment Hollywood se prépare aux tournages à l'ère du Covid
    NEWS - Box Office
    mardi 2 juin 2020
    Coronavirus : comment Hollywood se prépare aux tournages à l'ère du Covid
    L'UGC George V ferme définitivement ses portes sur les Champs-Elysées
    NEWS - Box Office
    mardi 2 juin 2020
    L'UGC George V ferme définitivement ses portes sur les Champs-Elysées
    Coronavirus : des milliers de cinémas pourraient définitivement fermer leurs portes en Chine
    NEWS - Box Office
    mardi 2 juin 2020
    Coronavirus : des milliers de cinémas pourraient définitivement fermer leurs portes en Chine
    Quels cinémas français rouvriront le 22 juin ?
    NEWS - Box Office
    vendredi 29 mai 2020
    Quels cinémas français rouvriront le 22 juin ?
    Dernières actus ciné Box Office
    Films de la semaine
    du 3 juin 2020
    Sorties cinéma de la semaine
    Back to Top